Textbase

Return to list of source texts

John of Gaunt's Register (1371-75)

Edited by S. Armitage-Smith
London, Camden Society 1911
Genre: Legal, Administrative and Diplomatic
AND Bibliography: GAUNT1

This is a digitised partial version of an original work in the public domain. See General Conditions of the Anglo-Norman On-Line Hub for rights information concerning this electronic version

Page vii

PREFACE

The manuscript which the Royal Historical Society publish in the following pages is that which appears in the List of the Records of the Duchy of Lancaster preserved in the Public Record Office Lists and Indexes No XIV, 1901, page 81 as No 13 among the Registers of Grants, Charters, Leases, etc.: being the Register of John of Gaunt, tempore Edw. III.

The manuscript is contained in a vellum book of two hundred and thirty five folios, fifty eight of which are blank, and there is a second volume of a similar nature but rather later in date, described as the Register of John of Gaunt temp. Ric. II. [No 14 in the same series.]

Into these books the clerks of the Lancastrian Chancery copied documents passed under the Duke's Privy Seal (or sometimes under the seal of his signet ring when the privy seal was not at hand), or the drafts of documents which were intended so to pass, (this seems a fair inference from such marginal notes as Vacat, quia non transivit sub sigillo) together with other documents which appeared at the time to be worth recording for administrative purposes.

Some of the original documents of which copies appear in the Register are to be found in other collections preserved in the Public Record Office; the majority have doubtless perished, though some others may survive in private or public collections.

The copies were not always accurately executed, and are notably untrustworthy in matters of date. For instance documents are

Page viii

dated from the Savoy when there is independent evidence, which is beyond question, that the Duke was not at the Savoy; in other cases the clumsy system of dating by the regnal or ecclesiastical year has proved to be a fruitful source of error to the Lancastrian Chancery clerks.

The two manuscripts, of which the first and greater part follows, are among those which were transferred in 1868 from the Duchy of Lancaster Office to the Public Record Office and placed in the custody of the Master of the Rolls. See the Thirtieth Report of the Deputy Keeper of the Public Records, Appendix pp. 1 and 4.

To judge by two series of glosses and interpolations in a sixteenth and eighteenth century hand, respectively, a systematic study was made of these Records on at least two occasions before 1842, when M. Jules Delpit, sent to England by the Minister of Public Instruction to complete the work of Brequigny, visited the Duchy archives, and copied some hundred of the entries which follow. See his Collection Générale des documents Français qui se trouvent en Angleterre published in 1847.

In recent years several scholars have searched the archives for specific purposes of research, (for instance Skeat and Furnivall for the Life of Chaucer) but the manuscript has never been made available for the general purposes of historical research.

It appeared to the Editor in 1900, when he began a study of the life of John of Gaunt, to be a historical source worthy of closer study and wider recognition.

The Council of the Royal Historical Society shared this view, and the considerable sum required for the transcription of the manuscripts was placed at the disposal of the Editor by a scholar who desires no further acknowledgment of his interest in the matter.

The actual work of transcription was performed by Miss M. T. Martin, under the direction of the Editor.

Glosses and annotations in a later hand have been ignored: otherwise the text has been reproduced as it stands, subject to the

Page ix

extension of contracted script and the omission of some entire documents entered per incuriam in duplicate, and the omission of parts of other documents which recur in common and familiar form. Square brackets enclosing words in italics indicate such omissions from or reconstructions of the actual text.

In some places the parchment on which the writing stands has been destroyed or worn; in many places the writing is difficult to read.

The Editor cannot hope that errors and misreadings have always been avoided, and while assuming full responsibility must ask some indulgence in the performance of a difficult and somewhat tedious task.

A somewhat elaborate index, in which an attempt has been made to solve some of the difficulties of identification of place names, has been preferred to a more lengthy introduction.

Only the first part of the register is contained in these volumes; the second part also has been transcribed, but considerations of space prevent its publication at present.

London, April 1912.

S. A.-S.

Page 1_1

JOHN OF GAUNT'S REGISTER

[f.1A]

1

Fait a remembrer que les endentures faites parentre monseignur et Johan Wollingbourgh et Thomas Erdeswyk de lour demourre envers monseignur sount envoiez a Johan Deyncourt ensealez pour delivrer as eux et les autres parties pour estre enseales de lour sealx et rebailler a le Chanceller.

2

Tres cher et tres bien ame: pour ce que nous avons entenduz que, non obstant chartre de pardoun, quelle nostre tres redoute seignur et piere le Roy al instance et request de nostre bien ame monsire Wauter Huet ottroia a nostre tres ame esquier William Par le xxix jour de May l'an quarant quart, sur condicion qu'il passereit vers les parties de Guyen en le service de nostre dit seignur et piere en la compaignie du dit monsire Wauter, il a este utlagez le temps qu'il feust demourrant celles parties en la compaignie de nous et de dit monsire Wauter; et a cause que le dit William nous ad suppliez de ce tesmoigner et recorder a vous: vous certifions et fasons savoir qu'il feust demourrant en les guerre et service de nostre seignur et piere susdit en la compaignie de nous et le dit monsire Wauter du temps de nostre passage vers les dites parties de Guyen jusques a nostre revenu en Engleterre.

[f.1B]

3

Jehan par la grace de Dieu etc. Savoir faisons que, come par le temps que nous estoions en paiis d'Aquitagne pour nostre tres redoubte seignur et pere le Roy de France et d'Engleterre et pour nostre tres honnoure frere le Prince d'Aquitagne et de Galles, noz heussons ordenne noz proveyours Robert Lradrigaut et Perre Petruche afaire noz provisions en la ville et chastellion de Nyort de blez, vins, fain, aveyne, busche et charbon, et lesdiz Lradrigaut et Petruche les heussent baille en garde et commis a recevoir aucunes d'icelles a

Page 1_2

Jehan Compaignon de Nyort, confessons avoir heu et receu toutes et chacunes lesdites provisions a li baillees et receuez pour li et noz en ha rendu bon conpte et loyal, et d'icelles quiptons ledit Jehan Compaignon et les siens. Donne a Savoy souz nostre prive seel le xviij jour d'Avril l'an de grace mil troiscens septante et deux.

18 April 1372 THE SAVOY

4

Johan par la grace etc. A nostre tres cher et bien ame monsire Godefrey Foljaumbe nostre seneschal de l'onour de Tuttebury, saluz. Nous vous envoions cloisez deinz cestes une bille, quelle nous estoit baillez par nostre bien ame Henry Chaundeler, mandantz que, veuez la dite bille et la contenue et l'endorsement d'ycelles bien entenduz, et appellez devant vous. le dit Henry et ceux qui sont appelliers as queux la matire y appartienent, et veuez les chartres et touz les evidences d'ycelles, et vous bien et distinctement enfourmez de touz les articles comprises en la dite bille et de touz les circumstances d'ycelles, ordonez et faites ensi que tout plein droit et equite soit fait au dit Henry et a touz autres as queux apparteynent, solonc ce que reson et bon foy requerront; sauvez toute voies nostre estat et droit. Donne etc. a la Sauvoye le xix. jour de Juyl l'an xlvj.

19 July 1372 THE SAVOY

5

[f.3A] 1 [1] Folio 2 is blank.1_3

Ceste endenture tesmoigne que nous Johan Duc de Lancastre avons baille et afferme baillons et affermons par ces presentes durant le temps de ces presentes guerres a seignurs Thomas de Percy, Seneschal de Poictou, et Johan Harpedenne, Seneschal de Xaintonge, et monsire Regnaut Vivonne, chivalers, pour le priz de cynk centz marcz de la monnoie d'Engleterre a nous paier ou a noz deputez a Bourdeaux chescun an par ovelles porcions a deux termes, c'est assavoir es festes de Noel et de la Nativite Saint Johan Baptiste, commenceantz le premier paiement a la fest de Noel proschein venant, noz ville chastell chastellaine et ressort de la Roche-sur-Yon, ovesque touz les droitz et choses prouffitz et esmolumentz appartenantz et deyvantz appartenir a nostre dit chastel et chastellaine, les ditz choses ove tout droit de haute justice moyenne et basse mere et mixte impere et autres droitz et profitz queuxconques. Item les profitz revenues et esmol

Page 1_3

umentz des terres 1 [1] In MS tenes.1_4 qui pour la forfaiturre et rebellion des rebellez qui a present sont ou qui par le temps avenir seront durant le temps susditz d'entre les rivers de la Sceure de Loyre et de la mer appartenent ou appartiendroient a nous; sauve toutes voies qu'il ne soit fait ascune donne par eux de forfaiturre ou rebelle que soit oultre cent livres monnoie currant, ne autre a durer oultre le temps susdit, et aussi qu'ilz n'auront ascunes d'iceulx ditz biens des ditz rebellez qui passeront les ditz cent livres. Item que toutes les rampcons des terres que a present sont rampcones ou que par le temps avenir seront rampconnes des pais de Bretaigne et d'Anjou des la dite rivere de Loyere en ça a la Roche-sur-Yon sont et seront dones en avant durant le temps susdit en prouffitz des ditz chivalers, sauve et excepte les rescetz des rampcons que sont dehues a nous de present, pour les quelles recevoir voulons que soit mys un de par nous a demourrer en le dit chastel jusques qu'elles soient enterement receues. Item que les conestables et receyvour de par nous mises et ordeynez en noz ditz chastel et chastelaine de la Roche-sur-Yon nous revocons et desmaintenons, et voulons que les ditz chivalers y puissent mettre et ordeigner tielx conestables et receyvours qu'il lour plerra, et yceulx ouster et revoquer toutesfoitz que lour plerra y mettre et establer autres. Item touz souffrances et ottroiz par nous faitz a ascuns personnes pour demourrance en nostre dit chastel revocons et repellons de tout par ces presentes, sauve toute voies qu'il n'est pas nostre entent de revoquer ascun donne par nous fait ne office de sergenterie ou autres de par nous donnez sinon les ditz conestables et receyvours. Item que touz avitaillains et hostelleins qui sont en nostre dit chastel seront et demourront aus ditz chivalers par ainsi que au temps qu'ils nous rendront nostre dit chastel ils nous rendront les ditz hostilleins et autant de avitailleins qu'ils y trouveront; ainsi que des avitailleins et hosteleins et autres chouses qu'ils resceyveront soit fait endenture entre eux et nostre receyvour ou son lieutenant qui est a present illocques pour plus plein informacion en temps avenir. Item teindront les ditz chivalers les ditz ville chastel chastellaine et touz

Page 1_4

noz droitz jurisdiccion a ceulx ou a ascun d'eulx appartenants en estat, et le nous rendront au chief de lour temps en l'estat, qu'ils les entierement troverunt. Item que touz rescetz de rampcons et autres choses queuxconques que dehuez seront aus ditz chivalers au temps qu'ils nous rendront nostre dit chastel seront levis, et levis demourrent a lour profist, et demaunder les pourront sanz ce que nous y mettons ascune empeschement. Et voulons que les ditz chivalers ou lours commys ou deputez demourront en nostre dit ville de la Roche-sur-Yon lours temps fenyz tant qu'ils aient levez lours ditez rescetz et d'icelles soient paiez. Item que touz et chescuns noz subgitz et obeissantz de noz ville chastel et chastellaine et ressort susditz les dessus nomez garderont tracteront et governeront ansi et par celle manere que pour excesse et extorcions ils n'auront cause de faire justes pleintes des dessus nomez ny nulle d'eux ne de lours gens ou autres de l'obeissance et subjection de noz tres redoute seignur et pere le Roy et nostre tres honure seignur et frere le Prince d'Acquitagne et de Gales et nostre. Et en oultre si les sires de la Val, de Clisson ou autres seignurs venoient et retournoient a l'obeissance de noz tres redoute seignur et pere le Roy et tres honure seignur et frere le Prince d'Acquitaigne et de Galles, ou fessoient et [f.3B] deservicent autrement chose pour quoy lours terres et terreins ne fuissent en noz rampsons de la dite Roche, que de la dite somme de cynk centz marcz sera fait ovell rebat as dessus ditz chivalers par deux persones esleux; c'estassavoir l'un de par nous et l'autre par les ditz chivalers, qui serront ordeynez et chargiez de veoir quelle ovellete de rebat devera estre fait en lours consciences par les causes dite des ditz seignours de la Val, de Clisson ou autres come dit est. En tesmoignance de quelles choses nous le dit Duc et les chivalers susnomez a ces presentes endentures avons mis et appousez noz seels entrechangeablement. Donne a la Rochelle xxv. jour de Septembre l'an mille ccc. sexant et onze.

25 Sept. 1371 LA ROCHELLE

6

Ceste endenture faite parentre tres noble puissant et tres redoute seignur monseignur le Duc de Lancastre, fil du Roy de France et d'Engleterre, seignour de Bragerac, Seneschal d'Engleterre et Lieutenant d'Aquitayne d'une part, et Heliot Buade d'autrepart,

Page 1_5

tesmoigne que le dit Heliot confesset avoir prins et receu du dit monseignur le Duc son chastell de Bragerac en garde, lequelle le dit Heliot est tenuz de garder bien et loialment, a son povoir, tant come il plerra au dit monsire le Duc. Et en oultre ad promis et jurez, sur saintz ewangillez Nostre Seignur que a nullez persons, quelles que elles soient, le dit chastell il ne rendra, baillera, ny delivera, si noun au dit monseignur le Duc, ou a son comandement, ou a ses heires, ou a celli ou ceullez qui de ly appourteront lettres seellez de son propre seel pour ycelly dit chastel avoir prendre et recevoir du dit Heliot en nom du dit monseignur le Duc ou de ses ditz heires. Et en tesmoigne des choses susditz le dit monseignur le Duc, et Heliot, ont mis leurs seelz a ces presentes endentures entrechangeablement. Donne au siege devant Montpaon le xve jour de Janver l'an mille ccc sexant et dix.

15 January 1371 MONPONT

7

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part, et Symond Stork de Cheping Blaneford et Alice sa femme d'autre part, tesmoigne que le dit Duc ad done et grantez as dites Symond et Alice sa femme a terme de lour vies un toft et un shamel les queux Nichol Horn jadis tient en la ville de Blaneford susdite, deinz quelle toft le dit Symond edifiera une covenable meison de quatre couples quelle il ferra a ses coustages deinz cestes trois annz proscheines aveniers. Et le dit Duc lour donera del sien maerem resonable pour ycelle parfaire, quellez meison et shamel les avantdites Symond et Alice ferront, sauveront, et mayntiendront a terme de lour deux vies ou d'une de eux qui survivera, rendant ent au dit Duc ou ses heires quatre soldz par an as termes illocques usueles par ovelles porcions. En tesmoignance de quelles choses les parties avantditz a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys lour sealx. Donne a le manoir de Kyngeston en Dorset le septisme jour de Janver l'an du regne le Roy Edward tierce puis le conquest d'Engleterre quarant quint et de France trent et seconde.

7 January 1372 KINGSTON) (DORSET

8

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une parte, et monsire Johan Boteler d'autre part, tesmoigne que le dit Duc ad par ses lettres patentes ordeigne et estable le dit monsire

Page 1_6

Johan Boteler Viscount du countee de Lancastre, del fest de Noel proschein venant tanque a meisme le fest adonques proschein ensuant, rendant ent au dit Duc ou ses heires come Richard filz Johan de Radclif rendy a ly pur ycelle en son temps, et pour respoundre au dit Duc et ses heires des issues et profitez du countee et de toutes autres choses, come autres fermers ont fait avant ses houres durant son temps. Et oultre ce le dit monsire Johan Boteler ad empris de rendre son acompte et acquiter le dit Duc de toutes maners des perdes, daungers, et accions durant son temps, sibien en l'Eschequer come en autres places et lieux queconques. Et a cestes choses faire le dit monsire Johan Boteler se oblige par ycestes presentes et soy confesse estre tenuz au dit Duc et ses heires en deux centz livres d'esterlinges, a paiers al fest de Pasques [f.4A] proschein venant apres la date d'ycestes, sanz plus oultre delay ou excusacion ent assigner, en cas qu'il veint ou face contre les choses susdites ou nulles de eux, purveu toutfoitz que le dit monsire Johan ne se excuse par cause de meisme l'office d'aler ovesque le dit Duc es parties d'outremer en cas qu'il s'en va es dites parties deinz le temps susditz. En tesmoignance des quelles choses etc. Donne al Manoir de Sauvoye le xxvje jour de Novembre, l'an du regne le Roy Edward tierce puis le conquest d'Engleterre quarante quint.

26 Nov. 1371 THE SAVOY

9

In nomine domini amen. Sachent touz pur la teneur de ceste present carte que, come nostre tres redoute seignur monseignur Johan filz du Roy de France et d'Engleterre nostre seignur Duc de Lancastre et Seneschal d'Engleterre fusse demourrez en la principaute d'Aquitaine Lieutenant de nostre tres redoute seignur le Prince d'Aquitaine et de Gales son frere par vertu d'une comission sanz terme de cesser ou de lesser le dit office, nyentmeyns le dit nostre seignur le Prince veusi que mon dit seignur le Duc son frere ne fusse tenuz de occuper ne tenir le dit office oultre le jour de seint Johan le Baptiste en Juyn derrein passe, soubx certaines forme et condicion expressez et declareez en les endentures sur ce faites parentre eux, de quelle endenture la teneur en ceste forme:– Ceste endenture, faite parentre nostre

Page 1_7

seignur le Prince d'Aquitaine et de Gales d'une parte, et Johan Duc de Lancastre Seneschal d'Engleterre son frere d'autre part, tesmoigne que, coment que le dit Duc soit demourrez en la principaute d'Aquitaine Lieutenant de nostre seignur le Prince par vertu d'une comission sanz a terme de cesser ou de lesser le dit office, nyentmeyns veolt nostre seignur le Prince que le dit Duc son frere par cause de ladite comission ou de la charge qu'il a pris du dit office de Lieutenencie ne soit tenuz d'occuper ne tenir le dit office oultre le jour de seint Johan Baptiste en Juyn prochein venant: einz veult nostre seignur le Prince que le dit Duc son frere delors en avant demure quiptes et de tout dyschargez du dit office ou Lieutenancie, en baillant la charge et governement de la dit principaute as Conestable et Seneschal d'Aquitaine q'ore sount ou qui lors serront, jusques atant que par nostre dit seignur le Prince soit pourveu d'un autre Lieutenant en la dite principaute. Et aussi veult nostre dit seignur le Prince que, en cas que le dit Duc son frere soit derier pur un moys de ses gages pur luy et pur ses gens d'armes et archiers nient paiez quelle heure que se soit entre cy et la seint Johan susdit, q'adonqs le dit Duc soit quiptez et deschargez outreement du dit office de Lieutenance, et ly et ses dites gentz francs d'aloir as quelles parties que ly plerra, sanz ascun empeschement de nostre dit seignur le Prince ne de ses heirs, sicome semblement est contenuz en l'endenture de retenue faite parentre le Roy nostre seignur et le dit Duc, en baillant la charge et governance de la dite principaute as ditz Conestable et Seneschal d'Aquitaine, come desus est dit: en tesmoignance de quelle chose a cestes presentes endentures nostre dit seignur le Prince et le Duc ount entrechangeablement mys leur sealx. Donne a Compnhac le .xj. jour d'Octobre l'an mil ccc soixante et dys.

11 October 1370 COGNAC

Collacio est facta per Fordham. Et sur ce ledit monseignur le Duc esteantz a Bourdeaux en sa chambre de parlement asistentz pour davant ly les nobles sires monsire Johan de Greyly, Captal de Buch, Constable, et monsire Thomas de Felton, Seneschal d'Aquitaine, et plusours autres sires du pays d'Aquitaine, dist et monstra que come il eusse tenu et governe le dit office de Lieutenance de la dit fest de seint

Page 1_8

Johan Baptiste jusqes au jour que ceste [f.4B] carte fu faite plus que il ne estoit charge, ainsi come il appert par la dite endenture, sanz ce que nos ditz seignurs le Roy et Prince ne ly avoient paie aucuns gages pur ly et pur ses gentz d'armes et archiers six moys estoient passeez, ainz avoit il fait sa chevance pur luy et pur ses ditz gentz du soien propre pur le temps en la meillour manere q'il avoit pou, sanz prendre riens de imposicion ne de autre revenue de la dite principaute d'Aquitaine, attendant et regardant que en cas q'il demourasse plus longement en le dit office que 1 [1] Sic in MS.1_9 a ly com vindroit apprendre vivrez sur la pays sanz riens paier pour dafaut de paiement, dont la pais seroit grandement charge, la quelle chose ne soit pas honurable a noz ditz seignurs le Roy et Prince ne a ly ne proffait au pais; et considere tout plein de autres choses, voulantz auxi et entendanz aller vers Engleterre, a ce qu'il dit: assavoir est que en presence de tesmoigns et de moi notoire public souzscript l'avantdit monseignur le Duc se deschargea du dit office de Lieutenancie en baillant la charge et la governance de la dite principaute d'Aquitaine aux avantdiz Conestable et Seneschal d'Aquitaine, solon la forme et teneur de l'avantdite endenture fait parentre nostre dit seignur le Prince et ly, lequelle endenture fu expliquee et declaree illocques en presence et par devant les ditz Conestable et Seneschal d'Aquitaine: toutesvoies le dit monseignur le Duc dist et se presencea que, 1 [1] Sic in MS.1_9 non obstant la dite descharge du dit office de Lieutenance, qu'il estoit prest de defendre la pays contre les enemys et rebelles de noz ditz seignurs le Roy et Prince et de faiere tout le bien purroit a l'onour de noz diz seignurs et de ly et a profit de tout la pais pur le temps qu'il demurrera en la dite principaute d'Aquitaigne: de quelles choses ainxi dites et faites le dit monseignur le Duc requist moy, notoire public soubscript, que ly feisse carte et faire la dit descharge du dit office de Lieutenancie pur mon dit seignur le Duc par la manere que dit est [Et] les avantdiz Conestable et Seneschal d'Aquitaine ambedeux ensemble distrent 1 [1] Sic in MS.1_9 qu'ils purvoient le dit office de Lieutenancie et la governance de la principaute d'Aquitaine par la manere qu'il fu parle et acorde

Page 1_9

parentre nostre dit seignur le Prince et lour a son departier d'Aquitaine. Ce fu fait a Bourdeaux en la chambre de mon dit seignur le Duc le xxj. jour du mois de Juyl l'an del Incarnacion de Nostre Seignur mil troiceanz soixante et onze, en la indiccion unzime du pontifficat de nostre tres seint piere le Pape Gregori unzime l'an premier, presentz tesmoignes a ce appellez et priez les nobles hommes monsire Guistard d'Angle, Mareschal d'Aquitaine, monsire Matheu de Gornay, Seneschal des Landes, monsire Robert de Ros, Maire de Bourdeaux, monsire le Soudain de Preissac, monsire Johan Colom, Piene de Landirains, monsire Bertrand de Francs, monsire Rauf de Douneport, lieutenant de Seneschal d'Aquitaine, sire Johan de Carleton, Tresourer d'Aquitaine, maistre Raymond Guilliaum Depuy, juge de la cort de Gascoigne, mestre Barnard de Labbadie, clerc de la ville de Bourdeaux, Johan Colom de Rue Saint Jayme citein de Bourdeaux, maistre Petre de Maderain, mastre Johan de Pont, notoires publics et plusours autres.

Et ego Petrus Fortis, clericus Burdegalensis diocesis, publicus apostolica et domini Principis Aquitanie auctoritatibus notarius, premissis omnibus et singulis dum, pro ut supra scribuntur, agerentur, [f.5A] una cum prenominatis testibus presens fui, eaque sic fieri vidi et audivi, presentemque cartam requisitus per predictum dominum ducem Lancastrie requisivi, recepi, quam per alium pluribus aliis negociis occupatus scribi feci, hicque manu mea fideliter me subscripsi, et idem signum meum quo utor dicta auctoritate appostolica aposui consuetum in hanc formam publicam redigendo in testimonium omnium premissorum.

21 July 1371 BORDEAUX

10

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan par la grace de Dieu Roi de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Thomas Cadele d'autre part, tesmoigne que nostre dit seignur ad baillez et lessez a ferme al dit Thomas toute sa pescherie deinz l'eawe de Severne, ovesque pentthous et touz autres appurtinances et touz les estovers deinz la Forest de Dene, sicome nostre dit seignur y soleit avoir; a avoir et tenir al dit Thomas et ses executours de la feste de la Nativite seint Johan Baptiste l'an du regne nostre tres redoutez seignur et piere le Roi

Page 1_10

d'Engleterre xlvte 1 [1] Sic in MS for xlvme.1_11 tanque al fin de v. annz proscheins ensuantz pleinement complis, rendant ent al receivour nostre dit seignur de Mon[mouth] qi pur le temps y serra annuelment durant le dit terme xxxiij. li. vj. s. viij. d., a les festes de les Nativites Nostre Seignur Jhesu Crist et seint Johan Baptiste par oveles porcions. Et le dit Thomas et executours susditz l'avantdite pescherie a ses propres coustz freys et despenses sustendra durant le terme susdit, et en le fin d'icelle en si bon estat ou meillour come il la receust lessera En tesmoignance etc. Donne a nostre manoir de la Sauvoie le xxvij jour de Juyn l'an du regne etc. d'Engleterre xlvjme et de Fraunce xxxiijce.

27 June 1372 THE SAVOY

11

Hec carta endentata, facta inter magnificum principem dominum Edwardum Regem Anglie et Francie et carissimum filium suum Johannem Regem Castelle et Legionis Ducem Lancastrie illustrem, testatur quod, cum idem dominus Rex Anglie prefatum Johannem nunc Regem Castelle in comitem Richemondie prefecerit, et comitatum Richemondie ac honorum castra maneria terras tenementa et omnia alia loca ad dictum comitatum pertinencia, que Johannes nuper Dux Britannie et comes loci predicti habuit, ibidem prefato Johanni Regi Castelle per nomen comitis Richemondie habenda et tenenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus dederit et concesserit per cartam suam, prout in carta predicta plane liquet; jamque dictus Johannes Rex Castelle, cum prelatis proceribus comitibus magnatibus nobilibus et sapientibus de consilio regio existentibus prehabitis super hoc diversis tractatibus, perpendens et advertens quod, si comitatus honor castra maneria terre tenementa et loca predicta in se et solum regium a quo prius exiverant transferrentur, in ipsius Regis Anglie et tocius regni Anglie commodum tenderet quietem pariter et honorem: et propterea dictus Johannes Rex Castelle, sicut gratus filius patris sui beneplacita honorem et commodum regni Anglie suis propriis utilitatibus anteponens, pura et spontanea voluntate sua causis et occasionibus antedictis specialiter acquievit et concessit quod comitatus honor castra maneria terre tenementa et

Page 1_11

loca predicta necnon feoda militum ad eadem comitatum honorem castra maneria terras tenementa et loca predicta pertinencia et similiter advocaciones eisdem spectantes simul [f.5B] 1 [1] At the bottom of this folio is written:– Fait a remembrer que le anncien fee de Conestable et porter de Tykhill est x. marz et le anncien fee de Conestable de Knaresburgh est x. marz.1_12 cum membris hamelettis pratis pascuis pasturis piscariis moris marescis turbariis chaceis parcis boscis warennis hundredis wappentachiis feriis mercatis libertatibus liberis consuetudinibus escaetis et omnibus aliis ad predicta comitatum honorem castra maneria terras tenementa et loca predicta qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus, prefato patre suo traderentur: unde predictus dominus Rex Anglie gratitudinem predictam multis attollens laudibus, et volens providere prefato Johanni Regi Castelle, et in status sui supportacionem majorem retribucionem sibi facere competentem, castrum manerium et honorem de Tykhill, castrum manerium de alto Pecco cum feodis militum eisdem castris maneriis et honori pertinentibus sive spectantibus, et omnia feoda que dictus dominus Rex Anglie habuit ex dono et concessione Roberti de Lisle militis, (feodis que in manu ipsius domini Regis Anglie sunt extincta dumtaxat exceptis), necnon advocaciones ecclesiarum de Steyndrop et Braunspath in episcopatu Dunolmense et liberarum capellarum de Tykhill et de alto Pecco ac ecclesie de Marsfeld libere capelle ibidem libere capelle infra castrum de Pevenese Prioratum de Wylmyngton, qui est cella abbatie sancte Marie de Greston in Normannia, et Prioratus de Wythyham, qui est cella Abbatie sancti Martini de Meremest Turon[ensis] et domus sancti Roberti de Knaresburgh, castrum manerium et honorem de Knaresburgh cum pertinenciis et hundredum sive wapentachium de Stanclif cum pertinenciis in comitatu Eboraci, maneria de Grynglay et Whetelay cum pertinenciis in comitatu Notynghamie, maneria de Wighton Aylesham Fakenhamdam et Snetesham necnon hundreda de Northgrenehowe Northerpingham Sutherpyngham et Smethedon cum pertinenciis in comitatibus Norffolcie et Suffolcie, maneria de Glatton et Holm cum pertinenciis in comitatu Huntendonie, mane

Page 1_12

rium de Saham cum pertinenciis in comitatu Cantrebrigie, castrum et lencatam de Pevenese ac maneria de Wylyndon et Marsfeld necnon ballivam de Endelenewyk cum pertinenciis in comitatu Sussexie, et liberam chacheam de alto Pecco, quam dictus dominus Rex Anglie tenuit in manu sua ut forestam tenendam ut liberam chaceam ac liberam chaceam de Asshedon cum juribus et libertatibus liberis chaceis pertinentibus, et annuam firmam ducentarum marcarum, quam Abbas et Conventus beate Marie Eboraci eidem domino Regi Anglie et heredibus suis pro manerio de Whitegift solvere tenentur percipiendam per manus dictorum Abbatis et Conventus et successorum suorum, dedit et concessit pro se et heredibus suis prefato Johanni Regi Castelle; habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus una cum membris hamelettis pratis pascuis pasturis piscariis moris marescis turbariis chaceis parcis boscis warennis hundredis wapentachiis feriis mercatis libertatibus liberis consuetudinibus escaetis et omnibus aliis ad predicta castra maneria honores hundreda leucatam ballivam et chaceas qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus de prefato domino Rege Anglie et heredibus suis per servicia inde debita et consueta imperpetuum, in escambium pro dictis comitatu Richemondie honore castris maneriis terris tenementis locis feodis et advocacionibus predictis, que idem Johannes Rex Castelle per hanc cartam indentatam dedit concessit et sursumreddidit eidem domino Regi Anglie et heredibus suis imperpetuum, in escambium pro castris maneriis honoribus hundredis leucata balliva chaceis firma feodis advocacionibus predictis sibi per ipsum dominum Regem Anglie, ut predicitur, datis et concessis, sub ea que sequitur condicione; quod si heredes dicti Johannis Regis Castelle recuparaverint per judicium inde rite redditum comitatum Richemondie honorem castra maneria terras tenementa loca feoda et advocaciones predicta aut aliquam parcellam eorundem virtute doni tallie supradicti, et possessionem inde habuerint recuperacionem illam affirmando, liceat eidem domino Regi Anglie et heredibus suis castra maneria honores hundreda leucatam ballivam chaceas firmam feoda et advocaciones predicta prefato Johanni Regi Castelle

Page 1_13

sic id escambium predictum data et concessa reintrare et tenere imperpetuum. Et si contingat predicta castra maneria honores hundreda leucatam ballivam chaceas firmam feoda et advocaciones aut aliquam parcellam eorundem prefato Johanni Regi Castelle in escambium predictum sic data et concessa ab eodem Johanne Rege Castelle seu heredibus suis predictis recuperari, dictus dominus Rex Anglie et heredes sui debitam recompensacionem prefato Johanni Regi Castelle et heredibus suis predictis de valore sine difficultate [f.6A] qualibet facere teneantur: dumtamen idem Johannes Rex Castelle et heredes sui predicti a dicto Rege Anglie aut heredibus suis auxilium petant, et debitam diligenciam apponant circa salvacionem de eo quod versus eos peti contingat. Et eciam si comitatum Richemondie honorem castra maneria terras tenementa loca feoda et advocaciones predicta aut aliquam parcellam eorundem extra manus dicti domini Regis Anglie seu heredum suorum in feodo simplici aut talliato poni contingat, et imposterum ad manus ejusdem domini Regis Anglie vel heredum suorum ex justa causa in feodo devenerint, tam idem dominus Rex Anglie et heredes castra maneria honores hundreda leucatam ballivam chaceas firmam feoda et advocaciones predicta prefato Johanni Regi Castelle et heredibus de corpore suo exeuntibus sic data et concessa, quam prefatus Johannes Rex Castelle et heredes sui predicti dictum comitatum Richemondie et honorem castra maneria terras tenementa loca feoda et advocaciones predicta dicto domino Regi Anglie et heredibus suis in escambium predictum, ut premittitur, data et concessa, pro integro seu pro rata rehabeant hinc et inde, et restitucio exinde fiat tenenda prout prius. Et idem dominus Rex Anglie et heredes sui castra maneria honores hundreda leucatam ballivam chaceas firmam feoda et advocaciones predicta prefato Johanni Regi Castelle et heredibus de corpore suo exeuntibus per ipsum dominum Regem Anglie data et concessa prefato Johanni Regi Castelle et heredibus suis predictis warantizabunt et imperpetuum defendent juxta vim et effectum escambii et condicionum predictorum. Et similiter idem Johannes Rex Castelle et heredes sui predictum Comitatum Richemondie simul cum honoribus castris maneriis terris tenementis

Page 1_14

feodis locis et advocacionibus predictis predicto domino Regi Anglie et heredibus suis contra omnes warantizabunt et imperpetuum defendent juxta vim et effectum escambii et condicionum predictorum. In cujus rei testimonium predicte carte indentate tam sigillum dicti domini Regis Anglie quam sigillum dicti Johannis Regis Castelle alternatim sunt appensa, hiis testibus: venerabilibus patribus W. Archiepiscopo Cantuariensi tocius Anglie Primate, S. Londoniense, et W. Wyntoniense, episcopis; Edmundo, filio dicti Regis Anglie carissimo, Cantebrigie, Ricardo Arundell, Humfrido de Bohun Herefordie, et Willelmo de Monte Acuto Saresburie, comitibus; Henrico de Percy, Roberto de Thorp, Cancellario, Ricardo de Scrop, Thesaurario, Willelmo Latimer, Camerario, Johanne de Nevill, Senescallo hospicii dicti domini Regis Anglie, Johanne Knyvet, Willelmo de Fyncheden, Johanne Moubray, Thoma de Ingelby, Willelmo de Wychyngham, Rogero de Meres, et Johanne de Cavendissh, ejusdem domini Regis Anglie justiciariis et aliis. Data apud Westmonasterium vicesimo quinto die Junii anno regni dicti domini Regis Anglie quadragesimo sexto regni vero sui Francie tricesimo tercio.

25 June 1372 WESTMINSTER

12

Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Francie et dominus Hibernie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Nuper consortem nostram Philippam, quondam Reginam Anglie, affectantes fructuose remuneraciones commodis prevenire, dedimus et concessimus eidem quondam Regine castrum manerium et honorem de Knaresburgh in comitatu Eboraci, una cum manerio de Istelword in comitatu Middelsexie, cum eorum juribus et pertinenciis universis, habendum et tenendum eadem castrum honorem et maneria dicte quondam regine ad totam vitam suam in dotalicium sive dotem. Et subsequenter, videlicet decimo septimo die Marcii anno regni nostri undecimo, de consilio quorundam nobis tunc tempore sic assistencium, castri honoris et maneriorum predictorum cum eorum pertinenciis universis reversionem dedimus et concessimus carissimo primogenito nostro Edwardo Duci Cornubie, ita quod post obitum dicte Philippe quondam regine eadem castrum honor et maneria perpetuo remanerent prefato primogenito nostro duci [et heredibus suis futuris Regibus Anglie] 1 [1] In MS:– ipsius Regnum Anglie.1_16 et heredum suorum filiis primogenitis dicti loci ducibus in regnum Anglie hereditare successuris, prout in diversis cartis super donacionibus et concessionibus nostris hujusmodi confectis sigillo nostro regio consignatis hec et alia seriosius continentur. Ad tollendam igitur et removendam omnem ambiguitatem et contencionem, que forsan post decessum nostrum vel ante quocumque tempore ex ultima concessione et donacione [f.6B] nostra hujusmodi taliter ut premittitur prefato primogenito nostro facta vel alias quibuscumque occasione seu causa infringere seu oriri poterunt aut debeant in futurum, mera nostra spontanea et libera voluntate et pura veritate dicimus affirmamus et ex certa nostra sciencia tenore presencium declaramus quod donacionem et concessionem nostras hujusmodi dicto primogenito nostro ejusque heredibus futuris regibus Anglie de castro honore et maneriis supradictis ea dumtaxat intencione et non alia tunc fecimus, ut per eas omnis petencium castrum honorem et maneria supradicta importuna instancia, que tunc temporis apud nos plus solito fastidiose nimium ingruebat, quiesceret et cessaret, et per donacionem et concessionem predictas excluderentur omnes alii qui a nobis peterent supradicta. Neque re vera voluntatis intencionis aut propositi nostrorum extitit tunc temporis eadem castrum et honorem et maneria transferre in ipsum primogenitum nostrum, licet statum suum ampliare curemus, set quod illa post obitum dicte quondam Regine ad nos et disposicionem nostram reverterentur et integre remanerent. Et propterea dictas literas nostras eidem primogenito nostro factas ut premittitur et quecumque in eis contenta auctoritate nostra regia et ex certa sciencia tenore presencium cassamus adnullamus expresse et specialiter revocamus, ac nullius unquam esse volumus effectus roboris vel valoris. Unde premissis omnibus attenta meditacione pensatis de sana consciencia et bona fide dicta castrum honorem et manerium de Knaresburgh cum suis juribus et pertinenciis universis a tempore mortis dicte quondam Regine in nostris manibus existencia sub certis modo et forma et ob grande commodum quod exinde toti regno nostro

Page 1_16

Anglie credimus firmiter proventurum, et ex certis aliis causis nos moventibus, de consilio et avisamento prelatorum procerum et sapientum consilii nostri, dedimus et concessimus carissimo filio nostro Johanni Regi Castelle et Legionis Duci Lancastrie, tenendi sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus in escambium pro comitatu Richemondie, prout in literis nostris super hoc confectis plenius continetur, manerium de Istelworth supradictum penes nos specialiter retinendo. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes. Date in palacio nostro de Westmonasterio sub magni sigilli nostri testimonio, prima die Julii anno regni nostri Anglie xlvj et Francie xxxiij.

1 July 1372 WESTMINSTER

13

Ceste endenture faite parentre le Roy d'Engleterre et de France nostre seignur et Johan Roi de Castille et de Leon Duc de Lancastre sonz filz tesmoigne que, come le dit Roy de Castille et de Leon et Duc de Lancastre eit done grante et surrendu a son seignur et piere le Roy la countee le chastell la ville et l'onour de Richemond ovesque toutes leur appurtenances et appendances, en eschange pour certains chasteulx villes manores et honours et leur appourtenances et appendances, les queux mesme nostre seignur le Roy ad done et grante a son filz Roy du Castille par certains maniere et fourme, sicome es les chartres endentes faites et seallez d'une part et d'autre est contenuz plus au plein: assentu et accorde est entre le Roy piere et son filz avantditz que tout le dit countee de Richemond come les chasteulx villes et honours et toutes leur appurtenances et appendances serront baillez et delivrez d'une coustee et d'autre de toutes annuitez et autres charges faites par l'une partie ou l'autre francs quites et deschargez; c'estassavoir le dit Johan Roi de Castille et de Leon et Duc de Lancastre lerra au Roy son seignur et piere, a cause de la dite eschange, la dit countee de Richemond et toutes ses appurtenances de toutes annuitez ou charges par li faites francs quites et deschargez, sauf tant que monsire de Ursewyk, conestable du chastell de Richemond et gardein de la novelle foreste, Thomas William, parker de Chesthunt demourront en leur offices par prenant et les gages et feez auncienement acoustumez. Et par la semblable manere le dit Roy nostre

Page 1_17

seignur lerra au dit Roi de Castille et de Leon son filz, a cause del eschange, les chasteulx villes manoirs et honours ensi donez par eschange et leur appurtenancez et appendances de toutes annuitees ou chargees par luy faites francs quites et deschargees, sauf tant que monsire Johan atte Wode, conestable de chastel de Tykhill, William Gamboun, conestable de Knaresburgh, Johan del Halle, parker del Haye, Piers de Routhe, chief forestier de Knaresburgh, Richard de Lancastre, parker de Grenelay, et Robert de Morton, gardein de la chace du Peek, les quelx tendront leur ditz offices et prendront ent les fees et gages auncienement accoustumez. Et le dit nostre seignur ad promys lealement affaire le dit descharge tiel come desus est dit; et semblablement ad promys le dit Roi de Castille et de Leon Duc de Lancastre a son dit seignur et piere affaire autielle descharge pur sa partie le pluis tost qu'il purra bonement par aucune voie du mond, et a ce il s'ad oblige tout opposition ou contredit cessant. En tesmoignance de quelles choses les dites parties ont fait mettre entrechangeablement leur sealx a cestes endentures faites et donnes a Londres le xxv jour de Juyn l'an du regne nostre dit seignur le Roy d'Engleterre xlvj et de France xxxiij.

25 June 1372 LONDON

[f.7A]

14

Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Francie et dominus Hibernie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Sciatis quod, cum inter cetera castra maneria honores hundreda terras tenementa et alia que carissimo filio nostro Johanni Regi Castelle et Legionis et duci Lancastrie per cartam nostram indentatam dedimus et concessimus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus in excambium pro comitatu Richemondie ac honore castris maneriis terris tenementis et aliis locis ad dictum comitatum pertinentibus nobis per ipsum datis et concessis, dederimus et concesserimus ei castrum manerium et honorem de Knaresburgh cum pertinenciis et hundredum sive wapentachium de Stainclif cum pertinenciis, ac advocaciones ecclesiarum Steyndrop et Braunspath in episcopatu Dunolmensi et domus sancti Roberti in Knaresburgh, cum membris hameletis pratis pascuis pasturis piscariis moris marescis turbariis chaceis parcis boscis warennis hundredis wapentachiis feriis mer

Page 1_18

catis libertatibus liberis consuetudinibus excaetis et omnibus aliis ad predicta castrum manerium et honorem de Knaresburgh et hundredum sive wapentachium predictum qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus de nobis et heredibus nostris per servicia inde debita et consueta imperpetuum, prout in carta predicta plenius continetur; nos, volentes donacionem et concessionem nostras predictas effectui debito mancipari, assignavimus dilectos nobis Ricardum Pontrell et Thomam Elys conjunctim et divisim ad seisinam prefato Regi Castelle vel ejus in hac parte attornato de predictis castro manerio et honore de Knaresburgh et hundredo sive wapentachio et advocacionibus predictis simul cum membris hamelettis pratis pascuis pasturis piscariis moris marescis turbariis chaceis parcis boscis warennis hundredis wapentachiis feriis mercatis libertatibus liberis consuetudinibus excaetis et omnibus aliis ad castrum manerium et honorem de Knaresburgh et hundredum sive wapentachium predicta qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus juxta vim et effectum carte predicte nostro nomine liberandam, ratum habituri et gratum quicquid predicti Ricardus et Thomas vel eorum alter qui presens fuerit fecerint vel fecerit in premissis. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes. Teste me ipso apud Westmonasterium xxxvj die Junii anno regni nostri Anglie quadragesimo sexto regni vero nostri Francie tricesimo tercio. Per ipsum Regem et consilium.

26 June 1372 WESTMINSTER

15

Edwardus Dei gracia etc. liberis hominibus et omnibus aliis tenentibus de castro manerio et honore de Knaresburgh et hundredo sive wapentachio de Stanclif, tenentibus per servicium militare dumtaxat exceptis, salutem. Cum inter cetera castra maneria honores et hundreda que carissimo filio nostro Johanni Regi Castelle et Legionis et Duci Lancastrie per cartam nostram indentatam dedimus et concessimus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus in excambium pro comitatu Richemondie ac honore castris maneriis terris tenementis et aliis locis ad dictum comitatum pertinentibus

Page 1_19

nobis per ipsum datis et concessis, dederimus et concesserimus ei castrum manerium et honorem de Knaresburgh et hundredum sive wapentachium predicta cum membris hameletis pratis pascuis pasturis piscariis moris mariscis turbariis chaceis parcis boscis warennis hundredis wapentachiis feriis mercatis libertatibus et liberis consuetudinibus escaetis et omnibus aliis ad castrum manerium et honorem de Knaresburgh et hundredum sive wapentachium predicta qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus de nobis et heredibus nostris per servicia inde debita et consueta imperpetuum, prout in carta predicta plenius continetur; vobis mandamus quod prefato Johanni Regi Castelle vel ejus in hac parte attornato de fidelitatibus redditibus et aliis serviciis vestris intendatis juxta tenorem carte nostre predicte. Teste etc. ut supra anno supradicto.

16

Item talis carta domini nostri Regis Johanni atte Wode militi et Hugoni de Wombewell ad liberandum seisinam Regi Castelle de castro de Tykhill in comitatu Eboraci et maneriis de Gringeley et Wheteley in comitatu Nottinghamie, et litere intendencie super eodem.

[f.7B]

17

Item talis carta domini nostri Regis Roberto de Morton ad liberandum seisinam Regi Castelle de castro et manerio del Peek in comitatu de Derbie, et litere intendencie super eodem.

18

Item talis carta domini nostri Regis vicecomiti Norffolcie et Johanni de Feryby ad liberandum seisinam Regi Castelle de terris et tenementis in comitatibus Norffolcie et Suffolcie, et litere intendencie super eodem.

19

Item talis carta domini nostri Regis Nicholao Loveyn militi et Rogero Dalyngryg vicecomiti ad liberandum seisinam Regi Castelle in terris et tenementis in comitatu Sussexie, et litere intendencie super eodem.

Page 1_20

20

Item talis carta patens domini nostri Regis Thome de Haselden ad liberandum seisinam predicto Regi Castelle de manerio de Saham in comitatibus Cantebrigie Huntendonie, et litere intendencie super eodem.

21

Item unum breve domini nostri Regis Ricardo de Ravenser et Johanni Ravenser clericis ad liberandum seisinam prefato Regi Castelle in manerium de Glatton in comitatu Huntendonie, et litere intendencie super eodem.

22

Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Francie et Dominus Hibernie liberis tenentibus feodorum que habuimus ex dono et concessione Roberti de Lisle militis, feodis que in manu nostra sunt extincta dumtaxat exceptis, salutem. Cum inter cetera que carisimo filio nostro Johanni Regi Castelle et Legionis Duci Lancastrie per cartam nostram indentatam dedimus et concessimus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus in escambium pro comitatu Richemondie ac honore castris maneriis terris tenementis et aliis locis ad dictum comitatum pertinentibus nobis per ipsum datis et concessis, dederimus et concesserimus ei feoda predicta, dictis feodis in manibus nostris extincte exceptis, cum omnibus ad predicta feoda qualitercumque et ubicumque spectantibus sive pertinentibus, habenda sibi et heredibus de corpore suo exeuntibus de nobis et heredibus nostris per servicia inde debita et consueta imperpetuum, prout in carta predicta plenius continetur; vobis mandamus quod prefato Johanni Regi Castelle vel ejus in hac parte attornato de fidelitatibus et aliis serviciis vestris intendatis juxta tenorem carte nostre predicte. Teste me ipso apud Westmonasterium xxvj. die Junii anno regni nostro Anglie xlvj. regni vero nostri Francie xxxiij.

26 June 1372 WESTMINSTER

23

Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Dominus Hibernie et Aquitanie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Inspeximus literas patentes Philippe Regine Anglie consortis nostre carissime factas in hec verba:– Philippa Dei gracia Regina Anglie Domina Hibernie et Aquitanie omnibus ad quos presentes litere

Page 1_21

pervenerint salutem. Cum nuper de gracia nostra speciali et pro bono servicio quod dilectus valettus noster Ricardus Charles nobis impendit concesserimus eidem Ricardo custodiam castri nostri de Tykhill, simul cum officio janitoris dicti castri, habendam quantum in nobis erat ad totam vitam suam, percipiendo annuatim pro dictis officiis xx libras de exitibus castri predicti per manus receptoris nostri seu firmarii qui ibidem pro tempore fuerit terminis consuetis, ac feoda officiis predictis antiquitis 1 [1] Sic in MS.1_22 et rite pertinencia; ac jam intellexerimus quod concordatum est inter dictum Ricardum et dilectum valettum nostrum Johannem atte Wode, ostiarium camere carissimi domini nostri Regis, videlicet quod predictus Johannes habeat dictam ballivam custodie castri et janitoris ibidem ad totam vitam suam tanquam in escambium pro alio redditu annuo dicto Ricardo alibi solvendo, dum tamen assensus noster super hoc interveniat prout decet: nos, requisicionibus dictorum Johannis et Ricardi nobis instanter in hac parte factis favorabiliter annuentes, concessimus eidem Johanni dictam custodiam predicti castri nostri de Tykhill, simul cum officio janitoris ibidem, habendam et tenendam, quantum in nobis est, ad totam vitam ipsius Johannis, percipiendo inde annuatim xx libras ac feoda debite consueta de exitibus dicti castri in forma predicta. Et si contingat quod predictus Ricardus prefatum Johannem supervixerit volumus et concedimus quod post decessum predicti Johannis prefatus Ricardus rehabeat et reteniat ballivam predictam custodie dicti castri ac officii janitoris ibidem ad totam vitam suam, quantum in nobis est, percipiendo pro eisdem officiis prout hacteniis inde percipere consuevit. Quare omnibus et singulis quorum interest mandamus quatenus eidem Johanni tanquam custodi castri nostri predicti intendentes sitis et respondentes, ut est justum. In cujus rei testimonium presentibus sigillum nostrum magnum fecimus apponi. Date apud castrum de Wyndesores xviij. die Marcii anno regni carissimi domini nostri Regis supradicti xxxv.:– Nos autem, literas predictas et omnia contenta in eisdem rata habentes et grata, ea pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, ratificamus acceptamus

Page 1_22

concedimus et confirmamus, prout litere predicte plenius testantur, volentes essiam et concedentes pro nobis et heredibus nostris quod idem Johannes habeat et teneat officium predictum cum pertinenciis, percipiendo xx libras per annum et feoda inde consueta, sicut predictum est, ad totam vitam ipsius Johannis juxta formam literarum predictarum; eo non obstante quod eadem consors nostra alium statum inde nisi tantum ad vitam suam habeat nec aliquem statum cuicunque inde preter ad vitam suam propriam facere possit. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes. Teste me ipso apud Westmonasterium xxvij. die Marcii anno regni nostri xxxv.

27 March 1361 WESTMINSTER

[f.8A]

24

Johan par la grace de Dieu etc. A noz chers et bien amez Johan Edward et Johan Colepeper saluz. Come nous eions grantez et surrenduz pour nous et pour noz heires a nostre tres redoute seignur et piere le Roy les manoirs de Crowehirst et Builham ove hameletes terres et tenemenz wapentakes et hundredes ove touz leur appurtenances queux nous avons dedeinz la Rape de Hastynges et ailleurs dedeinz le countee de Sussex appurtenantes al honour et countee de Richemond, a avoir et tenir a nostre dit seignur et piere le Roy et a ses heires ove feez des chivaler avowesons des esglises et chapelles abbeys priores et autres maisons de religion homages et autres services des franks tenantz et des bondes ove touz leur suytes warreins chaces parks boys vivres estagnes mores marreys pescheries pastures fraunchises realx et toutes choses as ditz manoirs hameletes wapentakes et hundredz terres et tenemenz appurtenantes ou regardanz, come en nostre chartre endente a nostre dit seignur et piere le Roy de ces ent fait plus pleinement est contenuz; donantz plein poiar a vous et a chescun de vous jointement et severalement a delivrer a nostre dit seignur et piere le Roy ou a ses attournez en son noun plein seisin en nostre noun de toutes les manoirs hameletes terres et tenementz wapentakes et hundredes ove touz leur appurtenances, eyantz ferme et estable ces que vous ou chescun de vous jointement et severalement ferra ou ferront en nostre noun es busoignes susdites.

Page 1_23

En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Juyl l'an xlvj.

14 July 1372 THE SAVOY

25

Item une tiele lettre a Johan Wentebrig et Thomas William ou deux de eux pur delivrer seisyn au Roy en le manoir de Chesthunt ove toutes autres terres et tenemenz appurtenantz al countee de Richemond deinz le countee Hertford.

26

Item une tiele lettre a Thomas Haselden et Johan de Wethresfeld on deux de eux pur delivrer seisyn au dit Roy en les manoir de Bassyngbourne et ville de Badburgham et toutes autres terres et tenemenz appurtenantz al counte de Richemond, forspris un mees la quel nous purchaccasmes pur tenir noz courtes et plees en meisme la ville de Badburgham, deinz le countee de Cantebrig.

27

Item une tiele lettre a sire Johan de Stafford Roger Couper et William de Spaigne trois ou deux de eux pur delivrer seisyn au dit Roy en le manoir de saint Botulph ove toutes autres terres et tenemenz appurtenantz al countee de Richemond deinz le countee de Nicole.

28

Item une tiele lettre a William de Nesfeld et William Baillay ou deux de eux pur delivrer seisyn au dit Roy en le chastell de Richemond ove toutes autres et tenemenz appurtenantz al countee de Richemond deinz le countee de Richemond.

29

Item une tiele lettre a sire Thomas de Neuton Thomas Womb' Esmon Gournay et Esmon de Clippesby a trois ou deux pur delivrer seisyn au dit Roy en le manoir de Swafham ove toutes autres terres et tenemenz appurtenantz al countee de Richemond deinz le countee de Norff'.

30

Johan par la grace etc. A noz chers et bien amez sire W. de Bughbrigg clerc, Johan Edward, et Johan Colepeper, saluz. Come nostre tres redoute seignur et piere le Roy par sa chartre endente

Page 1_24

nous ad donez et grantez la chastell et la ville de Peveseye, ensemblement et les manoirs de Marsfeld et Wyllyngdon et la baillie de Endelenewyk ove le frank chace de Assheden ove touz les appurtenances ove les autres manoirs hameletes terres et tenemenz wapentakes et hundredz ove touz leur appurtenances, a avoir et tenir a nous et a noz heires ove feex de chivaler avowesons des esglises chapelles abbeys priores et autres maisons de religion homages et autres services des franks tenantz et des bondes ove touz leur suytes warreins chaces parkes boys vivres estagnes mores marreys pescheries pastures fraunchises realx et toutes autres choses as ditz chastel ville manoirs hameletes terres et tenemenz baillie chace wapentakes et hundredz appurtenantes ou appendantes, come en nostre chartre endente par nostre dit seignur et piere a nous de ces ent fait plus pleinement est contenuz; [f.8B] donantz a vous et a chescun de vous jointement et severalement plein poiar a rescever seisyn en nostre noun en les avantditz chastel ville manoirs hameletes terres et tenemenz baillie chaces wapentakes et hundredz ove touz leur appurtenances; eyantz ferme et estable ces que vous ou chescun de vous jointement et severalement ferra ou ferrez en nostre noun es busoignes susdites. En tesmoignance [etc.] Donne etc. a la Sauvoye xiiij. die Julii l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

14 July 1372 THE SAVOY

31

Item une tiele lettre a William de Nesfeld et William de Baillay ou l'un de eux a receyver seysin en le noun Johan Roy de Castille en l'onur de Knaresburgh ove les membres et les hundredz de Stayncliff deinz le countee d'Everwyk.

32

Item un tiele lettre a monsire William Fyncheden, monsire Godefrey Foljaumb, et monsire William Mirfeld, a trois ou deux de eux, pur receyver seysin et noun le dit Roy en l'onur de Tykhill ove les membres en le countee d'Everwyk et les manoirs de Gryngley et Wheteley ove les membres deinz le countee de Notyngham.

Page 1_25

33

Item une tiele lettre a monsire G. Foljaumb et sire Robert atte More ou a l'un de eux pur receyver seysin en l'onour de Peek ove les membres en le countee de Derby.

34

Item une tiele lettre a monsire G. Foljaumb, Esmon Gurnay, Esmon Clyppesby, et Thomas Womb', a quatre trois ou deux de eux, pur receyver seysin en le manoir de Wyghton ove hundredz de Northgrenehow le manoir de Ailsham le manoir de Fakenhamdam les hundredz de Northrepyngham et Southerepingham le manoir de Snetesham et le manoir de Smythdon en les countees de Norff' et Suff'.

35

Item une tiele lettre a sire W. de Bughbrigg, Thomas Hesilden, et Johan de Wetherfeld, a trois ou deux de eux, pur receyver seysin en le manoir de Glatton et Holme en le countee de Hunt' et le manoir de Saham deinz le countee de Cantebrig.

36

Johannes Dei gracia Rex Castelle et Legionis etc. venerabilibus patribus universis et episcopis abbatibus prioribus et aliis ecclesiarum prelatis ac dilectis et fidelibus suis comitibus vicecomitibus baronibus militibus et quibuscumque aliis hominibus vassallis et feodatariis de castro honore et comitatu Richemondie tenentibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Cum concesserimus et dederimus serenissimo patri et domino nostro comitatum castrum villam et honorem Richemondie, necnon omnia alia castra maneria terras et tenementa quecumque et ubicumque existencia ad dictos comitatum castrum villam honorem pertinencia, [que] habuimus vel tenuimus de dono dicti Regis patris et domini nostri in escambium pro aliis terris et tenementis, prout in cartis indentatis super hoc confectis expressius continetur; nos, volentes donacionem et concessionem nostras hujusmodi effectui debito mancipari, omnibus et singulis suprascriptis quibus presentes litere nostre diriguntur firmiter injungendo mandamus quatinus prefatum serenissimum patrem et dominum nostrum aut ejus attornatos seu deputatos has nostras literas ostendentes ad dictos comitatum castrum villam et

Page 1_26

honorem Richemondie sic in escambium eidem patri et domino nostro per nos data et concessa et ad ipsorum jura et pertinencia universa, quatinus ad ipsorum quemlibet pertinet, sine difficultate qualibet recipiant, et eidem patri et domino nostro tanquam domino suo obediant de cetero efficaciter et intendant ac faciant et prestent homagium fidelitatem et omnia alia servicia et deveria eisdem comitatui castro ville et honori Richemondie sic in escambium per nos concessa debita et consueta et absque subtractione et defraudacione adeo plene et integre prout nobis facta seu prestita fuerint fieri vel prestari hactenus debuerunt. Date a la Sauvoye xiiij die Julii anno xlvj.

14 July 1372 THE SAVOY

[f.9A]

37

Ceste endenture, fait parentre nostre seignur Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Johan de la Pole de Hertyndon d'autre part, tesmoigne que nostre dit seignur ad baillez et laissez a ferme au dit Johan de la Pole le molyn eawert de Hertyndon et l'arbage de Bolchoghfeld et le Repes, a avoir et tenir a ly et ses executours de la fest de saint Michel l'an xliiij tanque al fin de xij ans alors procheins ensuantz, ovesque seutes et toutes services et coustumes al dit molyn appurtenantes, rendant ent a nostre dit seignur et ses heirs annuelement durant le dit temps lxxiij. s. iiij. d. as termes illocques par oveles porcions: c'estassavoir pur le dit molyn lx. s. et pur meisme l'arbage xiij. s. iiij. d. Et l'avant dit Johan de la Pole ses heirs et executours meisme le molyn a leur propres coustages myses et despenses reparailleront et maintendront durant le terme susdit, sauve que nostre dit seignur trovera grosse meeresme a ce faire, et en fin du dit terme en bon covenable estat laisseront. Et apres le fin du terme susdit s'il plest au dit Johan de la Pole il serra devant touz autres en cas que meisme le molyn il veulle outre prendre a ferme. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le derrier jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 April 1372 THE SAVOY

38

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan par la grace de Dieu Roy de Castille etc. d'une part, et Robert de Standissh d'au

Page 1_27

trepart, tesmoigne que nostre dit seignur ad baillez et lassez a ferme a dit Robert le manoir de Ulneswalton qu'estoit a maistre Richard le Leche ove les appurtenances, a avoir et tenir a dit Robert a terme de sa vie, rendant ent a nostre dit seignur et ses heirs annuelement xv li. as termes illoeques usueles par oveles porcions, issint que si la dit rent de xv. li. soit a derier apres aucun des termes des paiementz par un moys, bien lise au nostre dit seignur et ses heirs meisme le manoir entrer et ycelle possider et enjoier sanz empeschement ou destourbance. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye les primer jour de May l'an etc. d'Engleterre xlvj.

1 May 1372 THE SAVOY

39

Johan par la grace etc. A touz etc. saluz. Sachez nous avoir grantez et a ferme lessez a Roger Syward de Ware le tolnue et le passage del pount de Ware Thele et Haitfeldbarre a avoir et tenir au dit Roger et a ses executours ove les profitz ou surdantz del primer jour d'Octobre l'an xlvj tanq'al fin de vij anns procheins ensuantz, rendant ent par an a nous et noz heirs durant le dit terme xvj.li. vj.s. viij.d. as termes de Pasques et de saint Michel par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le xxvj jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre xlvj.

26 April 1372 THE SAVOY

40

Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Francie et Dominus Hibernie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Sciatis quod de gracia nostra speciali concessimus dilecto servienti nostro Willelmo Gamboun officium constabularie castri de Knaresburgh, habendum ad totam vitam suam, percipiendo pro officio predicto x.li. pro feodo suo et xx.s. pro roba sua per annum et ij.d. pro vadiis unius janitoris et ij.d. pro vadiis unius vigilis per diem ibidem continue moraturorum de exitibus honoris de Knaresburgh, per manus custodum sive firmariorum honoris predicti qui pro tempore fuerint, una cum proficuis de sueto et manucapcione prisonum in prisona nostra infra castrum nostrum predictum detinendorum, eodem modo quo alii, qui officium constabularie predicte ante hec tempora habuerunt, rationabiliter percipere

Page 1_28

consueverunt. In cujus etc. Teste me ipso apud manerium de Haveryng x die Septembris anno xliiij.

10 Sept. 1370 HAVERING

41

Une endenture a Roger Newenham del Manoir en Daventre entre endentures de retenue le xiij foill.

[f.9B]

42

Ceste endenture, fait parentre mon tres redoute seignur le Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre et Lieutenant de nostre tres redoute et tres soveran seignur le Roy de France et d'Engleterre es parties d'Aquitaigne et es autres parties decea la meer d'une part, et Johan Cressewell et Geffray Saint Quinteyn d'autre, content que come mon dit seignur de Castille soit venue es parties d'Aquitaigne et aye trove la pais en grantz meschief par toutes pars, senz que tute la chastel de Lisinham en Partton, 1 [1] Sic.1_29 les quells les ditz Johan et Geffray ont bien et loialment garde et par longe temps au profit a nostre dit tres soverain seignur le Roy de France et d'Engleterre et a grantz costages et despenses d'eux, si avant que les ditz Johan et Geffray ehu de quoy ne leurs chivaux et tout lour autre chevaute les ad pone endurez, et a present sont a si grant poverte et meschief a cause susdit et de la sege la quelle ad este tenuz devant eux par les enemiz del primer samady de qaresme l'an de grace mille troiscentz septant et deux, et le bastide que unqore est devant la dit lieu de Lisinham que les ditz Johan et Geffray ne povent failler ne aler fors du dit lieu ne guerder ycel al honur de nostre dit seignur le Roy a sauvacion du dit lieu et pays ne a profit d'eux santz avoir ascun ayde et comefort, come pour cause de cestes trevez que au present ont este pris par mon dit seignur de Castille et ses adversaires de France le dit Johan et Geffray ne povent avoir lour vitailles pur lour estors sur les ennemys ne en ascun port pur vitailler le dit lieu sinon a leur despenses et deniers: pur ce est il que mon dit tres redoute seignur le Roy de Castille venant et regardant l'onour de nostre dit seignur son piere et de ly, et auxi la sauvacion du dit lieu, et la grant profit que le dit lieu purroit faire a conquester la dit pais de Partton, 1 [1] Sic.1_29 par nom et en lieu de nostre

Page 1_29

dit seignur son piere ad vuille et paie au dit Johan et Geffray la somme de sys mille floreins d'Avignon laquelle somme eux et chescun d'eux ont confesse et reconou avoir pris et recevu en presence des tesmoignes en dessouz nomez et s'en teindront a bien appaiez et contentz, et promistront et jureront sure les santz ewangelles Nostre Seignur et sure tout ce qu'ils se purroient fourffaire envers nostre dit seignur le Roy de France et d'Engleterre de garder le dit lieu de Lisinham bien et loialment a lour loial povoir en la hobeissance de nostre dit seignur sanz aucun fraude ou mal engin: c'estassavoir del jour de la date de ceste presente endenture jusques au primer jour de Septembre proschein venant. En tesmoignance de cestes choses et a plus grant fermete d'ycelles le dit mon tres redoute seignur de Castille a fait mettre a cest endenture son seal, et auxi les ditz Johan et Geffray les leurs entrechangeablement, et tres honurez sires le seignur de Percy et monsire Thomas de Felton Seneschal d'Acquitaigne y ont fait mettre et aponser les leurs seals en tesmoignance de les choses suisditz. Donne et accorde en Burdeux le quart jour d'Avril l'an mille ccco septant et quart.

4 April 1374 BORDEAUX

[f.10A]

43

Sciant presentes et futuri quod ego Gilbertus dominus de Aquila pro salute anime mee et Isabelle uxoris mee et liberum et heredum meorum et antecessorum meorum dedi concessi et hac presenti carta mea confirmavi in puram et perpetuam elemosinam Deo et capelle Beate Marie scite in curia mea de Marsfeld ad sustentacionem unius capellani ibidem in capella divina officia ministrantis lx. solidatas redditus annuatim percipiendos ad terminos statutos: videlicet de villa mea de Grenstede xxx.s.; de Ricardo de la Gare et heredibus suis de terra quam tenet de me in marisco juxta Ottham xx. s.; de Johanne de Berkham et heredibus suis de terra cacie de Mersefeld viij. solidos, et de terra que fuit Roberti de Normannia in Lichtrima ij. s., preterea totam terram veteris curie de Mersfeld, et parvum pratum quod est juxta rodam Martini, et pratum quod jacet juxta terram Hugonis Prell versus orientem, et x. acras terre, scilicet vij. acras et iij. rodas juxta vivarium in parte oriente, et duas acras et unam rodam que jacent in clivo ante por

Page 1_30

tam veteris curie in parte australi. Concessi eciam eidem capellano habere imperpetuum xiiij. animalia quieta in defensis foreste mee de Esshedoun de pasturagio, et xx. porcos quietos de pasnagio et pasturagio in eadem foresta, et meremium ad domos suas construendas et reficiendas, et clausturam et ligna ad ignem suum sufficienta per visum magistri forestarii mei. Predictam vero capellam ego et successores mei integram et cum libris et aliis ornamentis ecclesiasticis imperpetuum ornatam conservabimus salvo jure cujuslibet ecclesie. Et preterea dedi de Reginaldo Trussamulle et heredibus suis v. s. ad luminare dicte capelle annuatim ad natale domini percipiendos. Et quia labilis est hominum memoria ut hec mea donacio firma et stabilis imperpetuum perseveret presenti 1 [1] Sic.1_31 carti 1 [1] Sic.1_31 sigilli mei munime roboravi hiis testibus: domino Simone de Achyngham, domino Jordano de Sakeville, domino Waleranno Manfee, domino Johanne Golafre, domino Reginaldo de Trussamulle, domino Roberto de Horstede, magistro Johanne de Albo Monasterio, Johanne vicario de Hailesham, Gilberto Barrario, tunc senescallo, Roberto de Mankesye, Waryno de Wouborne, Osberto de Tottehese, Radulfo Dawe et multis aliis.

44

Gregorius Episcopus servus servorum Dei dilecto filio Reginaldo rectori capelle Beate Marie de Marsfeld Cicestrensis diocesis salutem et apostolicam benedictionem. Cum a nobis petitur quod justum est et honestum tam vigor quam ordo exigit racionis ut id per solicitudinem officii nostri perducatur [in] effectum. Ea propter dilecte in domino fili tuis justis postulacionibus grato concurrentes assensu annuum redditum iij. librarum, scilicet terre veteris curie de Mersefeld prata et alia bona que quondam Gilbertus dominus Aquile capelle Beate Marie de Marsfeld pia libertate donavit, prout in literis confectis exinde dicitur plenius contineri, sicut ea omnia juste possidet et quiete' tibi et parte ipsi capelle' auctoritate apostolica confirmamus et presentis scripti patrocinio communimus. Nulli ergo omnino homini liceat hanc paginam nostre confirmacionis infringere vel ei ausu temerario contraire. Si quis autem hoc attemptare pre

Page 1_31

sumpserit indignacionem omnipotentis Dei et beatorum Petri et Pauli apostolorum ejus se noverit incursurum. Datum Spoletis xvij. kalendas Septembris pontificatus nostri anno octavo.

16 August 1378 SPOLETO

[f.10B]

45

Soient faites lettres de protection ove la clause Volumus pur Thomas Biset, qi est a aler vers les parties d'outre meer en le service nostre tres redoute seignur et piere le Roy et le nostre en la compaignie nostre ame bacheler monsire Hugh de Calvyley a durer par un an. Donnees souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le iiij. jour de Juyn l'an etc. xlvj. Item un tile protection qi est a aler vers les parties d'Aquitaine.

4 June 1372 THE SAVOY

46

Soient faites lettres de protection ove la clause Volumus pur monsire Esmon filz Herberd qu'est a aler en le service nostre tres redoute seignur et piere le Roy en nostre compaignie en ceste prochein viage a durer par un an. Donnees etc. a la Sauvoye le iij. jour d'Aust l'an xlvj.

3 August 1372 THE SAVOY

47

Item tiele lettre pur Thomas le Marstreson, l'eygne, de Wico Malbana. Donnee a la Sauvoye le xiij jour de Juyl l'an xlvj.

13 July 1372 THE SAVOY

48

Soient faites lettres de protection ove la clause Volumus pur Johan Wardon, Johan de Wicombe, et Johan de Acres, queux sont a aler [ovesque] nostre tres redoute seignur et piere le Roy en ceste proschein viage en nostre compaignie; a durer tanque al fest de touz Saintz proschein venant. Donnees etc. a la Sauvoye le quarte jour d'Augst l'an etc. xlvj.

4 August 1372 THE SAVOY

49

Item une autre tiele pur Thomas de Burne, Johan Toppesfeld, Johan de Upton, monsire Thomas Beaumond, William Russel, Cristy filz Andreu, monsire Johan Seynloo, monsire Johan Rodeney, Johan Testwod, Johan Sanderston, Symkyn Kyngescote, William Huntyngdon, Robert Seler, monsire Thomas Sire de Ponynges, monsire William Percy, Robert de Echingham, Johan de Echingham, Johan Seyntowayn, Johan Wallington, monsire Roger Hillary, William de Norton, monsire Johan Plays, Thomas Nerford,

Page 1_32

Johan de Wyghton, Robert Russington, et Johan Snorynges, monsire Thomas de Metham, Thomas de Verley, William Derell, monsire Henri Grene, monsire Michel de la Pole, monsire Esmon de la Pole, monsire Johan de la Pole, monsire Rauf de Recheford, monsire Esmon Malyns, monsire Philip Deneys, monsire Johan Constable, Johan Gamson, sire Johan Leese, Robert de Brisyngton, Robert de Recheford, Nicholas Darches, Thomas de Dryby, Robert de Hagham, Robert White, Johan de Dacre, William Derman, Johan de Lopham, Robert Antoyne, William de Drayton, Hugh Fairefax, Nicholas Janne, Robert de Riggeley, Johan de Derby, Nicholas le Clerc, Robert Whitewell, Johan de Edworth, Johan de Clynton, Robert de Gylney, monsire Thomas de Roos Sire de Hamelak, monsire William de Chetewynd, monsire Thomas de Roos le fitz de Douzeby, monsire Johan de Snareby, William Hampsterley, Henri de Suthill, Richard de Shrapshire, Johan Hampsterley, sire William Benyngholm, Johan de Notyngham, Esmon de Gysburgh, Roger Stout, Johan Mareschal, Raulyn Frechevill, Johan Curson, Johan Fauvell, Anker Frechevill, Johan Colvill, Robert de Akloun, Thomas Wilbersfosse, monsire Thomas Aldon, Thomas de Aldon son filz, Johan Dolseley, Richard de Norhampton, Herand fitz du William Mackekys de Brewade, monsire Johan Sire de Welles, Johan Lotrell, Thomas Pissy, Adam Baret, monsire Wauter Wisenyk, monsire Thomas Cebull, monsire Wauter Penhirgard, Henri Maynard, Robert de Alkbarowe, Johan de Thornton, Johan de Bathe, monsire Hugh le Souch, monsire Johan Dengayne, monsire Johan Andreu, William Tameworth, Jakes Grancestre, George Elbesworth, William Haldene, Elys Borstall, Thomas Wylaston, Johan Colvill, Estheven Wandesford, Thomas Salamon, Johan Hunt, Waryn de Rotelond, Laurance Tailleur, Johan Rekesby, Johan Tonsover, Johan Dauson, Thomas Wryght, Johan Kitteson, Johan Assheby, Johan Adamson, William Chestre, Johan Bruys, William Dok, Johan Janekyn, William Smith de Fulmere.

[f.11A]

Monsire Johan Cressy, monsire Esmon Perepont, monsire Sampson de Strelley, monsire Johan de Ansley chivalers, Robert Cook, Thomas de Hete, Thomas de Strelley, Johan de Mapples,

Page 1_33

Gregor de Ansley, Thomas de Ansley le puisne, Richard del Botree, Robert Dune, Johan Cressy, William Raynald, Johan Meux, monsire Rauf Hastynges, William Spenser, Johan de Skeffyngton, monsire Johan de Rocheford, Johan de Park, monsire Johan Dagney, monsire Nichol Langford, monsire Johan Marmion, monsire Thomas Mounford, monsire Esmon de Frythby, Thomas Grey, William Basset, monsire Thomas Hilderton, monsire William Cantelow, William atte Hall de Higham Ferrers, Robert de Clifton, monsire Richard de Northlone chivaler, William Brerton, Richard de Beverle, monsire Hillary, William de Norton, monsire Johan Plays, monsire Thomas Nerford, Johan Wyghton, Robert Russhyngdon, Johan Snoryng. Richard Hoo par un an. Donnees a la Sauvoye le xxviij jour de Mars l'an xlvij.

28 March 1373 THE SAVOY

50

Monsire Hugh de Dacre, monsire Johan Sire de Mohon chivaler, William Burghhussh et Patryk Everard esquiers, monsire William Gramery.

Henri Ilcome de Cornewaille, William fitz Wauter, Reygnald Trecherf, Johan Pole, Richard Denes, Michel Cokyn, Johan Boux, Thomas Belleyetere, Aleyn Brid et William de Byllingham, monsire Thomas de Ponynges chivaler, Johan de Coumbe, Thomas Shrovesbury, William Takyll et Johan Padman esquiers, Johan Wardon, monsire Thomas Beaumond chivaler, Henry de Bromeholm, monsire Johan Breton, monsire Johan Bourghersh chivaler, monsire Thomas de Banclande chivaler, Johan Dekne et Johan Parker, monsire Thomas Dale et monsire Roger de Trumpyngton chivalers, William de Par et Estiephen de Pulham, Richard de Holand et Adam Warde de Sherpuls et Johan Rustgate, William Hardy de Newark, Robert filz Rauf, Johan Testwod, Hugh Byford, monsire Henri Grene, Rauf de Ledes, Richard Cros, Johan Stoneton, monsire Baudewyne Berford, monsire Lorence Hynford, Roger Long, Johan Herdewik, Richard Hornby, Johan Redingdon, monsire Thomas Latimer, Edward Latimer, William Wakeleyn, Piers Smyth de Wardon, Hugh Byford, monsire Thomas filz Wauter de Daventre, Johan Bateman, Johan de Knyveton, monsire Johan de

Page 1_34

Mohun de Dunsterre chivaler, monsire William de Beauchamps chivaler, Johan Meysy, monsire William Cantelowe, Raulyn Makerell et Richard Gys, Richard Athirton, Bartilmew Greye, monsire Johan Sainloo, monsire Thomas de Bradstone, monsire Johan Chidiok le filz, monsire Johan Rodeney, Thomas de la Ryver, Nicholas Saynloo, Johan Lovet, monsire Thomas Travers, monsire Robert Barry, monsire Roger Cursoy, Richard Grey, William Takel, monsire Johan Mohun de Dunster chivaler, Johan Bateman esquier, Thomas de Ponyges filz Michel de Ponyngge chivaler, Thomas de Ponyngges filz Luk de Ponynges chivaler, William de Percy chivaler, Alexander de Waldene chivaler, Thomas Waldene, Luk atte Hyde, Thomas Kynardeslee, Johan Walenton, Hugon Quecche, Roger Terry, Johan Byflete, Johan Seyntoweyn, Patryk Seyntoweyn, Nicholas Bewrepeer, Thomas Seynt Liger, Bartholomew Seynt Lyger, Robert Edlof, Johan filz Roger, Hugon Watertone, William Lyng, Philipp Threkyngham, Jacob Orell [f.11B] Thomas Perlee, William Sutton, William Malmeynz, Thomas Radmelde, Johan Themple, Thomas Tokenherssh, monsire Thomas Holand, sire Johan Worthe, Richard de Geytangton clerc parson de l'esglise de Northfeld, monsire Baudewyne Berford et Roger Longe, et Johan Herwyk et Richard Hornby et Johan Hodyngton, monsire Thomas Latimer et Edward Latymer, monsire Norman de Swynford, Piers Garrerd, Robert filz Richard Beyvill, Johan Colvill de Kylvyngton, Robert de Cokfeld armigero, William atte Crouche, John Bocher, Hugh filz William de Skargill militis, Johan de Thurston, Johan Rydell, Johan de Hattefeld, Johan de Hemnale, Richard del Morre, Henre Jacob de Alcestre, Johan Brake de Norwiz, Hugh Blumchard de Norwiz, Robert de Ferrers chivaler, Johan de Hedeworth, Johan de Dilyngham, Johan Wawe del Parkehall, esquiers, Thomas de Ikworth et William Tamurth, dominus Thomas de Roos, dominus Willelmus Chetewynd, dominus Thomas de Roos Douseby filius, dominus Johannes de Suwardby, dominus Thomas de Mountfort, dominus Robertus de Laton, dominus Thomas Seynquyntine, dominus Thomas filius Henrici, dominus Thomas de Merkynfeld, dominus Philippus de

Page 1_35

Colvyll, Johannes Fauvill, Conandus Dask, Thomas de Rokeby junior, Johannes Colvyl, Galfridus de Denham, Johannes de Talmache, Leonardus de Staunton, Johannes de Wynchestre, Nicholaus de Kirkham, Reginaldus de Everyngham, Thomas Haykeston, Johannes Diche, Johannes Sprot, Willelmus Ingrame, Johannes de Wrestlynworth, Richard de Mikilton, Willelmus Hamsterlay, Willelmus de Balton, Christoferus de Shukkeburgh, Geffray Bawell de Norwiche, Hugh Brosebrigg, Symond Aylmere, Andreu Mair de Cosynton, Payn Typtoft, Philipp Chaumberleyn, Johan Kent de Burewell, Robert Fordham, William Baillif de Burewell, William Septuanz, Piers Gerard Brasyere, Thomas de Schukkeburgh.

[f.12A]

51

Ceste endenture faite parentre nostre seignur le Roy d'une part, et monseignur le Roy de Castille et Duc de Lancastre d'autrepart, tesmoigne que le dit Roy de Castille est demourrez devers nostre dit seignur le Roy pur ly servir en sa guerre sur et pardela la meer par un an entier ovesque cynk centz hommes d'armes et cynk centz archiers; des queux hommes d'armes serront le dit Roy de Castille, cynk banrettz, cent chivalers, et trois centz quatre-vintz et quatorze esquiers; deinz le nombre des queux gentz serront compris monsire Hugh de Calvyley et ses gentz. Et prendra le dit Roy de Castille si bien pur ly meismes come pur ses gentz d'armes et archiers avantditz gages de guerre accoustumez, et pur ly et pur les ditz gentz d'armes regard accoustumez double, commenceant le dit an le jour que le dit Roy de Castille et sa retenue avantdit serront primerement a la meer sur leur passage. Et serra paiez le dit Roy de Castille du dit regarde pur ly et ses gentz d'armes avantditz ore hastment en main pur la moitee du dit an, et a la venue du dit Roy de Castille et de sa dite retenue a la meer il serra paiez des ditz gages pur lui et meisme sa retenue avant la main pur un quarter du ditan, et des gages semblables pur lui et sa dite retenue pur le second quarter de meisme l'an il avera bon et sufficeant assignement, et pur le second demy an del an avantdit il serra prestement paiez et assignez en la manere que dite est de semblables gages et regarde pour ly et sa retenue avantdites. Et voet et

Page 1_36

grant nostre dit seignur le Roy que si pees finale ou trieus pour un an entier se preignent parentre lui et son adversair de France et les roialmes d'une part et d'autre parout ceste proschein viage de guerre ordenez d'estre fait par nostre dit seignur le Roy et son poiar roial soit defait delaiez ou destourbez, adonques en ce cas le dit Roy de Castille ne serra tenuz de faire restitucion a nostre dit seignur le Roy en tout ne en partie du regard quel le dit Roy de Castille avera receu devant la main pur ly et ses gentz come dit est; mees si la guerre dure sanz peas ou trieus, ou si trieus se preignent parentre nostre dit seignur le Roy et son adversair susdit a durer meins que pur un an, combien que par celles trieus le dit viage soit delaiez ou destourbez, delors serra le dit Roy de Castille tenuz de servir ovesque sa dite retenue a nostre dit seignur le Roy a son commandement en sa dite guerre par attant de temps pur combien le dit Roy de Castille avera receu paiement de regard pur ly et ses gentz come avant est dit; et toutdys sibien en l'une cas come en l'autre de les deniers queux le dit Roy de Castille avera receu par paiement ou assignement come dit est pur gages de ly et sa dite retenue luy serront allouez gages pur luy et meisme sa retenue pur le temps qu'ils averont demourrez sibien a la meer sur leur passage come sur la meer ou pardela a cause de viage susdit. Et ne demandra le dit Roy de Castille pour ly ne pour nul de ses gentz restor des chivalx perduz en dit viage. Et avera le dit Roy de Castille sufficeante eskippeson pour passage et repasse de la meer de luy et de sa retenue avantdite et de leur chivalx et harneises as coustages nostre dit seignur le Roy en manere acustumee. Et si par cas le dit viage se preigne vers Aquitaine nostre dit seignur le Roy ferra au dit Roy de Castille tieu regard pur lui et sa dite retenue outre les gages et regard avantditz que le dit Roy de Castille soy ent devera resonablement agreer. Et voet et grant nostre dit seignur le Roy que les chasteux villes seignuries et terres quelles le dit Roy de Castille pur le temps qu'il et sa dite retenu serront ensi en le service nostre dit seignur le Roy en dit viage purra conquere sur les enemys Franceys deinz le roialme de France par manere comprise en l'estatut ent fait il eit et tiegne solonc la fourme de meisme la statut. Et s'il

Page 1_37

plest a nostre dit seignur le Roy que en eide et l'exploit de sa dite guerre le dit Roy de Castille s'en aille vers Espaigne si demourt pur tel viage meisme le Roy de Castille devers nostre seignur le Roy avantdit ovesque sys centz hommes d'armes et sys [f.12B] centz archiers pour un demy an, a commencer le jour q'il et meisme celle sa retenue serront primerement a la meer sur leur passage; des queux sys centz hommes d'armes serront le dit Roy de Castille sys banerettz, cent et vint chivalers, et quatre centz sessante et tresze esquiers; deinz le nombre de queux gentz serront compris le dit monsire Hugh et ses gentz: preignant le dit Roy de Castille sibien pur ly meismes come pur meismes ses sys centz hommes d'armes et sys centz archiers gages de guerre acustumez, et pur ly et pur ses ditz hommes d'armes regard accoustumez double, des queux regard et gages il serra paiez et assignez pur ly et meismes ses gentz. Et avera sufficeante eskippeson pur passage de la meer de lui et de eux et de leur chivaux et harnois as coustages de nostre dit seignur le Roy par la manere que desus est expresse pur le dit Roy de Castille et les cynk centz hommes d'armes et cynk centz archiers susditz. En tesmoignance de quelle chose a la partie de ceste endenture demourrant devers le dit Roy de Castille nostre dit seignur le Roy ad fait mettre son prive seal. Donnee a Westmonstre le primer jour de July l'an du regne nostre dit seignur le Roy d'Engleterre xlvj et de France xxxiij.

1 July 1372 WESTMINSTER

52

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur le Roy d'une part, et monseignur le Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'autrepart, tesmoigne que mon dit seignur de Castille est demourrez devers nostre dit seignur le Roy pur ly servir en sa guerre es parties du roialme de France ovesque sept centz et sessante hommes d'armes et sept centz et sessante archiers bones et covenables covenablement montez et arraiez par un an entier; des queux serront sessante hommes d'armes et sessant archiers en lieu de monsire Nichol Tamworthe et de sa retenue ordenez d'aler par aillours; commenceantz le dit an le jour que mon dit seignur de Castille et sa dit retenue serront primerement a la meer seur leur

Page 1_38

passage. Et prendra mon dit seignur de Castille sibien pur ly mesmes come pur ses gentz d'armes avantditz (des queux serront ly mesmes, oyt baneretz, cent et cynquante chivalers, et sys centz et une esquiers) et aussint pur ses ditz archieres gages de guerre accustumez, et pur ly et ses dites gentz d'armes regard acustumez double sanz priser des chivalx, des queux gages avant le passage mon dit seignur de Castille pur ly et sa dit retenue pur le primer quartere du dit an et du dit regard avant la mayn pur ly et ses dites gentz d'armes pur le primere demy an il serra prestment paiez. Et pour le second quarter de mesme l'an il avera bon et covenable assignement de gages semblables pur ly et sa dite retenue sanz estre nullement repellez. Et au tieux gages et regard pur ly et sa retenue avantdit pur le seconde demy an mon dit seignur de Castille serra prestment paiez, c'estassavoir a la fin du primer demy an il pur ly et sa dite retenue et touz les autres seignurs et gentz qi irront en sa compaignie en dit viage tanque au nombre de deux mille hommes d'armes et deux mille archiers, les queux prendront touz semblablement gages de guerre acustumez et regarde acustumez double pur mesme la viage, serront refreschez de dousze mille livres en partie de paiement de leur ditz gages et regard pur le seconde demy an; c'estassavoir cheschun selonc son afferarant ovelement. Et a la fyn de mesme le demy an deinz le moys mon ditseignur de Castille serra paiez de tout ce que ly serra alors duz des ditz gages outre le dit refreschement pur ly et pur mesme sa retenue. Et parensi mon dit seignur de Castille tenuz a demorer es dites parties de France a servir ovesque sa dit retenue a nostre dit seignur le Roy en sa guerre illocques tanque a la fyn du dit an pleinement acompliez, rebatant toutes voies en descharge de nostre dit seignur le Roy des ditez gages et regarde de mon dit seignur de Castille et de sa dite retenue pur le second demy an l'avantage et profite q'il et mesme sa retenue prendront des ranceons en chivauchant et osteyant et par constreinte du plat pairs parmy les chasteux et forteressees si aucune soient prise et tenuz par mon dit seignur de Castille et sa dit retenue es dites parties de France durant le dit an, si avant et de tiele somme come il et les siens receiveront de

Page 1_39

mesmes les ranceons de celui qi serra de elles receyvour par nostre seignur le Roy a ce assignez par l'ordinance avys et seurvene de mon dit seignur de Castille. Et avera nostre nostre dit seignur le Roy devers ly les prisoneres roialx, come le Roy son adversaire ses friers et chieveteins de guerre lieutenant du dit adversaire s'ils ou ascun de eux soient ou soit pris en le dit viage, par fesant covenable regard a ceux qi les averont pris, sanz ce que mon dit seignur de Castille ou nule de sa dit retenue d'autre gayne de guerre queconque, forsprisez les dites ranceons come dit est, soit par nostre dit seignur le Roy chargez ne empeschez en temps avenir. Et avera mon dit seignur de Castille sufficeant eskyppeson pur passage et repassage de la meer de ly et de sa dite retenue as coustages nostre seignur le Roy susdit. Et serront mon dit seignur de Castille et sa dite retenue a la meer prestz a passer le primer jour de May proschein venant. Et si par cas que Dieu ne veulle a le fyn du primer demy an mon dit seignur de Castille ne soit come desus refreschez pur lafferant de ly et de sa retenue avantdit bien lirra a mon dit seignur de Castille departier ovesque sa dit retenue des ditez parties de France en Engleterre ou la ou ly plerra sanz empeschement de nostre dit seignur le Roy susdit. En tesmoignance de quelle chose a la partie de ceste endenture demurrant devers mon dit seignur de Castille nostre dit seignur le Roy ad faite mettre son prive seal. Donnee a Westmonstre le primer jour de Marz l'an du reigne nostre dit seignur le Roy d'Engleterre xlvij. et de France xxxiiij. Et voet et grante nostre dit seignur le Roy que, en cas que acuns terres et tenementz deviegnent droiturelment a mon dit seignur de Castille par descent de heritage ou en autre queconque manere resonable en Engleterre pur le temps q'il serra ensi en le service nostre dit seignur le Roy pardela, tieux terres ou tenementz pur defaute de homage ou foialtee ou d'aucun autre service ne soient retenuz en la main nostre dit seignur le Roy par eschetour ou autre ministre, einz par due proces ent affaire en la chancellarie soient delivres as attornez mon dit seignur de Castille, a fair ent son profit sanz contredit ou empeschement de nullui, et soient les homages et foialtez respitez tanque a la venue mon dit seignur de Castille.

1 March 1373 WESTMINSTER

Page 1_40

[f.13A]

53 1 [1] At the head of this in the text:– Litere Diverse.1_41

Ceste bille endente tesmoigne la garde fait par mon tres excellent seignur le Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre en un querelle de un appelle, que feust poursuie en Baunk le Roy par Agnes, que feust la femme Roger de Hulton de Shevyngton, devers Rauf de Standissh l'eigne, Henry de Standissh, et Hugh de Standissh, et autres, de la mort le dit Roger jadys son baron, dount les avantditz parties par endentures de ce entre eux faites estoient accordez d'estre a la garde lour dit seignur finalement de la querele susdite; la quele agarde mon dit seignur ad fait en manere qu'esuit, c'estassavoir:– que les avantditz Rauf Henry et Hugh pur eux et les autres appelles par la dite Agnes paieront al dite Agnes et Nicholas de Hatherton ou a lour certaine attourne cxx. marcz d'esterlinges, de queux cxx. marcz mon dit seignur ad agarde que quarante marcz serront a les dites Agnes et Nicholas ou a lour certaine attourne a Wygan en l'esglise parochiale le primer jour d'Augst proschein venant apres la date de cestes, et xx. li a la feste de la Nativitee Nostre Seignur adonqes proschein ensuant en meisme la ville et meisme l'esglise parochiale de meisme la ville, et vint livres a la fest de Pasques adonques prochein ensuant en les ville et l'esglise susdites. Et mon dit seignur voet que les xx. marcz outre les ditz c. marcz ne soient paiez a nully devant ce qu'il ad autre foitz de ce fait son agarde. Et en cas que les avantditz Rauf Henry et Hugh ne veuillent esteir ne perfourmer ceste acorde mon dit seignur ad agarde que la obligacion de DC marcz par les avantditz Rauf Henry et Hugh faites a les dites Agnes et Nicholas estoise en sa force. Auxint pour ce que les avantditz Agnes et Nicholas sont finalement ottroies al gard le dit Roy en touz pointz, le dit Roy ad agarde q'un obligacion de VC marcz faite par les avantditz Agnes et Nicholas a les avantditz Rauf Henry et Hugh en surte de susdite accorde perde sa force et soit tenuz pur nul, et que la obligacion de VC marcz faite par les avantditz Rauf Henry et Hugh a les avantditz Agnes et Nicholas apres la paiement faite de les cent et vint marcz en manere come desus est dit soit tenuz pur nul. En tesmoignance de quelle agarde a cest escript endente, dount l'une partie

Page 1_41

est delivres a les dites Agnes et Nicholas, et l'autre partie delivrez as ditz Rauf, Henry, et Hugh, le dit Roi a l'une partie et l'autre ad mys son seal. Donnee a Londres le vendredy proschein devant la fest de la Nativitee saint Johan le Baptiste l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

18 June 1372 LONDON

54

Johan par la grace etc. A touz noz seneschalx baillifs provostz et autres noz ministres queconqes noz tenantz franks et bondes deinz nostre seignurie de Kedewelly as queux cestes presentes lettres vendront, saluz. Savoir vous faceons que, purce que nostre ame tenant Johan Percyvale ad oppursuiz ples et autres ses busoignes en diverses noz courtes et ailleurs deinz nostre seignurie de Kedewelly susdit, et le dit Johan se deute que diverses perils et domages par aucuns filz de iniquite ses enemys et maleveullantz a cause de sa dite suyte purront a ly estre fait et perpetrez de leger si bien de son corps demeisme come de ses biens et chateux, sur quoy il nous ad suppliez de ly ordener de remede covenable: nous veullantz purvoier pur la seurte du dit Johan ses gentz servantz tenantz biens et chateux queconques, par quoy nous vous mandons que meisme le Johan ses gentz servantz tenantz biens et chateux queconques vous protegez et de injuriz violences indehutez defendez sanz faire a eux ou nul de eux [f.13B] ou soeffrer estre fait a voz poiars damage male molest destourbance ou impediment. Et si riens soit a eux ou nul de eux meffait ou trespasse yce faites estre redressez et dehuement corrigez sanz delay. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le vj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

6 June 1372 THE SAVOY

55

Johan par la grace etc. A nostre tres cher et bien ame Nicholas Carru, gardein du prive seal nostre tres redoute seignur et piere le Roy, saluz. Come entre autres qu'ont travailler en les service et guerre nostre dit seignur et piere en nostre compaignie tant es parties de roialme de France come en Aquitaine, as queux il a noz priere et request ottroia pardonance de ce que chescun avoit forfait envers ly, il granta a nostre bien ame Johan Py de Sharisdale

Page 1_42

chartre de pardoun pur la mort Johan Parker servant William Furnivall, dont il enditez et utlagez, a ce qu'est dit; voulons et vous prions cherement que au dit Johan veulliez faire souz le prive seel de nostre dit seignur et piere tieles lettres en due fourme come appartienent et devoient estre faites en celle cas adroiscez a le Chaunceller d'Engleterre. Donne etc. a la Sauvoye le xxviij jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 April 1372 THE SAVOY

56

Johan par la grace etc. A touz noz seneschalx baillifs et autres ministres queconques as queux cestes presentes lettres vondront, saluz. Pour ce que nous avons bien grant desire que a nostre tres cher et bien ame Maude de Baions feust fait favour ease et desport es choses que elle avera a faire et est appursuir parmy noz terres et seignuries et ailleurs, si voulons et vous prions bien cherement que au dite Maude es choses susdites vous et chescun de vous lui soiez entendantz favorables conseillantz et bienveullantz par touz les voies resonables que vous mieulz saverez ou purrez, et ce si avant come reson et bon foy demandent et requerront. Donne etc. a la Sauvoye le xj. jour de mars l'an etc. xlvj.

11 March 1372 THE SAVOY

57

A touz ceux qi cestes lettres verront ou orront, Johan atte Wode, chivaler, face assavoir que, come ma dame la Roine Philippe, qui Dieux assoille, le xviij. jour de Mars l'an xxxv. moy eust grante par ses lettres patentes la garde de la chastel de Tykhill ovesque l'office de le porter illoeques, parnant pur ycelles vint livres par an et les feez a les dites offices dehuement accoustumez, del consent de Richard Charlz, lors gardein et porter de meisme la chastel, a avoir et tenir en quanque estoit en ma dite Dame a tonte ma vie, et depuis le xxvij. jour de Mars l'an avantdit, vivant ma dite Dame, nostre dit seignur le Roy par ses lettres patentes desouz son grant seal eust ratifiez et confermez a moy les garde et offices susdites, grantant a moy les ditz garde et office a tout ma vie, noun obstant que ma dite Dame ne purroit granter aucun estat outre sa vie propre, sicome es les lettres avantditz est pleinement contenuz; et ja nostre dit seignur le Roy, a qui maines

Page 1_43

par la mort ma dite Dame le dit chastel ove les appurtenances devindrent, eit par certaines causes donez et grantez a monseignur monsire Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre et a ses heirs de son corps issantz le dit chastelle ovesque les appurtenances en eschange pur autres terres: si susrenduz de ma pure et franc voluntee au dit monseignur monsire Johan Roy de Castille etc. la garde de le dit chastel et les offices de constabularie et porter d'ycelle, ove touz les choses a ycelle ou aucun d'ycelle appurtenantes ou regardantz, et relesse et quiteclayme pur moy de tent au dit monseignur Johan Roy etc. et a ses heirs avantditz toute manere de droit accion et clayme quelle je avoy ou aucun temps ay ou puis avoir par force de dit grant de ma dite Dame et des ratification et confermement de nostre seignur le Roy susdit a les office de constabularie et porter de le dit chastel et a la garde avantdit. Et aussi susrendu relesse et quiteclayme en manere susdite au dit monseignur Johan Roy etc. tout le droit accion et clayme quelle je avoy ay ou puis avoir par vertue des lettres ratification et confermement avantditz ou aucun d'ycelles a le dit rent de vint livres annueles, et a touz autres choses a les office [f.14A] garde et rent avantditz et a chescun d'ycelles en aucune manere appurtenantes ou regardantz. En tesmoignance etc. Donnees etc. a Londres le primer jour d'Augst l'an xlvj.

1 August 1372 LONDON

58

A touz ceux qui cestes lettres verront ou orront Johan de Seyntcler, chivaler, saluz en Dieu. Sachez que ma dame la Roine Phillippe, qi Dieux assoille, le x. jour de Feverer l'an du regne nostre seignur le Roy q'ore est d'Engleterre xxxix. moy eust baillez et lessez a ferme par endenture la garde du manoir de Marsfeld, qu'est del honour del Egle, ovesque le parc illocques, la ville de Grenestede, et la garde de la chace de Asshedoune, et autres ses appurtenancz en countee de Sussex, a tenir en quanque en ly estoit, a toute ma vie; et depuis, le viij. jour de May l'an avantdit, vivante ma dite dame, nostre dit seignur le Roy par ses lettres patentes desouz son grant seal, eust ratifiez et confermez les baille et lesse avantditz, veullant et grantant si ma dite dame demeroit moi vivant adonqes apres la

Page 1_44

mort ma dame avantdite je averoie et tendroie la garde des manoir parc ville et chace avantditz ove leur appurtenances, a toute ma vie, sicome en les endenture et lettres patentes avantdites est plus pleinement contenuz: et ja nostre dit seignur le Roy, a qui maines par la mort ma dame avantdite les ditz manoir parc ville et chace ove les appurtenances devinerent, eit pur certaines causes donez et grantez a monseignur monsire Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre en eschange pur autres terres: si susrende je au dit monseignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre la garde des ditz manoir, parc, ville, et chace, et relesse et quiteclayme pur moy du tout au dit monseignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre et a ses heirs avantditz toute manere de droit accion et claym quel je avoie ay ou puisse avoir a les ditz manoir parc ville chace et a chescun d'ycelles et aussi a la dite garde par force des ditz baille et lesse de ma dite dame et des ditz ratification et confermement de nostre seignur le Roy susdit. En tesmoignance etc.

59

Universis presentes literas inspecturis, Arnaldus Garnerii, in legibus canonicus Cathalaunensis apostolice sedis et camere in Anglia nuncius et collector, salutem in domino et fidem indubiam presentibus adhibere. Noveritis quod, cum nuper pretextu cujusdam provisionis diu est per reverendissimum dominum Urbanum divina providencia papam quintum facte nonas Aprilis pontificatus sui anno secundo Johanni Par seniori de ecclesia parochiale de Werryngton Lichfeldensis diocesis fructus ejusdem racione solucionis primorum fructuum ejusdem fecerimus sequestrari, ac dominus Elias de Bridestwesil rector et possessor ejusdem citatus ad certos diem et locum comparuerit, et probaverit coram nobis per juramentum suum et per alia legitima documenta, quorum copia remanent in archivis, quod dicta ecclesia non vacavit jure devoluto, sicut fuit tunc collata cum dominus Nicholaus de Wadyngton, qui dicebatur apostata, et tunc dictam ecclesiam possidebat, fuerit ab impeticione ordinis sentencialiter liberatus, et sic provisio hujusmodi non habuit effectum: hinc est quod nos actis premissis sequestrum

Page 1_45

hujusmodi relaxamus et ipsum dominum Eliam et ecclesiam suam predictam ab ulteriori impeticione officii nostri dimittimus per presentes, quousque appareat in effectu dicte provisionis vel aliter per cameram domini nostri pape in hac parte fuerit ordinatum. Datas Londoniis sub sigillo nostro xix die Junii anno domini m. cccmo lxxijo.

19 June 1372 LONDON

[f.14B]

60

Johan par la grace etc. As reverentz piers en Dieu et noz grantz amys ercevesques evesques abbes priours arcedeanes deanes prevostz officiales persones des esglises et vikaires et autres gentz de saint esglise, et a noz bien amez viscountez baillis conestables provostz et autres officers et ministres queconques, as queux cestes noz lettres vendront, saluz. Savoir vous faceons que, come noz chers en Dieu frere Laurence de Pampiloun, Henry de Preston, et sire Johan Staunden, chapellein, freres et procureurs del hospital Nostre Dame de Runcyvale soient pur eux transporter vers diverses parties de la roialme d'Engleterre pur quere et impetrer almoignes et autres bienfaites de misericorde de ceux que les vourront doner en regard de charitee; et a cause que y nous semble bien meritoire de faire as ditz freres et procureurs es choses susditz grace favour ease et desport: si supplions et prions cherement a vous ercevesques et evesques que a quelle heure que eux ou nul de eux viegne ou viegnent envers vous pur pardon de vous avoir a touz leur bienfesours vous leur veulliez tant en extacion de faire overes de charitee come pur salute et merite des almes de leur ditz bienfesours gracieusement leur ottroier pardon et indulgence, et sur ce de granter lettres de mandement a voz obedienters solonc ce que sera affaire en celle partie. Et a vous abbes priours et autres gentz de saint esglise prions especialement que a eux et chescun de eux vous veulliez a leur venues envers vous faire ease favour et desport et favorablement les soeffrer exposer et pronuncier deinz voz esglises et ailleurs leur busoignes et choses en dehue manere. Et a vous maires viscontes baillifs conestables provostz et autres officers et ministres queconques deinz franchises et dehors que a quel heure que les freres et procureurs susnomez ou nul de

Page 1_46

eux passent ou viegnent parmy voz distreitz baillies pur leur almoisme quere ou autres leur busoignes faire vous leur veulliez faire favour ease et desport sanz faire a eux ou soeffrer estre fait de nully male moleste injurie damage indehucee destourbance ne empeschement en aucune manere, ces presentes a durer par deux ans proscheines venantz apres la date de cestes. Donnees etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Novembre l'an xlvj.

26 Nov. 1372 THE SAVOY

61

Magnifico et potentissimo principi domino Johanni Dei gracia Regi Castelle et Legionis ac Duci Lancastrie illustri suus humilis et devotus orator prior domus Sancti Salvatoris de Bermundsey in Christo patris et domini prioris Caritatenensis vikarius generalis in regno Anglie constitutus oraciones assiduas ad Deum et devotas. Serenissime principe et domine inclitissime ad domum vestram de Pontefracto per mortem religiosi viri domini Galfridi de Walton nunc vacantem religiorum virum fratrem de Hethton virum utique providum et discretum, ut credimus, vice et auctoritate dicti patris vestre regie magestati presentamus, supplicantes humiliter et devote quatinus ad temporalia dicte domus vestre de Pontefracto eundem admittere, ipsumque ac totum ordinem habere commendatum dignetur intuitu caritatis vestra celsitudo regia, quam dominus noster Jhesus Christus sua ineffabili misericordia foveat in omni incremento virtutum semper dirigat et augmentet. Datum apud Bermundsey xxix. die Mensis Novembris anno domini millesimo cccmo lxxijo.

29 Nov. 1372 BERMONDSEY

62

Carissimo fratri nostro dompno Ricardo de Hethton prioratus sancti Johannis Ewangeliste de Pontefracto monacho frater Petrus de Cenolio humilis prior Sancti Salvatoris de Bermundsey ordinis Clunuacensis, Wyntoniencis diocesis, reverendi in Christo patris et domini prioris Caritatensis vicarius generalis in regno Anglie constitutus, habens inter cetera ab ipso patre et domino potestatem et specialem mandatum conferendi quecumque [f.15A] beneficia in dicto regno vacantia ad collacionem ipsius patris quomodolibet spectancia, salutem in domino sempiternam. Prioratum vero ecclesie

Page 1_47

sancti Johannis Evangeliste de Pontefracto nunc vacantem et ad ipsius patris et domini spectantem auctoritate dicti patris tibi conferimus et in eodem te proficimus in priorem, ac te investimus per presentes. In cujus rei testimonium sigillum nostrum apposuimus. Datum in domo nostra de Bermundsey xxix. die mensis Novembris anno domini millesimo cccmo lxxijo.

29 Nov. 1372 BERMONDSEY

63

Cher et bon amy: pource que nostre tres redoute seignur et piere le Roy se taille temprement ove l'ade de Dieux d'aloir sur la meer forciblement a foer de guerre pur resister et contreester la malice de ses ennemys, et nous ad chargez d'aloir ovesque ly ove tout nostre retenu; si voulons et vous prions cherement que sanz nul defaut ou excusacion assigner vous soiez en le port de Sandwicz le viij. jour d'Augst proschein venant tout prest et apparaillez de passer alors ovesque nous sur meisme la meer sanz chival, a quel temps nostre dit seignur et piere et nous serrons illocques Dieux aidant sanz nul defaut. Et pource gardez que vous y soiez alors en toutes maneres, si cher come vous desirez nostre honour et le vostre sauver et garder et le comune profit de tout la roialme Et a vostre venue au dit lieu, vous serrez prestement paiez en mayn de vos feez et gages resonablement sanz failler. Nostre Seignur vous garde. Escript a nostre Manoir de la Sauvoye le x. jour de Juyl.

10 July [1372] THE SAVOY

64

Trescher et bien ame: nous vous prions tres cherement de cuer que par amour de nous vous nous veulliez ordener quarante bons sectes ferrez de bon asser et bien et nettement plumez de pacok et ycelles faces bien arraier et issint q'ils soient toute prestes et appareillez a la quindszeme de Pasque proschein venant pur estre livrez adonqes a nostre bien ame clerc sire William de Horneby nostre receyvour celles parties, qi nous avons chargez de les prendre a nostre oeps adonqes de vous. Et sachez q'en ce fesant vous nous ferrez grant plesir paront nous vous saverons tresbon gree. Et purce ne veullez ce laisser sicome nous fions parfaitement en vous. Et Nostre Seignur vous garde. Escript a nostre chastel de Hertford le iij. jour Janver.

3 January [1372] HERTFO[RD] CASTL[E]

Page 1_48

[f.15B]

65

Depar etc.

Treschier et bon amy: nous avons bien entenduz coment vous estes de bon cuer et parfaite voluntee envers nous, nostre persone et noz affaires, et de faire ce que nous purroit tournier a honour et profit, dont nous vous remercions moult especialement et de cuer, et prions de la bon et effectuel continuance, et que nous vous purrons toutdiz trover bon et fiable en ce que nous averons affaire. Et pource que de certaines choses nous touchantz et nostre service nous avons dit de bouche et parlez a noz bon amez monsire Lamberd de Weston et Johan Mere pur les vous dire de nostre part, vous prions que au dit monsire Lamberd ou au dit Johan en s'absence, vous voulliez doner foy et creance en ce q'ils ou l'un de eux vous monstreront depar nous es choses susditz, certifiant a nous par voz lettres et les entervenantz de ce que vous voulliez envers nous a plussovent que bonement purrez. Et Nostre Seignur vous garde. Escript a nostre chastel de Hertford le x. jour de Janver.

10 January [1372] HERTFORD CASTLE

66

Johan etc. a tous noz baillifs ministres et tenants des noz seignuries de Gales, saluz. Sachez nous avoir pris en nostre proteccion et especial garde nostre tres cher et bien ame l'abbe de Dore, qui est de nostre fundacion, tous ses hommes baillifs ministres et tous ses biens et chateux et possessions esteants deins nos dits seignuries par queconque manere. Et pur ce vous mandons et chargeons que a dit abbe ses hommes baillis ministres ne a ses biens chateux possessions esteants es noz dits seignouries ne a riens que a eux apparent ne facez mal molest damage ne empeschement, ne en quanque en vous est soeffrez estre fait sur peril q'apert. En tesmoignance de quele chose cestes noz lettres patentes avons fait faire a durer a nostre volente. Donnees souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le xxv. jour de Feverer l'an etc. xlvij.

25 Febr. 1372 THE SAVOY

67

A touz ceux as queux cestes lettres vendront Nichol de Shamefeld chivaler saluz en Dieu. Savoir vous face que come mon tres honure et haut seignur Johan Roy etc. moy ottroia nadgaires par

Page 1_49

ses lettres patentes xx marcz par an a terme de ma vie apprendre des issues de la seignurie de Kerkoumyn, moy avoir relessez quitez remys et pardonez a monseignur susdit la dite annuetee et touz maneres arrerages d'ycelle, et touz autres dettes a moy par ly deuez le jour de fesance de cestes ou devant en aucune manere, issi que de touz maneres d'accions touchantz ycelles je say barrez et deschargez pur touz jours. En tesmoignance de quelles choses a cest present lettre j'ay mys mon seal. Donnee a Londres le xiij. jour de Mars l'an etc. xlvij.

13 March 1373 LONDON

68

Johan par la grace de Dieu etc. A touz ceux qi cestes etc. salutz. Savoir vous faceons qe Johan d'Arriagne est nostre ligez homme et foial del roialme d'Espaigne, et est a alers en Flandres et autres parties pur faire ses marchandises et autres diverses ses busoignes. Si voulons et comandons a touz les noz, prions et requerons a touz autres, que au dit Johan soient aidantz bienveullantz et favorables es choses q'il ad affaire en tant come ils purrount bonement et de reson, et ne facent ne soeffrent estre faitz induhement ascuns molestes damages ou grevances au dit Johan, en tant come en leur est, pur l'amour de nous; cestes presentes adurier par un an. Donnees etc. a la Sauvoye le darrier jour de Marcs l'an etc. xlvij. et de France xxxiiij.

31 March 1373 THE SAVOY

69

Sachent toutes gentes nous Johan par la grace de Dieu Roy de Castil et Leon Duc de Lancastre avoir relesse et quitclame a Johan Frebody et Thomas de Brokhill, tenantz del Manoir de Dotton Alof tout le droit et claim que nous avons el dit manoir ove les appurtenances, issint que nous ne noz heirs ascun droit ou claim el dit manoir ove les appurtenances puissons clamer, mes per ces presentes soions forclos as touz jours. En tesmoignance de quele chose a y cestes avons mis nostre seal. Escrit a Londres le primer jour de May l'an du regne le Roy Edward tierz puis le conquest quarante septieme.

1 May 1373 LONDON

[f.16A]

70

Johan etc. A touz etc. saluz. Come nostre tresame bacheler monsire Thomas filz Symon soit retenuz et demourrez envers nous

Page 1_50

pur terme de sa vie tant pur peas come de guerre, pur quel demoure nous ly avons ottroiez pur terme de sa vie cent marcs d'esterlynges apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Troubrugg par les mayns de nostre receyvour illocqes qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome en les endentures faites entre nous et le dit monsire Thomas sur sa dite demourre est contenuz plus au plein: savoir vous faceons que nous et noz heirs garranterons et contre touz gentz defendrons au dit monsire Thomas pur terme de sa vie les cent marcs avantditz, solonc ce qui est contenuz en les endentures susditz. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le xv. jour de Mars l'an xlvij.

15 March 1373 THE SAVOY

71

Johan etc. A nostre bien ame Johan Serjant nostre receyvour de Monmouth, saluz. Come nostre tres redoute seignur et piere le Roy ad assignez nostre tres cher et bon Johan Joce par comissione desouz son seal pur eslire et trier size mynours et une fevre bones et covenables denz la foreste de Dene, pur travailler ovesque nous en ceste prochein viage quelle nous sumes ordenez affare ove le l'aide de Dieu es parties pardela, et eions envoiez par nostre bien ame vallet Raulyn Grendor xvij d. pur paier a eux: c'estassavoir a chescun de eux xx s.: outre ce voulons et vous mandons enchargeantz que a chescun des ditz gentz paiez et delivrez une noble des issues de vostre receyte, q'amont en tout viij. marcs et demi, fesant endenture parentre etc. Et pur ce gardez q'en ce soit nul defaut, sur peril q'apparent, issint q'ils ne soient pas destourbez en nul manere pur ycelle cause de venir a nous a quelle jour qi lour serra assignez par Johan Joce susdit. Donne etc. a la Sauvoy le xxvj. jour de May l'an etc. xlvj.

26 May 1372 THE SAVOY

72

Johan etc. A touz etc. Faisons savoir que purce que nous voudroiesmes que favour ease et desport fuissent faitz a reverent piere en Dieu sire Robert de Stretton l'evesque de Cestre, et que nul molest ne grevance ne ly soit faite, mais q'il et touz ses gentz officers et ministres de quelle condicion q'ils soient pourront et pourra

Page 1_51

sauvement et seurement aler ou leur plerra sanz estre aucunement grevez ne molestez par nous ne nul de noz: si mandons et commandons a touz noz seneschalx baillifs officers et ministres queconqes, et prions a touz autres, que le dit evesque ses gentz officers et ministres queconques suffrent aler passer demourrer retourner et sojourner ou ly plerra, ou a eux faire destourbance molest ou empeschement a eux ou aucun de eux en corps ou en biens, cestes presentes a durer tanque que nous plerra. En tesmoignance etc. donnees etc. a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst l'an xlviij.

27 August 1374 RAVENSDALE

[f.16B]

73

Johan etc. as reverentz piers en Dieu et noz grantz amys ercevesques etc. as in No 60 save that the name of Henry de Preston is omitted Donnees etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Novembre l'an xlviij.

18 Nov. 1374 THE SAVOY

74

Johan etc. a noz tres chers et bien amez les dean et college de la novelle esglise collegiale de Nostre Dame de Leycestre, saluz. Pur la grande desire que nous avons que voz vicaires serroient encrecez de leur estat vous prions cherement enchargeantz que a quelle heure que aucune vicarie de aucune de voz esglises y voidera, ou aucune de voz esglises qu'appartient a vostre donacion ou presentacion, vous donez ycelle vicarie a un de voz vicaires del dite esglise de Nostre Dame, solonc ce que mieulz vous semble que soit affaire al honur de Dieu et profit de sainte esglise, non obstant aucune priere de nul autre seignur. En tesmoignance etc. Donne etc. a Leycestre 1 [1] A space is left in the MS.1_52 l'an xlix.

1375 LEICESTER

[f.17A]

75 2 [2] At the head of this in the text:– Adhuc diverse litere.1_52

Johan etc. A noz tres chers et bien aimez Monsire Guy de Brienne conestable, et monsire Esmon de Mortymer, Count de la Marche, Mareschal, commis et deputez par nostre tres redoute seignur et piere le Roy en la cause d'appelle pendant Yon Beanstan esquier de Britaigne, et monsire Henry de la Hay chivaler, saluz. Pource que come debat et question feust entre le dit Yvon d'une part demaundant, et le dit monsire Henry defendant d'autre part,

Page 1_52

pour la prison et raunson du dit monsire Henry, come pluis plainement appiert par le processe sur ce fait en nostre court, dont par nous en nostre dit courte en Gascoigne come Lieutenant de nostre dit tres redoute seignur et piere le Roy de France et d'Engleterre feurent sentence et jugement renduz, come plainement appiert par noz lettres patentes sur ce faites souz le seal de la courte de Gascoigne pour le dit Yvon et encountre le dit monsire Henry, a la quelle sentence et jugement le dit monsire Henry appella pardevant la courte nostre dit tres redoute seignur et piere le Roy, et a la suyt du dit Yvon meismes les jour temps et lieu que la dite sentence feust done come dit est le corps du dit monsire Henry feust mys en arrest en le chastel de Burdeux de nostre commaundement pour demourrer en la garde du conestable du dit chastel pur nostre dit seignur et piere le Roy, le quel arrest a ce que le dit Yon dit par negligence et par omission du clerc ne appiert en le proces suisdit ne en la dite sentence, dount il nous ad requis et supplie que nous voudroiesmes le dit arrest tesmoigner: et ce nous tesmoignons avoir fait en la manere come dit est par cestes presentes noz lettres. Donnees etc. a la Sauvoye le xiij. jour de Novembre l'an xlviij.

13 Nov. 1374 THE SAVOY

76

Johannes Dei gracia etc. Omnibus ad quos etc. notum facimus per presentes quod nos dilectos nobis Johannem de Canteran et Bernardum de Canteran fratrem ejus ordinamus facimus et constituimus procuratores nostros negociorum gestores et nuncios speciales et quemlibet eorum insolidum, ita quod non sit melior condicio occupantis, sed quod unus eorum inceperit alter eorum prosequi valeat et finire in hiis in quibus per has nostras literas concedimus potestatem, dantes et concedentes eisdem et eorum cuilibet potestatem generalem et mandatum speciale quamcunque summam pecuniam a domino Roberto Grancy milite et prisonario nostro nobis debitam nomine nostro petendi et recipiendi, eundemque dominum Robertum pro solucione ejusdem pecunie modis debitis requirendi, eidemque domino Roberto de pecunia ab eo per illos recepta vel eorum aliquem nomine nostro literam recognicionis de soluto vel plene acquietancie faciendi, procuratorem vel

Page 1_53

procuratores alium vel alios substituendi, substitutum vel substitutos ab eisdem vel eorum aliquo revocandi quociens vel quando eis vel eorum alteri videbitur expedire, omniaque alia peragendi que in premisiis vel eorum aliquo necessaria fuerint vel eciam oportuna, eciam si mandatum in se magis exigant speciale et que nos facere possemus si personaliter interessemus: promittentes nos ratum et gratum habere et perpetuo habituros totum et quicquid per dictos procuratores nostros vel eorum aliquem actum gestum vel perceptum fuerit in premissis vel aliquo premissorum seu aliquid quodlibet procuratum sub ypotheca et obligacione omnium bonorum nostrorum presencium et futurorum eosdem procuratores nostros et eorem quemlibet relevantes ab omni onere satisdandi. In quorum omnium et singulorum testimonium has literas nostras patentes sigillo nostro privato facimus consignari. Datas apud Sauvoye xx. die Octobris anno domini millesimo ccc. lxxiiij.

20 October 1374 THE SAVOY

77

Johan etc. A touz etc. Faisons savoir que purce que nous semble q'il serroit pur nostre profit que Richard de Slengesby, l'un de les maistre forestiers del forest de Knaresburgh, purra avoir un lieutenant desouz ly en son office, ly avons grante congie et licence pur preigner a ly un lieutenant tiel come ly bon semblera, issint q'il empreigne pur son lieutenant suisdit de touz choses q'il ferra en son dit office. En tesmoignance etc. donne etc. a Sauvoye le xij. jour d'October l'an xlix.

12 October 1375 THE SAVOY

[f.17B]

78

Johannes etc. Notum facimus universis quod nos dilectum clericum nostrum magistrum Johannem de Gutiers, decanum de Segovia, ordinamus facimus et constituimus per presentes procuratorem nostrum negociorum gestorem et nuncium specialem absentem tanquam presentem per se et insolidum in hiis in quibus per has nostras literas eis concedimus potestatem, dantes et concedentes eidem potestatem generalem et mandatum speciale nomine nostro contra Nicholaum Martyns agendi et prosequendi in judicio vel extra in omnibus causis et materiis prout ei pro honore vel profectu nostro videbitur expedire, et specialiter petendi ab eodem Nicholas pecuniam jocalia vel quascumque res alias nomine nostro quas

Page 1_54

vel que idem Nicholaus habet vel habuit, possidet vel possedit, causa custodie vel aliter a potente principe domino Petro Rege Ispanie patre nostro, eundemque Nicholaum coram quocumque judice ecclesiastico vel seculari in judicio vel extra super premissis et eorum quolibet requirendi omnibus viis et modis prout ei videbitur oportunum, dictoque Nicholao de receptis ab eo nomine nostro literam recognicionis de soluto vel plene acquietancie faciendi, procuratorem vel procuratores alium vel alios substituendi in premissis et quolibet premissorum, substitutum vel substitutos ab eodem et eciam procuratorem vel procuratores per nos factos in premissis revocandi, prout sibi videbitur faciendum, omniaque alia peragendi que in premissis vel eorum aliquo necessaria fuerint vel eciam oportuna, eciam si mandatum majus exigant speciale et que nos facere possemus si personaliter interessemus; habentes ratum et gratum quicquid per dictum procuratorem nostrum actum gestum vel procuratum fuerit in premissis vel quolibet premissorum, relevantes eundem procuratorem nostrum ab omni onere satisdandi pro quo sub ypotheca eciam omnium bonorum nostrorum in quantum ad premissa pertinet exponimus cauciones. In quorum omnium etc. Date apud manerium nostrum de la Sauvoye prope Londoniam […] 1 [1] Deest in MS.1_55 die Novembris anno domini millesimo ccc. lxxiiij.

Nov. 1374 LONDON

79 1 [1] Deest in MS.1_55

Johannes etc. Notum facimus universis quod nos dilectos nobis magistrum Johannem de Gutiers, decanum de Segovia, et Johannem Salman, burgensem de Bruges, ordinamus facimus et constituimus per presentes procuratores nostros negociorum gestores et nuncios speciales absentes tanquam presentes, dantes et concedentes eis et eorum cuilibet per se et insolidum potestatem generalem et mandatum speciale, ita quod non sit melior condicio occupantis, set quod unus eorum inceperit alter corum prosequi valeat et finire in hiis in quibus per has nostras literas eis concedimus potestatem, dantes et concedentes etc. as in No 78 mulatis mutandis. Date apud manerium nostrum de la Sauvoye prope Londoniam […] 1 [1] Deest in MS.1_55 die Novembris anno domini millesimo ccclxxiiij.

Nov. 1374 THE SAVOY

Page 1_55

[f.18A]

80

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que come avant ces heurs grantaismes par noz lettres patentes per certain cause a nostre tresame esquier Nicholas Kynbell noz demeenz terres et tenementz ove les appurtenauntz en Estreton en la paroche de Lanynton, a avoir ove les rents et services de noz tenantz illoeques a terme de sa vie, rendant ent par an a nous et noz heirs le course de sa vie durant .iiij. liiiij. s. vij. d. ob. as termes de l'anunciacion de Nostre Dame et de saint Michel par ovelles porcions, sicome es meisme lettres patentes est pluis plainement contenuz: nous de nostre grace especiale avons quite remys et relaisse pour nous et noz heirs au dit Nicholas pur terme de sa vie les avantditz iiij. li. iiij. s. vij. d. et maile suisditz de doresenavant a nully paier le course de sa vie durant des demeenes terres et tenementz rents et services suisditz. Einz voulons et grantons que le dit Nicholas pur terme de sa vie rien ent soit tenuz de nous ou noz heirs paier par an que un floure de rose al fest de saint Johan Baptiste la nativite. En tesmoignance etc. Donne a Sauvoye le .xxviij. jour de Feverer l'an xlix.

28 Febr. 1375 TEH SAVOY

81

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que pource que nous a la request de nostre tres cher et bien ame monsire Roger de Kirketon veullons que nulles maneres vitailles fein aveins me litere soit pris par nulles noz officers ne ministres pur les despenses de nostre houstel de dame Betrice de Bisshopton, dame de Shelton, ne de ses tenantz de la ville de Shelton ne ailleurs en le Counte de Warwyk: si mandons et comandons à touz les noz et prions a touz autres q'au dit Betrice ne de ses tenantz ne preignent nulle manere de vitailles faine aveins ne liter pur les despenses de nostre houstell, einz leur facent tout le ease et desport que bien pourront pur amour de nous; cestes presentes a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. donnees etc. Kenylworth le xxx. jour d'Augst l'an xlix.

30 August 1375 KENILWORTH

82

Johan etc. A touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et assigne nostre bien ame Symkyn Symeon nostre seneschal en le

Page 1_56

counte de Nicol, pur pleinement livrer pleine seisine et possession a nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Wauter Ursewyk en le manoir de Thoresby en le counte de Nicol, ovesque touz ses appurtenances, solonc la fourme de noz lettres patentes ent faites, eiant ferme et estable ce que le dit Symkyn ferra es choses suisditz.

83 1 [1] Between No 82 and No 83 in the text the heading runs: Hommages etc.1_57

Johan filz etc. A nostre bien ame Johan Aston nostre feoder en le Counte de Devenshire, salutz. Pource que Nicholas Kirkham nadgaires deinz age et en nostre garde esteant, nous ad fait son hommage pour certaines terres et tenementz quelles il tient de nous en Peaumere per service de chivaler, vous mandons que de toutes destresses affaire au dit Nicholas pour la cause susdite vous surseez outrivement. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnees etc. a Excestre le xvje. jour de Novembre l'an du regne nostre seignur et piere susdit d'Engleterre quarant sisme.

16 Nov. 1372 EXETER

84

[f.25A] 2 [2] Folios 18bh to 24b are blank.1_57

Johan filz etc. A nostre bien ame William de Spaigne, nostre feoder en le countee de Notyngham, salutz. Pource que William de Redwale nous ad fait son hommage pour certeines terres et tenementz quelles il clayme tenir de nous en Croppill Bisshop, vous mandons que, pris de ly sufficeante seurte de faire a nous les services et custumes ent a nous deuez, et de paier a nous relieve si a nous appartient, de toutes maners de destresses affaire au dit William pour la cause susdite vous surseez outrivement. Et cestes noz lettres vous en seront garrant. Donnees etc. a la Sauvoye le tierce jour de Decembre l'an etc. quarant et quint et de France xxxijde.

3 Dec. 1371 THE SAVOY

85

Johan filz etc. A nostre bien ame Johan Edward, nostre seneschal del Rape de Hastynges, salutz. Pource que Johan de Lonsford nous ad fait son hommage pour certeines terres et tenementz etc. in Burgherssh vous mandons etc. ut supra. Donnees etc. ut supra a nostre manoir de la Sauvoye le trentisme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

30 January 1372 THE SAVOY

Page 1_57

86

Johan filz etc. A nostre bien ame Johan Edward, nostre seneschall del Rape de Hastynges, salutz. Pource que Johan le Smyth de Bourgherssh nous ad fait son homage pour certaines terres et tenementz quelles il clayme tenir de nous en Bourgherssh vous mandons etc. ut supra. Donnees etc. a nostre manoir de la Sauvoye le dysme jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France xxxiije.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

87

Johan filz etc. A nostre bien ame William de Nessefeld, nostre seneschall en le counte de Lancastre, salutz. Pource que William de Prees nous ad fait son hommage pour certaines terres et tenementz quelles il clayme tenir de nous en le countee de Lancastre, vous mandons etc. ut supra. Donnees etc. a nostre manoir de la Sauvoye le disme jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trent et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

88

Johan filz etc. A nostre bien ame William de Nessefeld, nostre seneschall en le countee de Richemond, salutz. Pource que monsire Johan de Grey de Retherfeld nous ad fait son hommage pour certaines terres et tenementz, que feurent nadgaires a monsire Brian filz Aleyn, en le countee de Richemond, quelles il clayme tenir de nous, vous mandons etc. ut supra. Donnees a nostre manoir de la Sauvoye le quinzisme jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

89

Johan par la grace de Dieu etc. A nostre bien ame Thomas de Hesilden, nostre seneschal de Badburgham ou a son lieutenant illeocques, saluz. Pource que Piers Carbonell nous ad faite son homage pour certeines terres et tenementz, quelles il clayme tenir de nous en la ville de litel Abyndon, vous mandons que, pris de ly sufficeante seurete de faire a nous les services et custumes ent a nous deuez, et de paier a nous relieve si a nous appartient, de toutes maneres de destresses affaire au dit Pieres pur la cause susdite vous surseez outrivement. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnees souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le

Page 1_58

xviij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

18 April 1372 THE SAVOY

[f.25B]

90

Johan par la grace de Dieu etc. A nostre bien amez William de Spaigne, nostre feoder el countee de Nicole, salutz. Por ce que nostre bien amee dame Peronelle de Synthweyt nous ad fait son homage pur certeines terres et tenementz, quelles elle claime tenir de nous en les villes de Rateby et Wellyngover, vous mandons que, pris de la dite dame Peronelle sufficeante seurtee de faire a nous les services et custumes ent a nous duez, et de paier a nous releive si a nous appartient, de totes maneres de destresses affaire al dite dame Peronelle pur la cause susdite, vous surseez outrivement. Et cestes nos lettres vous ent serrount garaunt. Donnees souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoie le vj. jour de Juyn l'an xlvjme.

6 June 1372 THE SAVOY

91

Johan par la grace etc. A nostre bien ame le gardein de noz feez et franchises de l'onour de Tuttebury, saluz. Pource que Nicholas de Rocheford nous ad fait son homage pur certaines terres et tenementz, quelles il claym tener de nous en le countee de Derby, vous mandons que de toutes destresses affaire au dit Nicholas par la cause susdit vous surseez outrivement. Et cestes etc. Donnees etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

16 Nov. 1372 THE SAVOY

92

Johan par la grace etc. A nostre bien ame le gardein de noz feez et franchises en le countee de Buk[ingham], saluz. Pource que Edward Boteler, parson de Weston Turvill, nous ad fait son homage de certaines terres et tenementz, quelles claym tenir de nous en le countee de Buk[ingham], vous mandons que de touz destresses affaire au dit Edward par la cause susdit vous surseez outrivement. Et cestes etc. Donnees etc. a la Sauvoye le iij. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

3 Dec. 1372 THE SAVOY

93

Johan par la grace de Dieu etc. A nostre cher et bien ame William de Nessefeld, nostre chief seneschall en le countee de Lancastre, salutz. Pource que Rauf de Frekelton nous ad fait son

Page 1_59

hommage pur certaines terres et tenementz, quelles il clayme tenir de nous en Frekelton en le countee de Lancastre par service de chivaler, vous mandons que de touz destresses affaire au dit Rauf pur la cause susdite vous surseez ontrivement. Et cestes noz lettres etc. Donnees etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Feverer l'an etc. xlvij. et de France .xxxiiij.

16 Febr. 1373 THE SAVOY

94

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame monsire William Fyncheden, nostre seneschal de l'onour de Tykhyll, saluz. Pource que nostre bien ame esquier Johan de Topclyf nous ad fait son homage pur certaines terres et tenenementz, queux il clayme tener de nous del honour de Tykhill en la ville de Upton en la clay, vous mandons etc. Et cestes etc. Donnees etc. a Hertford le xx. jour d'Avril l'an xlvij.

20 April 1373 HERTFORD

[f.26A]

95

Johan etc. A nostre trescher et bien ame monsire William de Fyncheden, nostre seneschal de nostre honour de Tykhyll, saluz. Pource que Thomas Hercy nous ad fait son homage pur les manoires de Grove et de Weston ovesque leur appurtenantz deinz nostre honour de Tykhill, les queux il clayme tener de nous par service de chivaler, vous mandons etc. Et cestes etc. Donnees etc. a la Sauvoye le xxix. jour d'Avril l'an xlvij.

29 April 1373 THE SAVOY

96

Johan etc. A nostre tres cher et bien ame monsire W. de Fyncheden, nostre seneschal de nostre honour de Tykhill, saluz. Pource que Johan de Gloucestre nous ad fait son homage pour certaines terres et tenementz ovesque leur appurtenances en les villes de Kircolstan et Flyntham, les queux il clayme tener de nous par service de chivaler deinz nostre honour de Tykhill, vous mandons etc. Et cestes etc. Donnees etc. a la Sauvoye le derrier jour d'Avril l'an xlvij.

30 April 1373 THE SAVOY

97

Item une tiel garrant a mesme le seneschal de meisme la fourme pur Esmon Russell, pur certaines terres et tenementz quelles il clayme tenir de nostre seignur deinz l'onur de Tikhill susdit, et de meisme la date.

Page 1_60

98

Item une autre tiel lettre a meisme le seneschal par l'abbe de Welbek, pur certaines terres et tenementz denz l'onour de Tykhyll de meisme la fourme. Donnee etc. a la Sauvoye le iij jour de May l'an xlvij.

3 May 1373 THE SAVOY

99

Item une garrant a meisme le seneschal de meisme la fourme pur monsire Thomas del Heth chivaler. Donnee etc. le iij. jour de May l'an etc. ut supra.

100

Item une lettre au gardein des feez et franchises en le counte de Lancastre, pur certaines terres et tenementz queux monsire Johan Lovell tient en le counte de Lancastre etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de May l'an xlvij.

6 May 1373 THE SAVOY

101

Item une tiele lettre de meisme la fourme a le gardein des fees et franchises en le counte de Leycestre de meisme la date.

102

Item une autre tiele lettre au gardein des feez et franchises en le counte de Stafford de meisme la fourme et de meisme la date.

103

Item une garrant au gardeyn des fees et franchises en le counte de Lancastre, pur certaines terres et tenementz queux monsire Johan de Holand le filz de monsire Robert de Holand tient de monseignur en le dite countee etc. Donnee etc. le vj. jour de May l'an etc. xlvij.

6 May 1373 THE SAVOY

104

Item une tiel garrant de meisme la fourme et de meisme la date pur meisme monsire Johan Holand a le gardeyn de noz feez et franchises en le countee de Norhampton.

105

Item une garrant a sire William de Fyncheden, seneschal de Tykhill, pur sursere d'ascuns destresses affaire a Johan Leveryk pur faire son homage a nostre seignur pur certaines terres et tenementz q'il tient en l'onur de Tikhill. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de May l'an etc. xlvij.

6 May 1373 THE SAVOY

Page 1_61

[f.26B]

106

Johan etc. A nostre tres cher et bien ame monsire William de Fyncheden, nostre senescheal del honour de Tykhill, ou a son lieutenant illocques, saluz. Pource que monsire Richard de Peshall chivaler nous ad fait son homage pour certaines terres et tenementz, les quelles il clayme tenir de nous deinz nostre dit honour de Tykhill, voulons et vous mandons etc. Donnees etc. a Savoy le xij. jour de May l'an etc. xlvij.

12 May 1373 THE SAVOY

107

Item une tiel lettre a monsire W. de Fyncheden pur William Estfeld de meisme la fourme de parol en parol. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour de May l'an xlvij.

13 May 1373 THE SAVOY

108

Item un lettre est fait a William Nesfeld, seneschal en le countee de Lancastre, pur Adam Breddekyrke pur ses terres et tenementz en counte de Lancastre. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij jour de May l'an etc. xlvij.

14 May 1373 THE SAVOY

109

Johan par la grace etc. A nostre bien ame Esmon Gourney, nostre seneschal en le counte de Nor' saluz. Pource que nostre bien ame Adam Changeour nous ad fait son homage pur certaines terres et tenementz quelles il clame tener de nous en le dit counte, vous mandons que, pris de ly sufficeante seurtee de faire a nous les services et custumes en a nous dehuez, et de paier a nous releve si a nous appartient, de touz maneres destresses affaire au dit Adam par la cause susdite vous surseez outrivement. Et cestes noz etc. Donnees a la Sauvoye le xvj jour de May l'an etc. xlvij.

16 May 1373 THE SAVOY

110

Johan etc. A nostre bien ame monsire William de Fyncheden, nostre seneschal deinz l'onur de Tykhill, ou a son lieutenant illocques, saluz. Pource que Johan Stanhope ad fait a nous son hommage pur les terres et tenementz quelles il tient de nous deinz nostre dit honur, vous mandons que pris de ly seurtee de faire a nous services et autres choses a nous dehues pur les tenementz vous sursees de touz maneres de destresses affaire au dit Johan pur son hommage avantdit Et cestes etc. Donnees etc. a la Sauvoye le x jour de Juyn l'an xlvij.

10 June 1373 THE SAVOY

Page 1_62

111

Item une lettre est fait a monsire W. de Fyncheden pour Richard de […] 1 [1] Deest nomen.1_63 pour certaines terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donnee a Noubourne le iiij. jour de Juyl l'an xlvij.

4 July 1373 NORBOURN

112

Item j lettre est fait a monsire W. de F. pur T. Astla et Elizabeth sa femme pur la manoir de Pleslay el counte de Derby deinz l'onour de Tykhill. Donnee a Leycestre le quint jour d'Aust l'an xlviij.

5 August 1373 LEICESTER

113

Item une lettre est fait a monsire William de Fyncheden, seneschal de Tykhill ou a son lieutenant illoeques, pur son hommage de certaines terres et tenementz en la ville de Eton en Clay. Donnee etc. a Tuttebury le xv. jour d'Augst l'an xlviij.

15 August 1374 TUTBURY

[f.27A]

114

Item une lettre est fait a monsire G. F. 2 [2] Godfrey Foljambe.1_63 nostre seneschal de Tuttebury ou a son lieutenant illoeques, pur monsire Johan Greselay, pur son hommage de certains terres et tenementz queux il clayme tenir de nous par trois fees de chivaler et counte de Stafford. Donnee etc. a Tuttebury le xviij. jour d'Augst l'an xlviij.

18 August 1374 TUTBURY

115

Item un lettre est faite a monsire G. F. 2 [2] Godfrey Foljambe.1_63 etc. pur Elizabeth Chaundos, pur son homage de certains terres et tenementz queux il clayme tenir de monseignur deinz l'onour de Tuttebury. Donnee etc. a Tuttebury le xix. jour d'Augst.

19 August 1374 TUTBURY

116

Item un lettre est faite monsire G. F. 2 [2] Godfrey Foljambe.1_63 etc. pur Johan Tonk, pur son homage del manoir de Sydenfen et autres terre et tenementz deinz l'onur de Tuttebury. Donnee etc. come desus.

117

Item un autre lettre a monsire G. F. 2 [2] Godfrey Foljambe.1_63 pur Raulyn de Knyghtlay, pur son homage de certains terres et tenements deinz l'onour de Tuttebury. Donnee come desus.

118

Item un autre lettre a monsire G. F. 2 [2] Godfrey Foljambe.1_63 etc. pur Thomas filz Hugh fily Adam, pur son homage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tuttebury. Donnee a Tuttebury le xx. jour d'Augst.

20 August 1374 TUTBURY

Page 1_63

119

Item un autre pur Thomas Davyd au dit monsire G. de F. 1 [1] Godfrey Foljambe.1_64 pur son homage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tuttebury. Donnee etc. a Tuttebury le xx. jour d'Augst.

20 August 1374 TUTBURY

120

Item un autre lettre est fait a dit monsire G. F. 1 [1] Godfrey Foljambe.1_64 pur Robert Pype pur son homage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tuttebury. Donnee etc. a Tuttebury le xx. jour d'Augst.

20 August 1374 TUTBURY

121

Item un autre est fait a dit monsire G. F. 1 [1] Godfrey Foljambe.1_64 pur Emmot Chaumberleyn pur diverses terre et tenementz deinz l'onour de Tuttebury. Donnee etc. a Tuttebury le xxj. jour d'Augst.

21 August 1374 TUTBURY

122

Une lettre pur l'abbe de Rughford a monsire William de Fyncheden ou a son lieutenant pur ses terres en l'onour de Pountfreit. Donnee a Ravensdale le xxvj. jour d'Augst l'an xlviij.

26 August 1374 RAVENSDALE

123

Item une lettre pur Roger de Saperton a monsire Godfray Foljaumbe, seneschal de Tuttebury, pur ses terres en l'onur de Tuttebury. Donnee come desus.

124

Item une lettre pur l'abbe de Derlay a monsire Godefray F. ou a son lieutenant pur ses terres deinz l'onur de Tuttebury. Donnee a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst.

27 August 1374 RAVENSDALE

125

Item un lettre pur Thomas Cokfeld a dit monsire G. Foljambe pur certains terres et tenementz deinz l'onour de Tuttebury. Donnee a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst.

27 August 1374 RAVENSDALE

126

Item une lettre pur Johan Wastneys pur son homage a William de Nessefeld, ou a son lieutenant, pur certains terres et tenementz deinz l'onour de Pikeryng. Donnee al chastel de Pontfreit le vij. jour de Septembre.

7 Sept. 1374 PONTEFRACT CASTLE

[f.27B]

127

Item un lettre al seneschal de Tykhill q'ore est ou qui pur le temps serra pur monsire Johan Crescy pur son homage pur certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donnee al manoir de Cowyk le xvj. jour de Septembre.

16 Sept. 1374 COWICK

Page 1_64

128

Item une lettre a monsire G. Foljambe ou a son lieutenant pur monsire Johan Anneslay pur son homage deinz l'onour de Tuttebury. Donnee al manoir de Cowyk le xvj jour de Septembre.

16 Sept. 1374 COWICK

129

Item une lettre al seneschal del honour de Pountfreit q'ore est ou qui pur le temps serra, pur Piers Baillay pur son homage de certains terres et tenementz queilles il clayme tenir deinz l'onour de Pountfreit. Donnee al chastel de Knaresburgh le xv. jour de Septembre.

15 Sept. 1374 KNARESBOROUGH

130

Item un lettre a Oliver de Barton, seneschal de Tykhill, ou a son lieutenant pur Bertram de Samby pur son homage pur certains terres et tenementz deinz l'onur de Tykhill. Donnee al manoir de Gryngley le xxiij. jour de Septembre.

23 Sept. 1374 GRINGLEY

131

Item un autre al dit Oliver de Barton pur Bertram de Bolyngbrok pur son hommage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhil suisdit de mesme la date.

132

Item un garrant al dit Oliver pur Thomas de Wortlay pur son homage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donnee come desuis.

133

Item un garrant al dit Oliver pur Johan de Thoresby pur certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill pur son homage de mesme la date.

134

Item un garrant al dit Oliver pur Johan Hercy pur terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donne a Lincoln le xxv. jour de Septembre.

25 Sept. 1374 LINCOLN

135

Item un lettre a William de Spaigne pur Johan de Sutton de Lincoln pur son homage pur certeins terres deinz le counte de Nicol. Donnee ut supra.

Page 1_65

136

Item un garrant a Thomas de Hungreford, seneschal el counte de Wyltes, pur Roger Virgo, priour del esglise de Yve, pur certains terres et tenementz deinz le counte de Wyltes, pur les queux le dit priour ad fait son hommage. Donne etc. al manoir de la Sauvoye le xv. jour d'Octobre l'an xlviij.

15 October 1374 THE SAVOY

137

Item un lettre a William de Spaygne, seneschal en le counte de Nicol, ou a son lieutenant, pur l'abbe de Grymesby, pur son homage de certains terres et tenementz deinz le counte de Nicol. Donnee al manoir de la Sauvoye le xxij. jour d'Octobre.

22 October 1374 THE SAVOY

138

Item une lettre a William de Nessefeld, seneschal de Knaresburgh, pur William de Wakefeld de Graunt Usbourne pur son homage de certains terres et tenementz deinz le counte d'Everwyk. Donnee ut supra.

139

Item une lettre a Oliver de Barton, seneschal de Tykhill, ou a son lieutenant, pur monsire Henry filz Hugh pur son hommage de certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donnee etc. a Sauvoye le xxvj. jour d'Octobre.

26 October 1374 THE SAVOY

140

Item un lettre a William de Nessefeld, seneschal de Knaresburgh, ou a son lieutenant pur mesme monsire Henry pur son homage de certains terres et tenementz le seignurie de Pykeryng. Donnee ut supra.

[f.28A]

141

Item a Oliver de Barton une lettre, ou a son lieutenant, pur monsire Michel de la Poole pur certains terres et tenementz deinz l'onour de Tykhill. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xxvij jour d'Octobre l'an xlviij.

27 October 1374

142

Item une lettre a William de Spaigne, feoder en le counte de Nicol, pur Robert 1 [1] This name is altered from Richard, the latter name being left in the marginal heading.1_66 filz Wauter pur son homage pur certainz terres

Page 1_66

et tenementz deinz le dit counte, en cas q'il soit a son plain age. Donnee al manoir de la Sauvoye le xix. jour de Janver l'an xlix. 1 [1] xlix altered from xlviij.1_67

19 January 1375 THE SAVOY

143

Johan etc. A nostre tres cher et bien ame monsire Godfrey Foljaumbe, nostre seneschal de l'onour de Tuttebury, saluz. Pur ce que William de Adderleye nous ad fait son hommage pur certainz terrez et tenementz quelles il clayme tenir de nous deinz l'onour de Tuttebury. Donnee a la Sauvoye le xiij. jour de Feverer l'an xlix.

13 Febr. 1375 THE SAVOY

144

Item un tiel lettre a Esmond Gournay, seneschal el counte de Norff' et Suff', pur monsire Robert Knolles pur son hommage pur certaines terres et tenementz el counte de Norff'. Donnee a Sauvoye le ix. jour d'Octobre l'an xlix.

9 October 1375 THE SAVOY

145

Item un tiel lettre a monsire Thomas Hungreford, nostre seneschal en le counte de Somerset, pur William Stradlyng pur ses terres en Somerset. Donnee come dessuis.

146

Item un autre al feoder el counte de Essex pur le seignur de Ware pour son homage pour certaines terres et tenementz el dit counte. Donnee a Leycestre le xviij. jour d'Augst l'an xlix.

18 August 1375 LEICESTER

147

Item an autre al feoder el counte de Lancastre pur le dit seignur de Ware pur son hommage pur terres 2 [2] In MS:– Letres.1_67 queux il tient el dit counte. Donnee come dessus.

148

[f.31A] 3 [3] Folios 28B, 29 and 30 are blank.1_67

Johannes filius etc. Omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem in Domino. Licet de communi consilio etc., nos tamen etc., concessimus etc., Roberto de Mithyngesby capellano, Simoni atte Fen de Halton, Roberto Knotes de Kirkeby juxta Bolyngbrok, Willelmo de Ratheby de Holtham, et Ricardo Mawe de Marn, quod ipsi unam placeam terre cum edificiis superedificatis jacentem in

Page 1_67

villa de Sancto Botulpho in le horsmarketh, que tenetur de dilectis nobis in Christo abbate et conventu Beate Marie Ebor' per servicia xij d. et duorum adventuum ad curiam eorundem abbatis et conventus per annum, qui quidem abbas et conventus predictam placeam cum edificiis predictis de nobis tenent in puram et perpetuam elemosinam ut de honore Richemondie, sicut per inquisicionem inde per dilectos et fideles nostros Rogerum de Meres seneschallum nostrum apud villam de Sancto Botulpho, et Willelmum de Spaygne feodarium nostrum ibidem, et de mandato nostro captam et coram nobis et consilio nostro retornatam est compertum, dare possint et assignare dilectis nobis in Christo abbati et conventui de Revesby, habendam et tenendam sibi et successoribus suis per servicia inde debita et de jure consueta imperpetuum. Et eidem abbati et conventui de Revesby quod ipsi predictam placeam cum edificiis superedificatis et omnibus aliis suis pertinenciis a predictis Roberto, Simone, Roberto, Willelmo, Ricardo recipere possint et tenere sibi et successoribus suis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem statuto predicto non obstante, nolentes quod predicti Robertus, Simon, Robertus, Willelmus et Ricardus vel heredes sui aut prefati abbas et conventus de Revesby aut successores sui per nos vel heredes nostros ballivos seu ministros nostros quoscunque racione premissorum seu statuto predicto occasionentur molestentur in aliquo seu graventur. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes sigillo nostro sigillatas. Datas apud manerium nostrum de la Sauvoye xxix. die Februarii anno etc. Anglie xlvjo et Francie xxxiijo.

29 Febr. 1372 THE SAVOY

149

Johannes Dei gracia etc. Omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem in Domino. Licet etc. tamen de gracia nostra speciali, et pro viginti libris quas dilecti nobis Nicholaus Gernoun miles et Thomas Chauntecler nobis solverunt, concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, eidem Nicholao et Thome quod ipsi manerium quod fuit nuper Thome de Hereford militis in Badburgham cum omnibus suis

Page 1_68

pertinenciis in comitatu Cantebrigie dare possint et concedere per cartam suam abbatisse et conventui sororibus minoressis de Brosizerd in comitatu Suffolcie, tenendum eis et successoribus suis in puram et perpetuam elemosinam ad certa onera per ipsos juxta ordinacionem in hac parte factam seu faciendam invenienda imperpetuum, et eisdem abbatisse et conventui quod ipsi predictum manerium cum omnibus suis pertinenciis a prefatis Nicholao et Thoma recipere et habere possint sibi et successoribus suis predictis imperpetuum sicut tenore presencium [f.31B] similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. salvis nobis serviciis inde debitis et consuetis. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes. Datas apud manerium nostrum de Sauvoye.

150

Johannes Dei gracia etc. Omnibus ad quos etc. salutem in Domino. Licet de communi concilio etc. tamen de gracia nostra speciali, et pro decem marcis sterlingorum quas dilecti nobis abbas et conventus de Neubo nobis solverunt, concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, dilectis nobis Rogero vicario ecclesie de Longebenyngton, Ricardo vicario ecclesie de Loudham, Johanni capellano de Knyveton, Johanni de Purley de Wymondham, et Johanni de Denton clerico, quod ipsi unum mesuagium tres carucatas terre et quadraginta acras prati cum pertinenciis in Casthorp, que de nobis tenentur, dare possint et assignare predictis abbati de Neubo et conventui et successoribus suis, habendum et tenendum predicta mesuagium terras et pratum cum pertinenciis eisdem abbati et conventui ac successoribus suis predictis in puram et perpetuam elemosinam ad certa onera per ipsos juxta ordinacionem in hac parte factam seu faciendam invenienda imperpetuum; et eisdem abbati et conventui quod ipsi predicta mesuagium terras et pratum cum pertinenciis suis a predictis Rogero, Ricardo, Johanne, Johanne, et Johanne recipere possint et tenere sibi et successoribus suis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem statuto predicto non obstante, nolentes etc., salvis semper

Page 1_69

nobis et heredibus nostris serviciis inde debitis et consuetis. In cujus rei etc. Datas apud manerium nostrum de la Sauvoye quarto die Julii anno etc. Anglie quadragesimo sexto et Francie tricesimo tercio.

4 July 1372 THE SAVOY

151

Johannes Dei gracia etc. Omnibus etc. salutem. Licet etc. nos tamen etc. et eciam pro sex solidis et octo denariis quos dilecti nobis in Christo prior et conventus de Norton in comitatu Cestrie nobis solverunt, concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, predictis priori et conventui quod ipsi unum burgagium cum pertinenciis in villa de Halton, quod de nobis tenetur et quod Willelmus de Preston nativus prioris et conventus de Norton predictorum nuper adquisivit, sibi et heredibus suis habere possint et tenere sibi et successoribus suis in auxilium [f.32A] sustentacionis sue, habendum et tenendum predictum burgagium cum pertinenciis suis predictis eisdem priori et conventui ac successoribus suis predictis in auxilium sustentacionis sue predicte imperpetuum. Pardonavimus eciam eisdem priori et conventui transgressionem quam fecerunt dictum burgagium adquirendo et illud ingrediendo licencia nostra super hoc non optenta, nolentes etc., salvis semper nobis et heredibus nostris serviciis inde debitis et consuetis. In cujus rei testimonium etc. Datas apud manerium nostrum de la Sauvoye xvo die Julii anno etc. Anglie quadragesimo sexto, regno vero sui Francie tricesimo tercio.

15 July 1372 THE SAVOY

152

Johannes Dei gracia etc. Omnibus hoc scriptum visuris vel audituris notum facimus per presentes quod licet etc. tamen de gracia nostra speciali, volentes cantariam pro nobis et anima Blanchie olim consortis nostre animabusque antecessorum et successorum 1 [1] In MS:– Antecessorum.1_70 nostrorum fundatam in ecclesia cathedrali Sancti David congrue sustentari, dedimus et concessimus caritatis intuitu capitulo dicte ecclesie Sancti David et cantarie predicte advocacionem ecclesie de Longovour in dominio nostro de Kedewelly, habendam et tenendam eidem capitulo et successoribus suis in puram et

Page 1_70

perpetuam elemosinam in auxilium sustentacionis presbiterorum dicte cantarie imperpetuum. Et eidem capitulo quod advocacionem predictam recipere et ecclesiam illam appropriare et eam sic appropriatam in proprios usus tenere possit sibi et successoribus suis predictis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem statuto predicto non obstante, nolentes etc., salvis semper nobis et heredibus nostris serviciis inde debitis et consuetis. In cujus rei etc. Datas etc. apud Sauvoye xxij. die Julii anno xlvj.

22 July 1372 THE SAVOY

153

Johannes Dei gracia etc. omnibus etc. salutem. Licet etc. tamen de gracia nostra speciali et pro c. s. quas dilectus nobis magister Thomas de Utesley nobis solvit, concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, domino Roberto de Thorp militi quod ipse manerium suum cum pertinenciis de feodo Colvill in Longa Staunton in comitatu Cantebrigie una cum advocacione Sancti Michaelis in eadem villa, que de nobis tenentur in capite, dare possit et concedere per cartam suam dilectis nobis magistro et scolaribus collegie Domini nostri Jhesu Christi et Beate Marie matris ejus in Cantebrigia, habendum et tenendum eisdem magistro et scolaribus et successoribus suis in puram et perpetuam elemosinam ad certa onera per ipsos juxta ordinacionem factam in hac parte seu faciendam invenienda imperpetuum; et eisdem magistro et scolaribus quod ipsi predictum manerium cum omnibus suis pertinenciis una cum advocacione ecclesie predicte a prefato Roberto recipere et habere possint sibi et successoribus suis predictis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. In cujus rei etc. Data apud Sauvoye xxviij. die Marcii anno etc. Anglie xlvj. et Francie xxxiij.

28 March 1372 THE SAVOY

154

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Come nostre tres cher piere en ley H. nadgaires Duc de Lancastre, qui Dieux pardonne, par ses lettres patentes dona et ottroia a son ame servant Johan Courson certaines choses en les paroles que sensuent: A tou ceux

Page 1_71

etc. H. duc de Lancastre Count de Derby Nicol et de Leycestre seneschal d'Engleterre saluz en Dieu. Come avant ces heures donaismes a nostre ame servant Johan Courson une empension de tresze s. iiij. d. par an a terme de sa vie pur son long travaille, quelle empension il nous ad susrenduz; sachez nous avoir done et grante pur nous et pur noz heirs au dit Johan et a Johanne sa femme et a leur [f.32B] heires et assignez pour son long travaille et en lieu de l'empension susdite une place jouste la cimiterie de Saint Clement hors de Templebarre d'une part et la place Johan de Fenton d'autrepart, rendant ent 1 [1] Cancelled and unfinished and in the margin:– quia melius alubi.1_72

155

Johannes etc. omnibus ad quos etc. salutem. Licet etc. nos tamen de gracia nostra speciali ac caritatis intuitu concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, dilecto nobis Simoni Symeon quod ipse advocacionem ecclesie de Skeggenes in Lyndeseye, que de nobis tenetur, ut dicitur, dare possit et concedere dilectis nobis in Christo abbati et conventui de Revesby, habendam et tenendam eisdem abbati et conventui et successoribus suis in puram et perpetuam elemosinam ad certa onera per ipsum Symnonem juxta ordinacionem in hac parte factam seu faciendam invenienda imperpetuum; et eisdem abbati et conventui quod ipsi advocacionem predictam cum pertinenciis a prefato Simone recipere et ecclesiam illam appropriare et eam sic appropriatam in proprios usus tenere possint sibi et successoribus suis predictis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. In cujus etc. Data apud castrum nostrum de Hertford xx. die Aprilis anno xlvij.

20 April 1373 HERTFORD CASTLE

156

Johannes etc. omnibus etc. salutem. Licet etc. nos tamen, de gracia nostra speciali, et pro decem libris quas dilecti nobis in Christo abbas et conventus de Neubo nobis solverunt, concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, dilecto nobis domino Johanni de Warsopp, canonico ecclesie Lincolniensis, quod ipse advocacionem ecclesie de North

Page 1_72

thorp, que de nobis tenetur, ut dicitur, dare possit et concedere eisdem abbati et conventui, habendam et tenendam prefatis abbati et conventui et successoribus suis ad certa onera juxta ordinacionem in hac parte factam seu faciendam invenienda imperpetuum; et eisdem abbati et conventui et successoribus suis quod ipsi advocacionem predictam cum pertinenciis a prefato Johanne recipere possint, et ecclesiam appropriare, et eam sic appropriatam in proprios usus tenere possint sibi et successoribus suis predictis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. In cujus etc. Data in manerio nostro de la Sauvoye decimo die mensis Maii anno regni Regis patris nostri Anglie quadragesimo septimo, regni vero sui Francie tricesimo quarto.

10 May 1373 THE SAVOY

157

Johannes Dei gracia etc. omnibus etc. salutem. Licet etc. tamen de gracia nostra speciali concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, dilectis nobis Ricardo de Twhenge et Johanni Simondesson capellanis quod ipsi unum cotagium cum uno crofto adjacente in Wykham contenencia duodecim acras terre cum suis pertineuciis, de quibus Beatrix que fuit uxor Alani atte Prestes tenet terciam partem nomine dotis ad terminum vite sue, que de nobis tenentur, dare possint et assignare dilectis nobis in Christo priorisse et conventui de Wykham et eorum successoribus, habendum et tenendum predicta cotagium et croftum cum pertinenciis suis eisdem priorisse et conventui ac successoribus suis predictis in puram et perpetuam elemosinam; [f.33A] et eisdem priorisse et conventui quod ipsi predicta cotagium et croftum cum pertinenciis suis a predictis Ricardo et Johanne capellanis recipere possint et tenere sibi et successoribus suis imperpetuum, sicut predictum, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. salvis semper nobis et heredibus nostris serviciis inde debitis et consuetis. In cujus rei etc. Data apud Norbourne le xij die de Julii anno regis xlvij.

12 July 1373 NORBOURN

158

Johannes etc. omnibus ad quos etc. salutem. Licet etc. tamen de

Page 1_73

gracia nostra speciali concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, Thome de Malhum capellano et Thome de Popelay capellano quod ipsi unum mesuagium duo tofta quaterviginti et duas acras terre octo acras bosci novem solidatas et unam denaratam cum pertinenciis in Wykerislay, que de nobis tenentur ut de honore de Tykhill, dare possint et assignare dilectis nobis in Christo priorisse et conventui de Kyrkleghis, habenda et tenenda sibi et successoribus suis in liberam puram et perpetuam elemosinam imperpetuum; et eisdem priorisse et conventui quod ipse predicta mesuagium tofta terram pratum boscum et redditum a prefatis Thoma et Thoma recipere possint et tenere sibi et successoribus suis predictis in liberam puram et perpetuam elemosinam, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. salvis tamen nobis et heredibus nostris serviciis inde debitis et consuetis. In cujus etc. Data apud castrum nostrum de Pontefracto quinto die Septembris anno xlviij.

5 Sept. 1374 PONTEFRACT CASTLE

159

Johannes etc. omnibus ad quos etc. salutem in domino. Licet etc. tamen nos de gracia nostra speciali ac intuitu caritatis concessimus et licenciam dedimus pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, dilecto nobis Radulfo Basset de Sapcote militi quod ipse duo mesuagia et duas virgatas terre cum pertinenciis in Sapcote, que de nobis tenentur in capite per servicium militare, dare possit et assignare dilectis nobis in Christo capellanis cantarie divina celebrantibus in ecclesia de Sapcote, qui pro tempore fuerint, habenda et tenenda sibi et successoribus suis per servicia inde debita et de jure consueta; et eisdem capellanis quod ipsi predicta mesuagia et virgatas terre cum omnibus suis pertinenciis a predictis Radulfo recipere possint 1 [1] In MS:– possit.1_74 et tenere sibi et successoribus suis imperpetuum, sicut predictum est, tenore presencium similiter licenciam dedimus specialem, statuto predicto non obstante, nolentes etc. In cujus etc. salvis etc. Data etc. a Sauvoye le xxviij. die Novembris anno xlviij.

28 Nov. 1374 THE SAVOY

Page 1_74

160

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que, pource que nous avons entenduz que monsire Rauf Basset de Drotton est en purpos et volunte de founder une maisone des freres del ordre des heremites de Saint Augustien en la ville de Athereston en le counte de Werrewyk, et de doner a eux et leur successours xij. acres de terre en meisme la ville pur la dite maison illocques s'edifier, et lesquelles terres sont tenuz de nous come del fee de Costre, a ce que nous est dit, nous, de nostre grace especiale et en oevere de charite, avons grante et ottroie grantons et ottroions par cestes presentes au dit monsire Rauf bone congie et licence, en tanque come en nous est, de doner les dites terres as ditz freres perpetuelement en manere come dit est. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le iiij. jour d'Augst l'an xlix.

4 August 1375 LEICESTER

161 1 [1] At the head of this in the text:– Obligaciones et acquietancie.1_75

[f.35A] 2 [2] Folios 33 B and 34 are blank.1_75

Sachent toute gent nous Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre, Robert de Swylyngton, William Croiser, Godefrey Foljaumbe, et William de Burghbrigg clerc, estre tenuz et par cestes presentes oblige a Richard count d'Aroundel en deux mil marcz d'esterlinges appaier au dit count ou a son attourne a la fest de Touz Saintz proschein venant lapres la date de cestes a la maison le dit count en Londres sanz plus outre delay; a quelle paiement bien et loialement faire as jour et lieu susditz nous nous obligeons et chescun de nous en l'entiere noz heirs et noz executours et touz noz biens moebles et nient moebles en quelles parties qu'ils soient trovez. En tesmoignance de quelle chose a ceste presente lettre obligatoire avons mys noz sealx. Donnee etc. a Londres le derrier jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 June 1372 LONDON

162

Ceste indenture faite parentre le puissant seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre, Robert de Swylyngton, William Croiser, Godefrey Foljaumbe, chivalers, et William de Bughbrigg, clerc, d'une part, et le noble homme Richard count d'Aroundell et de Surrey d'autre part, tesmoigne que come l'avantdit

Page 1_75

Johan Roy et les ditz Robert William Godefrey et William soient tenuz et obligez au dit cont en deux mil marcz d'esterlinges appaier a certein jour et lieu compris en leur obligacion sur ce faite, nientmeyns l'avantdit count voet et grant pur ly ses heirs et ses executours que si les ditz obligez ou aucun de eux ou nul autre en leur noun paie ou paient au dit count ses heirs ou ses executours ou a son certaine attourne leur obligacion monstrant a la fest de Touz Saintz prochein venant mil marcz d'esterlinges sanz plus outre delay en l'oustel du dit counte en la citee de Londres qe adonques leur obligacion de deux mil marcz soit voide et perde sa force et tenuz pur nul a touz jours; et autrement grantent les ditz obligez et chescun de eux par soy que la dite obligacion estoise en sa force et vertue nient contre esteant ceste endenture. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Chastelle de Raygate le vij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

7 July 1372 REIGATE CASTLE

163

Sachent toute gent nous Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre, Robert de Swylyngton, l'uncle, William Croiser, Godefrey Foljaumbe, chivalers, et William de Bughbrigg, clerc, estre tenuz et obligez a Johan de Nevill seignur de Raby en mil marcz d'esterlinges appaier a ly ou a son attourne deinz son houstell a Londres a la fest de Saint Martin proschein venant apres la date de cestes sanz outre delay; a quelle paiement bien et loialement faire as jour et lieu susditz nous obligeons nous noz heirs et noz executours et touz noz biens moebles et nient moebles en quel lieu qu'ils soient trouez. En tesmoignance etc. Donnee a Londres le xvj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

16 July 1372 LONDON

Item sur ce est une defesance faite par le dit Johan a les nouns subs nomez que si ils ou aucun de eux paie ou paient au dit Johan ou a son attourne vc marcz a la fest susdit l'obligacion perde sa force et tenuz pur nul, et autrement soit en sa force et vertue. Donnee etc. a Londres le xx. jour de Juyl l'an d'Angleterre xlvj.

20 July 1372 LONDON

164

Sachent toutz gentz moy Johan Capon estre tenuz et par cestes presentes fermement obligez a mon tres honure seignur Johan Roy

Page 1_76

etc. en c. li. d'esterling appaiers a le dit mon tres honure seignur ou a ses certaines attournes en son manoir de la Sauvoye en la fest de Saint Michel ore proschein venant sanz plus outre delay; a quel paiement bien et loialement faire as fest et lieu susditz je moy oblige mes heirs et mes executours et touz mes biens et chateux moebles et nient moebles en quellesconqes lieux et places q'ils soient trovez. En tesmoignance des quelles choses a cestes presentes lettres j'ay [mis] mon seal. Donnee a Loundres le xx. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

20 Dec. 1372 LONDON

[f.35B]

165

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir relessez quite pardonez et remys a nostre bien ame Johan Capon de Wymbournemynstre touz maneres des accions sibien reals come personels tant de trespasses come de bondages les quelles nous avons ehue envers ly de nul temps passe, assint que de toutes quereles et accions queux envers ly pur nul chose a nous fait devant la date de cestes nous avons ou avoir purrons nous et noz heirs soient barrez et forclos pur touz jours. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Novembre l'an etc. xlvj.

30 Nov. 1372 THE SAVOY

166

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Johan Capon de Wymbournemynstre d'autre part, tesmoigne que come nostre seignur le Roy susdit par ses lettres patentes eyt rellessez quitez remys et pardonez au dit Johan Capon toutes maneres des accions tant reales come personeles sibien de trespasse come de bondage, et purce il soit obligez en c. li. d'esterlinges a dit nostre seignur pur ly paier a la fest de Saint Michel proschein venant, nepurquant nostre seignur susdit voet et grant que si le dit Johan Capon paie a meisme nostre seignur c. marcs d'esterlinges entrecy et la dit fest de Saint Michel, et en le meen temps face a nostre dit seignur et ses heirs estat et surtee de la reversion de la moyte de toute sa terre, ou autrement paie devant la dit fest xl. li. a nostre dit seignur et ly face estat et surtee pur ly et ses ditz heirs de la reversion de

Page 1_77

toute sa terre devant le terme susdit, dont un de les deux choses avant expressez serra al eleccion et voluntee de nostre seignur le Roy susdit, sauvez toutes foitz l'estat quel la femme du dit Johan Capoun ad a terme de sa vie en les terres et tenementz avantditz, q'adonques l'obligacion de c. li. soit voide et pur nul tenuz; si le dit Johan Capoun ne face en et par la manere avant declarez il voet et grant que l'obligacion susdite estoise en sa force et vertue ceste endenture nient contreesteant. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Decembre l'an etc. xlvj.

1 Dec. 1372 THE SAVOY

167

Sachent toutes gentz nous Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre, Robert de Swilyngton, William Croyser, Godefray Foljambe, chivalers, et William de Bughbrigg, clerc, estre tenuz et par cestes presentes obligez a Richard Count d'Aroundell en mille livres d'esterlinges appaiers au dit Count ou a son certain attourne a la quinszaine de Pasques ore proschein venant a la maison de le dit Count en Loundres sanz plus outre delay; a quelle paiement bien et loialement faire as jour et lieu susditz nous nous obligeons et chescun de nous en l'entier noz heirs et noz executours et touz noz biens moebles et nient moeblez en quelles parties q'ils soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee etc. le vj. jour d'Aprille l'an etc. xlvij.

6 April 1373

168

Sachent toutz gentz moy Johan de Saundreston estre tenuz et par cestes presentes lettres fermement obligez a mon tres honure seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre en vint et trois livres dys et sept deners mail farlyng, queux j'ay receux de mon dit seignur par voie de prest, a paiers a le dit mon tres honure seignur ou a ces certeins attournez en son manoir de la Sauvoye pres de Loundres en les festes de la Nativite Seint Johan Baptistre et de Seint Michel ore proschein venantz par oveles porcions sanz plus outre delay; a quel paiment bien et loialment faire as festes et lieux susditz je moy oblige mes heirs et mes executours et touz mes biens et chateux moeblez et nient moeblez en qelconqes lieux oue places q'ils soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee a Londres le xvj. jour de Mars l'an xlvij.

16 March 1373 LONDON

Page 1_78

[f.36A]

169

Sachent touz gentz nous Johan Roy etc., Robert de Swylyngton, Godefrey Foljaumbe, William Croyser, chivalers, et William de Burghbrigg, clerc, estre tenuz et par cestes presentes lettres fermement obligez a le reverent piere en Dieu Johan l'evesque de Baa et a Thomas de Hungreford en trois centz livres d'esterlinges, et a chescun de eux en l'entier, a nous par eux ottroiez par voie d'aprest, appaiers as dites evesque et Thomas ou a leurs certaines attournes en le manoir de la Sauvoye pres de Loundres en le fest de Touz Saintz proschein avenir apres la date de cestes sanz plus outre delay; a quelle paiement bien et loialement faire en les fest et lieu susditz nous nous obligeons et chescun de nous en l'entier noz heirs et noz executours et touz biens et chateux en quellesconques places ou lieux que soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour de May l'an xlvij.

4 May 1373 THE SAVOY

170

Sachent toutes gentes nous Johan Roy de Castille etc., Robert de Swilyngton, chivaler, William de Bughbrugh, et Thomas de Mapelton, clercs, estre tenuz et par cestes presentes lettres fermement obligez a monsire Johan de Nevill seignour de Raby en deux centz marcs d'esterlinge apaiers au dit monsire Johan de Nevill ou a son certain attourne a la manoir de Sauvoye pres de Loundres en le fest de Saint Michel prochein avenir apres la date de cestes sanz outre delay; a quelle paiement bien et loialment faire es fest et lieu susditz nous nous obligions noz heirs et noz executours et touz noz biens et chateux en quelconques lieux q'ils soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le second jour de Juyn l'an xlvij.

2 June 1373 THE SAVOY

171

Sachent touz gentz nous Johan Roy de Castille etc. estre tenuz et par ycestes presentes lettres fermement obligez a William de le Grene esquier en xl. marcs d'esterlinges apaiers a ly ou a son certain attourne en la ville de Tuttebury as festes de la Nativite saint Johan Baptistre et de saint Michel l'Archangel proschein venantz par ovelles porcions sanz plus outre delay; a quelle paiement bien et loialment faire as jour et lieu susditz nous obligeons

Page 1_79

nous noz heirs et executours de touz noz biens moebles et nient moebles es quelles parties q'ils soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee etc. Harteford le xx. jour de May l'an xlviij.

20 May 1374 HERTFORD

Item un garrant est fait a sire Robert atte More, receyvour de Tuttebury, pur ly paier les ditz xl. marcz as ditz termes par ovelles porcions de mesme la date etc.

Item j. garrant a sire Johan de Yerdeburgh pur paier au dit William xvj. marcz de doun monseignur a cause q'il fist un relesse a monsire William de Vichie chevalier franceoys de ce q'il feust son prisoner de mesme la date.

[f.36B]

172

Sachent touz gentz nous Johan Roy de Castille et de Leon etc., Robert de Swillyngton, William Croyser, Godefray Foljambe, chivalers, et William de Bughbrigge clerc, estre tenuz et par ycestes presentes lettres fermement obligez a monsire Richard Count d'Aroundell en iiijm marcs de la monoye d'Engleterre, queux nous avons receu du dit Count par voie d'aprest, a paiers du dit Count ou a son certain attourne en la maison Jankyn Philpot en Loundres en le fest de Touz Saintz proschein venant sanz plus outre delay; a quelle paiement bien et loialment faire as jour et lieu susditz nous obligeons nous et chescun de nous par soy en l'entier et noz heirs et executours et touz noz biens moebles et nient moebles es queux parties et lieux q'ils soient trovez. En tesmoignance etc. Donnee a Londres le xj. jour de Juyl.

Cest obligacion est fait sur tiel condicion.

173

Sachent touz gentz nous Johan Roy etc. avoir receu de Thomas Banet demourraut a Bruges marchand, [et] de Nichol Brember burgeys de Londres, cv. marcz quelles mesme cely Nicholas ad receu de nostre tres ame clerc sire William Bughbrigg pur les faire estre delivrez a nous; des quelles cv. marcz nous nous tenons pleinement estre paiez et les ditz Nichol et Thomas ent estre quitz pur touz jours. En tesmoignance, etc. Donnee etc. a Bruges le xxviij. jour de Juyn l'an lxxv.

28 June 1375 BRUGES

Page 1_80

174

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que, come nostre tres ame chivaler monsire Johan Talbot soit obligez a nous en cent et quarant marcz par ses lettres obligatoires, nous tesmoignons que le dit monsire Johan en certain et vrayment ne doit a nous par telle obligacion fors que iiiixx marcz; et de ycelles iiiixx marcz voullons que soient rebatuz au dit monsire Johan touz les dettes par nous dehues a ly ou son filz avant ces heures a cause que le dit monsire Johan ou son filz ont este en nostre service. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Doverre le viij. jour de Marz l'an xlix.

8 March 1375 DOVER

175

Johan etc. a noz bien amez sire William de Bug' et sire William de Mirfeld noz Generals Attournes, saluz. Come nous eiesmes grante a nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Johan Talbot certaines lettres des queux le teneur ycy ensuit Johan etc. come desus usque finem de verbo ad verbum. Si voullons et vous mandons que quelque cas que aviegne au dit monsire Johan vous ne souffrez le dit monsire Johan son dit filz ses heirs ne executours estre empeschez encontre le teneur de cestes noz lettres. Et cestes etc. Donnee etc. a Doverre le ix. jour de Marz l'an xlix.

9 March 1375 DOVER

176

Sachent etc. que nous avons receu a Bruges en Flandres le jour de la fesance d'icestes de monsire Richard de Scrop Tresorer d'Engleterre par les maines Thomas Baret et Nichol Brember cytezein de Londres cv. marcz de nobles de la moneye d'Engleterre, les queux nous feurent assignez par le counseil nostre tres redoute seignur et piere le Roy en partie de paiement pur noz constages au present en cestes parties.

177

[f.41A] 1 [1] Folios 37 to 40 are blank.1_81

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur vint et trois livres sys souldx et oyt deniers quelles nostre bien ame Johan Osberne de Braundeston nous paiera, avoir grantez et venduz a ly la garde des terres et del heir de Johan de Stoke de Asheby Leger en le countee de Northampton, qi mort est, qi de nous tient en chief par service de

Page 1_81

chivaler, et les quelles apres la mort du dit Johan et par cause del meyndre age de son dit heir sont devenuz es noz mayns, a avoir et tenir au dit Johan Osberne ses heirs et ses executours tanque al plein age du dit heir ovesque la mariage d'ycelle, sanz disparagement, et issint d'eir en heir tanque al plein age un des heirs avantditz, sauvez a nous et a noz heirs feez et avowesons des esglises si nulles y soient. 'En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iij. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

3 Dec. 1372 THE SAVOY

178

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Symon Pakemann nostre seneschal en le countee de Northampton, saluz. Come nous eions venduz a nostre bien ame Johan Osberne la garde des terres et del heir de Johan de Stoke de Assheby Leger, devenuz es noz maines a cause del mort du dit Johan de Stoke et del meyndre age du dit heir, pur xxiij. li. vj. s. viij. d., appaiers a nous, c'estassavoir x. li. a la feste de Pasques et l'autre part a la fest de Saint Michel ore proschein venantz sans autre delay, si voulons et vous mandons que, pris de ly sufficeant seurtee de paier a nous les avantditz sommes as termes susditz, vous faces bailler et delivrer a ly la garde des terres et de corps del heir susditz, a avoir et tenir solonc la contenue de noz lettres patentes a ly faites sur la dite matire, renvoiant a nostre tres cher clerc sire W. de Bughbrigg nostre receyvour general la seurtee par vous de ly pris en la manere susdit. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

4 Dec. 1372 THE SAVOY

179

Johan etc. a touz etc. Savoir vous faceons nous de grace especiale et pur vint livres queux nostre bien ame William de Humberstane l'eysne nous ad paie es mayns, avoir grantez et donez au dit William la garde des terres et tenementz ove les appurtenances queux feurent a Andreu Barnak de Humberstane, qi mort est et tient de nous en chief, et queux a cause del meyndre age de Johan filz et heire de dit Andreu sont en nostre mayn, a avoir et tenir ove touz les appurtenances tanque au plein age del dite heire, ensemblement ove la mariage de meisme l'eir sanz desparagement; et si aveigne

Page 1_82

que le dit heir deive devant q'il veindra a sa pleine age, son heir deinz age esteant, voulons et grantons que meisme celeui William eit la garde et mariage de meisme celui heir issint deinz age esteant, et issint de heir en heir tanque au pleine age d'ascun des heirs del dit Andreu, sauvant toutes voies a nous et a noz heirs feez et avowesons a la dit garde appurtenantes, si nulles y escherront par le dit temps. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xviij. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

18 June 1373 THE SAVOY

[f.41B]

180

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, pour cent souldz quelles nostre bien ame Thomas de Wombewell nous paiera as festes de Pasques et de Saint Michel proschein venant par ovelles porcions, ly avons vendu la garde et mariage de Johan filz et heir de Thomas del Clogh le puisne, qi mort est et tenoit de nous come de nostre honour del Peek, et les quelles apres la mort le dit Thomas del Clogh appartiegnent a nous a cause del meyndre age le dit Johan heir au dit Thomas del Clogh, a avoir et tenir au dit Thomas de Wombewell et ses heirs les garde et mariage suisditz sanz desparagement tanque al plain age le dit heir, et issint d'eir en heir tanque ascun des heirs le dit Thomas del Clogh viegne au plain age, sauvez a nous et a noz heirs fees et avowesons au dit garde appurtenantz, si nulles y soient et escherront durant le dit nonage. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xxj. jour de Novembre l'an xlviij.

21 Nov. 1374 THE SAVOY

181

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale, avons done et grante a nostre tres chere et bien amee dame Kateryn de Swynford la garde des terres et del heir de monsire Robert Deyncourt chivaler, qu'est a Dieu comande, et le mariage del dit heir pur Blaunche, file du dit dame Kateryn, et les quelles apres la mort du dit monsire Robert, par cause del maindre age de son dit filz et heir, sont devenuz es noz mains, a avoir et tenir an dite dame Kateryn ses heirs et executours la garde de les terres et heir suisditz ovesque la mariage le dit heir pur Blaunche suisdite tanque al plain age le dit heir. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le primer jour de Janver l'an xlviij.

1 January 1375 THE SAVOY

Page 1_83

182

[f.45A] 2 [2] Folios 42 to 44 are blank.1_84 1 [1] At the head of this in the text:– Presentaciones.1_84

Venerabili in Christo patri domino Johanni, Dei gracia Lincolniensi episcopo, Johannes filius illustris Regis Anglie et Francie Dux Lancastrie Comes Rychemondie Derbie Lincolnie Leycestrie dominus de Brageraco ac senescallus Anglie, salutem in Domino. Ad ecclesiam de Thurleston vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem racione minoris etatis Margarete filie et heredis Margarete Hastynges defuncte, que de nobis tenuit per servicium militare, dilectum clericum nostrum Robertum Erethede vobis presentamus intuitu caritatis, rogantes quatenus ipsum Robertum ad ecclesiam predictam admittere et eum in eadem instituere velitis, ceteraque peragere que vestro in hac parte incumbunt officio pastorali. In cujus rei testimonium presentibus literis sigillum nostrum duximus apponendum. Data in manerio nostro de Sauvoye tercio die Decembris anno Domini millesimo cccmo septuagesimo primo.

3 Dec. 1371 THE SAVOY

183

Venerabili in Christo patri domino Johanni Dei gracia Lincolniensi episcopo, Johannes filius illustris Regis etc. ut supra salutem in Domino. Ad ecclesiam de Saltfletby vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem, racione minoris etatis Matilldis filie et heredis Johannis de Moulton de Frampton defuncti, qui de nobis tenuit per servicium militare, dilectum clericum nostrum Thomam de Woddehalle capellanum vobis presentamus intuitu caritatis, rogantes etc. In cujus rei etc. ut supra. Date etc. ut supra.

184

Venerabili in Christo patri domino R. Dei gracia Lichefeldensi et Coventrensi episcopo Johannes filius illustris Regis Anglie etc. ut supra salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Robertus de Walsham rector ecclesie parochialis de Tatenhull vestre diocesis, ac dominus Willelmus de Pakyngton rector ecclesie paro

Page 1_84

chialis de Sutton Courtenay, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant adinvicem permutare, dictum dominum Willelmum ad dictam ecclesiam de Tatenhull dicte vestre diocesis et ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte presentamus intuitu caritatis, vestram paternitatem rogantes, etc. In cujus rei testimonium etc. ut supra. Data in manerio nostro de la Sauvoye vicesimo secundo die Januarii anno Domini millesimo cccmo septuagesimo primo.

22 January 1372 THE SAVOY

185

Venerabili in Christo patri domino Johanni Dei gracia episcopo Lincolniensi Johannes filius illustris Regis Anglie etc. ut supra et Cecilia uxor quondam Stephani de Elkynton reverencias tanto patri debitas. Cum dominus Willelmus Calkewell vicarius ecclesie parochialis de Aslakby vestre diocesis, et dominus Johannes Petyt de Deseburgh rector ecclesie parochialis de Endirby Malbys ejusdem diocesis, velint sua dicta beneficia certis causis et legitimis adinvicem, ut asserunt, canonice permutare, nos predictum dominum Willelmum ad predictam ecclesiam de Endirby Malbys ad nostras presentaciones spectantem ex causa permutacionis hujusmodi et non aliter vobis presentamus, intuitu caritatis supplicantes quatinus quod vestro incumbit officio pastorali in hac parte dignetur ipsa vestra paternitas veneranda exequi cum favore, quam ad ecclesie sue sancte regimen diu conservet Filius Virginis gloriose. In cujus rei testimonium presentibus sigilla nostra duximus apponenda. Data in manerio de la Sauvoye vicesimo sexto die Januarii anno Domini millesimo cccmo septuagesimo primo.

26 January 1372 THE SAVOY

186

Venerabili in Christo patri domino Henrico Dei gracia Norwycensi episcopo Johannes filius illustris Regis Anglie etc. salutem in Domino. Ad medietatem ecclesie de Ailmerton vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum clericum nostrum Willelmum [f.45B] Asser vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus rei testimonium etc. ut supra. Data in manerio nostro de la Sauvoye tercio die Februarii anno Domini millesimo ccclxxjo.

3 Febr. 1371 THE SAVOY

Page 1_85

187

Johannes Dei gracia etc. venerabili in Christo patri domino J. eadem gracia Eboracensi Archiepiscopo Anglie primati et sedis apostolice legato salutem in Domino. Ad ecclesiam de Ouston vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum nobis in Christo Ricardum de Outhorp in sacerdocio constitutum vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus rei etc. ut supra. Data in manerio nostro de la Savoie quarto die Maii anno Domini millesimo cccmo septuagesimo secundo.

4 May 1372 THE SAVOY

188

Johannes Dei gracia etc. venerabili in Christo patri domino R. eadem gracia Lichefeldensi et Coventrensi episcopo, salutem in Domino. Cum dilecti nobis in Christo dominus Robertus de Walsham rector ecclesie parochialis de Tatenhull vestre diocesis, ac Willelmus Silvestre clericus rector ecclesie parochialis de Sutton Courtenay, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant adinvicem permutare, dictum Willelmum ad dictam ecclesiam de Tateuhull dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus rei etc. Data in castro nostro de Hertford xviijo die Maii anno Domini millesimo ccc. lxxijdo.

18 May 1372 THE SAVOY

189

Johannes Dei gracia etc. venerabili in Christo patri domino Henrico eadem gracia Norwycensi episcopo vel ejus vicario in spiritualibus salutem in Domino. Ad ecclesiam de Swathefeld vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem, dilectum nobis in Christo Nicholaum de Rypon in sacerdocio constitutum vobis presentamus intuitu caritatis rogantis etc. In cujus rei etc. Data in manerio nostro de Sauvoye xxviij. die Maii anno Domini millesimo cccmo lxxijo.

28 May 1372 THE SAVOY

190

Johannes Dei gracia etc. et Cecilia uxor quondam Stephani de Ellynton venerabili in Christo patri et domino Johanni eadem gracia Lincolniensi episcopo salutem. Cum dominus Willelmus de Calkewell rector ecclesie de Enderby Malkys vestre diocesis, et

Page 1_86

dominus Willelmus Almer rector ecclesie de Neuton juxta Folkyngham, velint sua dicta beneficia certis causis et legitimis adinvicem, ut asserunt, canonice permutare, nos predictum dominum Willelmum Almer ad predictam ecclesiam de Enderby Malkys ad nostras presentaciones spectantem ex causa permutacionis hujusmodi et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis supplicantes quatinus quod vestro incumbit officio pastorali in hac parte dignetur ipsa vestra paternitas exequi cum favore, quam ad ecclesie sue sancte regimen diu conservet Filius Virginis gloriose. In cujus rei testimonium presentibus sigilla nostra duximus apponenda. Data in la Sauvoye xiiij. die Junii anno Domini mcccmo lxxijo.

14 June 1372 THE SAVOY

191

Johan par la grace etc. venerabili in Christo patri domino Ade eadem gracia Menevensi episcopo salutem in Domino. Ad cantariam de Kedewelly vestre diocesis per Walterum Ayleward capellanum olim ibidem fundatam vacantem, ut pretenditur, et ad nostram presentacionem spectantem dilectum nobis in Christo Walterum Bernard de Kedewelly vobis presentamus intuitu caritatis rogantis [f.46A] etc. In cujus etc. Data apud Sauvoye le xij. die Augusti anno Domini millesimo cccmo lxxij.

12 August 1372 THE SAVOY

192

Johannes Dei gracia etc. venerabili in Christo patri domino Johanni eadem gracia Lincolniensi episcopo salutem in Domino. Ad ecclesiam de Thurleston vestre diocesis vacantem et ad nostram presentacionem spectantem racione minoris etatis Margarete filie et heredis Margarete Hastynges defuncte, que de nobis tenuit per servicium militare, dilectum clericum nostrum Robertum de Staunton vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus rei etc. Data in la Sauvoye xij. die Augusti anno mcccmo lxxij.

12 August 1372 THE SAVOY

193

Johannes Dei gracia etc. venerabili in Christo patri domino Johanni eadem gracia Eboracensi archiepiscopo Anglie primati et sedis apostolice legato, salutem in Domino. Cum dilecti nobis in Christo dominus Johannes de Akum rector ecclesie parochialis de

Page 1_87

Almanbury vestre diocesis, ac magister Robertus de Beverley rector ecclesie de Northburton juxta Beverley dicte vestre diocesis, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant adinvicem permutare, dictum Robertum ad dictam ecclesiam de Almanbury dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Sauvoye xj. jour de Novembre anno millesimo cccmo lxxij.

11 Nov. 1372 THE SAVOY

194

Johannes etc. venerabili in Christo patri domino Roberto eadem gracia Sarisburiensi episcopo salutem in Domino. Cum dilecti nobis in Christo dominus Robertus de Whiteby rector ecclesie parochialis de Blaneford Forum vestre diocesis, ac dominus Robertus Marreys rector ecclesie de Halmeby Eboracensis diocesis, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant adinvicem permutare, dictum Robertum Marreys ad dictam ecclesiam de Blaneford Forum dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Sauvoye xo die Marcii anno Domini millesimo ccclxxijdo.

10 March 1372 THE SAVOY

195

Johannes etc. venerabili in Christo patri domlno J. eadem gracia Lincolniensi episcopo salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Robertus de Barnard Castell rector ecclesie de Wymondham vestre diocesis, ac dominus Willelmus de Dalyngton rector ecclesie de Gateshede Dunolmensis diocesis, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant adinvicem permutare, dictum Willelmum ad dictam ecclesiam de Wymondham dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Norbourne xxvijo die Junii anno Domini millesimo ccco. lxxiijo.

27 June 1373 NORBOURN

Page 1_88

[f.46B]

196

Johannes etc. venerabili in Christo patri domino Roberto eadem gracia Lichefeldensi et Coventrensi episcopo salutem. Cum dilecto nobis in Christo dominus Johannes de Salford rector ecclesie de Wytherley Lincolniensis diocesis, et dominus Robertus Wylford rector ecclesie de Wolstanton vestre diocesis, intendant, ut asserunt, certis et legitimis de causis dicta sua beneficia adinvicem permutare, nos dictum Johannem ad dictam ecclesiam de Wolstanton vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis, rogantes etc. In cujus etc. Data apud manerium nostrum de la Sauvoye nono die Julii anno Domini millesimo ccco septuagesimo quarto.

9 July 1374 THE SAVOY

197

Johannes etc. venerabili etc. domino Roberto eadem gracia Coventrensi et Lychefeldensi episcopo salutem. Ad ecclesiam de Werynton vestre diocesis per mortem domini Elie de Britwesil ultimi rectoris ejusdem vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum nobis in Christo Willelmum de Burgh in sacerdocio constitutum nobis presentamus intuitu caritatis supplicantes etc. In cujus etc. Data in manerio nostro de Sauvoy xij. die Junii anno domini mccc. lxxiiij et regni augustici principis et domini patris nostri Anglie quadragesimo octavo.

12 June 1374 THE SAVOY

198

Johannes etc. venerabili etc. domino Willelmo eadem gracia Cicestrensi episcopo salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Willelmus Dole rector ecclesie parochialis de Maresfeld ac custos capelle beate Marie ibidem vestre diocesis, et dominus Johannes Swetman de Penkrith rector ecclesie parochialis sancti Georgii Londoniensis diocesis, intendant, ut asserunt, certis et legitimis de causis dicta sua beneficia adinvicem permutare, nos dictum Johannem ad dictam ecclesiam et capellam de Maresfeld vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantes ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis, rogantes etc. In cujus etc. Data in castro Pontefracti vij. die Septembris anno domini mccco lxxiiij.

7 Sept 1374 PONTEFRACT CASTLE

Page 1_89

199

Johannes etc. venerabili viro magistro Humfrido de Charleton archidiacono Richemondie salutem. Ad ecclesiam de Preston in Amundernesse vestre jurisdiccionis per mortem domini Johannis de Charrelles ultimi rectoris ejusdem vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum clericum nostrum magistrum Radulfum de Erghum legum doctorem in sacerdocio constitutum vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Staumford penultimo die Septembris anno Domini m cccmo lxxiiij.

29 Sept. 1374 STAMFORD

[f.47A]

200

Johannes etc. venerabili in Christo patri domino Johanni eadem gracia Lincolniensi episcopo salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Willelmus de Dalyngton rector ecclesie de Wymondham vestre diocesis, ac dominus Thomas de Bowes rector ecclesie Sancti Botulphi extra Bisshopgate in London Londoniensis diocesis, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant, ut asserunt, adinvicem permutare, nos dictum Thomam ad dictam ecclesiam de Wymondham dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus etc. Data apud manerium nostrum de Sauvoye xviij. die mensis Octobris anno Domini millesimo ccc. lxxiiij.

18 October 1374 THE SAVOY

201

Johannes etc. venerabili in Christo patri domino J. eadem gracia Lincolniensi episcopo salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Robertus White, rector ecclesie de Wynceby vestre diocesis, et dominus Henricus de Hardeby, vicarius de Lavyngton, dicta sua beneficia certis et legitimis de causis intendant, ut asserunt, adinvicem permutare; nos dictum dominum Henricum ad dictam ecclesiam de Wynceby dicte vestre diocesis ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis vestram paternitatem rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Sauvoye iiij. jour de Decembre mcccmo lxxiiijo.

4 Dec. 1374 THE SAVOY

Page 1_90

202

Johannes etc. venerabili viro magistro Humfrido de Charleton archidiacono Richemundie salutem. Cum dilecti nobis in Christo dominus Johannes de Yerdeburgh, rector ecclesie parochialis de Longledenham, Lincolniensis diocesis, et dominus Johannes de Lincoln, rector ecclesie parochialis de Ribbelchestre, vestre jurisdiccionis, intendant, ut asserunt, certis et legitimis de causis dicta sua beneficia adinvicem permutare; nos dictum dominum Johannem de Yerdeburgh ad dictam ecclesiam de Rybbylchestre dicte vestre jurisdiccionis et ad nostram presentacionem spectantem ex causa permutacionis predicte et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus etc. Data apud castrum de Hertford xviij. die Decembris anno Domini mccc lxxiiij.

18 Dec. 1374 HERTFORD CASTLE

203

Johannes etc. venerabili viro magistro Humfrido de Charleton archidiacono Richemondie salutem. Ad ecclesiam de Ribbelchestre vestre jurisdiccionis per resignacionem domini Johannis de Yerdeburgh ultimi rectoris ejusdem vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum clericum nostrum Lambertum de Thrykyngham in sacerdocio constitutum vobis presentamus rogantes etc. Data apud manerium nostrum de la Sauvoye xxj. die Januarii anno Domini millesimo ccco lxxv.

21 January 1375 THE SAVOY

[f.47B]

204

Johannes etc. venerabili in Christo patri Roberto eadem gracia Lichefeldensi et Coventrensi episcopo salutem. Ad ecclesiam de Stok' vestre diocesis per mortem domini Rogeri de Burton ultimi rectoris ejusdem vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum clericum nostrum dominum Johannem de Yerdeburgh in sacerdocio constitutum vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus etc. Data etc. apud Sauvoye xxj. die Januarii anno Domini millesimo ccc lxxv.

21 January 1375 THE SAVOY

205

Johannes etc. venerabili in Christo patri Alexandro eadem gracia Eboracensi archiepiscopo Anglie primati et apostolice sedis legato salutem. Cum dilecti nostri dominus Willelmus de Boughbrigge, rector ecclesie de Tissebury, Sarisburiensis diocesis, et dominus

Page 1_91

Willelmus de Wynceby, rector ecclesie de Bradford, nostri patronatus vestre diocesis, intendant, ut asserunt, certis et legitimis de causis dicta sua beneficia adinvicem permutare, nos dictum dominum Willelmum de Boughbrigge ad dictam ecclesiam de Bradford dicte vestre diocesis ex causa permutacionis hujusmodi et non aliter vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. In cujus etc. Data ut supra ultimo die Septembris anno Domini millesimo cccmo lxxv.

30 Sept. 1375 THE SAVOY

206

Johannes Dei gracia Rex etc. venerabili in Christo patri domino Willelmo eadem gracia Wyntoniensi episcopo salutem. Ad ecclesiam de Hertlay juxta Aulton in comitatu Southamptonie vestre diocesis per mortem domini Willelmi Rede nuper rectoris ejusdem ecclesie vacantem et ad nostram presentacionem spectantem dilectum clericum nostrum Galfridum atte Grene de Edmarthorp in sacerdocio constitutum vobis presentamus intuitu caritatis rogantes etc. Data sub sigillo nostro private apud castrum nostrum de Leycestre xij. die mensis Augusti anno ut supra.

12 August 1375 LEICESTER CASTLE

207

Item una presentacio facta Johanni de Broghton presentato ad ecclesiam de Moneslee diocesis Norwicensis. Data apud manerium de Sauvoye xij. die Octobris anno Domini mo ccco lxxv.

12 October 1375 THE SAVOY

208

Una presentacio archiepiscopo Eboracensi pro Willelmo de Wynceby capellano ad ecclesiam de Bradford. Data apud Leycestriam iiij. die Augusti anno etc. lxxvo.

4 August 1375 LEICESTER

209

Johannes etc. venerabili in Christo patri R. eadem gracia episcopo Sarisburiensi salutem. Cum Johannes de Haytfeld persona ecclesie de Flixburgh. 1 [1] Altered from:– Flaynburg. The whole of the first of these two entries is crossed through.1_92

Una permutacio R. episcopo Sarisburiensi inter Johannem de Haytfeld rectorem ecclesie de Flixburgh Lincolniensis diocesis et

Page 1_92

Robertum Marreys rectorem ecclesie de Blandford diocesis Sarisburiensis. Data apud Higham Ferers le 1 [1] Unfinished in MS.1_93

210 2 [2] Before No 210 in the text:– Commissions.1_93

[f.48B] 3 [3] Folio 48 A. is blank.1_93

Johan filz etc. A toutz qui ces presentes lettres verront ou orront, salutz. Savoir vous faceons que, pour l'entiere affeccion et bon amour que nous portons vers nostre tres cher et tres ame bacheler monsire Wauter de Ursewyk, chivaler, a ycelly avons ottriez, et ottroions par ces presentes, le terme de sa vie durant, que a quelle houre qu'il passera parmy noz terres et seignuries il purra prendre les bestes savages en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de grece un cerf une deyme et un herison, et en temps de fermesson une bisse une dayme et une chate, et ce sanz empeschement de nous ou de noz heires en nulle temps avenir affaire du dit monsire Wauter ou nulle qui serra en sa compaignie en ce fesant, parensi qu'il le face sans autre destruccion de notre savagine illoeques. Par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschalx forestiers baillifs et noz autres ministres queconques que au dit monsire Wauter en fesant les choses susdites soient obeissans et duement entendans. Donnee etc. a Plympton le xij. jour de Novembre l'an etc. quarant quint.

12 Nov. 1371 PLYMPTON

211

Johan filz etc. a touz qui ces presentes lettres verront, salutz. Savoir vous faceons que, pur l'entier affeccion que nous portons envers nostre tres cher bacheler monsire Johan Boteler, ycelly avons ordenez et estable nostre viscont du countee de Lancastre del fest de Noel prochein venant tanque a meisme le fest adonques proschein ensuant, c'estassavoir par un an entier; donant a ly plein poair toutes choses faire que a office de viscont celles parties appartienent, rendant ent a nous et a noz heires come Richard filz Johan de Radecliff rendist a nous annuelment pour ycelle en son temps, a avoir user et joier meisme l'office ovesque retourne de briefs et toutes autres profitz et comodites en ascun manere au dit office appurtenantz et regardans, issint toute foitz q'il soit

Page 1_93

acomptable en l'eschequer nostre seignur le Roy de toutz deniers et autres profitz issantz de meisme l'office en manere come autres viscontes illoeques ont este devant ly; et qu'il respoigne par voie d'acconte a nous des profitz des countees et des autres choses queux autres fermers nous soloient rendre devant ces houres. Par quoy nous mandons et comandons a touz as queux y appartient que au dit monsire Johan come a nostre viscont illoeques soient obeissans et deuement entendantz. Donnee etc. a la Sauvoye le xxv. jour de Novembre l'an etc. quarante quint et de France trent et second.

25 Nov. 1371 THE SAVOY

212

Johan filz etc. a touz qui ces presentes lettres verront, faceons savoir que nous, confians en la loialte de nostre bien ame servant Robert de Hertford, ycelly avons ordene et establie affaire nostre pourvoiance et provision sibien d'aveynz fein et litere come ensement de toutes autres choses busoignables et necessaires pour l'office del aveynerie, et ensement de lower cariage par la ou besoigne y serra pour noz deniers prestment paiantz pour chescune des choses avantnomez. Par quoy nous mandons et comandons a toutz les noz, prions et requerrons touz autres as queux y apartient, que a nostre dit servant en fessant les choses susdites et chescune de eux soient entendantz favorables eidantes et conseillantz en manere come appent; ces presentes a durer tanque al fest de Pasques proschein venant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxv. jour de Novembre l'an etc.

25 Nov. 1371 THE SAVOY

213

Johan filz etc. a touz etc., salutz. Savoir vous faceons que pource que nous sumes a tramettre diverses noz choses et hernoises de nostre manoir de la Sauvoye vers nostre manoir de Kyngeston en Dorset, et avons assignez nostre ame servant Adam de Berkyng d'achater viveres et vitailles pour les gentz et bestes que cariont les dites choses, et aussi de lower cariage par tout ou busoigne serra pour noz deniers prestment paiantz, si mandons et comandons etc. ut supra.

Page 1_94

214

Johan filz etc. a noz tres chers et tres bien amez tresorer et barons de l'eschequer nostre tres redoute seignur et pier le Roy, salutz. Come nous eions ordenez et estable nostre bien ame chivaler monsire Johan Boteler viscont de countee de Lancastre del fest de Noel prochein venant tanque au meisme le fest adonques prochein ensuant, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est plus pleinement contenuz, voulons et vous prions que le dit monsire Johan a user et exercer le dit office durant meisme le temps vous receyvez et acceptez, selonc [f.49A] le contenu de noz dites lettres, et que sur ce vous faites faire au ly ce que appartient et devoit estre faite en tiel cas. Et Nostre Seignur vous eit touz en sa sauve garde. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvje jour de Novembre l'an etc. ut supra.

26 Nov. 1371 THE SAVOY

215

Johan filz etc. a touz etc., salutz. Savoir vous faceons que come la nief appellez le "Gaynpayn," dont Johan Payn est meistre, se fist charger de seel en la Bay pour avoir passe vers les parties d'Engleterre, nous, de pouair et auctorite que alors usaigmes, fismes arester la dite nief et ycelle descarker de meisme le seel, pour nous servir sur nostre passage de la Rochelle vers Engleterre; le quelle Johan ovesque la dit nief nous ad bien et loialment serviz en notre dit passage et en tiel manere que nous ent tenons tres bien pour contentz; par quoy nous mandons a touz les noz, prions et requerrons touz les subgiz et obeissantes de nos tres redoute seignur et pere le Roy et tres honure seignur et frere le Prince d'Aquitaine et de Galles ont ils soient, que au dit Johan Payn ne a le dite nief pour les choses susdites ne fasent ascun empeschement en nulle temps avenir. Donnee souz nostre prive seal a Plympton le xij. jour de Novembre l'an mille ccc sesantz et unze.

12 Nov. 1371 PLYMPTON

216

Johan filz etc. a nostre bien ame le viscont de Notingham et Derby et touz autres maires baillifs et autres ministres et officers queconques as queux cestes nos lettres vendront, salutz. Savoir vous faisons que William Pynder est souz baillif et lieutenent de nostre bien ame William de Spayne, nostre feoder en le counte de

Page 1_95

Notingham, affaire toutes choses illoeques pour nous et en nostre noun que le dit William ferroit s'il feust la present. Par quoy vous mandons et prions cherement que au dit William Pynder en fesant son office soiez eidantz conseilant et entendant en manere come apent sanz mal molest outrage ou grevance affaire au dit William Pynder induement par amour de [nous. Donne] souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le vij. jour de Feverer l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le roy d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiijce.

7 Febr. 1372 THE SAVOY

217

Johan filz etc. a touz noz seneschalx baillifs et autres officers et ministres queconques deinz noz terres et seignuries es parties de Gales as queux cestes noz lettres vendront, salutz. Come nostre tres redoute seignur et piere le Roy par ses lettres patentes eit assignez son bien ame sergant d'armes Wauter de Wodebourgh de arestier toutes les niefs du portage de vint tonneux et outre queux il pourra trover es parties de Gales, sibien en noz terres et seignouries come aillours, deinz franchises et dehors, et de prendre seurte sufficeant de chescun seignour et maistre de les niefs avantditz, ou en lour absence de lour procheines amys, pour et en noun de nostre dit seignur et piere par obligacion de vint souldz a chescun tonelle de portage, que meismes les niefs serront toutes prestes es portes deinz Wyght, c'est assavoir Southamton, Portesmouth, Hamel in the Rys, et Hamel Hoke, le primer jour de May prochein venant, sanz nulle defaut, pour le passage de nostre seignur et piere susdit et son host sur l'exploit de ses guerres as parties par dela, mes que permye la dite seurte ceux as quex les dites vesseux sont les puissent user en temps moien a lour profit, et de reporter en sa chancellerie toutes les obligacions de seurte affaire en ce cas avant le fest de Pasques prochein venant: si voulons et vous mandons et a chescun de vous fermement enchargeantz que au dit Wauter en fesant les susdites choses en et par manere que dit est, et toutes autres comprises en les lettres patentes de nostre seignur et piere avantdit selonc la fourme et contenue d'ycelles, [f.49B] soiez eidantz conseillantz et entendantz a toutes les foitz et selonc ce qu'il vous

Page 1_96

ent chargera ou ferra assavoir depar nostre dit seignur et pier et nous. Et ce nullement ne laissez. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xe. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiije.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

218

Johan filz etz. a touz ceux etc. salutz. Savoir vous faceons que nous, pour la grande affiance que nous portons envers nostre bien ame Symond Pakeman, ycelly avons ordenez et assignez seneschal de noz seignuries del honour de Leycestre, a avoir et tenir l'office du dite seneschalrie ove toutz les feez acustumez a ycelle a ly a terme de sa vie, donantz a lui plein poar a tenir noz courtes et toutes autres choses faire que a l'office de seneschalcie celles partie partienent; ensemblement et demander noz claymes ou y bousoignera en notre noun celles parties, selonc ce qu'il verra que mieulz soit affaire pour nostre profit. Par quoi nous mandons a touz noz tenantz baillifs foresters et autres noz ministres queconques deinz noz ditz seignuries, empriantz a touz autres, que au dit Symond en fesant son dit office soient entendantz respoignantz eydantz et conseilantz en manere come appent. En tesmoignance des quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentez. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le disme jour de Feverer l'an xl. sisme et de France trent et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

219

Johan filz etc. a nostre bien ame clerc sire William Chiselden, nostre receivour en le countee de Leycestre, salutz. Come nous par noz lettres patentes eions ordenez et establez nostre bien ame Symond Pakeman nostre seneschall de noz seignuries del honour de Leycestre, a avoir et tenir l'office du dit seneschalrie ove touz les feez acustumez a ycelle au ly au terme [de sa vie], sicome es noz dites lettres patentes est contenu plus au plein, voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez au dit Symond ou a son certain attorne les ditz feez acustumez, d'an en an durant la vie du dit Symond as termes illoeques usueles et acustumez; receivant envers vous lettres [d'] acquitance contenantz les sommes quelles ensi ly paierez: par les quelles et cestes noz

Page 1_97

lettres portantz a voz comptes nous volons que vous en eiez deue allouance en ycelle. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xve. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre xl. sisme et de France trent et tierce.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

220

Johan filz etc. a touz ceux etc. saluz. Sachez nous avoir chargez et assignez noz bien amez Richard de Wirley et sire Johan Warde, vikaire de la eglise de Westmerseye, de prendre et happer en nostre garde le corps du fils et heir Nicholas de Segrave, q'est deinz age, et que tient de nous par service de chivaler, a ce que donez nous est a entendre, qu'en part qe meisme le heir soit trovez deinz nostre fee pur le faire sauvement venir a nous, ou de le mettre en bon et save garde tanque nous eions ordinez pur ycelle; mandantz a touz les noz ycelles parties, empriant as tous autres, q'a ce faire soient as ditz Richard et Johan entendantz et respoignantz aidantz et conseillantz en deu manere a touz les foitz, et solonc ce q'ils vous requerront depar nous et en ce qe droit reson et bon foy le requerront. En tesmoignance etc. Donne souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xij. jour de Feverer l'an du regne etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trent et tierce.

12 Febr. 1372 THE SAVOY

[f.50A]

221

Johan filz etc. A touz qui cestes noz lettres verront ou orront, faisons savoir que, porce que nous avons grantement afair ovesque noz tenantz de Bassingborne tant pour vitailles et cariages et autres purvoiantz necessaires a nostre hostelle, come pur nostre cariage devers la meer pur ceste viage de nostre tres redoute seignur et piere le Roi es parties pardela, vodrons volentiers que noz ditz tenantz averoient desporte et case ensi qu'ils porroient mieulz travailler pur nostre dit purvoiantz. Si prions a touz les officers de nostre dit seignur le Roi et touz nos autres bienveullantz, et commandons a touz les noz que es noz seignuries de Bassingborne ne de noz ditz tenantz hors de ditz seignuries ne preignent aucun cariage ne vitaillz sinoun qu'ils soient a nostre oese es cases susdites et sanz expresse mandement de nous. Done a nostre chastelle de Hertford souz nostre prive seal le tiercz jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sysme et de France trent et tierce.

3 March 1372 HERTFORD

Page 1_98

222

Item un autre tiel proteccion pur les tenantz monseignur de Badburghame de meisme la forme et de meisme la date.

223

Item un autre tiel proteccion pur les tenantz monseignur de Walthamcroys de meisme la forme et de meisme la date.

224

Item un autre tiel proteccion pur Johan Gamelyn et Johan Albon, tenantz monseignur de Walthamcroys, de meisme la forme et de meisme la date.

225

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux qi cestes lettres verront ou orront, saluz. Sachez nous avoir ordenez et establez nostre bien ame esquier William de Bradshagh pur le bon et greable service que nous ad fait et ferra en temps avenir, constable de nostre chastelle de Liverpol el counte de Lancastre, et gardein de noz parks Tokstat et Crokstat et de Symondeswode ensemblement et de noz forestes chaces garrennes et forsboys en Westderbyshire a terme de sa vie, parnant pur ses fees et pur le bon et sauf garde d'ycelles c'estassavoir diz marcz par an pur l'office de la dit constablerie, et quarant souldz par an pur les parks avantditz a terme de sa vie des issues de nostre seignurie de Liverpol par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as deux termes del an illoeques usueles par ovelles porcions, donantz a ly plein poiar affaire toutes choses que as meismes les offices apperteignent. Par quoi nous mandons a touz les noz, enpriantz a touz les autres, que au dit William en fesant son office avantdite soiez entendantz eidantz et conseillantz en manere come appent. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes enseallez de notre seal. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xvj. jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trent et tierce.

16 March 1372 THE SAVOY

226

Johan etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford nostre receivour el counte de Nicole saluz. Coment que nadgairs par noz lettres patentes avoiens grantez a nostre bien ame esquier Oliver

Page 1_99

de Barton l'office de constable del chastel de Nicole ovesque la baille et touz autres profitz regardantz a ycelle a terme de sa vie, rendant ent a nous par an vint livres d'esterlinges, et puis par noz autres lettres patentes lui avoiens grantez meisme l'office ove la baille et profitz susditz a terme de sa vie, rendant ent a nous soulement vint marcz par an, come par noz dites lettres patentes piert plus au plein, nous, pur le bon et greable service que le dit Oliver nous ad fait et ferra en temps avenir, lui avons ore grante meisme l'office ove la baille et touz les profitz regardantz a meisme l'office a terme de sa vie, rendant ent a nous et a noz heirs par an tant soulement diz marcz d'esterlinges as les termes illoeques usueles par ovelles porcions, come en noz lettres patentes ent a lui faites pleinement poet apparer. Et pur ce vous mandons que receuz de le dit Oliver a nostre oeps les dites diz marcz annueles as les termes susdites vous lui deschargez desore enavant de les autres sommes sudites. Et cestes nos lettres vous serront garrant. Donnee a nostre chastel de Hertford le tierce jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

3 March 1372 HERTFORD CASTLE

[f.50B]

227

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire William de Horneby nostre receivour el counte de Lancastre, saluz. Come par noz lettres patentes eions ordinez et establiez nostre bien ame esquier William de Bradshagh pur le bon et greable service qu'il nous ad fait et ferra en temps avenir conestable de nostre chastel de Liverpol el counte de Lancastre, et gardein de noz parks de Tokstat et Crokstat et de Symondeswode ensemblement et de noz forestes chaces garrennes et forsboys de Westderbyshire a terme de sa vie, parnant pur ses fees et pur le bon et sauf garde d'ycelles c'estassavoir diz marcz par an pur l'office de la dite constablerie et quarant souldz par an pur les parks avantditz a terme de sa vie des issues de nostre seignurie de Liverpol par les mains de nostre receivour illoeques qu'ore est ou qui pur le temps serra as deux termes de l'an illoeques usueles par oveles porcions, sicome es noz lettres patentes a lui ent faites est contenuz plus au plein, vous mandons que des issues de vostre receite paiez au dit

Page 1_100

William meismes les sommes, c'estassavoir pur l'office de constablerie diz marez d'an en an et pur les parks susdites quarant souldz d'an en an as meismes les termes, solonc le purport et effect de noz lettres patentes susditz; receyvez envers vous ses lettres d'acquitance tesmoignantes les sommes quelles vous ly paierez en celle partie, par quelles et garrant de cestes nous volons que vous en eiez due allouance en vostre acompte. Donnee etc. a nostre manoir de la Savoye le xvije jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

17 March 1372 THE SAVOY

228

Johan filz etc. saluz. Sachez nous avoir ordinez et assignez nostre bien ame Roger Toup seneschal de nostre ville de la Seint Boc, donant a luy plein poier et autorite especiale de user et excercer la dite office de seneschalcie parmy et par touz les lieus que nostre biename Roger de Kirton soleit user le dite office, et de faire en icelle quanque a seneschal apartient de droit et de reson, preignant pur l'exercion d'icelle fees ent acoustumez par les mains de nostre receivour de la seint Boc qui pur le temps y serra; par quoy nous mandons as touz noz tenantes franks et bondes baillifs provostes et touz autres maistres deins la dite office, et prions a touz autres as queux il attient, q'au dit Roger Toup fesant son dite office de seneschalcie soient entendantz et respoignantz et par touz autres voies fesants en manere appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

14 Febr. 1372 THE SAVOY

229

Johan filz etc. A notre bien ame Bartram de Palerank nostre receivour del franc on guyoneys hardy a nous ottroiez de checun tonneu de vin cresceant ceste annee deins la pays d'Aunys saluz. Come nadgairs a la request et priere de noz chers amys les gentz de lile d'Olron nous leur ottroiasmes respit et delacion de noun paier le dit franc ou guyoneys quels ils devoient nous avoir paiez sur le dit tonneu ceste annee jusques a vendage de l'an ore prochein venant, et nous avons ore entenduz que non obstant les grace et

Page 1_101

delay que nous ensi leur fismes vous les constraignez et perforciez de paler le dit franc ou guyoneys en ceste an present, dount nous nous tenons tres mal pur content; par quoy volons et vous mandons que d'ycelle franc ou guyoneys vous leur desportez et repicez jusques a l'an venant, car vous fasons savoir en certaine que del dit franc ou guyoneys nous ne volons, si de eux ou aucun de eux avez riens, que riens soit receu ne leve de eux de l'an present: [Einz] receu ou levez, que vous leur rebailliez et restorez sanz delay. Et ce nullement ne leissez. Donnee etc.

230

Johan filz etc. A nostre tres ame cousin monsire Thomas de Percy seneschal de Pantou saluz. Come de le franc ou guyoneys hardy a nous ottroiez de chescun tonneu de vin cresceant cest annee deinz lile d'Oleroun eyons ottroiez a noz bien amez les gentz de l'ile susdit respit et delacion de ycelle non paier jusques al vandage del an ore prochein venant, volons et vous prions que le dit franc ou guyoneys vous facez lever et receyvere par voz deputez quant temps avendra. Et a ce faire vous donnons et committons autorite et plein poair a ces presentes. En tesmoignance etc. Donnee etc.

[f.51A]

231

Johan filz etc. a touz noz seneschaux baillifs provostes et noz autres ministres qeconqes deinz nostre seignurie en le countee de Kente Surrey et Sussex qi cestes noz lettres verront ou orront, saluz. Sachez que pur la grant necessite que nous avons au present avons assigne noz chers et bienames Johan Colepeper et Johan Edward a aler a touz noz terres et seignuries deinz le dite countee, et fere assembler touz noz tenantz franks et bondes a un foitz ou plusors, solonc ce q'ils verreient mielz q'il soit affaire, et prier a touz les franks des villes et des burghs, et commander a touz les bondes, q'ils nous facent aucun eide chescun par soi que nous purra vailour en ce cas, donant les avantditz Johan et Johan plein poiar et mandement especial de faire touz les choses susdites, et de justicer touz et chescun des bondes par lour corps et chateux nully esparnant qui en les avantditz soient reffusantz et contredisantz;

Page 1_102

et si null frank demorge sur bonde terre et refuse de faire al eide avantdit que tout la terre bonde en sa main esteant soit arestuz et seisez en nostre main jesqes attant q'il ad acorde ovesque noz assignez avantditz, mandantz et commandantz a noz assignez avantditz et chescun de eux que si aucun inpediment soit trove en les choses avantditz q'ils et chescun de eux nous certifiant sanz delay de ce q'ils purront estre apris en celle matire. Par quey nous mandons a vous et a chescun de vous, enpriant que a les suisdites Johan et Johan en les bosoignes suisdites et chescun d'ycelles soiez eidantz conseillantz diligeanment entendantz a touz les foitz et solonc ce q'ils vous ferront gaigner de nostre part. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xviij. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

18 Febr. 1372 THE SAVOY

232

Item une tiele a sire William de Bughbrigg, Johan Lascelles, sire Thomas de Neuton, Thomas de la Ryver, et Grifeth ap Cadocan Wouman, a quatre trois ou deux de eux. En les seignuries es parties de Gales.

233

Item une tiele a monsire Robert de Swylington, monsire William de Fyncheden, monsire William de Mirfeld, Robert de Morton, et Thomas Elys, a quatre trois ou deux de eux. Deinz l'onur de Pounfreit.

234

Item une tiele a monsire Richard de Rouclif, William de Nesfeld, William Baillay, a trois ou deux de eux.

Pickering

235

Item une tiele a William de Nessefeld, William de Quernby, ou deux de eux.

Dunstanburgh

236

Item une tiele a monsire Godfrey Foljaumbe, William de Nessefeld, sire William de Horneby, Thomas Molineux, Maykyn de Rixton, cynk quatre trois ou deux de eux.

Lancaster: Chester

Page 1_103

237

Item une tiele a monsire Godefrey Foljaumbe, monsire Averey Sulney, sire Robert atte More, trois ou deux. Deinz l'onour de Tuttebury, Derby.

238

Item un tiele a Symond Pakeman, sire William Chisilden, Johan Coke de Leycester, trois ou deux de eux. Deinz les seignuries de Leycestre.

239

Item un tiele a Nichol Grove et nostre baille de noz feez en le counte de Northamton. Deinz les seignuries de Heigham Ferers a deux de eux.

[f.51B]

240

Item une tiele a Walter Haywod, Thomas de la Mare, William Foliol, sire William de Benacres. Deinz les countes de Wiltes, Dorset, Hampton, Oxon, Berks, quatre trois ou deux de eux.

241

Item une tiele a monsire Wauter Urswyk, William de Nessefeld, Piers de Rouich. Deinz les seignuries de Richemond, trois ou deux de eux.

242

Item une tiele a monsire Godefrey Foljambe, Symond Symeon, sire Johan de Stafford, Roger Toup, William de Spaigne. Deinz le counte de Nicol, cynk quatre trois ou deux de eux.

243

Item un tiele sur le novel stile a Wauter Mancel et […] . 1 [1] Space blank in M.S.1_104 Deins les countez de Kent et Sussex a eaux et a chescun d'eux. Donnee etc. a la Sauvoye le quint jour d'Aprille l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

5 April 1372 THE SAVOY

244

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. saluz. Sachez nous, de nostre grace especiale et pur la grande abilite et sufficeante discrecion de gramoire que nous est tesmoignez de la persone maistre Henry Barton de Billing Magna, et pur le bon exploit et profit qu'il ferra de jour en autre as escolers et enfantz voullantz

Page 1_104

hanter la faculte de gramoire desouz sa discipline, ly avoir ottroiez les escoles de gramoire de nostre ville de Higham Fereres a avoir et tenir en manere q'ad este usez avant ces heures. Par quoi nous mandons a touz les noz, empriantz a autres as queux it affert, que au dit Henry en fesant son dit office soiez eidantz et conseillantz a touz les foitz et solonc ce qu'il vous ferra garnir depar nous. En tesmoignance etc. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xxj. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

21 April 1372 THE SAVOY

245

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame Wauter Maunsere, nostre receyvour del Rape de Hastynges, saluz. Pource que un resonable eide pur nostre fille marier nous est ottroiez parmy touz noz terres et seignuries d'estre levez et cuillez de touz noz franks tenans ou et en quelle lieu qu'ils soient, volons et vous mandons et assignons par ces presentes que ycelle eide de touz noz franks tenans deinz les conteez de Sussex et Kent faces lever cuiller et amasser en la forme qu'ensuit, c'estassavoir de checun fee de chivaler vint souldz; et de vint livreez de rent tenuz de nous en socage vint souldz, et de plus plus et de meyns meyns selonc rate porcion que chescun tient. Et touz les deniers del dit eide gardez et ordenez qu'ils soient levez et amassez et prestz en voz maines pur estre delivrez a nostre receivour general a Londres al fest de Pentecost proschein venant sanz ascun delay ou defaute en celle partie assigner; mandons et commandons a touz noz seneschalx baillifs provostz et autres noz ministres queconques, et prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que a vous en fesant les choses avantdites soient entendantz eidantz et conseillantz en manere come appent. En tesmoignance de quelles etc. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xxij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

22 April 1372 THE SAVOY

[f.52A]

1 [1] Cancelled and in the margin in another hand:– Quia reddidit literam domino apud Sauvoye mense Junii anno 1o quam dominus quassavit manibus suis propriis.1_105 246

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux as queux cestes

Page 1_105

presentes lettres vendront faceons savoir nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre cher et tres ame conseiller Johan de la Pole nous ad fait de long temps et ferra par temps avenir, ly avoir ottroiez congie et licence que par veue de noz foresters le cours de sa vie durant il purra chacer a quelle heure que ly plerra parmy et par tout noz chaces de Nedewod et Duffeldfrith, forspris noz parks illoeques, ovesque leverers arcs et settes a toutes maneres des bestes savages sibien deymes come autres savagin et vermyn, et les prendre et emporter a sa volunte sanz empeschement de nous ou de noz heirs en temps venant. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le penultime jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

29 April 1372 THE SAVOY

247

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. Come par noz lettres patentes et pur user faire et exercer l'office de nostre chief seneschal et surveour de touz noz terres et seignuries en les counteez de Lancastre Cestre Northumberland et Everwyk, forspris nostre honour de Pountfreit, eussiens ottroiez et donez a nostre ame William de Nesfeld quarante marcz par an pur ses feez et quatre souldz pur ses gages chescun jour q'il serroit travaillant en nostre service en alant a noz manoirs parmy les ditz counteez et retournant d'illoeques, sicome et ditz lettres est contenuz plus au plein; et ja pur la grande diligence et penibleyte que le dit William ad fait en le dit office, et a cause qu'il ad susrenduz et restituz en nostre chancellerie meismes noz lettres patentes, veullantz faire a ly grace plus especiale, ly avons donez et ottroiez les ditz xl marcs par an pur ses fees, en manere come devant est, dit et cynk souldz pur ses gages chescun jour quant il serra travaillant sur noz busoignes deinz sa baillie come ailleurs es noz busoignes et services; et pur le temps qu'il demoera es noz ditz manoirs pur son dite office faire volons q'il eit ses expenses et coustages resonables des issues de noz ditz manoirs pur ly ses gentz et chivalx en manere come autres noz seneschals es ditz counteez ont eu devant ces heures; des quelles expenses et coustages nous vollons que noz receyvours au baillifs

Page 1_106

des ditz eient due allouance sur leur comptes par billes seallez du seal le dit William contenantes les parcelles des les expenses et coustages avantdites. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jours de Mars l'an etc. xlvj.

26 March 1372 THE SAVOY

248

Item est un garrant fait a Robert de Morton pur livrer a dit William les sommes susdites solonc le purport et contenu de noz lettres patentes susditz. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Mars l'an etc. xlvj.

28 March 1372

[f.52B]

249

Johan par la grace etc. a touz baillifs achatours et pourveours des vivres et vitailles al oeps de nostre tres redoute seignur et piere le Roy et autres ministres et officers sibien de ly come des autres seignours queconques et touz autres as queux cestes noz presentes lettres vendront, saluz. Pour ce que nous avons lesse a ferme a nostre bien ame Thomas Ridal de Berwyk nostre pecherie de Blakwell et Standel pur certaines termes, si avons desire que a ly et les soens estoient faites favour et desport en droit et reson affin qu'il purroit enjoier peisiblement sanz destourbance; si vous prions cherement et a chescun de vous que a le dit Thomas et les soens illoeqes faces l'ease comfort favour et desport que bonement purrez par amour de nous sanz prendre ly ou les soens posson ou autres choses ou biens queconques sanz leur gree et volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de May l'an xlvj.

10 May 1372 THE SAVOY

250

Johan par la grace de Dieu etc. a touz qui cestes presentes lettres verront faceons savoir que, purcee que nous sumes ordenez par nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'aloir sur la meer en sa compaignie, Dieux avant, en ceste prochein viage, et avons assignez nostre ame servant Geffrey Manfeld nostre achatour pur achater bestes chars et pesceons et toutes autres choses necessairs a l'office del achaterie, et aussi de purvoier pasture et toutes autres choses necessaires pur les bestes ensi achatez, et outre ce de louer cariage par tout ou busoigne ferra pur noz deniers prestement paiantz, si mandons et commandons a touz les noz, prions et

Page 1_107

requerrons touz autres as queux y appartient, que a nostre dit servant en fesant les choses susditz et chescun de eux, soient entendans favorables aidans et conseillans en manere come appent, ces lettres a durer tanque al fest de Saint Michel prochein venant. Donnee etc. a Hertford le xx. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

20 July 1372 HERTFORD

251

Item une tiel commission a Robert Cosyn pestour pur achater furment pur les despenses de l'oustel foial et toutes autres choses necessaires a l'office de pesturie, a durer tanque al fest de Saint Michel de meisme la forme et de meisme la date.

252

Item une tiel commission a Adam de Berkyng d'achater vivres et vitailles et toutes autres choses necessaires a l'office avenrye de meisme la fourme et de meisme la date.

253

Johan par la grace de Dieux a noz chers et bien amez Johan Lascels, nostre seneschal es parties de Gales, Johan Wrench, William de Tuttebury, et Gryffith ap Cadogan Waghan, saluz. Savoir vous faceons que pource que nous sumes pleinement enfourmez que tres grant peril perde et damage purront avenir a noz villes chastelx terres et seignuries deinz les parties de Gales par invasion et venu des enemys en ycelles, s'yls y veignent, que Dieu defende, si encontre leur malice et envie ne feust purveu et ordene de remede; et a cause que nous desirons la sauvetee bone garde et governement de noz villes chastelx terres et seignuries avantditz, et ensement l'ease et tranquilite de noz tenantz illoeques; et assignons par ces presentes, si avons assignez vous trois ou deux de vous pur faire ordener et arraier toutes maneres des gentz entre les ages de sessant ans et sesze defensables, sibien gentz d'armes hobelers et archiers come autres, et ce tant des armours arcs et settes come d'autres choses necessaires et defensables pur la guerre, c'estassavoir chescun homme solonc son estat et facultee, et les mettez en millenes centenes et vintenes pur aler et passer sibien en defence de leur corps come del pais susdite a quele heure que nul home ou crie soit leve par la venu ou array des enemys susditz; et

Page 1_108

ensement de ordener byekenes en chescun lieu et pais ou y vous semble busoignous ou necessaire, issint que les gentz par vous issint arraiez et mys en ordre en manere susdite puissent aler et passer en sauvacion de leur corps et biens et de tout la pais susdit, a quele heure que les ditz byekenes soient alumynez ou houe ou crie viegne par la pais, et que les gentz ables et plus sufficeantz soient mys ordenez et taillez alors a demoerrer deinz noz villes defensables et chastelx celles parties solonc ce que busoigne et necessite y serra pur le bon et sauve garde d'ycelles. Pour quoy voulons et a vous trois ou deux de vous mandons que ove toute la hast [f.53A] que ce purra estre fait faces accomplier et perfourmer les choses susdites en et par la manere susdite issint que damage perde ne peril y aveigne en voz defautes, et ce nullement ne laissez. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj et de France xxxiij.

18 June 1372 THE SAVOY

254

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come certaine gentz estoient enditez devant aucuns noz ministres a Kyngeston pour diverses trespasses a nous faites deinz nostre chace de Holt, et nostre cher en Dieu le priour de Horton estoit alors malicieusement enditez de l'assent et de l'abettement du dit trespas, a ce qu'est dit, et il nous ad suppliez de ly ottroier lettres de pardon de le trespas susdit, nous, de nostre grace especiale et a la venerence de sainte esglise, avons relessez et pardonez an dit priour le trespas susdite. Par quoy nous mandons a touz noz seneschalx baillifs provostz et autres noz ministres queconques que au dit priour ne facent male moleste ne grevance par la cause susdite. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

30 June 1372 THE SAVOY

255

Johan par la grace de Dieu a touz etc. saluz. Come eyns ces heures avoiens ordenez et assignez nostre cher et bien ame Symond Pakeman seneschal de noz terres et seignuries, solonc ce que s'ensuit: Johan filz au noble Roy d'Engleterre counte de Lancastre

Page 1_109

de Richemond de Derby de Nicole et de Leycestre seneschal d'Engleterre a touz y ceux qui cestes presentes lettres verront ou orront saluz. Sachez nous avoir ordenez et assignez nostre cher et bien ame Symond Pakeman seneschal de nostre honour de Leycestre en les counteez de Leycestre Warrewyk Notyngham Roteland et Northampton et de noz seignuries de Hynkeley et de Kenilleworth, ensemblement et de touz les terres et tenementz queux nous avons recovrez de monsire William de Burton et sa femme en les counteez de Leycestre et Northampton, parnant pur son fee vint et quatre marcz par an a paier par oveles porcions a la fyn de chescun quarter par les mayns de nostre receyvour de Leycestre qui pur le temps serra, et feyn litere et foial quant il vendra sur noz manoirs pour noz busoignes en sa baillie. Par quoy nous mandons a touz noz tenantz franks et bondes bailifs forestiers et provostz et touz noz autres ministres de nos seignuries avantdites q'au dit Symond soient entendans et respoignantz en manere come y appartient. En tesmoignance de quele chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes enseallez de nostre seal a durer tanque nous plerra. Donnee a nostre chastelle de Tuttebury le primer jour de Juyl l'an du regne nostre dit seignur le Roy et piere Edward tiercz puis le conqueste xxxvj:

1 July 1362 TUTBURY CASTLE

et nous, pur la grant affiance et affection que nous avons envers le dit Symond et pur le agreable service que le dit Symond nous ad fait et ferra, avons donee et grantee au dit Symond le dit office et baillie pur terme de sa vie sibien deinz nostre ville de Leycestre come ailleurs a faire par luy ou par aucun son lieutenant qu'il verra que soit affaire pur nostre profit, parnant les feez avantnomez et toutes autres fees au dit office appendantz et accoustumez. Outre ce voulons et grantons que le dit Symond soit surveour sur toutz noz baillifs de fraunchises realx en les ditz counteez de Warrewyk et de Leycestre de regarder et surveer que les ditz baillifs facent lour office en due manere come a eux appent. Par quoy nous mandons a touz noz tenantz franks et bondes baillifs forestiers et provostz et touz autres noz ministres de noz seignuries avantdites que au dit Symond soient entendans et respoignantz en manere come y appartient. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la

Page 1_110

Sauvoye le second jour de May l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France trente et tierce.

2 May 1372 THE SAVOY

256

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Pource que nous veurrons voluntiers que favour eide ease comfort et desport feussent faites a noz chers en Dieu abbesse et covent de Saint Clare desors Algate de Londres es toutes choses qu'ils leur ministres officers servantz ou tenantz ont on averont affaire ou pursuer pur le profit avantage et droit des ditz abbesse et covent ou leur maison, si mandons a touz nos seneschals baillifs provostz et autres noz ministres queconques, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que as ditz abbesse et covent leur ministres officers servantz et tenantz et chescun de eux soient aidans favorables conseillantz et socurantz en droit et reson es toutes choses qu'ils averont affaire ou pursuir touchantz les droitures ou profitz de meisme le maison en manere come appent sanz les soeffrer estre grevez ou endomagez contre droit et reson a leur poiar. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le xxvj. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

26 June 1372 THE SAVOY

[f.53B]

257

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordinez et assignez nostre bien ame esquier Johan Wrench nostre conestable de Oggmore pour faire noz claymes et chalanger noz tenantz en Glamorgan et Morgannok et aylleurs ou enbusoignera en celles parties en nostre noun, solonc ce qu'il verra que mieulz soit affaire pour nostre profit, issint toute voies qu'il soit respoignant a nous de touz les issues et profitz sourdantz ou provenantz d'ycelles. Par quoy nous mandons a touz etc. Donnee etc. a la Sanvoye le vj. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

6 August 1372 THE SAVOY

258

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordenez et establiz nostre bien ame William de Haddon gardein de touz noz feez et franchises en les countees de Kent et Sussex sibien des feez et franchises de l'onour de Leycestre come de noz autres feez que feurent a monsire Robert de Lisle, les queux nous

Page 1_111

avons de doune nostre tres redoute seignur et piere le Roy, et aussint de toutes autres feez que feurent au dit monsire Robert de Lisle en les countees de Hertford, Essex, Norfolk, Suffolk, Cant', Bedeford et North', donantz a ly affaire quanque au dit office attient, parnant en meisme l'office les feez accoustumez, si qu'il respoigne a nous par voie d'acconte de toutes maneres issues et profitz surdantz de feez et fraunchises avantditz. Par quoy etc. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

259

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez que nous de nostre grace especiale et pur les tres grantz abilitee et sufficeante et sage discrecion de la science de gramore que reposent en la persone de nostre bien ame Johan de Bradeley, sicome a nous est tesmoignez; et aussint pour les bon et brief exploit et expedicion qu'il ad fait et ferra de jour en autre a ses diciples veullans exercer et user la dite science de gramore, a ycelly avons ottroiez de tenir les escoles de gramore en nostre ville de Crofton. Par quoy etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour d'Augst l'an xlvj.

8 August 1372 THE SAVOY

260

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come au temps que nous estoient count de Richemond nous ordenaismes constituesmes et establiesmes nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Wauter de Ursewyk mestre de nostre ju solace et deduyt de tout nostre savagni parmy touz noz terres et seignuries que alors estoient es noz maines, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plein; et nous ja de nostre grace especiale et pour le tres grant affiance que nous avons en les loialtee et persone du dit monsire Wauter, et aussint a cause qu'il ad restituz et susrenduz noz dites lettres en nostre chancellerie a canceller, le dit monsire Wauter avons ordenez constituz et establiez le course de sa vie durant mestre de tout nostre ju desport et deduyt de tout nostre savagni et survoieur d'ycelles, tant es touz noz forestes chaces parkes et quarrennes come aileurs parmy touz noz terres et seignuries, forspris et except les lieux queux nostre

Page 1_112

tres ame esquier Symon Symeon ad a terme de sa vie du doun et grant de nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs duc de Lancastre, qui dieux pardonne; donantz a ly plein poiar de doner une course et une trete es toutes lieux et places ou ly plerra la ou il verra que ce soit pour savacion de nostre savagin. Par quoy nous mandons a touz seneschalx forestiers parkers quarrenners provostz baillifs et noz autres ministres queconqes que a ly en fesant les choses susditz soient entendantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. al abbeye de Langdon le xx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

20 August 1372 LANGDON ABBEY

261

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame monsire Johan atte Wode ad fait de long temps a nostre tres redoute seignur et piere le Roy, a ycelly Johan avons grantez et ottroiez la garde de nostre chastel de Tykhill et l'office de porter illoeques, a avoir et tenir le cource de sa vie durant, parnant pur la [f.54A] garde d'ycelle les feez auncienement accoustumez es termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions par les maines de nostre receyvour illoeqes qi pur le temps serra; lesquelles fees nous sumes apris en certain que ne passont outre x. marcz par an; et parnant aussint autres droitz as ditz offices appurtenantes et regardantz. Par quoy nous mandons a touz les noz, prions et requerrons touz autres celles parties as queux y appartienent, que au dit monsire Johan come gardein des ditz offices soient entendantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

12 August 1372 THE SAVOY

262

Item un garrant est fait a receyvour en le countee d'Everwyk pur paier au dit monsire Johan les x. marcz par an as termes susditz.

263

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordenez et establiez nostre tres cher et bien ame monsire William de Fyncheden nostre seneschal de nostre honour de Tykhill et de

Page 1_113

noz manoirs et seignuries de Gryngley et Wheteley ovesque ses appurtenances en le countee de Notyngham, donantz a ly plein poiar de tenir noz courtes et faire quanque au dit office attient par ly ou son lieutenant. Par quoy nous mandons a touz les noz et prions a touz autres q'au dit monsire William et son lieutenant en ce que touche l'office susdit soient entendans respoignantz aidantz et conseillantz en manere come appent. En tesmoignance etc. a durer a nostre volente. Donnee etc. a Sauvoye le xvj. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

16 August 1372 THE SAVOY

264

Johan par la grace etc. a touz etc. etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur l'entiere affiance que nous avons en la loialtee de nostre chier et bien ame Robert de Morton, ycelly avons ordinez assignez et establiez nostre receyvour de toutes maners des issues et profitz provenantz et sourdans tant de noz manoirs de Wheteley et Gryngley en le countee de Notyngham et de noz honours de Tykhill et Knaresburgh en le countee d'Everwyk, come ensement de touz rentes et revenuz a nous regardans et appurtenantes en queconque manere deinz les dites countez, issint toutes voies qu'il respoigne a nous des deniers et revenuz par ly receuz come ordre d'accompte demande et requiert, et voulons que as ses diverses venuz es noz chastelx et manoirs fesant son office il eyt pour ly fein fuail et litere resonablement. Par quoy nous mandons a touz les noz et prions a touz autres que au dit Robert en fesant son office en manere susdit soient entendantz respoignantz aidantz et conseillantz a touz les foitz et solonc ce q'il leur chargera ou requerra de nostre part. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. d'Angleterre xlvj.

30 August 1372 THE SAVOY

265

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons grantez et grantons par cestes presentes que touz les coynz qi devoient estre venduz deinz nostre chace et garrenne de Aldburne par avisement et consideracion de noz ministres illoeques devoient estre venduz a nostre bien ame servant William Lovegod

Page 1_114

puletter et a nul autre, paiant pur chescun couple d'ycelles attant come aucuns autres y soleient paier devant ces heures, et ce affin q'il nous purra servir le plus prestement et le plus attemprement des coynz qi embusoigneront pur despenses de nostre houstel. Par quoy nous mandons etc. En tesmoignance etc. a Hertford le xviij. jour d'Octobre l'an etc. xlvj.

18 October 1372 HERTFORD

266

Item une garrant est fait a Johan Irmonger pur faire vendre et delivrer au dit William les coynz susditz tanque il eit autre mandement solonc le purport et contenu de la patente de meisme la date.

267

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que pur l'entier affiance que nous avons en la loialte de nostre bien ame clerc sire Robert atte More ycelly avons ordenez assignez [f.54B] et establiez nostre receyvour de toutes maneres des issues et profitz provenantz et sourdans de noz chastel et manoir del Haut Peek en le countee de Derby, et de toutes rentes et revenuz a eux regardantz et appurtenantes en queconque manere, issint toute voies qu'il respoigne a nous des deniers et revenuz par ly receuz come ordre d'accompte demande et requiert; et voulons que a ses diverses venuz a noz ditz chastel et manoir fesant son office il eit pur ly fein fuail et littere resonablement. Par quoy nous mandons etc. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a Sandwich le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

268

Item une tiel patente est fait a sire Johan de Stafford de toutes maneres des issues et profitz provenantz et surdans de noz manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon et de toutes rentes et revenuz etc. de meisme le fourme et de meisme la date.

269

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez que nous, pur l'entier affiance que nous portons envers nostre cher et bien ame Thomas de Hungreford, avons ordenez establiez le dit Thomas nostre seneschal de Kedewelly en Gales et nostre chief seneschal et surveour de toutes noz terres et seignuries sibien en toutes les

Page 1_115

parties de Gales come en les counteez de Surrey et Sussex, Suthampton, Wilts, Berks, Dorset, Somerset, Gloucestre, Devenshire, Cornewail et Kent, donantz a ly plein poiar et autorite par cestes presentes affaire pur nostre profit parmy et par tout noz ditz terres et seignuries quanque a l'office de seneschal et surveour appartient; parnant pur l'exercicion du dit office de Kedewelly tieles feez come Wauter Bergh prist en ycelle, et pur les ditz offices de chief seneschal et surveour de toutes noz terres et seignuries tant parmy et par tout noz ditz terres et seignuries en meismes les parties de Gales come en les counteez avantnomez x. li. par an des issues de nostre dite seignurie de Kedewelly par les maines de nostre receyvour illoeqes qi pur le temps serra, et quarante deniers pur ses gages chescun jour q'il serra travaillant affaire son office parmy noz terres et seignuries avantditz. Par quoy nous mandous a touz noz tenantz frankes et bondes seneschalx baillifs forestiers provostz et noz autres ministres queconqes en meisme les counteez et lieux, et prions a touz autres as queux il attient, q'au dit Thomas come a nostre haut seneschal et surveour es ditz parties soient entendantz et respoignantz en manere come appent. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

270

Johan par la grace etc. a nostre receyvour de Kedewelly q'ore est ou qi pur le temps serra saluz. Come nous eions ordenez et establiez nostre cher et bien ame Thomas de Hungreford nostre seneschal de Kedewelly en Gales, come en les counteez de Surrey et Sussex, Suthampton, Wilts, Berks, Dorset, Somerset, Gloucestre, Devenshire, Cornewail et Kent, parnant pur l'exercicion du dit office de Kedewelly tielz feez come Wauter atte Bergh prist en ycelle, et pur les ditz offices de chief seneschal et surveour x. li. d'esterlinges par an des issues de nostre seignurie de Kedewelly par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps y serra, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plein, voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez au dit Thomas pur l'exercicion du dit office de Kedewelly

Page 1_116

les ditz feez quelles Wauter alte Bergh prist en ycelle, et pur les ditz offices de chief seneschal et surveour les ditz x. li par an anuellement as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, solonc le purport et contenu de noz lettres patentes susditz tanque vous averez autre mandement de nous, receyvant etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

[f.55A]

271

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons ordinez et assignez nostre bien ame William de Ledbrok de Leycestre gardein de noz feez et fraunchyses en les countez de Warrewyk, Leycestre, Northamton, del honour de Leycestre et Roteland, et coilliour et receyvour de tout la vert cyre que a nous attient es meismes les counteez, ensemblement et de seiser es noz maines et lever chateux des futifs et des felons et autres forfaitours queconqes a nous appurtenantz, donantz au dit William plein poiar de garder noz ditz fees et fraunchises, coiller et receyver nostre verte cyre, et de seiser et lever chateux des futifs et de felons et autres forfaitours queconques a nous issint regardantz sibien en la ville de Leycestre come en les counteez avantditz en dehue manere come appent, pourvez toutes voies que le dit William respoigne a nous par voie d'accompt come reson demande. Par quoy nous prions a touz viscontes et baillifs et ministres nostre tres redoute seignur et piere le Roy as ditz counteez, mandons et chargeons touz noz baillifs et autres noz ministres queconqes tenantz et reseantz deinz noz fraunchises celles parties, que a l'avantdit William soient aidantz et conseillantz entendantz et respoignantz a touz les foitz et solon ce q'il vous requerra ou chargera de notre part en fesant son dit office en dehue manere come attient, parnant de nous pur meisme l'office c. s. d'esterlinges par an cestes presentes a durer a nostre voluntee. En tesmoignance etc. Dounee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

14 Nov. 1372 THE SAVOY

272

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, pur le bon et agreable service que nostre bien ame William

Page 1_117

Gambon ad fait de long temps a nostre tres redoute seignur et piere le Roy, a ycelly avons donez et grantez a terme de sa vie l'office de conestable de nostre chastel de Knaresburgh ovesque touz les profitz et revenuz les quelles les conestables illoeques out ehu et receuz resonablement devant ces heures, parnant pur le bon et sauf garde d'ycelle les fees auncienement accoustumez; et tout soit que nous soiens certainement apris et accertiez que les feez d'ycelle auncienement accoustumez ne passont outre x. marcz par an, nepurquant de nostre grace especiale, ly avons ottroiez v. marcz outre les x. marcz avantditz, et xx. s. par an pur sa robe, les quelles nous voullons q'il eit et preigne annuellement doresenavant des issues et profitz de nostre dit chastel le course de sa vie durant; et outre ce voullons q'il eit et preigne chescun jour deux deniers pur les gages d'un porter, et deux deniers chescun jour pur les gages d'un gait gardantz et esteantz deinz le dit chastel le course de sa vie durant, issint toutes voies que en les ditz offices soient continuelement trovez demourrans deux persones pur ycelles ables et sufficeantz; et voulons que les ditz sommes ly soient paiez en manere susdite as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xj. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

11 August 1372 THE SAVOY

273

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, pur l'entier affiance que nous avons en la loialtee de nostre cher et bien ame Thomas Wombe, ycelly avons ordinez assignez et establiez nostre receyvour de toutes maneres des issues et profitz provenantz et surdantz tant de noz manoirs de Fakenhamdam et Snetesham, et de touz noz autres manoirs en les counteez de Norffolk et Suffolk et de nostre manoir de Snetesham en le countee de Cantebrige ove les appurtenances, come [f.55B] ensement de touz rentes et revenuz a nous regardantz et appurtenantz en queconque manere deinz les ditz counteez, issint toute voies q'il respoigne a nous des deniers et revenuz par ly receuz come ordre d'accompte demande et requiert; et voullons que a ses diverses venues es noz

Page 1_118

chastelx et manoirs fesant son office il eyt pur ly fein fuayl et liter resonablement. Par quoy nous mandons a touz les noz, et prions a touz autres, que au dit Thomas en fesant son office en manere susdite soient entendantz respoignantz aidantz et conseillantz a touz les foitz et solonc q'il leur chargera ou requerra de nostre part. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

274

Item une tiel lettre patente a sire Johan de Stafford de les manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon de meisme la date.

275

Item une autre lettre patente a sire Robert atte More del chastel et manoir del Haut Peek de meisme la date.

276

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur l'entier affiance que nous avons en la loialtee et bon discrecion de nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Johan Boteler, ycelly avons ordenez et establiez nostre viscount el countee de Lancastre del fest de Noel proschein venant tanque a meisme le fest adonques proschein ensuant, c'estassavoir par un an entier; donantz a ly par ces presentes plein poiar et autoritee toutes choses affaire et exercer que al office de viscount celles parties appartient en aucune manere, issint toute voies q'il soit accontable en l'escheqer nostre tres redoute seignur et piere le Roy de toutes deniers et autres profitz issantz sourdantz en provenantz del office susdit en manere come autres viscountes illoeques ont fait devant ces heures. Par qoy nous mandons a touz les noz, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que au dit monsire Johan come a nostre viscont illoeques soient obeissantz et dehuement entendantz En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

12 Nov. 1372 THE SAVOY

277

Johan par la grace etc. a noz chers et grantz amys tresorer et barons de l'escheqer nostre tres redoute seignur et piere le Roy

Page 1_119

saluz. Come par noz lettres patentes eions ordenez assignez et establiez nostre bien ame chivaler monsire Johan Boteler nostre viscont del countee de Lancastre del fest de Noel proschein venant tanque a meisme le fest alors proschein ensuant, sicome es noz dites lettres est contenuz plus au plein, vous prions adecertes bien cherement que vous veulliez accepter et receyver le dit monsire Johan a user faire exercer meisme l'office en due manere le temps susnome durant, solonc la contenu de noz lettres patentes avantditz, et que a ly veulliez sur ce faire ce que appartient et devoit estre fait en tiel cas; et Nostre Seignur vous eyt tres touz en sa tres digne garde. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Novembre l'an xlvj.

12 Nov. 1372 THE SAVOY

278

Johan par la grace etc. a touz etc. salutz. Sachez nous avoir ordenez et assignez nostre bien ame clerc sire Johan de Lincoln tresorer de nostre houstell, donantz au ly plein poair a recivre de nostre receyvour general touz les deniers ordenez et assignez pur les despences de nostre dit houstel par endenture, et faire les paiementz par toute manere despenses appurtenantz au dit houstel et contreroullement de nostre cher et bien ame Thomas Heselden countrerouller d'ycelle; et outre ce de paier feez et gages des gentz familiers accoustumez, et aussint pur noz almoignez offrendes cariages et autres necessaires par meisme le countreroullement, purveuz toute voies q'il respoigne a nous par voie d'accompte de ce q'il en ferra ou receyvera come reson vourra demander. Par quoy nous mandons etc. q'au dit sire Johan de Lincoln en fesant son office avantdit soient entendantz etc. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a la Sauvoye le xxv. jour de Juyl l'an xlvj.

25 July 1372 THE SAVOY

[f.56A]

279

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur l'entier affection que nous portons envers la person de nostre tres ame esquier Johan Colpepir, et pur le bon et agreable service q'il nous ad fait et ferra en temps venant, a ycelly avons grantez l'office de conestable de nostre chastel de Pevensey a avoir et tenir

Page 1_120

a terme de sa vie, parnant pur la garde d'ycelle tant pur feez come pur gages xij. d. le jour apprendre des issues de nostre seignurie illoeques par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serra. Et si aviegne, que Dieux defende, que enemys arrivent deinz la roialme d'Engleterre, et soient chivachantz celles parties, lors nous troverons as noz coustages propres gentz defensables sufficeanment pur le garnison et defense del chastel avantdit. Par quoy nous mandons a nostre porter illoeques et a touz noz seneschalx receyvours baillies provostz et touz autres noz ministres et officers celles parties, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que au dit Johan come nostre conestable de la chastel susdit soient aidantz et dehuement entendantz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iij. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

3 Dec. 1372 THE SAVOY

280

Item un garrant est faite a le receyvour de Endelenwyk q'ore est ou qui pur le temps serra pur paier a dit Johan xij. d. le jour selonc la contenue des lettres patentes susdites.

281

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale, et a cause que noz bien amez servantz Johan Nikel nostre carpenter et David Aleyn nostre maison Kedelwelly ont continuelement demourantz sur noz overages et labours, issint que sanz grant damage de nous ils ne purront estre ne passer sur enquestes jurez et reconissances celles parties, avoir ottroiez as ditz Johan et David et chescun de eux tieles libertez et franchise q'ils ne nul de eux ne soient mys en assises enquestes jurrez ne reconissances queconque contre leur bones greez et volunteez durant le temps q'ils serront issint demurantz es noz services. Par qoy nous mandons a touz noz seneschalx baillifs provostz et autres noz ministres et officers queconqes celles parties que ils les ditz Johan ne David ne nul de eux contre cest nostre grant et ottroie ne molestent ne grevent en nul manere. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xv. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

15 Dec. 1372 HERTFORD

282

Johan filz du Roy etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir

Page 1_121

ordenez et assignez nostre bien ame clerc sire Matheu de Assheton tresorer de nostre houstel, donantz a ly plein poiar a receyver de nostre receyvour general touz les deniers ordenez et assignez pur le despenses de nostre dit houstel par endenture, et faire paiementz pur toute manere despenses appurtenantz au dit houstel par contreroullement de nostre cher et bien ame Thomas de Heselden contreroulleur d'ycelle, et outre de paier feez et gages des gentz familiers accoustumez et aussint pur noz almoignes offrendes cariages et autres necessaires pur meisme le contreroullement, purveuz toute voies q'il respoigne a nous par voie d'accompt de ce q'il en ferra ou receyvera come reson vourra demander. Par quoy nous mandons etc. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le ix. jour de Janver l'an etc. xlv.

9 January 1372 KINGSTON

[f.56B]

283

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur l'entier affiance que nous avons en la loialte de nostre cher et bien ame Robert de Morton, ycelly avons ordenez assignez et establiez nostre receyvour de toutes maneres des issues et profitz provenantz et sourdantz tant de noz manoirs de Wheteley et Gryngley en le countee de Noth', et de noz honours de Tykhill et Knaresburgh de Pountfreit et Pykeryng en le countee d'Everwyk, come ensement de touz rentes et revenuz a nous regardantz et appurtenantz en queconque manere deinz les ditz countees, et surveiour de touz les ovrages des chastelx manoirs molyns clostures des parks et des toutes autres choses et grosses defautes appurtenantz a l'office de receyvour es dites parties, et de les faire redresser, et pur ycelles paier a quelle heure que y busoignera pur nostre profit par avisement des seneschalx des dites places ou de leur lieutenantz illoeques a terme de sa vie; issint toutefoitz q'il se port bien et loialement en l'office avantdit et respoigne a nous des ditz issues et profitz en dehue manere come ordre d'accompt demande et requiert; parnant pur ses feez par an pur les offices avantditz xx. li. d'argent et sa robe, fein fuail et litere pur ly et ses gentz par leur diverses venues es noz ditz chastelx et manoirs fesant son dit office. Par qoy nous mandons a touz les noz, empriantz

Page 1_122

a touz autres, q'au dit Robert en fesant son office en manere susdite soient entendantz respoignantz aidantz et conseillantz as touz les foitz et solonc ce q'il vous chargera au requerra depar nous. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

284

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons assignez nostre bien ame servant Robert Cosyn nostre pesture, pur achater furment pur les despenses de nostre houstel, fuail et toutes autres choses necessaires pur l'office de nostre pesturie, et aussi de louer cariage par tout ou busoigne serra pur noz deneirs prestement paiantz tant en temps de peas come de guerre. Par qoy nous mandons et commandons a touz les noz, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que a nostre dit servant en fesant les choses susdites et chescun de eux soient entendantz favorables aidantz et conseillantz en manere come appent: ces lettres a durer par un an entier proschein venant apres la date de cestes. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Feverer l'an xlvij.

14 Febr. 1373 THE SAVOY

285

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz, Sachez nous avoir ordinez et assignez et en nostre lieu commys nostre bien ame William Filiol pur delivrer seisyn en nostre noun a Johan Capon et Edyth sa femme en touz les terres et tenementz rentes services ove molyns et touz lour appurtenancez en les villes de Wymburnemynstre, Leigh, Niewman, Bothenwond, Poule et Kyngeston, solonc le purport de noz chartres endentez a eux de ces ent faites, eiantz ferme et estable ce que le dit William fra ou ferra en nostre noun es busoignes susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kyngeston le dimaigne proschein devant le fest de Saint Gregorie le pape l'an xlvij.

13 March 1373 KINGSTON

286

Johan par la etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordeignez et assignez et en nostre lieu comys nostre bien ame William Filiole pur receiver seisyn en nostre noun en touz les terres et tenementz

Page 1_123

rentez services ove molyns et touz autres appurtenancz quex nous avons du doune et feofment Johan Capon de Wynburnemyncestre en les villes de Wynburmynstre, Leigh, Nuewnan, Bechenwod, Poule et Kyngeston, come en les chartres de feffement de dit Johan Capon a nous de ce ent fait pluis pleinement [f.57A] est contenuz, eiantz ferme et estable ce que le dit William fra ou ferra en nostre noun es busoignes susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. Kyngeston le vendredy proschein apres le fest de Saint Valentyn l'an xlvij.

18 Febr. 1373 KINGSTON

287

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons assignez nostre bien ame servant Johan Halstede nostre avener pur achater fein aveins litere et toutes autres choses necessaires pur l'office de nostre avenrye, et aussi de louer cariage par tout ou busoigne serra pur noz deniers prestement paiantz. Par quoy nous mandons et commandons a touz les noz, et prions a touz autres as queux y appartient, que a nostre dit servant, et a nostre bien ame servant Thomas Maundevill en absence du dit Johan, soient entendantz favorables aidantz et counseillantz en manere come appent; ces lettres a durer tanque al fest de Saint Michel proschein venant. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Feverer l'an xlvij.

20 Febr. 1372 THE SAVOY

288

Item une tiele lettre est fait a Estephene del Saucerye pur achater fuail carbons et toutes autres choses necessaires a l'office del saucerye de mesme la date.

289

Item une tile lettre a Robert de Ketryngham pur achater vines servoise et toutes autres choses necessaires a l'office del botellerie de meisme la date.

290

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, purce que nous avons grant busoigne des chivaux en ceste proschein viage que nous avons affaire et parties de roialme de France, envoions nostre bien ame clerc sire Adam Pope nostre avenir et autres noz servantz pur nous purvoier des chivaux a nous neces

Page 1_124

saires pur le nostre prestement paiant, si voullons et commandons a touz les noz et prions a touz autres que au dit sire Adam et a touz autres noz officiers en fesant les choses susditz soient aidantz et conseillantz et diligeanment entendantz. En tesmoignance etc. a la Sauvoye le […] 1 [1] Space in MS.1_125 jour de Mars l'an xlvij.

March 1373 THE SAVOY

291

Johan par la grace etc. a touz etc. Sachez nous avoir ordenez et assignez nostre bien ame Raulyn Tolman affaire nostre purvoiance des bestes pour nostre larder, et de queconqes autres choses busoignables a celle office pur noz deniers paiantz pur ycelles pur nostre proschein passage a la meer en defense du roialme. Par qoy nous mandons a touz les noz, et prions a touz autres, que au dit Raulyn en fesant issint nostre dit purvoiance soient aidantz conseillantz par amour de nous. En etc. A durer tanque al fest de Saint Michel proschein venant. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour d'Avril l'an xlvij.

1 April 1373 THE SAVOY

292

Johan etc. a touz ceux qui cestes noz lettres verront ou orront, savoir vous faceons que pur l'affection que nous avons envers nostre bien ame esquier William atte Halle, et pource q'il est a aler en nostre companye es parties de France, Dieux avant, en cest proschein vaiage, desirons que favour ease et desport ly soient faites a cause de son service, si voulons et vous mandons a touz noz ministres et bailles deinz nostre seignurie de Grosemonde en Galez et a touz autres noz officeres et a touz autres q'ils ne facent ne soeffrent estre faites en quanque ils purront bonement ascuns induhetez molestez ne grevancez a dit William ne a ces attournez, ne se entremettent de ascun manere de profit que appartient a dit William en prejudice de ly ou de ses attournez deinz le [f.57B] dit seignurie de Grosemonde pour le temps q'il serra en nostre companie; cestes presentes a durer par les deux ans proschein venantz. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Marcs l'an xlvij. et de France xxxiiij.

18 March 1373 THE SAVOY

293

Johan etc. a touz ceux qui cestes noz lettres verront ou orront,

Page 1_125

savoir vous faceons que pur ce que nous avons entendu que les villes de Houxham, Colyn Johan et Stokes, sont a une honuree dame q'est taunte a nostre bien ame chivaler monsire Lowys de Clifford, desirons que favour ease et desport furoient faites a la dite dame ses servantz et ses terres avantditz; si voullons et mandons a touz les noz et prions a touz autres que a la dite [dame] ses servantz et terres avantditz ne facent ne souffrent estre faites, en quanque q'ils purront bonement, aucunes molestiez ou grevances, mais que a ly soient aidantz conseillantz et bienveullantz a reverence de cestes noz lettres a durer par un an. Donnee etc. a la Sauvoye le xxj. jour de Mars l'an etc. xlvij.

21 March 1373 THE SAVOY

294

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordenez et assignez nostre bien ame sire Adam Pope nostre tresorer pur la guerre, donantz a ly plein poiar a receyver touz les deniers que serront a ce assignez et a paier pur fees et gages de guerre, ensemblement pur queconqes autres despenses et coustages touchantz la dite guerre sibien en nostre houstel come dehors, et que le dit sire Adam acompte des gages et feez ove les gentz de nostre retenue en le dit viage; et en cas que ly busoignera de leur faire billes desouz son seal des deniers par nous a eux dehues, nous voullons que les ditz billes, ovesque lettres souz nostre prive seal commandantz les paiementz des sommes contenues en les billes avantditz, soient garrant sufficeant a nostre receyvour general et tresorer de nostre houstel, qi pour le temps y serront, de paier meismes les fees et gages ensi a eux dehues; purveuz toute voies que le dit sire Adam respoigne a nous par voie d'accompt come reson demandera. Par qoy nous mandons a touz les noz, empriantz a touz autres as queux il affiert, q'au dit sire Adam soient entendantz respoignantz en fesant son dit office en dehue manere come attient. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour d'Augst l'an xlvj. et de France xxxiij.

8 August 1373 THE SAVOY

295

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons assignez nostre bien ame servant Johan Porter nostre avener pur

Page 1_126

achater fein aveyns et litere et touz autres choses necessaires pur l'office de nostre avenrye, et auxi de louer cariage par tout ou busoigne serra pur noz deniers paiantz. Par qoy nous mandons etc. ces lettres a durer tanque al fest de Saint Michel proschein venant. En tesmoignance etc. a Hertford le xx. jour d'Avril l'an xlvij.

20 April 1373 HERTFORD

296

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir ordeignez constitutz et establiez et mys en nostre lieu noz chers et bien amez William Baillay et Thomas Elys jointement et divisement noz attournez pour delivrer seisin et possession a noz chers chapellayns en Dieu priour et covent de l'eglise de Saint John Ewangeliste de Pountfrait de cynk mees et sesze bovez de terre ove les appurtenances en Middelton juxte Rothewell deinz le counte d'Everwik, solonc le purport et contenue de nostre chartre de feoffament as ditz priour et covent sur ce faite, eyantz ferme et estable quanque les ditz William et Thomas ou l'un de eux ferront ou ferra en la busoigne susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xx. jour de May l'an etc. xlvij.

20 May 1373 THE SAVOY

297

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir donez et grantez et par ceste presente chartre confermez a noz chiers chapelleyns en Dieu priour et covent de l'esglise Seint Johan Ewangelist de Pountfreit cynk mees et sesze bovez de terre ov les appurtenances en Midelton juxte Rothewel deinz le counte d'Everwik, les quelles nous avoiens nadgaires del doun et grant de nostre tres ame esquier Symon Symeon, a avoir et tenir mesmes les cynk mees et sesze boves de terre ove touz lour appurtenantz as ditz priour et covent et leur successours en pure et perpetuel almoigne a touz jours, en aide et supportance [f.58A] del sustenance de le chapellein quel les priour et covent sont chargez depar le dit Symeon a trover chescun jour chantant un messe deinz la chapel sur le mount a Pountefreyt ou monsire Thomas jadys Counte de Lancastre, que Dieux perdoun, trespassa, a touz jours sanz destourbance ou empeschement de nous ou de noz heirs a touz jours, nient contresteant

Page 1_127

que les ditz mees et terre sont tenuz de nous en chief. En tesmoignance etc. Donnee etc.

298

Johan par la grace de Dieu etc. Sachez nous avoir assignez nostre bien amez clerc sire Johan Cheyne a demurer devers nostre tres cher et tres ame compaigne la Royne, et resceivre touz les deniers assignez a sa chambre, donantz au dit sire Johan plein poiar de faire les acates et purvoiances des toutes choses au dit chambre bosoignables, et de paier pur icelles ensemblement et pur toutes autres choses coustages et despenses necessairez touchantes son office celle partie; purveux toutefaitz q'il respoigne ent a nous par voie d'acompte come reson demandra, commenceant son dit office a la Nativite Nostre Seignur dirreinement passez. En tesmoignance etc. a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Sauvoy le xx. jour de Marcs l'an xlvime.

20 March 1373 THE SAVOY

299

Johan etc. Sachez nous avoir assignez nostre bien amez clerc sire Johan Theyne a resceivre touz les deniers assignez pur la chambre de nostre tres chers et tres amez filz Henry et de noz tres chers filles Philippe et Elizabeth, donantz au dit sire Johan etc. ut supra usque ad commenceant son dit office etc. En tesmoignance etc. Donnee etc. le derrein jour de Septembre l'an etc. xlvime.

30 Sept. 1373 THE SAVOY

300

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. saluz. Come nostre tres cher et tres ame esquier Symon Symeon eyt donez et grauntez et par sa chartre confermez a nous noz heirs et noz assignez cynk mees et sesze boves de terre ove touz lour appurtenantz en Midelton juxt Rothewel deinz le counte d'Everwik, sicome en mesme la chartre est contenuz plus au plein; sachez nous avoir fait ordenez estables et constitut nostre bien ame William de Baillay nostre attourne de prendre pur nous et en nostre noun seisin et possession des les mees et terres avantditz, eiantz ferme et estable quanque le dit William ferra pur nous touchant la prise de la possession et seisin susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc.

301

A touz y ceux qi cestes presentes lettres verront ou ouront.

Page 1_128

Symon Symeon saluz en Dieu. Savoir vous face moy avoir donez et grantez et par ceste ma presente cartre confermez a mon tres honure seignur Johan Roi etc. cynk mees et sesze bovez de terre ov touz leur appurtenances en Midelton juxte Rothewel deinz le conte d'Everwik, a avoir et tenir a mon dit tres honure seignur le Roy ses heirs et ses assignez de chiefs seignurs de feez par les services ent dehuez et accoustumez, a touz jours. En tesmoignance etc. Donnee a […] 1 [1] Space in MS.1_129 le […] 1 [1] Space in MS.1_129 jour […] 1 [1] Space in MS.1_129 l'an xlv.

302

A touz etc. Symon Semeon saluz. Sachez moy avoir assignez et mon lieu mys mon chier et bien ame Thomas Elys mon attorne pour doner seisine pur moy et en mon noun a mon tres honure seignour Johan Roy de Castille et de Leon duc de Lancastre de cynk mees et sessze bovez de terre ove touz leur appurtenances en Midelton juxte Rothewell deinz le counte d'Everwyk, avoir et tenir a ly ses heirs et assegnez selonc la purport et contenue de ma chartre de feoffement a ly sur ce, eyant ferme et estable quanque le dit Thomas come mon attorne ferra pur moy en la busoigne susdit. En tesmoigne de quelle chose a ceste presente lettre d'attorne j'ey mys mon seal. Donnee etc.

303

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir grantez et lessez par avys de nostre conseil a nostre cher et bien ame Johan de la Pole [et] a Cecile sa femme une place appellez Bredlowe juxte Asshburne, oves touz les demeyns terres prees pastures et touz autres parcelles et profitz a la dite place apurtenances, a avoir tener as ditz Johan et Cecile a terme de lour vies, rendant ent a nous chescun an durant le terme susdit cynk marcs a les termes illoeques usueles par ovcles porcions par les mayns de nostre receyvour celles parties qi pur le temps serra; et apres la mort les avandit Johan et Cecile nous voulons et grantons que la dite place ove touz les demeyns terres prees pastures et touz autres parcelles et profitz a la dite place apurtenances entierment remeynient a Nicholas filz les ditz Johan et Cecile, a avoir et tener a dit

Page 1_129

Nicholas a terme de sa vie, rendant ent a nous cynk marcs par an en manere susdit etc. le xx. jour de May.

[f.58B]

304

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come nous avons ordenez et assignez nostre bien ame valet Estephne de la Saucerye nostre saucier et esqueller de nostre hostel, avons grante a ly cent souldz par an apprendre par les mayns del tresorer de nostre hostel, qi pour le temps serra, as termes de la nativite Saint Johan Batistre, et le fest de la Saint Michel, la fest de Noel et la fest de Pasques, par oveles porcions ces presentes a durer tanque il serra en meisme l'office. En etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour d'Avril l'an xlvij.

24 April 1373 THE SAVOY

305

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que a cause que nostre tres cher et bien ame chapleyn frere Henry Brutton est demourrez envers nous et pur servir des divines deinz nostre chapelle, est congiez et licenciez de son provincal a nostre priere et request pour demourrer soul et sanz compaigon deinz nostre dite chapelle, et assint de travailler sanz compaignon pur visiter ses parentz et amys a quelle temps que ly plerra, et pource que nous avons voloir et desire que a nostre dit chapelleyn feust fait favour ease et desport en ses busoignes et affaires; si voulons et mandons a touz les noz, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que a meisme nostre chapelleyn tant en alant soule et par ly meismes come en retournant demourrant et seiournant entour ses choses busoignes et affaires ly veullent estre aidant conseillant favourantz et benveullantz par toutes les voies et si avant come de reson saveront et bien purront. En tesmoignance de quelle etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvij. jour d'Avril l'an xlvij.

27 April 1373 THE SAVOY

306

Johan etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront ou orront saluz. Savoir vous faceons que nous avons assignez nostre bien ame servant J. Rouse un de noz purvoiours de nostre avenrye pour achater fain aveins herbage litere et toutes autres choses necessarez

Page 1_130

pour l'office de nostre avenerye, et auxi de louer cariage par toute on busoigne serra pur noz deniers paiantz. Par quoy nous mandons et comandons a touz les noz, et prions a touz autres as queux y appartient, que au dit nostre servant en fesant son dit office soient entendantz aidantz conseillantz favorables et bienveullantz en manere come appent, ces presentes a durer tanque al fest de Seint Michel proschein venant. Donnee etc. a Sauvoy le xvij. jour de May l'an etc. xlvij.

17 May 1373 THE SAVOY

307

Johan etc. a touz ceux etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur l'enttier affection que nous prions envers nostre tres cher et bien ame monsire William Wynchyngham chivaler, a ycelly avons ottroiez et ottroions par ces presentes congie et licence que a quelle heure q'il passera parmy noz terres seignuries et guarrennes en le counte de Norffolk il purra prendre un cource a lever a quelle temps que ly plerra par la survewe de noz guarrenners illoeques. Par quoy nous mandons etc. En tesmoignance etc. a durer a nostre volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le xvij. jour de May l'an etc. xlvij.

17 May 1373 THE SAVOY

[f.59A]

308

Johan etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront orront savoir vous faceons que, pour ceo que nous avons entenduz que le manoir deinz le clos de l'esglise cathedrale d'Exestre, et le manoir de Sydbury in le counte d'Exestre, sont a nostre tres cher et bien ame maistre Robert Wygford, desirous que favour ease et desport furroient faites a le dit Robert ses servantz et manoirs avantditz; si voulons et mandons a touz les noz et prions a touz autres q'au dit Robert ses servantz et les ditz manoirs ne facent ne souffrent estre faites en quanque q'ils purront bonement aucuns molestes ou grevances, mays que a ly soient aidantz conseillantz et bienveullantz, ces presentes a durer par un an. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a la manoir de Sauvoye le xviij. jour de May l'an etc. xlvij.

18 May 1373 THE SAVOY

309

Johan par la grace etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront

Page 1_131

ou orront saluz. Savoir vous faceons que nous avons ordenez et assignez nostre bien ame servant William Riche pur achater carbones fuail et toutes autres choses necessaires pur l'office de nostre esqullerye, et aussi de louer cariage par tout ou busoigne serra pur noz deniers paiantz en nostre garderobe; par quoy nous mandons et commandons a touz le noz et prions a touz autres q'au nostre dit servant en fesant les choses susditz soient aidantz conseillantz favorables et bienveullantz en manere come appent; ces presentes a durer tanque al fest Seint Michel prochein venant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxiiij. jour de May l'an etc. xlvij.

24 May 1373 THE SAVOY

310

Johan etc. a touz etc. Faceons assavoir que, pur ce que avons entenduz que plusiers des chivalers gentz d'armes et archiers sont devers de le retenue nostre tres redoute seignur et piere le Roy et le nostre port de Plymmeuth pur avoir leur passage illoeques es parties pardela en nostre compaignie, et ore est ensi ordenez par nostre dit seignur et piere le Roy et son conseil que nostre passage ovesque son poiar es les ditz parties serra de Doverre ou de Sandwycz et non pas de Plymmeuth sicome il fuest ordenez pardevant, envoions nostre bon esquier Wadekyn de Staynton pur garner les dites chivalers gentz d'armes et archiers es quelles parties qu'elles soient trove q'ils soient a Dovere ou a Sandewycz a leure livree, la quelle serra prestement a eux assignez, le unsze jour de Juyn, c'estassavoir le samady devant le fest de la Trinite prochein venant a plus tard et devant si ce purront faire bonement; si mandons et commandons a touz les noz et prions a touz autres que a les dites chivalers gentz d'armez et archers en venant deviers les lieux susditz, et a le dit Wadekyn en fesant le garnissement susdit, soient aidantz conseillantz et favorables entendantz. Escript a nostre manoir de la Sauvoye souz nostre prive seal le xx. jour de May l'an etc. xlvij.

20 May 1373 THE SAVOY

[f.59B]

311

Johan etc. a touz etc. faceons assavoir que come nous avons entenduz que noz officers es parties de Plymmeuth et autres parties la enviroire ont achatez certaines vitailles pur nostre passage illoe

Page 1_132

ques es parties pardela les quelles ne purront estre despenduz illoeqes a nostre profit come nous soionz ordenez de passer as autres parties, envoions nostre bien ame esquier Wadekyn Staynton pur vendere ou faire delivrere par voie de vende touz les vitaillez avantditz ou faire cariere par mere a Calays par avise de chescun officere en son office solonce ce q'ils verront q'il soit plus a nostre profit, si voulons et vous mandons a touz les noz et principalement a noz officers avantditz et prions a tous autres que a dit Wauter en fesant les choses susditz soient aidant conseillantz et favorables entendantz. Escript ut supra.

312

Johan etc. a toux etc. Savoir vous faceons que nous avons ordenez et assignez nostre bien ame clerc Elys de Sutton pur receiver et remembrer les venues de noz gentz d'armes et archiers et autres gentes de arraier de nostre retenue, qi veindrent vers la meer sur leur passage ovesque nous, Dieux avant, a ceste prochein viage qu'elle nous sumes ordenez affaire ove l'aide de Dieux es parties de France; si voulons et commandons as touz les noz et prions a touz les autres que au dit Elys soient aidantz conseillantz et bienveullantz en ce q'il ad affaire en ycelle partie, et prions par especiale touz les gentez de nostre dite retenue que a nostre dit clerc y veullantz monstrer et certifier la certaine temps de leur venue illoeques pur ycelle cause issint q'ils purront le plus prestement et resonablement estre paiez et delivrez de leur gages. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le primer jour de Juyn l'an etc. xlvij.

1 June 1373 THE SAVOY

313

Johan etc. a touz etc. Savoir vous faceons que nous avons ordenez et establiez nostre bien [ame] Piers de Routhe nostre chief forestier de Knaresburgh et surveour de nostre park del Haye et de touz noz autres parkes deinz nostre foreste illoeqes, affaire et exercer pur terme de sa vie quanque a l'office de chief forestier et surveour de noz ditz parkes appartient et devoit estre fait. Par quoy nous mandons a touz noz seneschalx parkers baillifs provostz et autres noz ministres queconqes et a leur lieutenantz celles

Page 1_133

parties que au dit Piers soient entendantz et respoignantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de Sombourne le iii. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

3 June 1373 SOMBORNE

314

Johan etc. a touz etc. Savoir vous faceons que de nostre grace especiale avons donez et grantez a nostre bien ame Piers de Routhe, nostre chief forestier de nostre forestre de Knaresburgh, pur terme de sa vie tout le busche que serra abatuz par vent par tout deinz nostre dit forest pur ent faire son profit et avantage. Par quoy nous mandons a touz noz seneschalx parkers baillifs provostz et autres noz ministres queconqes et a leur lieutenantz que le dit Piers soofrent et laissent prendre et avoir le buche avantdit pur ent faire son profit susdit sanz destourbance ou empeschement. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le viij. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

8 June 1373 THE SAVOY

[f.60A]

315

Johan etc. a touz etc. saluz. Come nous par noz lettres patentes avons grantez a nostre bien ame esquier Nicholas de Kymbell nostre manoir de Staunden pres de Hungreford ove les appurtinances, a avoir et tenir de nous et de noz heirs apres la morte de Johan de Aldewyncle a terme de la vie le dit Nicholas, sicome es noz dites lettres est contenuz plus au plein, nepurquant par l'assent du dit Nicholas eions grantez et grantons par cestes presentes noz lettres a nostre bien ame tenant Estiephen Hogge de Northstaunden le molyn de Okhill appurtinant al dit manoir de Staunden, a avoir et tenir a terme de quarante anz, rendant ent a dit Nicholas par an dieux marcs as termes illoeques usueles par ovelles porcions; et en cas que le dit Nicholas deive deinz le dit terme de quarante anz q'adonques le dit Estiephen apres la decesse du dit Nicholas paie a nous et a noz heirs les avantdites dieux marz par an en le manere susdite tanque le terme de quarante anz susditz soit pleinement accompliez. Et le dit Estiephen reparaillera de novelle le dit molyn et le susteindra en le meisne temps a ses coustages demesne, forspris que nous ly avons grantez et grantons q'il prendra sufficiant maeresme pur reparailement et amendement d'ycelle deinz nostre

Page 1_134

boys appurtenant a nostre dit manoir, et ce par la veue et delivrance de nos ministres illoeques. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvij. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

17 June 1373 THE SAVOY

316

Johan etc. a touz etc. saluz. Sachez nous pur l'entier affiaunce que nous avons en la loialte de noz valetez William Lovegode et Robert de Hattefeld yceaux avoir ordenez et assignez affaire nostre purvoiance jointement et devisement de toute manere pusaille et queconqes autres choses appurtenances a l'office de la pulletrie pur les despences de nostre houstel, ensemblement et d'ordener cariage pur ycelles pur noz deniers prestement paiantz en nostre garderobe. Par quoy nous mandons as touz les noz, empriant as touz autres as queux y partient, q'as ditz William et Robert et a chescun de eux en fesant lour office avantdit jointement ou severalement soient entendantz aidantz et conseillantz as touz les foitz et solonc ce lour garniront ou requerront depar nous. 1 [1] Desunt caetera.1_135

[f.60B]

317

Johan filz de Roy d'Engleterre et de France Duc de Lancastre Counte de Richemond Derby Nicole Lancestre et seneschal d'Engleterre a touz etc. saluz. Sachez nous avoir ordenez et assignez nostre bien ame clerc sire Thomas de Ampcotes nostre tresorer pur la guerre et tresorer de nostre houstel tant en temps de peas come de guerre, donantz a ly pleine poiar a receiver touz les deniers que seront assignez pur la guerre, et aussint pur receiver de nostre receivour general touz les deniers qui serront assignez pur nostre houstel, fesant endentures parentre eux, et a paier pur feez et gages de gentz d'armes et autres gentz de arraie ensemblement pur queconques autres despenses et coustages touchantz la ditte guerre, et aussint pur faire paiementz pur touz maneres despences appurtenantz a nostre dit houstel par contreroullement de cher et bien ame Thomas de Heselden contreroullour d'ycelle; et outre de paier feez et gages de gentz familiers accustumez et aussint pur noz almoignes offrendes cariages et autres necessaires par meisme le contreroullement, et que le dit

Page 1_135

sire Thomas acompte de gages et feez ove les gentz de nostre retenue en temps de guerre et ove gentz de nostre houstel tant en temps de peas come de guerre; et en cas q'il embusoignera de leur faire billes desouz son seal des deniers par nous dehuez et nous voulons que les dites billes ovesque lettres souz nostre prive seal commandantz les sommes contenuz en les billes avantditz soient garrant sufficeant a nostre receivour general que pur le temps y serra de paier meismes les feez et gages ensi as eux dehuez; purveuz toute voies que le dit sire Thomas respoigne a nous par voie d'acompt come reson demandra: par quoy nous mandons a touz les noz, et prions a touz autres as queux il affiert, q'au dit sire Thomas soient entendantz respoignance aidantz et conseillantz en fesantz son dite office en due manere come attient. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Savoye le ix. jour de May l'an etc. xliij.

9 May 1369 THE SAVOY

318

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons ordenez et assignez nostre bien ame Estiephen Derneford gardien de noz feez et franchises en le countee de Devon et coilliour et receivour de tout la vert eyre que a nous attient en meisme le countee, ensemblement et de seiser es noz maines gardes mariages et touz maneres des chateux des futifs et des felons et autres eschetes et forfaitours queconqes a nous appurtenantz, donantz au dit Estiephen plein poiar de garder noz ditz feez et franchises coiller et receiver nostre vert eyre, et de lever touz releves et chateux des futifs et des felons et autres eschetes et forfaitours queconqes a nous issint regardantz en le dit counte, et de faire touz autres choses que a l'office de feoder appartient en dehue manere come appent; purveuz toute voies q'il respoigne a nous par voie d'accompt come reson demande. Par qoy nous prions a touz viscontes baillifs et ministres nostre tres redoute seignur et piere le Roy en le dit counte, mandons et chargons touz noz baillifs et noz autres ministres qeconqes tenantz et resceantz frankes et bondes deinz nos franchises celles parties, que a le dit Estiephen [f.61A] soient aidantz conseillantz entendantz et respoignantz

Page 1_136

de touz les foitz et solonc ce q'il vous requerra ou chargera de nostre part en fesant son dit office en dehue manere come appent, parnant de nous pur meisme l'office sicome autres ont ehue en ycelle devant ces heures, ces presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Norbourne le second jour de Juyl l'an etc. xlvij.

2 July 1373 NORBOURN

319

Johan etc. a nostre bien ame Johan de Aston saluz. Pource que nous avons ordenez et assignez nostre bien ame Estiephen Derneford nostre feoder en le counte de Devon, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plein, vous mandons que touz les roulles evidences munimentz et remembrances queux vous avez es voz maines touchantz l'office de feoder illoeques vous delivrez au dit Estiephen, fesant endenture parentre vous et le dit Estiephen tesmoignantz les choses queux vous issint ly delivrez; et ce ne laissez en nulle manere Et cestes etc. Donnee etc. a Norbourne le second jour de Juyl l'an xlvij.

2 July 1373 NORBOURN

320

Johan etc. a touz yceuz qi cestes noz lettres verront ou orront faceons assavoir que, come pur la grant affiance que nous avons en nostre bien ame William de Nesfeld ly avons fait nostre seneschal del nostre honour de Knaresburgh, mandons et commandons a touz les ministres forestiers baillifs provostz et touz autres noz ministres illoeqes que au dit William soient aidantz counseillantz et entendantz en manere come appent en fesant son dit office de seneschal, et come nous avons ordene nostre bien ame Piers de Routhe nostre chief forestier de Knaresburgh et surveiour de nostre parkes illoeques et ensement de la parke del Hay mandantz a touz noz seneschalx baillifs et autres noz ministres que au dit Piers soient entendantz en manere come appent: n'est pas nostre entent ne volonte que au dit Piers il soient autrement entendantz mes que lui soient aidantz conseillantz et bienveullantz en fesant son dit office. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Norbourne le v. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

5 July 1373 NORBOURN

321

Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon de

Page 1_137

Tolede etc. a touz ceuz qi cestes noz lettres verront ou orront faceons assavoir que, pour l'entier amour et affectione lesqueux nous avons a nostre tres chiere et tres amee compaigne la Royne dame Constance, luye avons done congie et licence et plein poiar, en quanque en nous est, que a touz les rebelles de noz roialmes de Castille et de Leon et de touz autres noz roialmes et a chescun de eux, soient ils citeez villez burchez chasteux fortresse ou autres lieux queconques, et leur enhabitantes et a singulers persones queconques qi vorront retourner a nostre service subjectione et obeissance, elle pourra faire plein pardoune et remissione de touz maneres malificez trespasses et crimez, soient ils crimez de larcinez homicides ou de prodicione de les magestee ou queconques autres en general ou en espicial, soient ils commisse en la [vie] de nostre tres cher piere en ley le Roy don Pedre, qi Dieu pardonne, devant sa mort ou en apres, et de faire gardone a touz yceux que ensi venont et retornont en nostre service, et a touz autres que a nostre dit piere a nous ou a elle ount bien et loialement serviz, de repeller toutes maneres de banissementes et exilles faites devant ces heures, et de restituer a leur bone biens lieux et pais touz yceux qi voulont retourner en nostre obeissance auxi entierement come ils les avoient unqes en aucun temps passe, ensemble ovesque leur priveleges [f.61B] aunciens toutes et tielx come ils estoient accustumez de user pardevant resonablement, de doner a vie ou a terme des anns a ceux qi l'averont bien deserviz villes chasteux fortresse terres et rentes ovesque les homages noblesse juresdictions droitures et touz leur appurtenances auncienes, sauves toute voies la patrimoyn roial, et de faire toutes autres choses appurtenantz a les choses susditz les quelles nous purions faire en nostre propre persone; et voullons que les lettres faites desouz le seal de dite compaigne des aucunes de les choses susditz eient tielx force et vertue come lettres de nostre propre seal seallez: si mandons et commandons a touz prelates nobles et autres queconqes de noz royalmez susditz, et a touz as queux il appartient ou pourroit appartener, que a nostre dit compaigne en fesant les choses susditz soient obeissantz et diligeanment entendantz, pourveuz toutes voies que par cestes noz

Page 1_138

lettres rien soit faite ou attempte touchantz aucuns autres persones que nie sont pas de noz roialmes avanditz, ne touchantz aucuns autres chasteux villes burghes ou terres que ne sont pas deinz noz roialmez susditz. Cestes presentes a durer juesques a nostre revenue en Engleterre ou tanque que nous aurons autrement ordenez de yceux. Donnee souz nostre grant seal a Norbourne le quatorzisme jour de July l'an apres la Nativite Nostre Seignur Jhesu Crist mill troiscentz septante et trois.

14 July 1373 NORBOURN

322

Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon de Tolide etc. a touz yceux qi cestes noz lettres verront ou orront faceons assavoir que nous, confiantz tout a plein en les sen loialte et descrecion de nostres tres amez counseilleurs monsire Robert de Swilynton, monsire William Croyser, monsire Godefrey Foljaumbe, chivalers, sire William de Bughbrigg, maistre Johan de Gutiers, dean de Segoby, clers, avons done a eux plein poiar que eux ou trois de eux pourront traiter et faire alliances temporeles ou perpetueles pour nous et noz roialmes avantditz et touz noz successours et en nostre noum ovesque touz qui voullont traiter alliance ovesque nous et noz roialmes avantditz, soient ils roys princes ducs ou queconques autres seignours nobles comunitez de citeez ou des villes de queconque estat preminence secte ou condicion q'ils soient, ovesque leur regnes leur heirs et successours terres et seignouries contre touz persones citeez villes et leur comunitez de queconque estat ley ou condicione q'ils soient et contre touz leur roialmes terres et seignuries et successours et chescun de eux ovesque les condicions et covenantes les quelles sembleront a eux profitable pour nous et noz roialmes avantditz, et pour assentir en les condiciones et covenances que feurent demandez resonablement pur eux qui vourront faire alliances ovesque nous et noz roialmes pour eux leur regnes terres et seignuries, gardantz toutes voies en les dites alliances les estat et honour de nostre saint piere le pape et de saint eglise, de nostre tres redoute seignur et piere le Roy de France et d'Engleterre, et de nostre tres honure frere le Prince, leur heirs et successours et de ses roialmes terres et seignuries; et

Page 1_139

pource que nous voulons que les dites alliances faites par les dites Robert, William, Godefrey, William, ou Johan, ou trois de eux, soient fermes et estables et sanz empeschement, voulons et grantons que les avantditz ou trois de eux pourront fermer les ditz alliances pur nous et en nostre noun par serement faite en nostre alme et touz autres peynes et obligacions et covenances temporeles et nous obliger [f.62A] et noz roialmes avantditz a les peynes susdites et touz autres peynes et covenantes les quelles ils voullont demander par eux ou lour procurours qi vollont faire alliances ovesque nous et noz roialmes susdites, pourveuz toutes voies que les peynes covenances et condicions de nostre part ne soient plus grantez plus grevouses ne plus chargeantes que soient les peynes covenances ou condicions que serront del partie de ceux qi ferront les alliances ovesque nous, et que les alliances faites par les susditz ou trois de eux ne soient encontre autres aliances par nous ou noz procurours faites pardevant; et outre ce donons plein poiar a les susditz et trois d'eux de doner tielles lettres de nostre part de les traitementz et susditz et tielx demander pur nous et en nostre noun et en noun de noz roialmes avantditz des autres quelles ils leur semble profitables et honurables pour [nous] et noz roialmes susditz, et de touz choses autres faire touchantz les ditz alliances que a eux ou trois de eux sembleront necessaires ou covenables, et si ils soient tielx les quelles demandent mandement espicial. Et nous promettons a Dieu et en bon foy parole roiale de avoir ferme et estable en tout temps et tener complier et garder toutz les choses et chescun d'ycelles que par les ditz Robert, William, Godefrey, William, et Johan, ou trois de eux, feuront traitez faites fermes ordenez promys ou grantez, et les confermerons et donerons sur ycelles noz lettres a quelle temps que nous serrons requis et a loialment tener et garder les choses susditz et a paier la peyne par les susditz ou trois de eux promys ou ordene nous oblegeons nous nos roialmes avantditz touz les biens et rentes et droitures d'ycelles, ces presentes a durer nostre volente. Donnee sous nostre grant seal a Norbourne le quatorisme jour de Juyl l'an apres la Nativite Nostre Seignur Jhesu Crist mill troiscentz septante et trois.

14 July 1373 NORBOURN

Page 1_140

323

Johan etc. a touz etc. faceons assavoir que, come nous avons ordenez que noz clercs qi nous out bien et loialement serviz deveront estre avanscez de les benefices hospitalles chapelles ou office de saint eglise appourtenantz a nostre patronage si aucunes y voidrent pur le temps que nous soiesmes hors d'Engleterre, et tout soit il que nous avons plusours autres generales attournes nous avons dit en celle partie a noz bien amez chivalers monsire Robert de Swilyngton nostre chamberleyn, et monsire William Croyser seneschal de nostre houstel, nostre volente plus au plein, si avons done au ditz Robert et William par cestes presentes plein poiar que a quelle temps que aucun de les susditz benefices hospitalles chapelles ou office se voedra, soit elle esglise parochiale curate ou autres benefices hospitale chapelle ou office queconque curate ou non curate, ils pourront commander au nostre noun au gardein du prive seal en Engleterre de faire lettres de presentacion desouz nostre seal et en nostre noun a les ditz benefices ou de la garde ou donacion de benefice hospitale chapelle ou office avantdit solonc les estat et qualite d'ycelles a noz clercs tantz et tielx q'ils verront q'il soit affaire et solonc ce que nous les avons charge; et outre [f.62B] ce ordenez et grantez que si aucun priorie ou autre maison de relegeon soit voide deinz le meisne temps, et nostre nominacion ou assent congie ou licence soient necessaires a creacione electione ou queconque prefectione del abbe ou priour ou autre prelat illoeques, que les ditz Robert et William pourront faire la nominacione susdite et consentier et doner congie et licence en les choses susditz en nostre noun, et surce commander lettres desouz nostre seal, come desus est dit; et voullons que touz choses que passeront par nostre prive [seal] susdit soient faites de les consente et volente des ditz Robert et William, et voulons que les ditz Robert et William eient ceste poiar especialement a eux en nostre noun sanz empeschement ou contradicion de noz autres attournes generales, si mandons au gardein de nostre prive seal en Engleterre, et a touz autres as queux il appartient, que as ditz Robert et William en fesant les choses susditz soient aidantz et conseillantz et diligeament entendantz; et auxi pur la grant affiance que nous avons en

Page 1_141

lee ditz Robert et William avons done a eux poiar et licence de comander paiementz et lettres de garrantz pour paiementz et de faire comandementz de touz choses les quelles serront seallez par le gardein de nostre prive seal susdit, cestes presentes a durer jusques a nostre revenue en Engleterre ou tanque que nous averons autrement ordene. Donnee etc. a Norbourne le xv. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

15 July 1373 NORBOURN

324

Johan etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront ou orront saluz. Savoir vous faceons que [pur] l'entiere affiance et parfaite loialte que nous avons en noz tres chiers et tres bien amez monsire Robert de Swilyngton l'uncle, monsire William Croyser, monsire de Fyncheden, et sire William de Mirfeld, clerc, et pur les bones et sages discrecions que reposent en leur persones, yceux et deux de eux avons ordenez assignez fait et establiez ordeignours devisours et sourveours de touz noz terres et seignuries, donantz a eux et deux de eux plein poiar et autorite de faire quanque al bon et sauve garde de noz ditz terres et seignuries appartient, et de ordener faire et constituer officers et ministres en touz lieux, et ensement de remuer officers et ministres et eux descharger de leur offices et autres es leur lieux constituer et ordener deinz noz terres et seignuries susditz, et toute autres choses parmy noz ditz terres et seignuries faire que mieulz leur semblera, et a touz les fo[i]z q'ils ou deux de eux verront que ce soit affaire pur nostre honour et profit durant le temps que nous serrons hors du roialme ou tanque nous averons autrement ordenez. En tesmoignance de etc. Donnee etc. a Norbourne le xvj. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

16 July 1373 NORBOURN

[f.63A]

325

Johan etc. a touz ceux qui cestes noz lettres verront ou orront faceons assavoir que nous pur l'entiere affiance que nous avous a noz tres chers et bien amez monsire Robert de Swilyngton nostre chamberleyn, monsire William Croyser, seneschal de nostre houstel, et sire Johan de Lincoln, tresorer de nostre houstel susdite, et les sages discrecions que reposent en leur persones, yceux avons ordenez et assignez ordeneurs et dispositours de nostre houstel

Page 1_142

Engleterre, affaire ordener et deviser toutes choses quelles pur le bon governance de nostre dit houstel mieulz leur semblera affaire pur nostre honour et profit durant le temps que serrons hors del roialme tanque nous averons autrement ordenez, et voullons que les dit monsire Robert et monsire William eient plein poiar et auttoritee de chaunger touz maneres noz officers de dit houstel quant et a quel temps lour semble que se soit affaire pur nostre profit, et en le lieux d'ycelles issint chaunger, ordener autres, et mettre en leur offices et de faire et ordener touz choses touchantz noz ditz officers que mieulz leur semble pur nostre profit durant le temps susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Norburne le xiij. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

13 July 1373 NORBOURN

326

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Purce que nous seumes avisez par nostre counseil de faire novel extent de les petites villages dedeinz nostre honur de Knaresburgh, et pur l'entier affiance que nous portons envers les persones de noz tres chers et bien amez William de Nessefeld nostre seneschal en l'onur suisdit, et sire Thomas de Mapelton, nostre auditour, yceux avons assigne de faire la dite novel extent deinz l'onur suisdit ou il busoignera; si mandons et commandons a touz les noz et prions a touz autres que as ditz William et sire Thomas en fesant les choses suisditz soient aidant conseillantz favorantz et bienveullantz et attendantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xij. jour de Juyl.

12 July 1373 THE SAVOY

327

Item un garrant est fait a Robert de Morton nostre receivour en le counte d'Everwyk pur paier a eux lour costages par tesmoignance du dit William de Nessefeld de mesme date.

328

Item un autre commission est fait a monsire Godfray Foljambe, nostre chief seneschal de noz terres et seignuries, Nicholas Grene, seneschal de nostre manoir de Glatton, sire Thomas de Mapelton, et Johan Berlay, yceux trois ou deux d'eux, de faire la novelle extent de nostre dit manoir de Glatton de mesme la date et fourme.

Page 1_143

329

Item une garrant est fait de ce a sire Johan de Stafford nostre receivour de nostre dit manoir pur paier pur lour costages de mesme la date et fourme.

[f.63B]

330

Johan ete. a touz ceux etc. saluz en Dieu. Come nous seumes avowe de la maison de saint religion de noneyns et frers de Eton, par cause de la quel nous seumes tenuz succurrer et aydre les ditz religiouses et lour biens et possessions, q'ils purront en quiete et peas Dieu servir solonc lour fundacion et le reule de religion, et a ceo que nous avons entenduz a ore tarde graunt vilanie et damage ad este fait a les ditz religiouses et la dite maison gouvernee en debat tant en spirituels come temporels a grant peril et damage de les ditz religiouses et la maison avantdit, si brief remed ne soit mys, parout nous, desirantz tranquillite et peas a eux en temps avenir et refreyndre et destourber malices et grevance faire a eux a nostre power, come nous sumes bien tenuz, q'ils purront en charite faire divine service et prier pur nous noz progenitours et auncestres, avons ordeigne, en quanque a nous attient come patron et avowe, noz tres chers l'abbe de Leycestre, monsire Rauf Basset de Bycam, monsire R. de Swilyngton, monsire William Croyser, trois ou deux de eux d'estre gardeyns et surveours en nostre noun de nostre dit maison sanz profitz prendre a lour oeps ou le nostre en asqun manere par cause de cestes. Par quoy nous prions a prioresse et covent et a prior et frers et touz autres de la dite maison en requerantz come patron et avowe en quanque a nous attient que a le dit abbe Rauf Robert et William trois ou deux de eux ils demonstrant l'estate de la dite maison et de les religiouse suisditz sibien de le prioresse et prior come de touz autres si sovent come ils soient requis pur nous certifier d'ycelles ensi que remedie puist estre mys si defaut y soit, si mandons et chargeons a touz ministres quiquonqes tenauntz et servantz que au dit abbe Rauf Robert et William trois ou deux de eux soiez entendantz aidantz conseillantz en dehue manere es touz les choses avantditz, cestes presentz a durer tanque que nous [plerra]. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Tuttebury le xj. jour d'Augst.

11 August TUTBURY

Page 1_144

331

Johan etc. a prioresse et covent prior et friers de nostre maison de saint religion de Eton saluz en Dieu. Sachez nous come vostre avowe, desirant peas et quiete entre vous et sauvacion de voz persones biens et possessions que vous purrez en charite vivre en unite a servir Dieu et saint religion come vostre ordre demande sanz estre trop tarie de seculers intranquilliteez, si avons ordigne et assigne en nostre noun noz tres chers l'abbe de Leycestre, monsire Rauf Barset de Bycam, monsire Robert de Swylyngton, et monsire W. Croyser, chivalers, trois ou deux de eux, gardeyns et surveours de nostre dit maison. Par quoy vous prions enchargeantz come patron et avowe que a eux trois ou deux de eux soiez entendantz et monstrantz voz grevances et defautes si nulles y soient ensi q'ils pourront pris informacion dehuement ordeigner amendes et dehue remedie par la ley. Donnee etc. a Tuttebury le xj. jour d'Augst.

11 August TUTBURY

[f.64A]

332

Johan etc. a touz ceux etc. saluz en Dieu. Come nous seumes avowe de la maison de saint religion de noneyns et frers de Eton, par cause de la quel nous seumes tenuz a succurer et ayder les dites religioses et lour biens et possessions q'eles purront en quiete et peas Dieu servir solom lour fundacion et la reule de religion, et a ce que nous avons entenduz grant vilanie et damage ad este fait a les ditz religiouses et la dite maison malement governe et en grant debate, sibien en defaut de ascuns de les dames et friers del dite maison, come par autre persones tant en spirituels come en temporels, a grant peril et damage des ditz religioses et en aniantisment de la maison avantdit, si brief remedie ne soit mys, parount nous desirantz la bone amendement del dite maison et tranquillite et peas a eux en temps avenir et destourber malices et grevances faites a eux a nostre power, come nous seumes bien tenuz, q'els purront en charite faire divyne service et prier pur nous et noz progenitours et auncestres, avons ordeinez et assignez come patron et avowe de nostre dite maison noz tres chers l'abbe de Leycestre, monsire Rauf Basset de Bycam, monsire R. de Swillyngton, monsire W. Croiser, chivalers, trois ou deux de eux, d'estre gardeins

Page 1_145

et surveiours en nostre noun de nostre dite maison sanz profit prendre a lour eops ou a le nostre en ascun manere par cause de cestes, et outre d'enquere de touz les defautes del dit maison par touz les bones et resonables voies q'ils purront, et de les defautes ent trovez mettre bone hastive et due remedie en nostre noun, solonc ce q'ils purront de la ley et reson. Par quey nous prions et chargeons les ditz prioresse et covent les ditz prior et frers et touz autres del dite maison en quanque que a nous attient come patron et avowe q'ils soient attendantz eidantz et counseillantz a noz ditz assignez trois ou deux de eux es busoignes suisditz quant et a quelle heure ils serront resonablement garniz, cestes noz lettres a durer tanque nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la chastel de Tuttebury le xii. jour d'Aust.

12 August TUTBURY

333

Johan etc. a touz etc. fasons assavoir que nous avons assignez nostre bien ame servant Johan Chyvyngton pur aler es parties del Peek et faire purveance de vyn et touz autres choses necessaires pur les despences de nostre houstel encountre [nostre] venue illoeques, et auxi pur leuer cariage par tout ou busoigne serra pur noz deniers; par quoy nous mandons et commandons a toúz les noz, et prions et requerrons a touz autres as qeux y appartient, que a nostre dit servant en fesant les choses suisditz et chescun de eux soient entendantz favorables adantz et conseillantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Tuttebury le xix. jour d'Aust.

19 August TUTBURY

334

Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre a touz ceux que cestes noz lettres verront etc. Faisons savoir qne nous avons ordeignez et assignez nostre bien ame Henry de Bubwyth nostre feoder et baillyf de nos fees et franchises, c'estassavoir pur feir lever et coiller les fynes et amerciementz des futifs et felones et des touz autres profitz a nous appurtenantz par reson des fraunchises a nous grauntez par nostre tres honure seignur et piere le Roy en tout le counte d'Everwyk, et de pursuer sibien en l'escheqier nostre dit tres honure seignur et piere le Roy come aillours ou busoignera pur chalangier noz fraunchises suisditz et les

Page 1_146

profitz ent sourdantz, si que touz les deniers sourdantz des noz ditz fees et fraunchises dedeinz ascun des noz manoirs soient entrez en les roulles de noz courtz des meismes les manoirs de temps en temps come ils cherront, et nous ent responduz par les mains de noz baillifs ou provostes des noz ditz manoirs et le remediant par les maines del dit Henry. Et prendra le dit Henry pur son travaille et diligence celle partie cent souldz par an, et pur ses venues a Loundres pur noz ditz fraunchise clamer par une quinzeine ou trois symaignes s'il busoignera chescun jour xii. d. Par quoy nous mandons as touz noz baillifs et autres ministres celles parties q'au dit Henry pur la levee des fins amerciementz et autres profitz suisditz soient entendantz aidantz et counseillantz en manere come appent, a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Cowyk le xix. jour d'Octobre l'an xlviij.

19 October 1374 COWICK

[f.64B]

335

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons ordeignez et establiez nostre tres cher et bien ame esquier Oliver de Barton nostre seneschal del honour de Tykhill et de noz manoirs et seignuries de Gryngley et Wheteley ovesque ses appurtenantz en le counte de Notyngham, donantz a ly pleyn poiar de tenir noz courtes et faire quanque au dit office attient par ly ou son lieutenant, preignant pur ses fees par an dys marcz des issues de nostre honour de Tykhill par les mayns de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes illoeques usuelles. Par quoy nous mandons a touz les noz et prions as touz autres q'au dit Oliver et son lieutenant en ce que touche l'office suisdit soient entendantz respoignantz aidantz et counseillantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee al manoir de Rothewell le tierce jour de Septembre.

3 Sept ROTHWELL

336

Item un garrant est fait al receivour de Tykhyl qui pur le temps serra pur ly delivrer les ditz dys marcz solonc la purport del patent de mesme la date come le patent.

337

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, pur l'entier

Page 1_147

affiance que nous portons envers la person de nostre bien ame Johan Ardern, ycelly avons ordeigne et establie nostre seneschal de nostre manoir de Passenham en le counte de Northampton, donantz a ly plein poiar et auctorite de tenir noz courts illoeques et de faire tout quanque al office de mesme la seneschalrie appartient: si mandons et comandons a touz les noz et prions as touz autres etc. cestes presentes a durer a nostre volunte. Donnee a nostre chastel de Hertford le vij. jour doctobre l'an xlviij.

7 October 1374 HERTFORD CASTLE

338

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur l'entier affiance que nous portons envers la persone de nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Johan Boteller, ly avons establie nostre seneschal de Westderbyshire et Salforshire, donantz a ly playn poiar et auctorite de user et exercer le dit office et de faire quanque a mesme l'office appartient, preignant pur ycel les fees et gages auncienment accoustumez par les mains de nostre receivour illoeques qi pur le temps serra. Par quoy nous mandons et comandons a touz les noz, et prions a touz autres as queux il appartient, q'au dit monsire Johan en fesant son dit office soient aidantz et diligeanment entendantz en manere come appent, cestes presentes a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le viij. jour de Janver l'an xlvij.

8 January 1374 THE SAVOY

Item un garrant al receivour de Lancastre qui pur le temps serra pur ly paier fees et gages ent accoustumez solonc le purport de la patent. Donnee ut supra.

339

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que purce que nous desirons d'entier cuer que favour ease et desport serroient faitz a noz bien amez noz fermers et tenantz de la ville de Davyntre sanz estre grevez molestez n'endamagez en quanque que ce bonement pourra faire, prions a touz les officers et ministres de nostre tres redoute seignur et piere le Roy, nostre tres honure frere le Prince, et a touz autres as queux il appartient, en mandantz a touz les noz, que noz

Page 1_148

ditz fermers et tenantz voullent easer favorer et desporter en quanque come bien purront sanz a eux faire nul grevance ne damage a leur poiar de prise de vitailles cariage n'autrement pur amur de nous, ces presentes a durer par un an proschein avenir. Donnee etc. a la Sauvoy le xvj. jour de Novembre l'an xlviij.

16 Nov. 1374 THE SAVOY

[f.65A]

340

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que, pur l'entier affiance que nous avons en la loialte et bon discrecion de nostre tres cher et tres bien ame Richard de Tounley, ycelly avons ordenez et establiez nostre viscont en le Counte de Lancastre del fest de Noel proschein venant tanque a le fest de Saint Michel proschein ensuiant, donantz a ly par ces presentes plein poiar et auctorite toutes choses affaire et exercer que al office de viscont celles parties appartient en ascun maner, issint toutes voies q'il soit accomptable en l'escheqer nostre tres redoute seignur et piere le Roy de touz denires et autres profitz issantz sourdantz et provenantz del office suisdit en maner come autres visconts illoeques ont fait devant ces heurs. Par quoy nous mandons a touz les noz, et prions et requerrons a touz autres as queux y appartient, que au dit Richard come a nostre viscont illoeques soient obeissantz et dehuement entendantz. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xvij. jour de Novembre.

17 Nov. 1374 THE SAVOY

341

Johan etc. a noz tres chers et grantz amys tresorer et barons de l'escheqer nostre tres redoute seignur et piere le Roy, saluz. Come nous par noz lettres patentes eions ordenez et assignez nostre bien ame Richard de Tounley nostre viscont del counte de Lancastre del fest de Noel proschein venant tanque a le fest de Saint Michel proschein ensuiant, sicome es noz ditz lettres patentes est contenuz plus au pleyn, vous prions adecertes bien cherment que vous veullez accepter et receyver le dit Richard a user faire exercer mesme l'office en dehue maner le temps susnome durant, solonc la contenue de noz lettres patentes avantditz, et que a ly veulliez sur ce faire ce que doit estre fait en tiel cas. Et Nostre Seignur vous eit tres touz en sa tres digne garde. Donnee ut supra.

Page 1_149

342

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que, pur l'entier affiance que nous portons envers la person de bien ame Roger de Brokholes, ycelly avons ordeignez establiez et assignez gardeyn de touz noz fees et fraunchises en le counte de Lancastre del fest de Saint Michel derrier passe tanque al fest de Saint Michel proschein venant apres la date d'icestes, donant a ly plain poiar et auctoritee affaire quanque au dit office attient, si qu'il respoigne a nous par voie d'accompt de touz maners issues et profitz sourdantz des fees et franchises avantditz. Par quoy nous prions a touz viscounts baillifs et autres ministres nostre tres redoute seignur et piere le Roy, et mandons et chargeons as touz noz baillifs et autres noz ministres queconques tenauntz reseantz deinz noz fraunchises celles parties, que al avantdit Roger soient aidantz et conseillantz entendantz et respoignantz a touz les foitz et solonc ce que a ce serront requis de nostre part en fesant son dit office en dehue manere come attient. Cestes presentes a durer par l'an suisdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xviij. jour de Novembre l'an xlviij.

18 Nov. 1374 THE SAVOY

343

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir etc. que nous avons ordeigne et assigne nostre bien ame Johan de Kesewyk maistre et surveiour deinz noz seignuries de Pykeryng et Knarsburgh, preignant pur mesme l'office vij. li. ij. s. vj. d. d'esterlinges des issues de noz ditz seignuries par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovells porcions, cestes presentes a durer tanque come a nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Novembre l'an xlviij.

18 Nov. 1374 THE SAVOY

344

Item un garrant al receivour el counte d'Everwyk qi pur le temps serra pur delivrer al dit Johan de Kesewyk vij. li. ij. s. vj. d. solonc le purport del patent de mesme la date.

[f.65B]

345

Johan etc. a touz. etc. Faceons savoir que nous avons grante et grantons par cestes presentes que touz les coinz qi devont estre venduz deinz nostre chace et guarrenne de Methewold par avise

Page 1_150

ment de noz ministres y doivent estre venduz a nostre bien ame servant William Lovegod nostre puletter et a nul autre, paiant pur chescun couple d'icelles attant come aucunes autres y soloient avant ces heures ou au present voullont paier pur ycelles, affin q'il nous pourra le pluis prestement sanz destruccion affaire servir des coinz q'embusoignerount pur les despenses de nostre hostel. Pur quoy etc. a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour de Decembre l'an xlviij.

4 Dec. 1374 THE SAVOY

346

Item une garrant fait au gardein de la chace et guarrenne de Methewold qi pur le temps serra ou a son lieutenant pur faire livre des coinz solonc le purport de la patent de meisme la date.

347

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons ordeignez et establiez nostre bien ame chivaler monsire Johan Botiller pur le bon et greable service q'il nous ad fait, conestable de nostre chastel de Liverpole el counte de Lancastre, et gardeyn de noz parkes de Tokstat et Crokestat et de Symondeswode ensemblement et de noz forestes chaces garreins et forsboys en Westderbyshire, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie en manere come nostre bien ame esquier Thomas de Heselden les tenoit de nostre doun, preignant pur ses fees et pur le bon et sauf garde d'ycelles c'estassavoir dys marcz par an pur l'office de la dite conestablerie et quarante souldz par an pur les parkes avantditz a terme de sa vie des issues de nostre seignurie de Liverpole par les mains de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra a deux termes del an illoeques usueles par ovelles porcions: donantz a ly pleyn poiar affaire touz choses que as mesmes les offices appartiegnent. Par quoy etc. En tesmoignance etc. Donnee a la chastel de Hertford le x. jour de Decembre l'an xlviij.

10 Dec. 1374 HERTFORD CASTLE

348

Item une lettre al receyvour el countee de Lancastre pur ly paier les sommes contenuz en la dit patent solonc le purport des lettres patentes suisditz de meismes les fourme et date.

349

Item une autiel a nostre seneschal en le countee de Lancastre

Page 1_151

pur ly mettre en possession des offices suisditz de meismes les fourme et date.

350

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons ordeignez et assignez nostre bien ame clerc sire Johan Cheyne tresorer de nostre houstel, donantz a ly plain poiar a receiver de nostre receivour general touz les deniers ordenez et assignez pur les depenses de nostre dit houstel par endenture, et faire les paiementz pur touz maneres despenses appurtenantz au dit houstel, par countreroullement de nostre cher et bien ame Thomas de Heselden countreroullour d'icel: et outre ce de paier fees et gages des gentz familiers accoustumez, et auxint pur noz almoignes offrendes cariages et autres necessaries par meisme le countreroullement, purveuz toux voies q'il respoigne a nous par voie d'accompt de ce q'il en ferra ou receivera come reison vourra demander. Par quoy nous mandons etc. a durer a nostre voluntee. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxj. jour de Novembre l'an xlviij.

21 Nov. 1374 THE SAVOY

351

Johan etc. a noz bien amez Johan Lascels, William de Tuttebury, et Johan Wrench, et a deux ou l'un de eux saluz. Purce que nous avons entenduz coment y sont certains gentz noz ligez de noz roialmes de Spaigne arrivez deinz nostre seignurie de Ogmore en Gales en un nief, les queux noz liges ount rendu a nous leur corps la dite nief et touz les biens d'ycel et esteantz er ycel, et, sicome nous seumes enfourmez, ascuns gentz celles parties ount pris et asportez certains noz biens qu'estoient en nostre dit nief sanz nostre licence encountre droit et reison; si vous mandons estroitment enchargeantz que vous faces enquerre de touz les biens et nief avantditz es queux mains ils sont et par queux persones meismes noz biens ou ascun parcel d'ycelles sont asportez ou alienez, et que vous issint ordeignez que touz celles noz biens soient entierment baillez a noz ministres illoeques, et en cas que ceux q'ount issint asportez noz biens suisditz ne les veullent delivrer a noz ditz ministres, come droit demaunde, que vous nous certifiez a le pluistost que vous [f.66A] purrez de celles persones, et de

Page 1_152

noz biens par eux alienez et leur nouns bien et distinctement. Et cestes etc. Donnee etc. al chastel de Hertford le xj. jour de Janver l'an xlviij.

11 Jan. 1374 HERTFORD CASTLE

352

Johan etc. a touz ceux etc. Faceons savoir que, nous pur l'entier affiance que nous portons envers les persones de noz bien amez Johan Wrench, William de Tuttebury, et David ap Ll. ap Vaghan, et Thomas de Evor, yceux avons ordeigne et assigne d'estre noz attournez jointment et severalment et chescun par soy, pur clamer touz les tenantz et desclamours de nostre seignurie de Kerdyf et Glomorgauno et de faire pur eux ce que la ley du marche demaunde, issint q'ils respoignent a nous des issues d'ycelles par voie d'accompt; si mandons etc. a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Savoye le vj. jour de Feverer l'an xlix.

6 Febr. 1375 THE SAVOY

353

Johan etc. a touz etc. Faceons savoir que nous, pur l'entiere affiance que nous portons envers la persone de nostre bien ame Hugh de Wombewell, ly avons ordeigne constitue et assigne d'estre nostre attourne en le commen bank, donantz a ly plein poiar et auctoritie par cestes presentes de touz choses en nostre noun faire que a meisme l'office appartiegnent en dehue manere come attient, preignant par an pur son fee c. s. d'esterlinges as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Si mandons etc. a durer a nostre volunte. Donnee a la Sauvoye le derrier jour de Septembre l'an xlviij.

30 Sept. 1374 THE SAVOY

354

Item un garrant est fait a sire Johan de Yerdeburgh garderober pur ly paier les c. s. solonc le purport du patent, et outre pur accompter ovesque ly de terme en terme pur les despenses faites entour les busoignes monseignur en le comen bank par bille du counseil et pur ly paier quanque q'il trove que a ly en soit dehue. Donnee come desus.

355

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que, pur l'entier affiance que nous portons envers la person de nostre cher et bien

Page 1_153

ame T. de Wombewell, ly avons ordeigne establie et assigne d'estre baillif de Haut Peek, quel office Dawkyn de Baistowe et Johan Hybelyn occupiont au present, preignant par an pur meisme l'office les fees accoustumez en et par la meisme manere come les avantditz Dawkyn et Johan ore preignont, donantz etc. si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le xvj. jour de Feverer l'an xlix.

16 Febr. 1375 THE SAVOY

356

Item un garrant al seneschal del Haut Peek qi pur le temps serra pur ly mettre en possession de meisme le date et fourme.

357

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour l'entier affiance que nous portons envers la person de nostre tres ame esquier Robert de Pylkyngton, ly avons ordeigne et establie nostre seneschal de touz noz terres et seignuries appurtenantz a la seignurie de Halton en le counte de Cestre, donantz a ly plain poiar et auctorite de user et exercer le dit office et de faire quanque a ycel appartient, preignant pur meismes les offices les fees et gages auncienment accoustumez. Par quoy nous mandons etc. cestes presentes a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le viij. jour de Janver l'an. 1 [1] Desunt caetera.1_154

358

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que, come nous eiesmes ordeigne nostre tres cher et bien ame Thomas de Hungreford d'estre de nostre counseil, et a cause que nous pensons de ly doner l'order de chivaler, ly avons done et grante l'office de conestablerie de nostre chastel de Mounemeuth, ove l'office de seneschalcie de Mounemeuth et de trois castelx a terme de sa vie a cause suisdite, feisant et exerceant meismes l'offices par ly ou par son lieutenant, preignant pur meisme l'offices les fees et gages accustumez as termes illoeques usueles par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Feverer l'an xlix.

18 Febr. 1375 THE SAVOY

359

Item un garrant al seneschal de Mounemeuth qi pur le temps

Page 1_154

serra pur ly paier les fees et gages accoustumes as termes usueles solonc le purport del patent de meisme la date et fourme.

360

[f.66B] 1 [1] at the foot of this folio– Scrutatur usque huc per Somercotes.1_155

Johan ete. a touz etc. Faisons savoir que, come nous par noz autres lettres patentes pur l'entier affiance que nous portons envers la person de nostre tres cher et bien ame T. de Hungreford ly eiesmes ordeigne nostre chief seneschal de touz noz terres et seignuries es touz le partes d'Engleterre decea Trent, sauvez et exceptz noz seignuries es countees de Derby et de Stafford, sicome es ditz lettres patentes est pluis plainement contenuz, les quelle lettres ne ount nul force ne vertue a durer forsque a nostre volunte, si avons done et grante au dit Thomas par an pur tout le temps q'il serra en meismes l'office pur son [fee] cent marcz apprendre annuelement des issues de nostre seignurie en le counte de Wilts' par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps sera a iiij. termes del an, c'estassavoir les termes de Pask, de la Nativite Saint Johan le Baptiste, Saint Michel, et Noel, par ovelles porcions; et outre ce ly avons grante pur ses gages pour tout le temps q'il serra en meisme l'office quant il serra demurrant sur nostre counseil hors de nostre houstel ou en travaillant sur noz busoignes vj. s. viij d. chescun jour. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Feverer l'an xlix.

18 Febr. 1375 THE SAVOY

361 2 [2] Cancelled.1_155

Item une garrant a nostre receivour en le counte de Wiltshire pur ly paier les cent marcz par an as termes suisditz et vj. s. viij. d. le jour solonc le purport del patent. Donnee ut supra.

362

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, pur l'entier affiance que nous portons envers la person de nostre tres cher et bien ame Thomas de Hungreford, ly avons ordeigne nostre chief seneschal de touz noz terres et seignuries es touz les parties d'Engleterre decea Trent, sauvez et excepts noz seignuries es countees de Derby et de Stafford, donantz etc. si mandons etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Feverer l'an xlix.

18 Febr. 1375 THE SAVOY

Page 1_155

363

Johan etc. a nostre receivour en le counte de Wilteshire q'ore est ou qui pur le temps serra saluz. Come nous par noz lettres patentes ut in primo patente istius folii usque huc, si voulons et vons mandons que des issues de vostre receit paiez et delivrez au dit Thomas ou a son certain attourne les cent marcz suisditz as termes suisditz d'an en an annuelment; et auxint que vous ly paiez les avantditz vj.s. viij.d. le jour pour le temps que le dit Thomas serra hors de nostre compaignye et hors de Loundres en nostre service, receivant etc. lettres d'acquitance par les quelle etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Feverer l'an xlix.

18 Febr. 1375 THE SAVOY

364

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et assigne nostre bien ame clerc William Derwent a demurrer devers nostre tres cher et tres ame compaigne la Royne, et receyver touz les deniers assignez a sa chambre, donantz au dit William pleine povoir de faire les acates et purvoiances de touz choses au dite chambre busoignables, et de paier pur ycelles ensemblement et pour touz autres choses coustages et despenses necessaires touchantz son office celle partie; purveuz toutesvoies q'il respoigne ent a nous par voie d'accompt come raison demandra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xxiiij. jour d'Avril l'an xlix.

24 April 1375 THE SAVOY

365

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne establie et assigne nostre bien ame Richard de Tounelay nostre viscount en le counte de Lancastre de le fest de Saint Michel proschein avenir tanque a meisme le fest alors proschein ensuant, et outre tanque que nous plerra, solonc l'effect et fourme de noz autres lettres patentes par les quelles nous ly avons ordeigne nostre seneschal illoeques cest present an, donantz a ly plein povoir et auctorite etc. ensi q'il respoigne par voie d'accompt a les officers nostre tres redoute seignur et piere le Roy en son escheker, et nous descharge devers ly en ce que a nostre dit seignur et piere attient, et a nous et a noz officers en ce que a nous et a noz officers attient; si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenylworth le 1 [1] Deest.1_156 jour de Augst l'an xlix.

August 1375 KENILWORTH

Page 1_156

[f.67A]

366

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et assigne noz bien amez William de Caldham de Pikeryng et Aleyn Scott et chescun d'eux estorours de noz barbiz et de noz autres bestes en le counte d'Everwyk; si mandons etc. cestes presentes a durer tanque a nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenylworth le xxx. jour d'Augst l'an xlix.

30 August 1375 KENILWORTH

367

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne constitue et assigne nostre bien ame servant Johan Tanner pur faire nostre purvoiance de toute manere de pulaille et queuxconqes autres choses appurtenantz al office de nostre puletterie pur les despenses de nostre houstel pur noz deniers paiantz: pur qoy nous mandons etc. a durer etc. a volente. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Octobre l'an xlix.

13 October 1375 THE SAVOY

368

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne constitue et establie nostre bien ame Thomas de Saint Alban gardeyn de noz fees et franchises, et a tenir les letes et courtes es countees de Surrey, Sussex, Essex, et Kent, donantz a ly plein povoir de touz choses faire que a meisme l'office appartiegnent, parensi toutes voies q'il respoigne a nous par voye d'accompt des issues et profitz sourdantz de meisme l'office, preignant pour ycel autielx fees et gages come autres ont pris q'ont occupie le dit office avant ces heures; si mandons etc. ces presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Sauvoye le xiiij. jour d'Octobre l'an xlix.

14 October 1375 THE SAVOY

369

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne constitue et assigne nostre bien ame Richard de Horton gardein de touz noz fees et franchises es countees de Northampton, Warwyk, et Leycestre, et auxint pour estre baillif a tenir noz courts del honour de Leycestre el conte de Northampton, donantz etc. parensi toutevois q'il respoigne a nous des issues et profitz surdantz des ditz offices come ordre d'accompt demande et requiert, preignant

Page 1_157

pur ycels offices les fees accoustumez; si mandons etc. ces presentes a durer tanque nous plerra. Donnee ut supra.

370

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne constitue et establie nostre cher et bien ame William de Nesfeld nostre seneschal de nostre chastel manoir et honour de Knaresburgh ove les appurtenantz, a avoir [et] tenir a terme de sa vie, donantz a ly pleine povoir de tenir noz courtes et faire quanque au dit office appartient; preignant pur ycel office pur des fees dys marcz par les maines du receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions; si mandons etc. Donnee etc. a Sauvoye le xv. jour d'Octobre l'an xlix.

15 Oct. 1375 THE SAVOY

371

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, pur l'entier affection que nous portons devers la persone de nostre tres cher et bien amez William de Nesfeld, lui avons donez et grante nostre bone congie et licence de demurer et residence faire deinz nostre chastell de Knaresburgh quant et par tout le temps que plerra sanz destourbance de nully; si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoie le xv. jour d'Octobre l'an etc. xlixme.

15 Oct. 1375 THE SAVOY

372

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et assigne nostre bien ame Johan Wolf gardein de noz fees et franchises es countes d'Oxenford, Berk', Sutht', Wilt', et Somerset, donantz a ly pleine povoir et auctorite de seisir es noz maines lever et cuiller touz les biens des futifs et de felons et touz autres choses a nous attiegnantz par voie d'eschete es countes suisditz, ensi q'il respoigne a nous et noz ministres par voie d'accompt de ce q'il ensi receyvera come ordre d'accompt demaunde et requiert, preignant pur meisme l'office les fees et gages en manere come Robert Wolf prist pur ycelle au temps q'il occupia meisme l'office; si mandons etc. cestes presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Leycestre le xviij. jour d'Augst l'an xlix.

18 August 1375 LEICESTER

Page 1_158

[f.67B]

373

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, pur l'entiere affiance que nous portons envers les persones de noz bien amez Johan Wrench, William de Tuttebury, et David ap Ll. ap Vaghan, et Thomas Eror, yceux avons ordeigne et assigne d'estre noz attournes joinctement et severalement et chescun par soy pur clamer touz les tenantz et desclamours de nostre seignurie de Kerdyf et Glomorgan, et de faire pur eux [ce]que la ley de marche demaunde, issint q'ils respoignent a nous des issues d'icelles par voie d'accompt; si mandons etc. cestes presentes a durer etc. a nostre volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de Feverer l'an xlix.

6 Febr. 1375 THE SAVOY

374

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, pur l'amour que nous portons envers la persone de nostre tres cher et bien ame Johan Pyel, burgeys de Londres, desirons que favour ease et desport ly soient faites en ce que ly purra valoir et lieutener; si mandons et commandons a touz noz officers et ministres et purvoiers queuxconqes de nostre houstel, et prions a touz autres, q'ils ne preignent nulles charres pessons fein aveins litere pulaille n'autres choses queuxconqes a nostre oeps del dit Johan ne de ses tenantz deinz sa seignurie en le counte de Northampton ou ailleurs, eins ly facent tout l'ease et desport q'ils bonement pourront; cestes presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour d'Avril l'an xlix.

14 April 1375 THE SAVOY

375

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que purce que nous, voullons que tout l'ease favour et desport soient faites as les tenantz de nostre tres cher et tres ame compaignoun le Cont de Salesbury, que ce pourra bonement, mandons et commandons a touz noz officers et ministres queuxconqes que les tenantz du dit cont demourrantz deinz la seignurie de Candeford ove les appurtenances ne preignent nulle manere de vitailles bles ne pullaille ne autres choses, einz lour facent tout l'ease et desport que bien purront; cestes presentes a durer tanque a nous plerra. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le xvij. jour de Septembre l'an xlix.

17 Sept. 1375 KINGSTON

Page 1_159

376

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne establie et assigne nostre bien ame Roger de Brokhols gardein de noz fees et franchises en le counte de Lancastre de le fest de Saint Michel proschein avenir tanque a meisme le fest de Saint Michel alors proschein ensuant, et autre tanque a nous plerra, solonc l'effect et fourme de noz autres lettres par lesquelles nous ly avons ordeigne gardein des ditz fees et franchises cest present an, donantz a ly pleine povoir de touz choses faire que a meisme l'office appartiegnent, issint q'il respoigne a nous par voie d'accompt de ce que a nous ent attendra; si mandons etc. cestes presentes a durer tanque nous plerra. Donnee etc. a Kenyllworth le xxx. jour d'Augst l'an xlix.

30 August 1375 KENILWORTH

377

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne establie et assigne nostre bien ame Richard de Towneley nostre viscont en le counte de Lancastre de le fest de Saint Michel proschein avenir tanque a meisme le fest de Saint Michel alors proschein avenir, et autre tanque nous plerra, solonc l'effect et fourme de noz autres lettres patentes par les quelles nous ly avons ordeigne viscont illoeques cest present an, donantz a ly pleine povoir et auctorite de touz choses faire que a meisme l'office appartiegnent, ensi q'il respoigne par voie d'accompt a les officers de nostre tres redoute seignur et piere le Roy en son escheker, et nous descharge devers ly en ce que a nostre dit seignur et piere attient, et a nous et noz officers en ce que a nous attient; si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenyllworth le derrier jour d'Augst l'an xlix.

31 August 1375 KENILWORTH

[f.68A]

378

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous a la request de nostre tres cher et bien ame monsire Robert Rous voullons que tout l'ease favour et desport soient faites a nostre bien ame Estiephen de Derby, en quanque bien purra; si mandons etc. a durer tanque a nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kyngeston le le xix. jour de Septembre l'an xlix.

19 Sept. 1375 KINGSTON

379

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et

Page 1_160

assigne nostre bien ame Geffrey del Hale nostre baillif del soke et wapentak de Pykeryng, donantz a ly pleine poiar de touz choses faire que a meisme l'office appartient, parensi q'il respoigne a nous par voie d'accompt des issues de meismes l'offices surdantz, preignant les fees et touz autres profitz de auncien temps ent accoustumez; si mandons etc. a durer a nostre volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Septembre l'an xlix.

28 Sept. 1375 THE SAVOY

380 1 [1] Folio 68 B is blank.1_161

[f.69A] 2 [2] At the head of this in the text:– Donaciones et Concessiones.1_161

A touz y ceux qui cestes lettres verront ou orront Johan Duc de Lancastre salutz en Dieu. Sachez nous avoir grantez et venduz a Ph. Holgot la garde des terres et tenementz rentes et servises ove lours appurtenances queux Walter Fay jadys de nous tient en Maynneston en le countee de Hereford, a avoir et tenir la dite garde ove les profitz puis la mort le dit Walter a dit Ph. ses heires et ses executours tanque au plein age George filz et heir le dit Walter, et issint de heir en heir tanque au plein age un des heires de dit Walter, salvant a nous les mariages, fees et avowesons des esglises, si ascuns y soient; rendant ent a nous vintz marcz al fest de Pasques proschein venant etc. Donnee etc. le xxviij. jour de Novembre l'an etc. d'Engleterre quarante quint et de France xxxijde.

28 Nov. 1371

381

Johan filz etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons que, pour le bon et greable service que nostre bien ame Johan de Sprotburgh nous ad fait [et ferra] par le temps avenir, avons grantez a ly l'office de baillif de Halikeld en Richemondeshire, ovesque la garde des wapentakes deinz la dite baillie, et ove toutes autres choses appurtenantz as meismes les offices, en manere come autres qui ont estez en celles ont eu et faitz resonablement en temps passez, a avoir et tenir tancome il se porte bien et loialment en les offices susdites. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Fenwyc le quarte jour de Novembre l'an etc quarant quint.

4 Nov. 1371 FENWICK

Page 1_161

382

Johan filz etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons coment par noz lettres patentes et endentez nous grantaismes et lessaismes nagaires a ferme a nostre cher et bien ame servant Robert de Bolthorp certaines terres et tenementz ove les appurtenances en la ville de Bramwyth appellez "Briddecroft" deinz nostre honur de Pountfreit, sauve les feez, vehues de franke plegg, et les courtes, a tenir au dit Robert a terme de quarante ans, rendant ent a nous et a noz heires cynk marcz d'esterlinges par an as termes de Pasques et Seint Michel par oveles porcions, sicome es dites lettres est contenuz plus au plein, nous, pour le bon et agreable service que le dit Robert nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussi pource qu'il ad fait restituer meismes les lettres endentez a canceller en nostre chancellerie, veullantz faire a ly grace plus especiale, avons done et grante donons et grantons au dit Robert meismes les terres et tenementz ove touz lour appurtenances, a avoir et tenir a ly au terme de sa vie sanz riens rendre a nous ou a noz heires pour ycelles le terme de sa vie durant. En tesmoignance etc Donnee etc. a Kyngeston en Dorset etc. le second jour de Janver l'an etc. quarante quint.

2 January 1372 KINGSTON

383

Johan filz etc. a nostre bien ame Robert de Morton nostre receivour deinz l'onur de Pontfreit salutz. Come par noz lettres patentes eions donez et grantez a nostre bien ame servant Robert de Bolthorp certaines terres et tenementz etc. ut supra, sicome es noz dites lettres est contenuz plus au plein, voulons et vous mandons que le dit Robert soeffrez et laissez meismes les terres et tenementz ove touz lour appurtenancez avoir et joier paisiblement, solonc le contenue et purport de noz lettres avantditez. Et voulons que de la ferme d'ycelles vous soiez deschargez vers nous per garrant de cestes noz lettres. Donnee a Kyngeston etc. ut supra.

384

Johan filz etc. a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront saluz. Savoir vous faceons que pour le bon et agreable service que nostre ame servant Rauflyn de Croston nous ad fait tant es parties d'Espaigne come aillours, ly avons done et ottroiez cynk marcz

Page 1_162

d'esterlinges apprendre annuelment le course de sa vie durant des issues de nostre receyte de la Dusche de Lancastre, par le maynes de nostre receyvour illoeques qui pour le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le quint jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante et quint.

5 January 1372 KINGSTON

385

Item est faite un garrant a William de Horneby nostre receyvour illoeques pur ly faire paiement selonc la fourme du patente susdite et as termes susditz durant le course de sa vie. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le sysme jour de Janver l'an etc. ut supra.

386

Johan filz etc. a touz qui cestes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que nous avons grantez et venduz a nostre bien ame monsire Gerrard [f.69B] de Braybroke chivaler la garde de toutes les terres et tenementz rentes et services ove toux lour appurtenantz, forspris feez et avowesons des eglises, es countees de Derby et Warwyk, les queux terres et tenementz rentes et services a nous appartienont par cause de nounage Hugh filz et heir Thomas Shirle chivaler, les queux terres et tenementz le dit monsire Thomas de nous tenoit come de nostre honour de Tuttebury, paiant pour la dite garde a nostre receyvour de Tuttebury cent marcz d'esterlinges, c'estassavoir a les festes de Pasques, et de Saint Johan Baptiste ore proschein venantz par ovelles porcions, a avoir et tenir les avantditz terres et tenementz rentes et services ove touz lour appurtenantz es countees susdites en manere come desus est dit au dit monsire Gerrard et ses assignez tanque au plein age de dit Hugh sanz rien oultre a nous ent rendre. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le vint et noefisme jour de Janver l'an du regne etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

29 January 1372 THE SAVOY

387

Item est faite un garrant a monsire Godefrey Foljambe, seneschalle en les countees de Derby et Warwyk, qu'il face delivrance

Page 1_163

des dites terres et tenementz au dit monsire Gerard de Braybroke a avoir et tenir [selonc] la contenue de la patent susdit.

388

Johan filz etc. a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que de nostre grace especiale avons baillez et lessez a fermer a nostre tres cher bacheler monsire Johan de Bosevill chivaler les terres et tenementz ove les appurtenantz qu'estoient a Norman deinz la ville de Cheet, les quelles terres et tenementz le dit monsire Johan avoit et tenoit nadgaires del grant de nostre tres cher piere en ley Henry, nadgaires Duc de Lancastre, qui Dieux perdonne, a avoir et tenir au dit monsire Johan et ses assignez du jour de la date de cestes tanque a la fyn de quarante anz adonques procheinz ensuant, rendant ent a nous et a noz heires vint souldz par an as termes illoeques usueles par ovelles porcions. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le vint et octisme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante sisme etc.

28 January 1372 THE SAVOY

389

Johan filz etc. a touz ceux etc. que cestes lettres verront ou orront salutz en Dieu. Come devant ses heures avons grante et lesse a William le Ferour de Leycestre une mees ove les appurtenantz en nostre ville de Leycestre resaunt en un rue appelle "Swynesmarket" jouste la port del est, a tenir de nous et de noz heirs a terme de cynkant aunz, solonc ce que en une endenture ent entre nous et le dit William fait plus a plein est contenuz, rendant par an a nous et noz heirs tresze souldz et quatre deniers; sachez nous avoir done et grante la dit rent a nostre ame valet Johan de Bathe apprendre par les mains le dit William ou de ses heirs ou executours durant le dit terme de synkant aunz, issint que si le dit Johan deive devant la fyn de dit terme que meisme le rente partent a nous et noz heirs. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le quinzsme jour de Feverer l'an etc. quarant sisme et de France trent et tierce etc.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

Page 1_164

390

Item une lettre de garrant est fait a William le Ferour de Leycestre pur paier [f.70A] a Johan de Bathe tresze souldz et quater deniers en quelle meisme celuy William est tenuz a monseignur pur un mees quelle il tient en la ville de Leycestre au terme de cynkant anz. Donnee a le Sauvoye le xv. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et France trent et tierce.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

391

Johan filz etc. a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que, pour le bone et greable service que nostre bien ame Johan Crowe de la Saint Botulph nous ad fait et ferra en temps avenir, avons donez et grantez au ly une schoppe ove une soler susedifiez scitez en une rue de la dite ville de Saint Botulph nomez "Pynsonlane," a avoir et tenir de nous et noz heires a terme de sa vie, sanz rien rendre a nous ou noz ditz heires pour les dites shoppe et sole course de sa vie durant. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a la Sauvoy le xxvj. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiije

26 Febr. 1372 THE SAVOY

392

Item est faite une lettre de garrant a Roger Toupp' seneschalle de la dite ville de Saint Botulph pour soeffrer le dit Johan Crowe avoir et joyer les dites shoppe et soler selonc la contenue et fourme de la patent susdite. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviije. jour de Feverer l'an etc. ut supra.

28 Febr. 1372 THE SAVOY

393 1 [1] Cancelled.1_165

Johan filz etc. a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront saluz. Savoir vous faceons que, pur le bon et greable service que nostre bien ame servant William Stacy nous ad fait et ferra en temps avenir, a ly avons donez et ottroiez quarante souldz d'esterlinges par an apprendre annuelment le course de sa vie durant des issues de nostre manoir de Chesthont, par les maynes de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et Seint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance de quelle chose nous [avons] fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a nostre chastelle de Hertford le primer jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

1 March 1372 HERTFORD CASTLE

Page 1_165

394 1 [1] Cancelled and, in the margin:– quia aliter infra.1_166

Item est fait une lettre de garrant a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford, receyvour de nostre manoir de Chesthont, pur faire paiementes a William Stacy susdit annuelment as termes contenuz en la patente susdite, solonc purport et contenue de meisme la patente. Donnee etc. a chastelle de Hertford le seconde jour de Marcz l'an etc. ut supra.

2 March 1372 HERTFORD CASTLE

395

Johan filz etc, a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que, de nostre grace especiale et pur le bon et greable service que nostre bien ame Nicholas Kymbell nous ad fait et ferra en temps avenir, avons donez et grantez au ly nostre manoir de Staunden pres de Hungreford ove les appurtenances, a avoir et tenir de nous et de noz dites heirs apres la morte Johan Aldewyncle au terme de la vie le dit Nicholas, rendant ent a nous et noz dites heirs checun an, apres la morte le dit Johan Aldewyncle et durant la vie le dit Nicholas, as festes de Pentecost et de Seint Martin dys livres deux souldz sys deniers par ovelles porcions; sauvant toutes voies a nous et a noz ditz heirs l'avoueson de la chapelle illoeques qu'est appurtenant a la dit manoir. En tesmoignance etc. Donnee a Ja Sauvoye le xxvj. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

26 Febr. 1372 THE SAVOY

[f.70B]

396

Johan filz etc. a touz ceux qui cestes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que, de nostre grace especiale et pour le bon et greable service que nostre cher et bien ame clerc mestre Rauf de Ergom nous ad fait et ferra en temps avenir, ly avons donez et grantez donons et grantons par cestes presentes vint marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelment par les maynes de nostre receyvour general qui pour le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance de quelle chose nous avons placchez le signet de nostre anel et mys nostre prive seal a cestes noz lettres patentes. Donnee a nostre chastelle de Hertford le primer jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

1 March 1372 HERTFORD CASTLE

Page 1_166

397

Item est faite une lettre de garrant a sire William de Bughbrigg pour faire paiement au dit mestre Rauf ou a son attourne des dites vint marcz checun an as termes susdites selonc le contenu et purport del patent susdit.

398

Johan filz etc. a touz ceux qi cestes lettres verront ou orront saluz. Sachez nous, pur le bon et greable service que nostre tres cher et bien ame esquier Johan de Neumarche nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir donez et grantez a lui diz marcz par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre manoir de Tanself, par les maines de nostre receivour illoeques q'est ou qi pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions. Et en cas que le dit rent de diz marcz issint a lui grantez soit a derier par deux moys en partie ou en toute apres aucun de les termes susdites bien lise au dit Johan Neumarche entrier la dit manoir et illoeques destrendre et les destresses enchacer et detenir tanque gree lui soit faite des arrerages a lui ent duez. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

399 1 [1] Cancelled.1_167

Johan filz etc. a touz etc. saluz. Savoir vous fasons que, de nostre grace especial et pur le bon et greable service que nostre ame servant Godfrey nostre berber nous ad fait cea enarriere et ferra par le temps avenir, ly avons done et ottroie cent souldz d'esterlinges apprendre annelement le course de sa vie durant de la receite de nostre ville de la Seint Botulph, par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions, ou tanque pur l'estat du dit Godefrey ayons autrement ordenez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xix. jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

19 January 1373 THE SAVOY

400 1 [1] Cancelled.1_167

Item un garrant a sire Johan de Stafford nostre receyvour de la

Page 1_167

Seint Botulph pur paier a dit Godefrey cent soldz checun an as termes susditz solonc le contenu et purport de la patent susdit.

401

Johan filz etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons que, pour le bone et greable service que nostre bien ame servant Johan Halstede nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint en recompensacionem des grantes coustages travaille et perdes qu'il ad soeffrez mayntfoitz en nostre dit service, ly avons donez et grantez la garde de certaines terre[s] et tenementz ove lour appurtenantz que fuerent nadgaires Johan Seinttlowe, les quelles terres et tenementz sont en nostre garde par cause de nonnage George Seinttlowe, filz et heir le dit Johan Seinttlowe, a avoir et tenir sa dite garde ove touz les profitz appourtenantz a ycelle de nous et noz heires au dit Johan Halsted tanque au pleine age l'evantdit [f.71A] heir; salvant a nous et noz heires le mariage feez et avowesons des esglises si ascuns y soient. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre chastelle de Herteford le seconde jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiije.

2 March 1372 HERTFORD CASTLE

402

Item est faite une lettre garrant a William de Haddon, feoder en le countee de Cantebrigg, pour ly leisser avoir et joier la dite garde, c'estassavoir de la date du patent susdite tanque au plein age del heir avant nomez selonc la contenue et purporte de patente susdite. Donnee etc. le xij. jour de Mars l'an etc. ut supra.

403

Johan par la grace de Dieu etc. Savoir vous faissons nous, de nostre grace especiale et al honour et plesance de Dieux et de seint esglise, avoir ottroiez a nostre bien ame clerc sire Johan Seggenaux, persone de l'esglise de Berwyk en Elmet, durant la temps que il serra persone illoeques, covenable maereme pur edifier et reparailler le chauncell de sa dite esglise et les meisons de sa rectorie quant et quelle temps que busoigne serra, apprendre et avoir resonablement deinz nostre parke de Roundhey par le livere et surveue de nostre chief forestier qi pur le temps y serra. En

Page 1_168

tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre chastelle de Hertford le quart jour d'Aprille l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

4 April 1372 HERTFORD CASTLE

404

Item un garrant a nostre tres cher et bien ame monsire Robert de Swylyngton nostre chief forestier deinz l'onour de Pountfreit, ou a son lieutenant illoeques, pur faire livrer a dit sire Johan ou a son attourne illoeques a quelle temps que busoigne serra, selonc la contenu et purport de noz lettres patentes susdites. Donnee etc. ut supra.

405

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. saluz. Savoir vous fasons nous de nostre grace especial avoir ottroiez a nostre bien ame monsire Gerveys de Clyfton deux deymes de grece a avoir chescun an en temps de saison tancome a nous plerra deinz nostre chace de Duffeldfrith par la livere de nostre forestier illoeques qui pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donne soubz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xv. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

15 April 1372 THE SAVOY

406

Item un garrant ent fait a Johan de Bradsagh, nostre forestier de Duffeldfrith, ou a son lieutenant illoeques, pur livrer a dit monsire Gerveys les dites deymes solonc le purport et contenue de noz lettres patentes susdites. Donnee etc. ut supra l'an etc. ut supra.

407

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons que, come le vintisme jour de Novembre l'an quarant quarte noz amez tenantz Johan Albon, Gamelyn Impheye, et Wauter Parchemyner de Chesthont, ussent achatez de nostre counseil le subbois de les deux poles appellez les Pondes tanque a nostre park sur le west partie de meismes les Poles et issint decendant les fosses del auncien park pour vint et une livres appaier l'une moite al fest de Pentecost adonques prochein ensuant et l'autre moite al fest de Saint Michel alors prochein avenir; et avoient jour pour voider et carier le dit subbois jusques al [f.71B] fin de

Page 1_169

trois anz procheins suantz apres la xx. jour susdit; et a cause que devant ore noz ditz tenantz n'avoient riens de ce souz nostre seal il nous ount suppliez pur accepter le dit vent et a ycelle nous agreer; nous a la dit vent assentantz et agreantz et outre ce veullantz et grantantz que noz ditz tenantz eient et enjoient les covenantes susdeclarez sanz destourbance ou empeschement. Donnee etc. a la Sanvoye le tierz jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tiercz.

3 May 1372 THE SAVOY

408

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. Sachez nous avoir ottroiez a nostre tres chere compaigne la Royne pur ses necessaires despences de sa chambre sys centz sessante sys livres tresze souldz et quatre deniers d'esterlynges par an, c'estassavoir des issues de nostre seignurie de Tuttebury cynk cent livres; et des issues de nostre seignurie de Pountfreit cent sessante sys livres tresze souldz et quatre deniers; a resceivoir chescun an as les termes de Pasque et de Seint Michel par oveles porcions par les meins de noz resceivours illoeques qi ore sont ou qi pur le temps y serront. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donez soutz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xij. jour de Marcz l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

12 March 1372 THE SAVOY

409

Johan par la grace de Dieu etc. a touz qui cestes noz lettres verront ou orrontz salutz. Come par noz lettres patentes grantasmes nadgaires a nostre tres chere damoiselle Katerine de Swynford, pour le bone et greable service quelle avoit fait et ferroit a nostre tres chere compaigne, que Dieux assoille, vint marcz par an aprendre par les maynes de nostre receyvour del honeur de Leycestre qui pur le temps y serroit des rentes fermes et autres issues de sa baillie as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, tanque pour la dite Katerine eussiens autrement ordenez; et puis apres pour la tres grande affeccion que nostre dite compaigne avoit envers la dite Katerine, et a cause que elle

Page 1_170

susrendist en nostre chancellerie les lettres patentes avantditz a canceller, donasmes et grantasmes par noz autres lettres au dite Katerine vint marcz par an a terme de sa vie, apprendre et receyver des issues de nostre seignurie de la Saint Botulph, par les maynes de nostre receyvour illoeques q'est ou qui pour le temps serra, a les termes susditz par ovelles porcions; et nous ja, de nostre grace especiale, et par cause de son service susdit, et aussi pour ce que elle nous ad susrenduz a nostre dite chancellerie a canceller les lettres patentz de vint marcz avanditz, voulons faire a elle plus large grace, avons donez et grantez au dite Katerine cynquant marcz par an aprendre a terme de sa vie des issues de nostre seignurie deinz le countee de Nicole par les maynes de nostre receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

15 May 1372 THE SAVOY

410

Item une lettre de garrant est fait a sire Johan de Stafford, receyvour en le counte de Nicole susdit, pour faire paiement au dite Katerine des ditz cynquant livres as termes susditz, d'an en an le course de sa vie durant, selonc la contenue et purport des lettres patentes susescriptes. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour de May l'an etc. ut supra.

16 May 1372 THE SAVOY

[f.72A]

411

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. saluz. Savoir vous fasons que nous de nostre grace especiale avons donez et grantez et par ceste nostre chartre confermez a nostre bien ame Johan de Halstede un mes et une acre de terre ove les appurtenances en Waltham Crois en la paroche de Chesthont, qu'estoient a William de Honesdon, queux tenuz de nous en bondage par certaines services, a avoir et tenir les ditz mees et terre ove les appurtenances franchement au dit Johan ses heirs et ses assignez de nous et de noz heirs a touz jours, rendant ent a nous et a noz heirs susditz annuelement vint et deux deniers as termes illoeques usueles par oveles porcions, et fesant seute a nostre grant courte

Page 1_171

illoeques deux foitz en l'an pur touz autres services et custumes affaire pur ycelles. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Mars l'an xlvj.

20 March 1372 THE SAVOY

412 1 [1] Cancelled and unfinished.1_172

Johan filz etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons donez et grantez et par ceste nostre chartre confermez a noz chers et bien amez Robert de Swylyngton l'uncle, William Croiser, Godefrey Foljaumbe, chivalers, maistre Rauf de Ergom, William de Bughbrigg, et Johan de Stafford, clercs, touz les terres et tenementz ove les appurtenances en la ville de la Saint Botulph quelles purchasaismes nadgaires de Geffrey de Sutton, et un mees appellez "Gysorshalle" ove touz les appurtenances coustumes fraunchise parcelles de ditz tenementz a ces appurtenantes et appendance ou regardance en queconque manere en la dite ville de la Saint Botulph, ove l'office de tronage et poisage en meisme la ville de la Saint Botulph, quelle nadgaires avoiesnes de purchase; et les wapentakes de Hang Halikeld et Gillyng ove les appurtenances en le countee d'Everwyk, lesquelles nadgares avoiens du doune nostre tres redoute seignur et piere le Roy, ove touz maneres des profitz coustumes franchise appendance ou regardance en queconque manere; et une parcelle ove un conynger ove les appurtenances en Somercotes, quelle nous purchasaismes de Waryn de Somercotes, et cent acres de terre et de pree ove les appurtenances en meisme la ville de Somercotes, ovesque l'avoweson de l'esglise de la dite ville; a avoir et tenir as ditz Robert, William, Godefrey, Rauf, William, et Johan, leur heirs et assignez des chiefs seignurages des fees par les services ent duez et accoustumez a touz jours. Et nous l'avantdit Duc

413

Johan filz du Roy d'Engleterre etc. a touz etc. saluz. Sachez que nous avons donez et grantez et par cheste chartre confermez a nostre bien ame Esmon Fauconer deux mees et la moite d'une mees xxvij. acres de terre, une acre de pree, et trois acres de pasture a trois bestes en la "Mullelase" ove les appurtenances,

Page 1_172

que feurent a Johan Molyners, en Chesthunt, quelles il tenoit de nous en bondage par certaines services, a avoir et tenir franchement au dit Esmon et ses heirs de nous et de noz heirs; rendant ent annuellement xiiij. s. as termes illoeques usueles par oveles porcions, et fesant suyt a nostre court deux foitz en l'an tant seulement, c'estassavoir l'un foitz a nostre grant court illoeques prochein apres le fest de Pasques, et l'autre foitz a nostre grant courte prochein apres le fest de Seint Michel, pur toutes autres services et coustumes affaire pur ycelles. Donnee a Sauvoye le primer jour de Decembre l'an xliiij.

1 Dec. 1370 THE SAVOY

414

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. Savoir vous faceons que, pur la tres grant et entiere affeccion et parfait amour que nous avons et portons envers la persone de nostre tres cher et tres ame cousin monsire Henry le sire de Percy, ly avons ottroiez congie et licence a quelle heure qu'il passera parmy noz terres et seignuries il purra deinz chescun de noz forestes ou chaces par survewe d'aucun de noz forestiers illoeques prendre deux ou trois bestes savages, c'estassavoir cerfs ou bisses deymes ou daymes solonc ce que le saison del an demande et requiert, et ce sanz empeschement de nous ou de noz heirs. Par quoy nous mandons et commandons a touz noz seneschax forestiers baillifs et noz autres ministres queconques que au dit sire en ce fesant soient obeissans et duement entendans. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de May l'an xlvj.

14 May 1372 THE SAVOY

[f.72B]

415

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. Pour ce que trovez est par enquest devant monsire Godefrey Foljaumbe, chief seneschal de nostre honour de Tuttebury, et sire Robert atte More nostre [receyvour] del dit honour, pris de nostre mandement et retournez en nostre chauncellery, que monsire William des Ferers, jadys count de Derby et seignur del dit honour, dona et ottroia une porcion de disme de ses demeignes terres de Spondon a un son chapellein chantant divines services en la chapelle deinz son chastelle de Tuttebury, apprendre au dit chapellein et a ses suc

Page 1_173

cessours illoeques chantanz divines services a touz jours, pur quelle porcion touz les chapelleins qui depuis le dit doune ont occupiez la chanterie de la dite chapelle, par composiscion sur ce faite, soleient prendre quatre marcz par an par les maines des freres de Saint Lazer de Braton, qui tienent la dite esglise de Spondon en propre oeps; et que nostre tres cher piere en ley Henry, nadgaires Duc de Lancastre, que Dieuz pardonne, apres la mort un Rauf Brouster, qui estoit presentez au dite chanterie et morust en le primer pestilence, dona ycelle chanterie a un chapellein qui de meisme l'empensicion n'avoit pas conussance ne notice, et a cause nostre dit piere en ley par injuste suggestion sur ce fait a ly la dit empension dona a Johan Butneys, clerc en l'eschequer nostre tres redoute seignur et piere le Roy, qui le tenoit a toute sa vie; et apres son deces par ignorance del chapellein illoeques meisme le nostre piere en ley ottroia a sa volunte ycelle empension a un chapellein del chapelle de la commonalte de la ville de Beaurepair, en eide de la chanterie illoeques, a cause del nounpoiar des tenantz illoeques apres la dite primer pestilence: nous, ehu regarde a les choses avant declarez, et que la dite empension est parcelle de meisme la chanterie, a la reverence et honour de Dieu et de sa sainte esglise, et en augmentacion de divine service de la dite chanterie, volantz et grantantz qu'il eyt et enjoie meisme l'empension a ly et ses successours a touz jours, solonc la fourme de les primere ordinance et doun et ottroie susditz, sanz empeschement de nous et de noz heirs noz seneschalx bailliffs et autres noz ministres queconques. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiij. jour d'Avril l'an xlvj.

23 April 1372 THE SAVOY

416

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceous que nous, de nostre grace especiale, et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert Atherston nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons grantez vint souldz d'esterlinges a terme de sa vie, apprendre annuelement des issues de nostre seignurie de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par

Page 1_174

oveles porcions, ou tanque pur son estat eions autrement ordenez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de May l'an xlvj.

24 May 1372 THE SAVOY

417

Item est fait un lettre de garrant a sire Robert atte More, nostre receyvour de Tuttebury, pour livrer au dit Robert les ditz vint souldz d'an en an le course de sa vie durant, solonc le purport et contenue des lettres patentes susdites. Donnee etc. a la Sauvoye le x[x] v. jour de May l'an xlvj.

25 May 1372 THE SAVOY

418

Johan par la grace etc. a touz etc. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale, et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Aleyn Freston nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons grantez deux marcz d'esterlinges a terme de sa vie, apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Higham Fereres par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, tanque pur son estat eions autrement ordenez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de May l'an etc. xlvj.

24 May 1372 THE SAVOY

[f.73A]

419

Item une tiele patent de meisme la fourme et de meisme la date est fait a Johan Yeyken.

420

Item une tiele patent a Johan Haytfeld de meisme la fourme et de meisme la date.

421

Item une tiele patent a Symon Redesdale de meisme la fourme et de meisme la date, forsque prendra que vint souldz.

422

Item un garrant est fait pur les ditz Aleyn Freston, Johan Yeyken, et Johan Haytfeld, a le receyvour de Higham Ferers q'ore est ou qi pur le temps serra, pur livrer a chescun de eux annuelement deux marcz, et a Symon Redesdale susdit les vint soldz susdites, solonc le purport et contenue de leur lettres patentes sus dites. Donnee a la Sauvoye le xxvj. jour de May l'an etc. xlvj.

26 May 1372 THE SAVOY

Page 1_175

423

Johan par la grace de Dieu etc. Savoir vous faceons que, pur la grante affecion que nous avons a nostre tres cher en Dieu frere William de Baddeby, nostre confessour, et en oevere de charite, avons grantez au dit frere William dys livres d'esterlinges par an, apprendre des issues de nostre seignurie del honur de Leycestre par les maynes de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pour le temps serra a les termes de Saint Michel et Pasques par ovelles porcions, pur le temps qu'il ensi serra nostre confessour. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le quarte jour de Juyl l'an du regne etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

4 July 1372 THE SAVOY

424

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale, et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Raulyn de Croston nous ad fait cea en arrier, ly avoir assignez et ordenez nostre baillif de Penwortham fee en le countee de Lancastre, donantz a ly plein poiar et auctorite affaire execucion tant de noz courtz illoeques, come de lever touz les deniers sourdantz et provenantz deinz sa dite baillie, et de faire toutes autres choses que a l'office de baillif de Penwortham appartient et devoit estre fait; a avoir et exercer le dit office tancome il se port bien et loialement en ycelle, rendant ent a nous annuelement quarante souldz as termes illoeques usueles par oveles porcions, pourveuz toute voies que le dit Raulyn respoigne a nous et a noz heirs par voie d'accompte des issues de sa dite baillie en manere come autres baillifs illoeques ont fait devant ces heures. Par quoy nous mandons a touz les noz, prions et requerrons toutes autres as queux y appartient, que au dit Raulyn en fesant son office de baillif soient entendantz et respoignantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

18 June 1372 THE SAVOY

425

Item une lettre de garrant est faite a William de Nesfeld, seneschal en le countee de Lancastre, ou a son lieutenant illoeques, pur delivrer au dit Raulyn la baillie susdit solonc le purport et

Page 1_176

contenue des lettres patentes susdites. Donnee etc. al Sauvoye le xviij. jour de Juyn l'an xlvj.

18 June 1372 THE SAVOY

426

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, purce que nous avons une piece de boys et de pasture appelez "Rybburndale" gisant ovelement entre noz forestes de Quernemore et Bouland, deinz le quelle piece les gentz du pais chaceont sovent foitz a quelle heure que nul de nostre savagin vient ou entre deinz ycelle hors de l'un ou de l'autre de noz ditz forestes, issint que nostre dite savagin illoeques [f.73B] est en voie et point d'estre destruit, si sur ce ne soit purveu et ordene de remede bien temprement, a ce qu'est dit; et nous, desirant le sauvetee et bon garde de nostre savagin celles parties, et outre ce confians grandement en les loialte et bon discrecion de nostre tres ame bachiler monsire Wauter Ursewyk, nostre chief forester de Bouland, ycelui Wauter avons ordenez mys et establiez nostre gardein de meisme le lieu de Rybburndale, et pur doner garde a ycelle et ent ordener come mieulx ly semble affaire pur nostre honour et profit et la bon et sauf garde de nostre savagin susdit. Par quoy nous mandons et commandons a touz noz seneschalx forestiers baillifs provostz tenantz frankes et bondes et autres ministres queconques, prions et requerrons touz autres as queux y appartient, que au dit Wauter soient entendans conseillantz et eidantz en manere come appent. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 June 1372 THE SAVOY

427 1 [1] Cancelled.1_177

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. salutz. Savoir vous faceons que, pur bon et agreable service que nostre bien ame servant Pieres Peterrouge nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez au ly l'office de warenner de nostre manoir de Glatton en le countee de Huntyngdon, ove toutes choses appurtenantz a meisme l'office en manere come autres qui ount estez en ycelle ount eu et faitz resonablement en temps passez, a avoir et tenir le course de sa vie durant. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

26 July 1372 THE SAVOY

Page 1_177

428 1 [1] Cancelled.1_178

Item une lettre de garrant a Thomas de Heselden, et Johan de Wethesfeld, pur faire livrer le dit office au dit Piers, a avoir et joyer selonc le purport et contenue des lettres patens susdites et de meisme la date.

429

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale, et pour quarante marcz quelles Sibile, que feust la femme Nichol Segrave, nous paiera, avoir venduz au dite Sibelle la garde des terres et tenementz que feurent au dit Nichol, qui de nous tient en chief par service de chivaler, et les queux apres la mort le dit Nichol et a cause del noun age Nichol filz et heir le dit Nichol sont en noz mains, a avoir et tenir meisme la garde au dite Sibelle ses executours et assignez tanque al plein age le dit heir, ovesque la mariage d'ycelle sanz desparagement; et si meisme l'ers deive devant qu'il vendra a son plein age, et par la dite Sibille ne soit pas marie, voulons que elle eyt et tiegne la garde des terres et del heir issint alors esteant deinz age, ovesque la mariage d'ycelle, et issint de heir en heir, tanque aucun des heirs le dit Nichol vendra a son plein age, et nous le Roy susdit et noz heirs la garde et le mariage susditz au dite Sibille ses heirs ou ses executours contre touz gentz garanterons et defendrons. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le xxvij. jour d'Avril l'an etc. xlvj.

27 April 1372 THE SAVOY

430

Item une garrant est fait pur delivrer au dite Sibille la garde de terres et tenementz susditz solonc la fourme de la patent susdite de meisme la date.

431

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace, et en regarde de charite, avons donez et grantez a nostre bien ame William Goldyng de Hungreford la garde de la chapelle ou de la chaunterie de nostre manoir de Staunden, qu'est voide et appartient a nostre donacion, a avoir la garde de la dite chapelle ou chaunterie ovesque touz les droitz et

Page 1_178

appurtenances a ycelle regardantz ou appendantz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxv. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

25 June 1372 THE SAVOY

432

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Wauter Haywod nostre seneschal en le countee de Wiltes' et Berk' saluz. Come de nostre grace especiale, et en regard de charitee, eyons donez et grantez a nostre bien ame William Goldyng la garde de la chapelle ou de la chaunterie de nostre manoir de Staunden, qu'est voide et appartient a nostre donacion, a avoir la garde de la dite chapelle on chaunterie ovesque touz les droitz et appurtenantz a ycelle regardantz ou appendantz, sicome es noz lettres patentes as ly ent faites piert plues an plein; et pource que nous ne savons mye si la dite chapelle ou chanterie soit souz la jurisdiccion del evesque celles parties on non, voulons et vous mandons que vous faces sur ce enquerrer la verite; et si vous purrez trover que la jurisdiccion de meisme la chappelle ou [f.74A] chaunterie come de institucion et induction appartienent et devoit appartener a l'evesque illoeques, que sur ce vous nous certifiez souz vostre seal, renvoiant a nous cestes noz lettres ovesque la certificate susdite; et si vous purrez trover que y appartient a noz officers et ministres celles parties a nostre envoi et mandement de mettre celuy q'avera la garde de la dite chapelle ou chaunterie en possession d'ycelle, q'alors le dit William faces mettre en plein possession de la chapelle ou chaunterie avantdite sanz delay ou autrement attendre. Et cestes etc., pourveuz toutes voies que le chapellein que par le dit William serra trove chante chescun semaygne le dymenge mescredy vendredy et samedy en la dite chapelle de Staunden, et la remanant de la symaygne en Hungreford. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

26 June 1372 THE SAVOY

433

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir donez et grantez a nostre bien ame Johan de Rither la garde des terres et tenementz ove les appurtenances queux feurent a monsire Robert de Rither, qui mort est, et tient de nous par service de chivaler, et

Page 1_179

queux par la mort le dit Robert et par reson del meyndre age de William filz et heir de meisme celui Robert sont en nostre main, a avoir ove toutes choses a la dite garde appurtenantz tanque al plein age del dit heir, ensemblement ove le mariage de meisme leir sanz disparagement; et si aviegne que le dit heir deive devant qu'il vendra a son plein age, son heir deinz age esteant, voulons et grantons que meisme celui Johan eyt la garde et le mariage de meisme celuy heir issint deinz age esteant, et issint de heir en heir tanque aucun des heirs avantditz aura venuz a son plein age. Et le dit Johan de Rither ou ses assignez auront l'effect du mariage d'aucun de meismes les heirs, sauvant toutes voies a nous et a noz heirs feez et avowesons a la dite garde appurtenantz, si nulles y escherront par le dit temps. Et nous l'avantdit Roy la garde et le mariage avantnomez au dit Johan de Rither et a ses assignez en la manere susdit encontre touz gentz garantrons. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le ix. jour de May l'an etc. d'Engleterre xlvj.

9 May 1372 THE SAVOY

434

Johan par la grace a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale, et pur le bon et agreable service que nostre tres ame damoiselle Amee Fauconer ad fait a nous et a noz enfantz et ferra par le temps avenir, a ycelly avons donez et ottroiez la garde des terres et del heir William Pakeman, qui de nous tient par service de chivaler, et le quel apres la mort le dit William et par cause del noun age l'eir le dit William sont es noz mains, a avoir la garde des terres et l'eir susditz ovesque le mariage du dit heir sanz desparagement tanque a son plein age sanz riens rendre a nous ou a noz heirs pour ycelles. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

6 July 1372 THE SAVOY

435

Item une garrant est fait au baillif des feez de Leycestre pur faire livrer au dite Amee du garde et mariage susdites solonc le purport et contenu de noz lettres susditz et de meisme la date.

436

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Come nadgaires par noz lettres patentes et pur le bon et agreable service que nostre bien

Page 1_180

ame servant Robert de Ketryngham nous avoit fait et ferroit alors en temps avenir, ly donaismes et grantaismes une place de Waltham Crouche ove les maisons sur ce edifiez, et touz les appurtenancz, que feurent nadgaires a Geffrey Snellyng adonques devenuz es noz mains par voie d'eschete, quelles place et maisons solonc l'estent valent par an quatre marcz, a avoir et tenir au dit Robert a terme de sa vie, fesant ent a nous noz heirs et autres seignurs les services ent dehuez et accoustumez, sicome es noz dites [lettres] est plus pleinement contenuz; sachez nous, de nostre grace especiale, et a cause de son bon et agreable service avantdit, avoir donez et ottroiez au dit Robert les place et maisons avantnomez, a avoir et tener a ly ses heirs et assignez de nous et de noz heirs et des autres seignurs del fee par les services ent dehuez et accoustumez a touz jours, rendant ent a nous et noz ditz heirs durant la vie du dit Robert une floure de rose a la fest de la Nativite Saint Johan Baptistre, pur touz maners des services; et apres la trespassement du dit Robert rendant ent a nous ou noz heirs avantditz quatre marcz par an as termes [f.74B] illoeques usueles par oveles porcions: et nous le Roy susdit et noz heirs les place et maisons avant declarez au dit Robert ses heirs et assignez en manere come devant est dit contre touz gentz garanterons et defendrons pour touz jours. En tesmoignance etc. a la Savoye le vij. jour de Juyn l'an xlvj.

7 June 1372 THE SAVOY

437

Johan etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir grante a frere Richard de Goldbourne, heremite, la garde del hermitage de la chapelle de Saint Martin en Chatteburn en le counte de Lancastre, ensemblement ove les terres et prees en manere come heremite son predecessour les avoit, a avoir et tenir au dit Richard tanque il se port bien et honestement en ycelle pur devoutement prier pur nous et les almes de noz progenitours. En tesmoignance etc. a la Sauvoye le xxiij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

23 June 1372 THE SAVOY

438

Johan par la grace a touz etc. saluz. Come Johan Aldewyncle tient de nous a terme de sa vie le manoir de Staunden pres de

Page 1_181

Hungreford du doun et grant nostre tres cher piere en ley Henry, nadgaires duc de Lancastre, que Dieux pardoune, savoir vous faceons nous, apres la mort le dit Johan, avoir donez et grantez a nostre tres cher esquier Nicholas Kynbell le dit manoir ove touz les appurtenances, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs ovesque housboute et hayboute resonablement sanz wast faire, rendant a nous et a noz heirs le course de sa vie durant annuelement apres la mort le dit Johan Aldewyncle x. li. vj. s. viij. d. as festes de Pentecoste et de Saint Martin par oveles porcions a quelle somme le dit manoir est extenduz. 1 [1] Unfinished.1_182

439

Johan par la grace etc. a touz etc saluz. Savoir vous faceons que nous, pour le bon et agreable service que nostre ame servant Johan de Grantham, nostre carpenter a Leycestre, nous ad fait de long temps touchant son mester et ferra par le temps avenir, ly avons donez [et] ottroiez xl. s. par an a terme de sa vie, apprendre annuelement des issues de nostre honur de Leycestre par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps y serra, as terme de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, ou tanque pour son estat eions autrement ordenez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

4 August 1372 THE SAVOY

440

Item une garrant est fait a receyvour de l'onour de Leycestre pur livrer au dit Johan les ditz xl. s. as termes susdites d'an en an le course de sa [vie] durant, solonc purport et contenu de noz lettres patentes susdites et de mesme la date.

441

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale, et pour le bon et agreable service que nostre bien ame Johan de Elmeshale nous ad fait cea en arrier sibien a nostre tres cher piere en ley Henry, nadgaires Duc de Lancastre, qui Dieux assoille, come a nous, ly avons grantez xl. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre des issues de la receyte de l'onour de Leycestre par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra, as termes de Saint

Page 1_182

Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le ix. jour d'August l'an etc. d'Engleterre xlvj.

9 August 1372 THE SAVOY

442

Item garrant est fait a receyvour en le countee de Leycestre q'ore est ou qui pur le temps serra pur paier au dit Johan les ditz xl. s. par an a terme de sa vie, solonc le purport et contenu de noz lettres patentes et de meisme la date.

443

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, pour le bon et agreable service que nostre ame servant William Hunt nous ad fait et fera par le temps avenir, ly avons ottroiez la garde de nostre park de Hungreford a avoir tancome a nous plerra, parnant pur la garde d'ycel feez et gages ent accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour d'August l'an xlvj.

4 August 1372 THE SAVOY

444

Item une garrant est fait a receyvour de Hungreford pur livrer au dit William feez et gages solonc le purport et contenu de noz lettres patentes et de meisme la date.

[f.75A]

445

A sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury saluz. Nous vous mandons que a nostre bien ame chivaler monsire Esmon de Appelby paiez et delivrez des issues de vostre receyt par voie d'apprest pur la guerre quarante marcz d'esterlinges, receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantes la dite somme; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous en eie due allouance en ycelles sanz contredit, et outre ce vous mandons que vous certifiez a nostre tres cher clerc sire W. de Bughbrigg nostre receyvour general la somme que au dit monsire Esmon issint paierez par vertue de cestes noz lettres. Donnee souz le signet de nostre anel en absence de nostre prive seal a nostre loge de Briddesnest le xxix. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

29 July 1372 "BRIDDESNEST"

446

Johan par la grace etc. a touz etc. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre

Page 1_183

bien ame dame Katerine que feust la femme monsire Hugh de Swynford chivaler ad fait cea en arrier a nostre tres ame compaigne nadgaires duchesse de Lancastre, que Dieux assoille, avoir grantez au dite dame Katerine la garde des terres et tenementz que feurent au dit monsire Hugh en le countee de Nicol le jour de son moriont, et les queux feurent tenuz de nous en chief come del honour de Richemond, et les queux sount en nostre garde par cause del meyndre age Thomas filz et heir le dit monsire Hugh; a avoir et tenir la dite garde ove touz les profitz appurtenantz a ycelle de nous et noz heires au dite dame Katerine tanque au plein age le avantdit heire sanz riens rendre a nous ou noz heires susditz, sauvant a nous et noz ditz heires le mariage feez et avowesons des esglises si ascuns y soient queux a nous y devoient appartenir. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

20 June 1372 THE SAVOY

447

Item un garrant a feoder del countee de Nicole pur faire livere de la dite garde selonc le purport des lettres patentes susdites et de meisme la date.

448

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. Savoir vous faceons nous, pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan Furetter nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grantez au ly un denir esterling checun jour a terme de sa vie apprendre des issues de la receyte del honur de Leycestre le course de sa vie durante par les mayns de nostre receivour illoeques qui pour le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

10 August 1372 THE SAVOY

449

Item un garrant al receyvour del honur de Leycestre q'ore est ou qui pour le temps serra pur faire paiement au dit Johan selonc le purport du patent et de meisme la date.

450

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur l'entier affeccion que nous portons envers

Page 1_184

nostre tres chere et tres ame bachiler monsire Thomas Banastre, avoir grantez a ly la garde des terres et tenementz que feurent a monsire Esmon Talbot chivaler, queux il tenoit de nous en chief le jour de son morionce, et les queux sont en nostre garde par cause del meyndre [f.75B] age Thomas filz et heir le dit monsire Esmon, a avoir et tenir la garde ove les appurtenances ensemblement ove la mariage del dit heir sanz desparagement de nous et de noz heirs au dit monsire Thomas durant le noun age del dit heir sanz riens rendre a nous ou noz heirs susditz, sauvant a nous feez et avowesons des esglises si aucuns y soient. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye xiij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

451

Item une garrant est fait a Thomas Molyneux pur delivrer la garde terres et tenementz susditz ensemblement ove le corps del dit Henry solonc le contenu de noz lettres susdites et de meisme la date.

452

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Wyncestre nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grantez a ly l'office de porter deinz nostre chastel de Pevenseye et d'estre warenner de nostre chace illoeques, a avoir et tenir les ditz offices du porter et warenner de nous et de noz heirs au dit Johan de Wynchestre a terme de sa vie, parnant pur ycelles les feez et gages ent accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Augst l'an xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

453

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, come le xviij. jour de Janver l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante second pur le bon et agreable service que nostre ame servant Johan de Wynterbourne nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir, essiens donez et grantez au dit Johan vint souldz d'argent par an a terme de sa vie, ou tanque nous eussiens autrement ordenez pour son estat, apprendre des issues de nostre manoir de Chesthunt par les

Page 1_185

maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plein; et ja le dit Johan nous ad suppliez que nous ly voussisseons ottroier de prendre les ditz vint souldz des issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, a cause qu'il ad restituz et susrenduz noz dites lettres en noste chancellerie a canceller, veullantz ottroier sa dite supplicacion en celle partie, avons donez et grantez a dit Johan de prendre les ditz vint souldz d'argent des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers as termes de la Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions a toute la vie le dit Johan ou tanque pour son estat averons autrement ordenez, et ce par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Langdon le xxvij. jour d'Augst l'an xlvj. et de France xxxiij.

27 August 1372 LANGDON

454

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Rauf de Notyngham nous ad fait cea en arrier et ferra par le temps avenir, a ycelly avons donez et ottroiez xxxv. s. et quatre deniers d'esterlinges apprendre par an durante sa vie des issues de nostre honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de la Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, oultre quarante et sys souldz et oyt deniers quelles nous ly ottroiasmes nadgaires par noz autres lettres apprendre annuelement des issues de nostre [honour] susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xviij. jour d'Augst l'an xlvj.

18 August 1372 SANDWICH

[f.76A]

455

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur les honestee et abilitee queux a nous sont recordez de la persone de nostre bien ame Johan filz Johan Hunter de Crydelyng, a ycelly avons ottroiez l'office de clerc de nostre chapelle deinz nostre chastelle de Pountfreit, a avoir tancome a nous plerra ovesque quanque au dit office

Page 1_186

attient. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an xlvj.

28 Aug. 1372 SANDWICH

456 1 [1] Cancelled.1_187

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan de Brereley nous ad fait et ferra en temps avenir, avons donez et grantez a ly cynkquant souldz d'esterlinges par an apprendre durante sa vie des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, oultre 1.s. quelles nous ly ottroiasmes nadgaires par noz autres lettres apprendre annuelement des issues de nostre honour susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxvij. jour d'Augst l'an xlvj.

27 August 1372 SANDWICH

457 1 [1] Cancelled.1_187

Item est un garrant fait a receyvour de l'onour de Pountfreit q'ore est ou qui pur le temps serra pur paier au dit Johan les sommes susdites a terme de sa vie d'an en an et de meisme la date.

458

Johan etc. a touz etc. saluz. Come le primer jour de Mars derrier passe par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William Stacy nous avons fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez xl.s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Chesthunt par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel [par ovelles] porcions, sicome en noz ditz lettres patentes est contenuz plus au plein; et ja le dit William nous ad suppliez que a cause qu'il purroit avoir paiement plus prest de les ditz quarante souldz par an nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues de nostre manoir de Higham Ferers, nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit William nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pour ce

Page 1_187

q'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons ottroiez au dit William d'apprendre les ditz xl. s. par an des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions au terme de sa vie. En tesmoignance. Donnee etc. a Langdon le xxj. jour d'Augst l'an xlvj.

21 August 1372 LANGDON

459

Item est un garrant fait a receyvour de Higham Ferers pur paier au dit William le ditz xl. s. a termes susditz par an a terme de sa vie de mesme la date.

460

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert Parker nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly l'office de gardein de nostre park de Rauley, parnant ent les gages accoustumez, a avoir et tenir tancome il se port bien et loialment en l'office susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

[f.76B]

461

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xxviij. jour de May l'an xliiij. par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Wauter Oliver nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez lx. s. par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de la ville de Saint Botulph par les maines del receyvour illoeqes qui pur le temps y serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, sicome etc., et ja le dit Wauter nous ad suppliez que a cause quil purroit avoir les ditz lx. s. plus prestement paiez nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues de nostre manoir de Higham Ferers, nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Wauter nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce qu'il ad susrenduz nos dites lettres patentes en nostre

Page 1_188

chauncellerie pour canceller, avons ottroiez au dit Wauter d'apprendre les ditz lx. s. des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers chescun an a terme de sa vie par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra es termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

462

Item une garrant est fait al receyvour de Higham Ferers qi pur le temps serra pur paier au dit Wauter les ditz lx. s. par an a terme de sa vie as termes susditz solonc le purport et contenue des lettres patentes et de meisme la date.

463

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xij. jour de Feverer l'an xxxv. de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert de Bolthorp sur le noun Robert del Lardrer de Tykhull nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez trois deniers le jour tanque nous averons mielx ordinez pur son estat apprendre meismes les deniers de la receyte de Richemondshire par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicom etc., et ja le dit Robert nous ad suppliez que a cause qu'il purroit avoir les ditz trois deniers plus prestement paiez nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues de nostre honour de Pountfreit, nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Robert nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz ditz lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, veullantz faire a ly grace plus especiale, avons grantez a ly quatre livres unsze souldz vj. d. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre dit honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance. etc. Donnee etc. a Langdon en le countee de Kent le xxiiij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

24 August 1372 LANGDON

464

Item une garrant est fait a receyvour de Pountfreit qi pur le

Page 1_189

temps serra pur paier au dit Robert les ditz sommes as termes susditz par an a terme de sa vie solonc le purport et contenu des lettres susdites et de meisme la date.

465

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xviij. jour de Janver l'an xlij. de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Assheford nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez vint souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie ou tanque nous averons autrement ordenez pur son estat, apprendre annuelement des issues de nostre honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome etc., nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Johan [f.78A] 1 [1] Number 77 is omitted in the numeration of the folios.1_190 nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pour canceller, veullantz a ly faire grace plus especiale, avons grantez au dit Johan lx. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre dit honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xviij. jour d'Augst l'an xlvj.

18 August 1372 SANDWICH

466

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury qui pur le temps serra pour paier au dit Johan les ditz lx. s. par an a terme de sa vie solonc le purports des lettres susdites as termes avantnomez et de meisme la date.

467

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le vj. jour de Janver l'an xxxv. par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Rand' de Tynneslow nous avoit fait et alors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez trois deniers le jour

Page 1_190

apprendre des issues del seignurie de la Saint Botulph par les maines del receyvoir illoeques qi pur le temps y serroit annuelement a terme de sa vie as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome etc., et ja le dit Rand nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues del honour de Tuttebury, nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Rand nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, voullantz au dit Rand faire grace plus especiale, avons grantez a ly quatre livres xj. s. vj. d. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues del honour de Tuttebury par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

468

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra pur paier au dit Rand les dites quatre livres xj. s. vj. d. d'an en an a terme de sa vie as dites termes solonc le purport des lettres susdites et de meisme la date.

469

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir faceons que come nadgaires par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Brereley nous avoit fait et alors ferroit en temps venant ly eussiens grantez 1. s. d'esterlinges apprendre chescun an des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions tanque nous averons autrement ordinez pur son estat, sicome etc., et ja nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Johan nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chancellerie pur canceller, voullantz au dit Johan faire grace plus especiale, avons grantez a ly cent souldz

Page 1_191

d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues del dit honour de Pountfreit par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

470

Item une garrant est fait a receyvour de Pountfreit pur paier au dit Johan les dites cent souldz as termes susdites par an a terme de sa vie solonc le purport des lettres avantdites et de meisme la date.

471

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xxviij. jour de Janver l'an xxxvij. pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan Halstede nous avoit fait et lors ferroit en temps venant par noz lettres patentes ly eussiens grantez trois deniers le jour apprendre des issues del manoir de Chesthunt par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions a terme de sa vie ou tanque eussiens mielz ordinez pur son estat, [f.78B] sicome etc., et ja le dit Johan nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier de prendre les ditz trois deniers le jour des issues de nostre manoir de Higham Ferers, nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Johan nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce qu'il ad susrenduz noz dites patentes en nostre chauncellerie pur canceller, veullantz au dit Johan faire grace plus especiale avons ottroiez a ly quatre livres unsze souldz vj. d. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues del dit manoir de Higham Ferers par les maines de receyvour illoeqes qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions ou tanque mielz averons ordinez pur son estat. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxix. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

29 August 1372 SANDWICH

472

Item est une garrant fait a receyvour de Hegham Ferers qi pur le temps serra pour paier au dit Johan les dites iiij. li. xj. s. vj. d.

Page 1_192

par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport des lettres susdites et de meisme la date.

473

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xij. jour de Feverer l'an xliiij. par noz lettres patentes pour la penible diligence et bone service que nostre bien amee damoisel Alyne la femme Edward Gerberge avoit fait a nostre tres chere fillie Philippe puis la trespassement de nostre tres ame compaigne nadgaires duchesse de Lancastre, que Dieux assoille, et lors ferroit en temps venant, eussiens grantez au dite Alyne cent souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre de issues del seignurie de la Saint Botulph par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, sicome etc., et ja la dite Alyne nous ad suppliez que a cause quelle purroit avoir paiement plus prest de les c.s. susditz nous ly voussissiens ottroier des les prendre des issues de nostre manoir de Gymyngham en le countee de Norffolk, nous, pur le bon et agreable service que la dite Alyne ad fait a nostre tres amee compaigne la Roine et ferra en temps avenir, et aussint pource qele ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons ottroiez au dite Alyne dapprendre les dites c.s. par an des issues de nostre dit manoir de Gymyngham par les maines de receyvour illoeques qi pur le temps serra annuelement le course de sa vie durante as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

474

Item une garrant est fait a receyvour de Gymyngham qi pur le temps serra pur paier au dite Alyne les ditz c.s. as termes susdites par an a terme de sa vie solonc le purport des lettres susdites et de meisme la datee.

475

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le vj. jour de Janver l'an xxix. par noz lettres patentes eussiens grantez a nostre bien ame servant Robert de Ketryngham

Page 1_193

outre certaines maisons queux il ad de nostre doun en la ville de Waltham Crouche quatre livres xj.s. iiij.d. par an a terme de sa vie apprendre des issues del manoir de Chesthunt par les maines del provost illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome etc., et ja le dit Robert nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues de nostre manoir de Hegham Ferers; nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Robert nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce q'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons ottroiez au dit Robert d'apprendre les dites iiij.li. xj.s. iiij.d. par an des issues de nostre dit manoir de Hegham Ferers par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps sera annuelement le course de sa vie durante as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions outre les dites certaines maisons queux il ad de nostre doun en la ville de Waltham Crouche susdite. En tesmoignance etc. Donnee a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

[f.79A]

476

Item une garrant est fait a receyvour de Hegham Ferers qi pur le temps serra pour paier au dit Robert les ditz iiij.li.xj.s. iiij.d. par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport de noz lettres susdites de meisme la datee.

477

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Thomas del Butellerie nous ad fait et ferra en temps avenir, avons donez et grantez au dit Thomas xx.s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre des issues del honour de Tuttebury par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sandewicz le xxviij. jour d'Augst l'an xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

478

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury qi pur le

Page 1_194

temps serra pur paier au dit Thomas les dites vint souldz par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport de lettres susdites et de meisme la date.

479

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien amee servante Alison Lavender nous ad fait et ferra en temps avenir, avons donez et grantez au dite Alison xl.s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues del honour de Leycestre par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

480

Item est fait une garrant a receyvour de Leycestre pur paier au dite Alison les dites xl.s. par an a terme de sa vie as termes susdites de meisme la date.

481

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le vj. jour de Juyn l'an xliiij. pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Cok Ferrour nous avons fait et lors ferroit en temps venant par noz lettres patentes ly eussiens grantez xl.s. par an a terme de sa vie apprendre des issues del manoir de Chesthunt par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps y serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, sicome etc., et ja le dit Cok nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier depprendre les dites quarante souldz des issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Cok nous ad fait et ferra en temps avenir, et auxint purce qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons ottroiez a ly depprendre les dites xl.s. par an a terme de sa vie des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En

Page 1_195

tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

482

Item une garrant est fait a receyvour de Higham Ferers qui pur le temps serra pur paier au dit Cok les dites xl.s. par an a terme de sa vie as termes susdites de meisme la date.

483

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xij. jour de May l'an xlij. pour le bon et agreable service que nostre ame vallet Johan Saffrey nostre fauconer nous avoit fait et lors ferroit en temps venant ly ottroiasmes xl. s. par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre manoir de Swafham en le countee de Norfolk par les maines de nostre receyvour qui pur le temps y serroit as termes illoeques usueles par oveles porcions, sicome etc.; et nous ja de nostre grace especiale et a cause de son bon service avantdit, et aussint purce que le dit Johan ad susrenduz noz dites lettres en nostre chauncellerie pur canceller, veullans faire a ly grace plus especiale, avons donez et ottroiez au dit Johan quatre livres par an [f.79B] apprendre a toute sa vie des issues de nostre manoir de Snetesham par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de la Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le quint jour d'Augst l'an etc. xlvj.

5 August 1372 THE SAVOY

484

Johan par la grace ete. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre ame servant Johan Saffrey nous ad fait et ferra en temps avenir avons ottroiez a ly la garde del guarenne de nostre manoir de Snetesham, a avoir et tenir a toute sa vie parnant pur la garde d'ycelle feez et gages ent accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le v. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

5 August 1372 THE SAVOY

485

Item une garrant est fait a receyvour de Snetesham qui pur le temps serra pur faire paiement au dit Johan de les ditz iiij. li. par an a terme de sa vie et feez et gages accoustumez susditz solonc le purport et contenu des lettres patentes susditz de meisme la date.

Page 1_196

486

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame esquier William de Notton nous ad fait et ferra par le temps avenir, avons ottroiez et commys a ly, tant come en nous est, la garde des terres et tenementz que a nous appartienent lesqueux feurent a monsire Robert Busteler en Lynton et a Johan Clovill en Pappesworth, lesqueux Robert et Johan tiendroient leur ditz terres et tenementz de nous par service de chivaler, et lesqueux apres leur decesses et par cause del noun age de leur heirs sont devenuz es noz maines, a avoir et tenir la garde des ditz terres et tenementz au dit William tanque al plein age des heirs susdites, ove touz maneres des rentz et profitz a ycelle appurtenances et regardes sanz riens a nous rendre pur' ycelle. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

6 August 1372 THE SAVOY

487

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que pur l'affiance que nous avons et portons envers la persone de nostre bien ame monsire Johan Seyncler ycelly avons ordinez et assignez mestre forestier en nostre chace de Asshedoun et survoieur de nostre park illoeques a garder del jour de la date de cestes tanque al fest de Saint Michel l'an xlvij., parnant pur le bon et sauf garde d'ycelles feez et gages accoustumez. En tesmoignance etc. a la Sauvoye le viij. jour d'Augst l'an xlvj.

8 August 1372 THE SAVOY

488

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pour deux centz marcz quelles noz bien amez sire Matheu de Assheton clerc et Thomas Molyneux nous ont paiez en main et deux centz marcz quelles ils nous paieront a les termes souz escriptes, c'estassavoir a le fest de Pasques proschein venant apres la date de cestes 1. marcz, et a la fest de Saint Michel alors proschein ensuant 1. marcz, et a le fest de Pasques adonques proschein venant 1. marcz, et a le fest de Saint Michel adonqes proschein suant 1. marcz, avoir grantez et venduz as ditz Matheu et Thomas la garde de touz les terres et tenementz

Page 1_197

queux feurent a monsire William Molyneux, qui mort est, qui de nous tient en chief par service de chivaler, et lesqueux apres la mort le dit monsire William et par cause del noun age de Richard filz et heir le dit monsire William sont devenuz es noz maines, a avoir et tenir la garde de touz les terres et tenementz avantditz ove profitz emolumentz et autres appurtenances queconques as ditz Matheu et Thomas puis la mort le dit monsire William tanque al plein age le dit heir, ovesque la mariage d'ycelle sanz disparagement, sauvant a nous feez et avowesons a celles terres et tenementz appurtenances et regardantz si nulles y soient, purveuz toute voies que le corps du dit heir soit en la garde du dit sire Matheu as coustages myses et despenses sibien du dit Thomas come de dit Matheu. [f.80A] En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

8 August 1372 THE SAVOY

489

Item un garrant est fait al feoder en le contee de Lancastre pur delivrer as ditz Matheu et Thomas livree del heir et terres et tenementz susdites solonc le purport et contenu des lettres susdites de meisme la date etc.

490

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xxiiij. jour d'Augst l'an xxxvj. par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame William Nesfeld nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez x. marcz d'esterlinges apprendre chescun an des issues de nostre seignurie de Pykeryng par les maines de nostre receyvour illoeques qi pour le temps y serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, tanque averoiens autrement pour son estat, et noz robes quant nous ferrons nostre livree, sicome etc., et ja le dit William nous ad suppliez que a cause qu'il purroit avoir paiement plus prest nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues de nostre honour de Knaresburgh; nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit William nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre

Page 1_198

chauncellerie pur canceller, avons ottroiez au dit William de prendre les dites x. marcz des issues de nostre dit honour de Knaresburgh par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, ou tanque nous averons autrement ordinez pur son estat, et noz robes quant nous ferrons nostre livree. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

16 August 1372 THE SAVOY

491

Item une garrant est fait a receyvour de Knaresburgh qui pur le temps serra pur paier au dit William les ditz x. marcz par an as termes susditz solonc le purport et contenu des lettres susdites de meisme la date.

492

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Come le viij. jour de Janver l'an xlij. de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame Johan de Thornton nous avoit et alors ferroit en temps avenir ly essiens grantez xl. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie, ou tanque nous averons autrement ordenez pur son estat, apprendre meismes les xl. s. annuelement des issues del honour de Richemond par les maines de nostre receyvour illoeques qui pour le temps serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome etc.; et ja le dit Johan nous ad suppliez que a cause qu'il purroit avoir les ditz xl. s. plus prestement paiez nous ly vousissiens ottroier de les prendre des issues de nostre honour de Pountfreit; nous, pur le bon et agreable service que le dit Johan nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz ditz lettres patentes en nostre chauncellerie pour canceller, veullantz a ly faire grace plus especiale, avons grantez a ly c. s. par an a terme de sa vie apprendre annuelement de issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeqes qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. al abbey de Langdon en le countee de Kent le xx. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

20 August 1372 LANGDON ABBEY

Page 1_199

493

Item une garrant est fait a receyvour de Pountfreit qui pur le temps serra pur paier au dit Johan les dites xl. s. par an a terme de sa vie as termes susditz solonc le purport et contenu des lettres susdites et de meisme la date.

494

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xij. jour de Feverer l'an xxxv. par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan de Bathe nous avons fait et lors ferroit en temps avenir, ly eussiens grantez trois deners le jour apprendre des issues de nostre seignurie en le countee de Nicol par les maines de nostre receyvour de la Saint Botulph qui pur le temps y serroit, tanque nous eussiens mieulz ordinez pur son estat, sicome etc., et ja le dit Johan nous ad suppliez que nous [f.80B] ly voussissiens ottroier les dites deniers chescun jour apprendre des issues de nostre honour de Leycestre; nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que le dit Johan nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz dites lettres en nostre chauncellerie pour canceller, veullantz a ly faire grace plus especiale avons ottroiez a ly iiij. li. xj. s. vj. d. d'esterlinges a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre dit honour de Leycestre par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Langdon le xx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

20 August 1372 LANGDON

495

Item une garrant est fait a receyvour de Leycestre qi pur le temps serra pur paier au dit Johan les dites iiij. li. xj. s. vj. d. par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport des lettres patentes susdites de meisme la date.

496

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le primer jour d'Avril l'an xxxviij. eussiens grantez par noz lettres patentes a nostre ame vallet Johan de Donne pur le bon et agreable service qu'il nous avoit fait et lors ferroit en apres,

Page 1_200

eussiens grantez a ly cent souldz par an apprendre des issues de nostre seignurie apelle Rape de Hastynges en le countee de Sussex par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, tanque pur l'estat du dit Johan eussiens mieulz ordinez, sicome etc., et ja le dit Johan nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier de prendre les dites cent souldz des issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, considerantz les choses avantditz, et aussint a cause qu'il ad restituz et susrenduz noz dites lettres en nostre chauncellerie a canceller, veullans ottroier sa supplicacion en celle partie, et outre ce de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service qu'il nous ad fait et ferra veullans faire a ly grace plus especiale a l'avantdit Johan, avons ottroiez lx. s. de encrece, issint que nous voulons et grantons qu'il eit et preigne doresenavant viij. li. par an a terme de sa vie apprendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. al abbeye de Langdon le xx. jour d'Augst l'an xlvj.

20 August 1372 LANGDON ABBEY

497

Item une garrant est fait a receyvour de Higham Ferrers qui pur le temps serra pur paier au dit Johan les ditz viij. li. par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport et contenu des lettres susdites de mesme la date.

498

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous pur le bon et agreable service que nostre bien ame William Gambon ad fait de long temps a nostre tres redoute seignur et piere le Roy a ycelly avons donez et grantez a terme de sa vie l'offices de conestable de nostre chastel de Knaresburgh, parnant pur le bon et sauf garde d'ycelle les feez ent auncienement accoustumez; et tant soit que nous soiens certainement apris et acerticez que les feez d'ycelle auncienement accoustumez ne passont outre x. marcz par an, nepurquant de nostre grace especiale ly avons

Page 1_201

ottroiez par an cynk marcz outre les x. marcz avantditz et vint souldz par an pur sa robe, les quelles nous voulons qu'il eyt et preigne annuelement doresenant des issues et profitz de nostre dit chastel le course de sa vie durant; et outre ce voulons qu'il eit et preigne chescun jour ij. d. pur les gages d'un porter, et ij. d. chescun jour pur les gages d'un gayt gardantz et esteantz deinz le dit chastel, issint toute voies que en les dites offices soient continuelement trovez demourrans deux persones pur ycelles ables et sufficeantz; et voulons que les ditz somes ly soient paiez en maner susdite as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions par les maines du receyvour illoeques qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xj. jour d'Augst l'an xlvj.

11 August 1372 THE SAVOY

499

Item une garrant est fait solonc le purport et contenue de la patente. Item une autre garrant est a R. de Morton receyvour del chastel de Knaresburgh pur ly paier deux deniers pour un porter et ij. d. pur un gayt chescun jour parentre le v. jour de Juyn l'an xlvj. tanque al date de la patente.

[f.81A]

500

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan de la Chaundelerie nous ad fait cea en arrier et ferra par le temps avenir, avons donez et grantez a ly l'office de guarrenner de nostre manoir de Saham et de tout nostre guarreinne illoeques, a avoir et tenir au dit Johan le course de sa vie durant, parnant pour la garde d'ycelles les feez et gages ent accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Langdon le xxv. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

25 August 1372 LANGDON

501

Item une garrant est fait a […] 1 [1] Deest nomen.1_202 pour paier au dit Johan les feez et gages accoustumez solonc le purport de la patente le course de sa vie durant de meisme la date.

Page 1_202

502

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William Snowe nous ad fait et ferra en temps avenir avons grantez a ly la baillie de Fulwyth deinz nostre chace de Knaresburgh ove touz les choses appurtenantes a meisme la baillie, en manere come autres qui ount estez en ycelle ont ehu et faites resonablement en temps passez, a avoir et tenir tanque come il se port bien et loialment en la baillie susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Langdon le xxvij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

27 August 1372 LANGDON

503

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que pour le bon et greable service que nostre bien ame servant Robert de Dovorre nous ad fait et ferra en temps avenir avons grantez a ly l'office de forestier de Harlow deinz la chace de Knaresburgh, ove touz les choses appurtenances a meisme l'office en manere come autres qi ont este en ycelle ont ehu et faites resonablement en temps passez, a avoir et tenir tancome il se port bien et loialement en l'office susdite. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Langdon le xxvij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

27 August 1372 LANGDON

504

Item une garrant est fait a Piers de Rouche chief forestier de Knaresburgh ou a son lieutenant pur faire livrer au dit Robert ou a son attourne le dit office de forestier, et au dit William ou a son attourne la dite baillie solonc le purport des dites lettres patentes et de mesme la date.

505

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le viij. jour de Novembre l'an xlj. par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre tres cher et bien ame esquier Thomas de Haselden nous avoit fait et alors ferroit en temps avenir ly eussiens donez et grantez x.li. d'argent apprendre chescun an des issues de nostre manoir de Warnefeld deinz nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour de Pountfreit qui alors feust ou qi pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions

Page 1_203

a toute la vie du dit Thomas, et puis apres le viij. jour de Janver l'an xlij. ly eussiens grantez par noz autres lettres patentes autres x.li. apprendre des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serroit as termes susnomez par oveles porcions, a cause del office de countreroulleur de nostre houstel, ou tanque nous averoiens autrement ordinez pur son estat, sicome es noz lettres avantdites est contenuz plus au plein, et ja le dit Thomas nous ad suppliez que affin qu'il purroit avoir le plus prest paiement de les xx.li. avantditz nous ly voussissiens ottroier de les prendre de nostre seignurie [f.81B] de Snayth; nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que le dit Thomas nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource que noz dites lettres patentes ad restituz et susrenduz en nostre chauncellerie a canceller, veullantz ottroier sa dite supplicacion en celle partie, a l'avantdit Thomas avons ottroiez et grantez de prendre les dites vint livres annuelement la course de sa vie durant des issues de nostre dite seignurie de Snayth par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, et voulons et grantons pour nous noz heirs executours et assignez que en cas que la paiement des dites vint livres annueles soit a derier en partie ou en tout par un moys apres nul des termes avantdites que bien lise au dit Thomas sanz le contredit de nullui deinz nostre dite seignurie ou ly plerra destreyndre et les destresses retenir devers ly tanque gre ly ent soit pleinement fait. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour d'Augst l'an xlvj.

8 August 1372 THE SAVOY

506

Item une garrant est fait a receyvour de Pountfreit qi pur le temps serra pur paier au dit Thomas les dites xx.li. par an solonc le purport des dites lettres as termes susdites de meisme la date.

507

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Thomas de la Chaundelarie nous ad

Page 1_204

fait et ferra en temps avenir avons donez et grantez a ly vint souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre manoir de Higham Ferers par les maines du receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

508

Item une garrant est fait a receyvour de Higham Ferers qui pur le temps serra pur paier au dit Thomas les dites vint souldz par an a terme de sa vie as termes susditz solonc le purport et contenu des lettres patentes susdites de meisme la date.

509 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia aliter in indenturis.1_205

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come nostre bien ame Edward Gerbarg soit demourrez envers nous pur peas et pur guerre a terme de sa vie, pur quelle demourre nous ly grantaismes nadgaires par noz lettres patentes cynk marcz par an a terme de sa vie en temps de peas apprendre des issue de nostre honour de la Saint Botulph, sicome en noz dites lettres piert plus au plein; et puis apres le xij. jour de Feverer l'an xliiij. pur le bon et greable service que le dit Edward nous avoit fait et ferroit en temps avenir solonc la fourme et content des dites endentures faites sur sa dite demoure envers nous, et aussint a cause qu'il avoit restituz meismes noz lettres endentez en nostre chauncellerie pur conceller, uussiens grante au dit Edward cent souldz a terme de sa vie apprendre des issues de nostre dit honour, sicome en noz lettres patentes a ly ent faites est pleinement contenuz, et ja le dit Edward nous [f.82A] ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier les ditz cent souldz de issues de nostre manoir de Guymyngham en le countee de Norfolk, ensi qu'il purroit avoir plus prest paiement de les cent souldz avantditz; nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que le dit Edward nous ad fait et ferra en temps avenir solonc la fourme et content de les dites endentures, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes de

Page 1_205

les avantditz c. s. en nostre chauncellerie pour canceller, ly avons grantez les c. s. avantditz a terme de sa vie apprendre et avoir chescun an des issues de nostre dit manoir de Guymyngham par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

510

Item une garrant est fait a receyvour de Gymyngham qi pur le temps serra pur paier au dit Edward les cent souldz avantditz par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport et contenu de noz lettres susdites de meisme la date.

511

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le viij. jour de Janver l'an xlij. pur le bon et greable service que nostre bien ame servant Robert Chiksond nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez xl. s. d'esterlinges par an apprendre des issues del manoir de Chesthunt par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps y serroit a terme de sa vie, ou tanque nous eussiens autrement ordenez pour son estat, as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome etc., et ja le dit Robert nous suppliez que a cause qu'il purroit avoir les ditz xl. s. plus prestement paiez nous ly voussissiens ottroier de les prendre des issues des manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon; nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que le dit Robert nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint pource qu'il ad susrenduz noz dites lettres patentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons ottroiez au dit Robert d'apprendre les ditz xl. s. des issues des ditz manoirs par les maines del receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions a terme de sa vie, ou tanque nous averons autrement ordinez pour son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an xlvj.

28 August 1372 SANDWICH

Page 1_206

512

Item une garrant est fait a receyvour de Glatton et Holm qui pur le temps serra pur paier au dit Robert les ditz xl. s. par an solonc le purport et contenu des lettres patentes susdites de meisme la date etc.

513

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre cher en Dieu frere Henry Whaplod nous ad fait et ferra en temps avenir en ministrant les divines services en nostre chapelle avons grantez a ly v. marcz d'esterlinges par an apprendre des issues de nostre seignurie de Bolingbrok par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions annuelement pur le temps qu'il serra ensi ministrant et servant en nostre dite chapelle. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

514

Item une garrant est fait a receyvour de Bolyngbrok pur paier au dit frere Henry les ditz v. marcz par an as termes susdites solonc la contenue del patente.

[f.82B]

515

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre cher en Dieu frere Henry de Bruton nous ad fait et ferra en temps avenir en ministrant les divines services en nostre chapelle, avons grantez a ly cent souldz d'esterlinges par an apprendre des issues de nostre manoir de Kyngeston Lacy en le countee de Dorset par les maines de nostre receyvour illoeqes qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions annuelement pur le temps qu'il serra ministrant et servant en nostre dite chapelle. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

516

Item une garrant est fait a receyvour de Kyngeston Lacy en le countee de Dorset pur paier au dit frere Henry les c. s. susdites solonc le purport et contenue de la patente de meisme la date.

Page 1_207

517

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le viij. jour de Janver l'an etc. xlij. eussiens grante a nostre ame servant Adam de Berkyng par noz lettres patentes xx. s. d'argent par an a terme de sa vie, ou tanque nous averons autrement ordinez pur son estat, apprendre des issues de nostre manoir de Bassingbourne, et puis apres le xx. jour de May l'an xliiij. grantaismes au dit Adam x. s. d'argent par an a terme de sa vie par noz autres lettres patentes apprendre des issues de nostre dit manoir, et ja le dit Adam nous ad suppliez que les dites xx. et x. s. nous ly voussissiens granter de les issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Adam nous ad fait et ferra, et purce q'il ad susrenduz noz dites deux lettres palentes en nostre chauncellerie pur canceller, avons grante au dit Adam les dites vint souldz a terme de sa vie ou tanque nous averons autrement ordinez pur ly et les dites x. s. le course de sa vie durant, a avoir et prendre annuelement des issues de nostre manoir de Higham Fereres par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

518

Item une garrant est fait a receyvour de Higham Ferers qui pur le temps serra pur paier au dit Adam les dites sommes a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport et contenue des lettres patentes susdites de meisme la date.

519

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale et en oevere de charite avons grantez a nostre cher en Dieu frere Johan de Benyngton, jadys confessour a nostre tres ame compaigne nadgaires duchesse de Lancastre, que Dieux assoille, vj. charettez de boys pour fuail par an apprendre chescun an tanque nous plerra deinz nostre fryth de Leycestre par la delivrance de nostre chief forestier ou son lieutenant illoeques qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xviij. jour d'Octobre l'an etc. xlvj.

18 Ot. 1372 HERTFORD

Page 1_208

520

Item une garrant est fait a monsire Robert de Swylyngton pur delivrer au dit frere Johan meismes les vj. charettez par an solonc le purport et contenu de la patente de meisme la date.

[f.83A]

521

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame Thomas Scherman nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly l'office de parker de nostre park de Rolleston, parnant feez et gages ent accoustumez cestes presentes a durer a nostre voluntee. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xvij. jour d'Octobre l'an xlvj.

17 Oct. 1372 HERTFORD

522

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert Donne nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly l'office appellez "messor patrie" deinz nostre seignurie de Kedewelly en Gales, a avoir et tenir au dit Robert a terme de sa vie, parnant les feez ent accoustumez ensi q'il se port bien et loialement en le dit office, pourveuz toute voies q'il troeve sufficeante seurtee a nostre seneschal illoeques de bien et loialement porter en le dit office et de respondre a nous et noz ministres par voie d'accompt des issues provenantz de son dit office as termes quant il serra demandez ou requis par nous ou noz ministres en celle partie. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertforde le tierce jour de Novembre l'an etc. xlvj.

3 Nov. 1372 HERTFORD

523

Item une garrant est fait a Johan Lascels seneschal de Kedewelly pur prendre seurtee de le dit Robert de bien et loialment porter en l'office susdit et pur respondre as ministres monseignur par voie d'accompt et pur livrer a ly l'office susdit solonc la contenue de la patente de meisme la date.

524

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons ottroiez a nostre tres cher filz Henry et noz tres cheres filles Philippe et Elizabet pur les despenses de leur chambre trois

Page 1_209

centz marcz d'esterlinges par an apprendre des issues de nostre seignurie de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Martyn en yver et la Nativitee Saint Johan Baptistre par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le penultime jour de Septembre l'an etc. xlvj.

29 Sept. 1372 THE SAVOY

525

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra pur paier a sire Johan Cheyne tresorer des ditz enfantz meismes les iij.c. marcz as termes susditz solonc le purport et contenu de la patente de meisme la date.

526

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come nous avons deux baillies appellez les baillies de Okdene deinz la chace de Knaresburgh, des queux baillies l'une est a Piers de Routhe et l'autre baillie qui n'est pas au dit Piers, pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Adam Brenhand nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly ove touz les choses appurtenances a meisme la baillie en manere come autres qi ont estee en ycelle ont ehu et faites resonablement en temps passez, a avoir et tenir tanque a nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

14 Nov. 1372 THE SAVOY

527

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan filz Adam de Bekwyth nous ad fait et ferra en temps avenir avons grantez a ly la baillie de Bilton park deinz la chace de Knaresburgh, a avoir et tenir tanque come a nous plerra, parnant pur le bon et sauf garde d'ycelle les feez et gages ent accoustumez en manere come autres qi ount estee en ycelle ont ehu et faites resonablement en temps passez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

14 Nov. 1372 THE SAVOY

528

Item un garrant est fait a receyvour en le countee d'Everwyk qi

Page 1_210

pur le temps serra pur paier au dit Johan les feez et gages susditz solonc le purport et contenu del patente de meisme la date.

529

Johan par la grace de Dieu etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons que nous, pour le bon et agreable service que nostre bien ame Johan Hyndale nous ad fait et ferra en temps avenir, ly avons ottroiez l'office de baillie en la southwarde deinz nostre chace de Asshedon quelle il avoit devant ces heures, a avoir et tenir tancome a nous plerra parnant pour ycelle feez et gages ent [f.83B] acustumes. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de Novembre l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

24 Nov. 1327 THE SAVOY

530

Item une garrant a monsire Johan Seyncler chief forester illoeques pour ly faire livere del dit office selonc la fourme del patente et de meisme la date.

531

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame William Smyth ad fait sibien a nous come a nostre tres honure piere en ley Henry nadgaires duc de Lancastre, qi Dieux assoille, et en oevere de charitee, avons grantez au dit William xv. s. et iij.d. par an a terme de sa vie, apprendre annuelement le course de sa vie durant par les maines de nostre receyvour del honour de Leycestre q'ore est ou qi pur le temps serra as les festes de Noel et la Nativitee de Saint Johan Baptistre par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le iiij. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

4 Dec. 1372 THE SAVOY

532

Item un garrant est fait a receyvour de l'onour de Leycestre q'ore est ou qi pur le temps serra pur paier au dit William Smyth ou a son attourne les xv.s. iij.d. susditz as ditz termes par an d'en an le course de sa vie durant solonc le purport et contenu de noz lettres susditz de meisme la date.

533

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que

Page 1_211

nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Fernand Ruys nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly c. s. d'esterlinges par an apprendre annuelement par les maines de nostre receyvour general q'ore est ou qi pur le temps serra, c'estassavoir chescun an a le fest de Noel v. marcz, et a la fest de la Nativitee Saint Johan le Bapistre deux marcz et demi d'esterlinges, ou tanque nous averons autrement ordinez pur son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de Decembre l'an etc. xlvj.

6 Dec. 1372 THE SAVOY

534

Item une garrant est fait a receyvour general qi pur le temps serra pur paier au dit Fernand les sommes susditz as termes avantnomez solonc le purport et contenu de la patente de meisme la date.

535 1 [1] Cancelled in MS. Nos 535 and 536 are repetitions of Nos 524 and 525.1_212

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons ottroiez a nostre tres cher filz Henry et noz tres chers files Philip et Elizabet pur les despenses de leur chambre iij. centz marcz d'esterlinges par an, apprendre des issues de nostre seignurie de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Martyn en yver et la Nativitee Saint Johan le Baptistre par oveles porcions. En tesmoignance etc. a la Sauvoye le penultime jour de Septembre l'an xlvj.

29 Sept. 1372 THE SAVOY

536 1 [1] Cancelled in MS. Nos 535 and 536 are repetitions of Nos 524 and 525.1_212

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra pur paier a sire Johan Cheyne tresorer de les ditz enfantz le iij. c. marcz susditz solonc le purport et contenu de la patente de meisme la date.

537

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert de Caldewell nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly xl. s. d'esterlinges par an

Page 1_212

a terme de sa vie apprendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre honour de Leycestre par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xvj. jour de Decembre l'an xlvj.

16 Dec. 1372 HERTFORD

538

Item une lettre de garrant est fait a receyvour de Leycestre pur paier au dit Robert les xl. s. susditz as termes susnomez par an le course de sa vie durant solonc le purport et contenue del patente de meisme la date.

[f.84A]

539

Johan par la grace a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William Fresshehagh nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly v. marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie, apprendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre manoir de Somburne par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. En tesmoignance [etc]. Donnee etc. a Hertford le xvj. jour de Decembre l'an xlvj.

16 Dec. 1372 HERTFORD

540

Item une garrant est fait a receyvour de Somburne pur paier au dit William les v. marcz susditz as termes susnomez par an a terme de sa vie solonc le purport et contenue de la patente de meisme la date.

541

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le xij. jour de Feverer l'an xlv. pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Thomas Berkhamstede nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir ly eussiens grantez iij. d. le jour apprendre des issues en le countee de Nicol par les maines de le receyvour de la Saint Botulph qi pur le temps y serroit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, tanque nous eussiens mieulz ordenez pur son estat, sicome es noz lettres

Page 1_213

patentes susditz est contenuz plus au plein, et ja le dit Thomas nous ad suppliez que nous ly voussissiens ottroier les ditz iij. d. chescun jour apprendre des issues de nostre seignurie de Bolyngbrok; nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que le dit Thomas nous ad fait et ferra en temps avenir, et aussint purce qu'il ad susrenduz noz dites lettres en nostre chauncellerie a canceller, veullans ottroier sa supplicacion en celle partie, avons grantez a ly iiij. li. xj. s. vj. d. par an tanque nous averons mieulz ordenez pur son estat, apprendre annuelement des issues de nostre dit seignurie de Bolyngbrok par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx.jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

542

Item une garrant est fait a receyvour de Bolyngbrok pur paier au dit Thomas les iiij. li. xj. s. vj. d. susditz as termes susnomez solonc la contenu de la patente de meisme la date.

543

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Johan Shayle nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir donez et ottroiez au dit Johan l'office de clerc de faire noz accomptes de nostre honour de Tuttebury, parnant pur ycelle les fees ent accoustumez. En tesmoignance etc. a durer a nostre voluntee. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Novembre l'an xlvj.

15 Nov. 1372 THE SAVOY

544

Un garrant au receyvour pur ly paier les fees accoustumez de meisme la date.

545

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale, avoir donez et ottroiez a nostre bien ame Wauter Salcom lx. s. x. d. d'esterlinges apprendre a toute sa vie des issues de nostre ville de Hungreford annuelement pur les mayns de nostre receyvour illoeqes qi pur le temps y serra as termes illoeques usueles par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xix. jour de Septembre l'an xlvj.

19 Sept. 1372 THE SAVOY

Page 1_214

546

Item une garrant a sire William Benacre receyvour es parties de la south pur paier les lx. s. x. d. susditz solone la fourme del patente de meisme la date.

547

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que, pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant maistre Johan Bray nostre phisicien nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly x. li. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Kyngeston en Dorset par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. Et serra le dit Maistre Johan tenuz de venir a nous a quel temps que nous envoierons pur ly, et serra a bouche en court a ses diverses venuz quant il serra envoiez ovesque un chamberlein, et prendra livree pur deux chivaux et gages [f.84B] pur un garceon pur le temps q'il serra en court, et a quelle temps q'il serra envoiez par nous il prendra ij. s. le jour pur ses gages en venant et retournant par resonables journeez par les maines del tresorer de nostre houstel qi pur le temps serra. Et en cas que le dit rente de x. li. soit a derier par un moys apres nul des termes avantditz voulons q'il purra destreyndre en nostre manoir de Kyngeston susdit et la destresse retener tanque gree ly soit fait. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Septembre l'an xlvj.

20 Sept. 1372 THE SAVOY

548

Item un garrant est fait a receyvour de Kyngeston en Dorset pur paier au dit maistre Johan les x. li. susditz as termes susnomez solonc la fourme de la patente de meisme la date.

549

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come par noz autres lettres patentes eions grantez a nostre bien ame maistre Johan Bray nostre phisicien x. li. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Kyngeston en Dorset, et ij. s. le jour pur ses gages en venant et retournant par resonables journeez a quel temps q'il serra envoiez pur venir a nous, apprendre par les maines del

Page 1_215

tresorer de nostre houstel, sicome es noz ditz lettres patentes est contenuz plus au plein; outre ce de nostre grace especiale avons donez et grantez au dit maistre Johan xij. d. le jour en encrece de ses dites gages en venant et retournant par resonables journeez quant il serra ensi envoiez pur venir a nous, apprendre en meisme le maner par les maines del tresorer de nostre houstel susdit qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxij. jour de Septembre l'an xlvj.

22 Sept. 1372 THE SAVOY

550

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Sachez nous avoir donez et grantez en oevere de charitee a nostre bien ame Johan de Bouclond chapellein la chaunterie de la chapelle de Overedyngton en le countee de Warrewyk, a avoir et tenir au dit Johan franchement fesant le divine service illoeques, selonc ce que les chargez de la dite chanterie requerront, ove touz les appurtenances queconques au dite chaunterie regardantz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Novembre l'an xlvj.

28 Nov. 1372 THE SAVOY

551

Item une garrant a Symkyn Pakeman pur delivrer la dite chaunterie solonc la fourme de la patente de meisme la date.

552

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le viij. jour de Janver l'an xlij. pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Robert Evesham nous avoit fait et lors feroit en temps avenir nous ly grantaismes xl.s. d'argent apprendre des issues de nostre manoir de Crowehirst en le Rape de Hastynges par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serroit as termes illoeques usueles par oveles porcions a terme de sa vie ou tanque nous eussiens autrement ordenez pur son estat, sicome es dites lettres est contenuz plus au plein, et ore le dit Robert nous ad suppliez que a cause que le dit manoir de Crowehirst est hors de noz maines par certaines causes issint que il ne purra avoir paiement de les ditz xl.s. nous ly veullaismes ottroier de prendre ycelles xl.s. des issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, a cause de son bon service susdit veullantz

Page 1_216

sa supplicacion en celle partie, avons grantez a ly de prendre les xl.s. avantditz des issues de nostre dit manoir de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeqes qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions a [f.85A] toute sa vie ou tanque nous aurons autrement ordenez pur son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxviij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

28 August 1372 THE SAVOY

553

Item une garrant est fait a receyvour de Higham Ferers pur paier au dit Robert les xl.s. susditz as termes avantnomez solonc le purport et contenu de la patent de meisme la date.

554

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame William Quyntrell nostre fauconer nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly deux marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre seignurie de Melbourne par les mayns de nostre receyvour illoeques qi ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 THE SAVOY

555

Item une garrant est fait a receyvour de Melbourne qi pur le temps serra pur paier au dit William ou a son attourne les deux marcs susdites par an a terme de sa vie as termes avantnomez solonc la contenu de la patent de meisme la date.

556

Item une tiel patent est fait a Ard Fauconer, et prendra vint souldz des issues del honour de Leycestre as meismes les termes et de meisme la fourme et de meisme la date.

557

Item une garrant est fait a receyvour de Leycestre qi pur le temps serra pur paier au dit Ard ou a son attourne les vint souldz susdites par an a terme de sa vie as termes avantnomez solonc la contenue del patent et de meisme la date.

Page 1_217

558

Item une tiel patent est fait a Hayn Parker fauconer come desus est fait a William Quyntrell; et prendra deux marcz des issues del seignurie de Hungreford as meismes les termes et de meisme la fourme et de meisme la date.

559

Item une garrant est fait a receyvour de Hungreford pur paier au dit Hayn ou a son attourne le deux marcz avantditz par an a terme de sa vie as termes avantnomez solonc la contenu de la patent de meisme la date.

560

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Nicholas Stocley nous ad fait et ferra en temps avenir, ly avons grantez l'office de baillie de Yoxalward deinz nostre chace de Nedewod, a avoir et tenir meisme l'office tanque a nous plerra, parnant pur le bon et sauf garde d'ycelle les gages ent auncienement accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Feverer l'an etc. xlvij.

14 Feb. 1373 THE SAVOY

561

Item une garrant est fait a monsire Avery Sulny pur ly livrer la baillie susdit et ly mettre en plein possession d'ycelle solonc la contenu de la patent de meisme la date.

562

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan Botyll nous ad fait et ferra en temps avenir, avons grantez a ly xx. s. par an a terme de sa vie, apprendre annuuelement le course de sa vie durant des issues de nostre honour de Leycestre par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes [f.84B] [f.85B] de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xvj. jour de Janver l'an etc. xlvj.

16 Jan. 1373 HERTFORD

563

Item une garrant est fait a receyvour de Leycestre pur paier au dit Johan les xx.s. susditz par an as termes susditz solonc la contenue de la patent de meisme date.

Page 1_218

564

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come nous avons entenduz par la report de nostre bien ame conseillour Johan de la Pole que Roger de Stocley, gardeyn de la baillie de Yoxalward deinz nostre forest de Nedewod, ne poet bonement garder ycelle, et nous, a la request de le dit Johan et de le consent de le dit Roger, avons grante a Nicholas de Stocley filz de le dit Roger l'office de baillie de Yoxalward susdit ovesque les gages auncienement accoustumez, a avoir et garder le dit office tanque a nous plerra, sicome en les dites lettres patentes piert plus au plein, et avons entenduz par le dit Johan nostre conseillour que le dit Roger avoit outre les gages accoustumez juesqes a la value de deux deniers le jour a terme de sa vie; avons grante au dit Roger pur le bon et agreable service q'il ad fait a nostre tres cher piere en ley, qi Dieux assoille, et a nous tout ce q'il soleit avoir outre les dites gages accoustumez juesqes a la value de deux deniers le jour a avoir et prendre a terme de sa vie, par les maines de nostre receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Feverer l'an xlvij.

14 Feb. 1373 THE SAVOY

565

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres cher et bien ame bacheler monsire Richard de Bureley nous ad fait et ferra en temps avenir, ly avons donez et grantez la conestablerie de nostre chastel de Kedewelly ensemblement ove la garde de la porte de meisme le chastel a terme de sa vie, parnant pur l'office du porter d'ycelle feez et gages ent accoustumez annuelement par les maines de le receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes illoeques usuelles par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Mars l'an xlvij.

1 March 1373 THE SAVOY

566

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet William Ussher nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grantez a ly xv.s. iij.d. apprendre annuelement le course de sa vie durant

Page 1_219

des issues de nostre manoir de Sombourne outre ce que nous ly avons grantez par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandewich le xxx. jour d'Augst l'an xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

567

Item un garrant est fait a receyvour de Somburne de ly paier les ditz xv.s. iij.d. solonc la purport de la patent del date de xxxj. a Sandwich l'an xlvj.

31 August 1372 SANDWICH

[f.86A]

568

Johan par la grace etc. Sachez nous avoir grante a nostre cher et bien ame clerc sire Johan de Stafford l'office de receivour de touz maners issues et profitz sourdantz et a nous appurtinantz de touz noz terres seignuries manoirs et fermes en les countez de Nicole et de Huntyngdon, donantz au dit sire Johan plein poair affaire et ordiner en noz ditez seignuries et manoirs quanque a l'office de receivour appartient, parnant pur son fee annuelement pur mesme l'office vynt marz et sa robe en manere come autres receivours soleint prendre de nous devant ces heures en le dit office, et fein fuaille et litere resonablement pur lui ses gentz et chivaux par ses diverses venues sur noz ditz terres et manoirs en fesant son office avantdit, issint toute voies q'il respoigne a nous par voie d'accompt des issues et profites avantditz come reson demandra. Par quoi nous mandons a touz les noz, empriantz as touz autres, q'au dit sire Johan en fesant son office avantdit soiez aidantz entendantz et respoignantz en manere come appent. En tesmoignance etc. Donne a Sandewyc le xxxmejour d'Agst l'an nostre tres redoute seignur et pier etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

569

Johan etc. Sachez nous avoir ordeinez et assignez Henry de Staunford nostre mestre carpenter et surveiour de touz noz ovrages dedeinz le countee de Nicol et Huntyngdon, parnant pur son fee par an diz livres d'argent a resceiver par les meyns nostre receivour illoeqes q'est ou qi pur [le] temps serra, et tiel vesture come noz gentz de meistre prendront. Pur qei nous mandons as touz les noz,

Page 1_220

empriantz as touz autres, q'au dit Henry en fesant son dit office soiez entendantz eidantz et conseillantz en manere come appent par amour de nous. Cestes presentes adurerez a nostre voluntee. Donnee a Sandewic le xxxme jour d'Augst l'an nostre tres redoute seignur et piere xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

570

Johan par la grace etc. a touz etc saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Richard Skargill ad fait de long temps a nostre tres chere et tres honure miere, qi Dieux pardonne, et a nous et ferra en temps avenir, avoir grante a ly l'office del garde del warrenne de noz manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon et de la pescherie appurtenantz as meismes les manoirs, a avoir et tenir meisme l'office a terme de sa vie ovesque les fees si nulles y appartienent; et outre ce de nostre grace especiale avons grante a ly trois deniers le jour a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de noz manoirs susditz par les maines de receyvour illoeques qi pur le temps y serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En temoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de Mars l'an xlvij.

24 March 1373 THE SAVOY

571

Item une garrant est fait a receyvour de Glatton et Holm pur paier au dit Richard de Skargill iij. d. le jour a terme de sa vie as termes de Pasques et de Saint Michel solonc le purport et contenue de la patente de meisme la date.

[f.86B]

572

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront ou orront saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Piers Petrerouge nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grante a ly cent souldz par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Aldebourne par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pour le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. le xxviij. jour de Marcs l'an etc. xlvij. et de France xxxiiij.

28 March 1373

Page 1_221

573

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre tres ame esquier Robert de Morton nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grante a ly l'office de constabularie del Haute Peek et l'office de chief forestier illoeques, a avoir et tenir au dit Robert a terme de sa vie, parnant pur meismes les offices les feez aunncienment accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le 1 [1] Desunt caetera.1_222

574

Johan par la grace etc. as touz ceux as queux cestes lettres vendront saluz. Savoir vous faceons nous, pour le bone et agreable service que nostre cher et bien ame monsire Nichol de Sharnesfeld chivaler nous ad fait et ferra par le temps avenir, avoir ottroiez au dit monsire Nichole vint marcs d'esterlynges apprendre annuelement le cource de sa vie durante des issues de nostre manoir de Methewold par les mains de nostre receyvour illoeqes qui pour le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par oveles porcions; et voulons et grantons pour nous et pour noz heirs que, si le dit annuete de vint marcs soit aderer en partie ou en toute apres nul des termes avantditz, bien lise au dit monsire Nichol en le dit manoir et chescun parcelle d'ycelle destreindre et les destresses retenir tanque plein gree ly soit fait. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour de Marcs l'an xlvij.

13 March 1373 THE SAVOY

575

Item une garrant est faite a receivour de Methewold qui pur le temps serra pur paier au dit monsire Nichol les avantditz vint marcs par an a terme de sa vie as termes susdites solonc la purport et contenue de la patent de mesme la date.

576

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir donez et grantez a nostre bien vallett Johan de Smalwod nostre parker de Couwic l'espace de wast contenant en longeur sessant pies et en latitude sessant pies devant son houstel et tenement deinz la ville de Couwyk, a avoir et tenir le dit place de wast au dit Johan ses

Page 1_222

heirs et assignez du jour tanque al fyn de quatre vintz ans adonqes proscheins ensuantz pleinement accompliez, rendant ent annuelement a nous et a noz heirs un denier pour touz services durant le terme susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxv. jour de Mars l'an etc. xlvij.

25 March 1373 THE SAVOY

577

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que come le viij. jour de Juyn l'an xlij. pur le bon et agreable service que nostre bien ame Thomas Hampslap vallet de la garderobe de noz tres chers enfantz avoit fait a nous et eux en celle office donaismes et grantaismes au dit Thomas xl. s. par an a terme de sa vie apprendre d'an en an des issues de nostre chastel de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serroit as termes illoeques usueles par oveles porcions, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plein, et nous, ja, pur le bon et agreable service que le dit Thomas ad fait a nous et noz ditz enfantz en meisme l'office [f.87A] et ferra par le temps avenir, et pource q'il ad susrenduz noz ditz lettres en nostre chancellerie a canceller, veullantz faire a ly grace plus especiale, avons ottroiez au dit Thomas quatre livres par an apprendre le course de sa vie durant des issues de nostre dit chastel par les maines de nostre dit receyvour as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de Mars l'an xlvij.

10 March 1373 THE SAVOY

578

Item une garrant est fait a receyvour de Higham qi pur le temps serra pur paier au dit Thomas les iiij. li. susditz par an a terme de sa vie as termes susditz solonc le purport et contenue de la patent de meisme la date.

579

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Come nostre tres ame bacheler monsire Thomas filz Symon soit retenuz et demourrez envers nous pur terme de sa vie tant pur peas come pour guerre, pur quelle demeure nous ly avons ottroiez pur terme de sa vie cent marcs d'esterlinges apprendre annuelement des issues de nostre

Page 1_223

manoir de Troubrigg par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome en les endentures faites entre nous et le dit monsire Thomas sur sa dite demeure est contenuz plus au plein; savoir vous faceons que nous et noz heirs garantrons et contre touz gentz defendrons au dit monsire Thomas pur terme de sa vie les cent marcs avantditz solonc ce que est contenuz en les endentures susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Mars l'an etc. xlvij.

15 March 1373 THE SAVOY

580

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront ou orront, saluz. Savoir vous faceons que come nous nadgairs par noz autres lettres patentes de nostre grace especial et pour le bone et agreable service que nostre bien ame servant Estiephene del Saucerye nous avoit fait et lors ferroit 1 [1] In MS:– ferrons.1_224 en apres eussiesmes grante a ly deux marcs d'argent par an apprendre tout sa vie des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serroit as termes de la Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, sicome es dites lettres patentes ent faites est contenuz plus au plein; nous, de nostre grace especial et pour le bone et agreable service q'il nous ad fait et ferra en temps avenir, voulons faire a ly grace plus especial, avons grante a ly un marc outre les deux marcs susditz par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre dit honour par les maines de nostre receyvour susdit as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee souz nostre prive seal a Sauvoy le xij. jour d'Avrill l'an xlvij.

12 April 1373 THE SAVOY

581

Item un garrant est fait a receyvour de Pontfrait qi pur le temps serra pur paier a dit Estiephen ou a son attourne la dite xiij. s. iiij. d. par an a terme de sa vie as terme susditz solonc la contenue de la patent de mesme la date.

582

Johan etc. a touz ceux etc. Faceons assavoir que pur le bone et

Page 1_224

agreable service que nostre bien ame servant Nicholas Kymbell nous ad fait et ferra en temps avenir ly avons done et grante donons et grantons par cestes presentes a terme de sa vie le manoir de Staunden pres de Hungreford ovesque ses appurtenances, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs ovesque houseboute et hayboute resonablement saunz wast faire, rendant a nous ou a noz heirs une floure de roos chescun an al fest de la Nativite Saint Johan Baptiste, sauvant toute voies a nous ou a noz hers l'avoeson de la chapel illoeques. En tesmoignance etc. Donnee etc. le derrier jour de Juyn.

[f.87B]

583

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. saluz. Savoir vous faceons que come le oytisme jour de Marcs l'an du reigne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante tierz nous, par noz lettres patentes de nostre grace especial, et pour le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Wynterburne nous avoit fait et alors ferroit en temps avenir, eussiesmes grantez a ly un annuete de ij. d. le jour apprendre des issues del chastil et honour de Hertford par les maines de baillif illoeques pour le temps que nostre tres redoute seignur et pier le Roy vouche sauf que nous eussiesmes mesme la seignurie en garde, sicome es noz dites lettres patentes a ly ent faites est contenuz plus au plain, et ja le dit Johan nous ad suppliez que nous ly voussissiesmes ottroier de les prendre des issues de nostre manoir de Higham Ferers; nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que le dit Johan nous ad faite et ferra en temps avenir, et aussint pour ce q'il ad susrenduz noz dites lettres en nostre chancellerye a canceller, veullantz faire au dit Johan grace plus especial, avons grante a ly lx. s. et x. d. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre manoire de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Seint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le qint jour de May l'an etc. xlvij.

5 May 1373 THE SAVOY

Page 1_225

584

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame clerc sire Wauter Hawlee nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir grantez a ly iiij.li. d'esterlinges par an apprendre annuelement des issues de nostre honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, tanque nous averons autrement ordenez pur son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour de May l'an xlvij.

8 May 1373 THE SAVOY

585

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury pur ly paier les avantditz iiij.li. par an as termes susditz tanque q'il eit autre mandement solonc le purport et contenue de la patente de meisme la date.

586

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux qi cestes presentes lettres verront salutz. Savoir vous faceons que, come de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame Richard de Lancastre nous avoit fait et ferroit, ly grantaismes la garde de noz parcs de Gryngeleye et de noz foreyns bois de Wheteleye et Gryngeley ensement et de noz guarrennes illoeqes, a avoir pour sa vie, parnant come Thomas de Shires soleit prendre pour la garde d'ycelles; et ore outre ce pour son bon service avantdit ly avons donez et ottroiez trois deniers le jour apprendre par an des issues de nostre dit manoir de Gryngeleye le cource de sa vie durant par les mayns de nostre receyvour illoeqes qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vint et septisme jour de Jouyn l'an du 1 [1] Sic.1_226 xlvij. et de France xxxiiij.

7 June 1373 THE SAVOY

587

Johan par la grace etc. a touz ceux qui cestes lettres verront saluz. Savoir vous faceons que nous, pur le bone et agreable service que nostre bien ame Richard de Lancastre nous ad fait de longtemps, et ferra, cea en arrier, avons donez et ottroiez a ly la garde de noz parcs de Gryngeleye et de noz foreyns bois de Wheteleye

Page 1_226

et Gryngeleye ensemblement et de nostre guarrenne illoeques, a avoir et tenir a terme de sa vie parnant pur la garde des ditz offices tant come Thomas de Shires [f.88A] derreinement avoit et prist pour la garde d'ycelles resonablement devant ces heures. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye.

588

Johan par la grace etc. a touz ceux as queux cestes presentes lettres vendront salutz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame vallett Johan Wynchestre nous ad fait cea en arrieer et ferra par le temps avenir, ly avons donez et ottroiez soissant souldz d'esterlynges par an apprendre pour terme de sa vie des issues de nostre seignurie de Bolynbroke par les mayns de nostre recevour illoeqes qi pur le temps serra as termes de Pasqes et de Saynt Michel par oveles porcions. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le xx. jour de Mars l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante septisme et de France trente et quart.

20 March 1373 THE SAVOY

589

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallett William Dardern nous ad fait cea en arrier et ferra par le temps avenir, ly avons donez et grantez sessant souldz par an apprendre a terme de sa vie des issues de la ferme de nostre baille de Osgercrosse deinz nostre honour de Pountfreit, par les mayns de nostre recevour illoeques q'ore est ou qi pour le temps serra as termes de Pasqes et Seynt Michel par oveles porcions, outre les quarante souldz quelles nous ly ottroiasmes nadgaires par noz autres lettres apprendre a terme de sa vie de la ferme de meisme la baille. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xij. jour de May l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere xlvij.

12 May 1373 THE SAVOY

590

Johan par la grace etc. a touz ceux qi cestes lettres verront ou

Page 1_227

orront saluz. Sachez nous, pour le bon et greable service que nostre bien ame William Wyntryngham nostre carpenter nous ad fait et ferra en temps avenir, avoir donez et grantez a ly vint livres par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre manoir [de] Saham en le counte de Cantebrugge par les mayns de nostre recevour illoeques q'est ou qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; et en cas que le dit rente de vint livres issint a ly grantez soit a derrer par deux [mois] en partie ou en toute apres aucun de les termes susdites bien [lise] au dit William entrier la dit manoir et illoeques destrendre, et destresses enchacer et detenir tanque gree ly soit faite de les arrerages a lui ent duez. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Mars l'an du regne etc. xlvij. et de France trente et quarte.

12 March 1373 THE SAVOY

[f.88B]

591

Johan par la grace etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront on ouront saluz. Savoir vous faceons nous, de grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William Prentys nous ad fait et ferra par le temps avenir, avoir grantez a ly l'office de pynder de nostre ville de Bolynbrok, a avoir et tener meisme l'office pur terme de sa vie parnant ent les feez accoustumez par les mains de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes illoeques usuelles. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee a nostre manoir de Sauvoye le xv. jour de May l'an etc. xlvij.

15 May 1373 THE SAVOY

592

Item un garrant est fait a receyvour de Bolynbrok qi pur le temps serra pur le paier les feez et accoustumez etc. de meisme la date.

593

Johan etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront ou ouront saluz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bone et greable service que nostre bien ame servant Johan de Waddesworth nous ad fait de long temps passe et ferra par le

Page 1_228

temps avenir, avoir grantez a ly un denier le jour apprendre et receyver a terme de sa vie des issues de nostre seignurie de Bolyngbrok par les mayns de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serra. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xv. jour d'Avril l'an etc. xlvij.

15 April 1373 THE SAVOY

594

Johan etc. a touz noz baillifs officers et noz autres ministres queconqes et a checun de eux saluz. Nous voulons et vous mandons que vous ne preignez ne souffre estre pris a nostre oeps ne a noz busoignes de nostre bien ame Henry de Yakesle en son place de Upsonburne en le counte de Southampton a vostre poiar aucuns vitailles fein aveins herbage litere cariage ne nulles autres biens ne chateux contre la volunte et bone gree du dit Henry, ne que ne facez ne suffrez estre fait au dit Henry ses servantz biens et chateux en son dit place aucune male moleste ne grevance en quanque que vous purrez bonement, mays que a ly soiez aidantz favorablez et bienveullantz, ces presentes a durer par un an. Donnee souz etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xix. jour de May l'an etc. xlvij.

19 May 1373 THE SAVOY

595

Johan etc. a touz ceux qi cestes noz lettres verront on orront saluz. Savoir vouz faceons que come le derrier jour de Janver l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante quarte par noz lettres patentes de nostre grace especiale et pur bon et agreable service que nostre bien ame vallet Raulyn Greyndor nous avoit fait et lors ferroit en temps avenir, ly granteismes quarante souldz par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre seignurie de Monemuth par les mayns de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, et puis apres le derrier jour de Marcs ore derrier passe par noz autres lettres patentes grantaismes au dit Raulyn [f.89A] autres quarante souldz par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre dit seignurie par les mayns de nostre dit receyvour as termes susditz par oveles porcions, si come es noz dites lettres est contenuz plus au plein, et ore le dit

Page 1_229

Raulyn nous ad suppliez que affyn q'il purroit avoir plus preste paiement de les quatre livres avantditz nous ly vousissiens ottroier de les prendre annuelement des issues de nostre manoir de Roddeley; nous, a cause de son bon service susdite, et pur ce q'il ad susrenduz noz dites lettres patentes a canceller en nostre chancellerie, veulantz ottroier sa supplicacion en celle partie, avons ottroiez au dit Raulyn les dites quatre livres appendre annuelement le course de sa vie durant des issues de nostre dit manoir de Roddeleye par les mayns de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxiij. jour de May l'an etc. xlvij.

23 May 1373 THE SAVOY

596

Johan etc. a touz etc. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service qe nostre bien ame vallet Johan de Brerelay nous ad fait et ferra en temps avenir, ly avons donez et grantes la garde de nostre park juxte nostre manoir de Kyngeston en Dorset, et aussint l'office de nostre garrenner illoeques, a avoir et tenir a terme de vie, pernant pur ycelle les feez et gagez dehues et accoustumes. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxvij. jour de May l'an etc. xlvij.

27 May 1373 THE SAVOY

597

Johan etc. a touz etc. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bon servant Johan Wright del Est Kesewyk nous ad fait et ferra en temps avenir, et pur ce q'il est naufre sur la mayn destre en nostre service, avoir grantez et ottroiez au dit Johan quarante souldz par an a terme de sa vie, apprendre annuelement des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le vij. jour du Juyn l'an etc. xlvij.

7 June 1373 THE SAVOY

598

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de grace especiale et pur le bone et agreable service que nostre bon

Page 1_230

servant Johan de Sproteburgh nous ad fait et ferra en temps avenir, eions grantez au ly et grantons par cestes presentes quarante souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie outre touz autres choses par nous a ly ottroiez ou grantez devant ces heures, apprendre les avantditz quarante [souldz] annuelement des issues del nostre seignurie de Pountfreyt par les maynes de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Norbourne le vij. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

7 July 1373 NORBOURN

599

Item un garrant est fait a receyvour del l'onour de Pountfreyt q'ore est ou qi pur le temps serra pur paier au dit Johan les ditz xl. souldz par an solonc la contenue de la patent susdite. Donnee etc. come ut supra.

[f.89B]

600

Johan etc. a touz etc. Faceons assavoir que come le viij. jour de Novembre l'an etc. xlj. grantaismes par noz lettres patentes a nostre tres cher et bien ame monsire Richard Leschrop une annuetee de quarante livres pour le bone et agreable service le quelle il avoit fait a nous et alors ferroit, apprendre et receyver des issues de nostre manoir de Bainebrige deinz le countee de Richemond par les mains de nostre receyvour illoeqes par ovelles porcions as termes illoeques usueles, et ja le dit seignurie est hors de noz mains par certaines causes, ensi que le dit monsire Richard ne puist prestment estre service de son annuete des issues de le dit manoir, nous, de nostre grace especiale et pur le bone et agreable service que le dit monsire Richard nous ad fait et ferra en temps avenir, et pource q'il ad susrendus noz dites lettres en nostre chancellerye pour canceller, ly avons grante quarante livres del monoye d'Engleterre par an a terme de sa vie apprendre annuelment le course de sa vie durante des issues de noz manoirs de Bourughbrigg Rauclyf et Aldeburgh en le counte d'Everwyk par les mayns del nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes illoeqes usueles, et voulons et grantons que si le dit rente soit aderier par une mois apres ascuns des termes avantditz bien lise a dit

Page 1_231

monsire Richard ou a son certain attourne destreindre en les dites manoirs et chescun d'eux et chescun parcelle de ceux et les destresses chacer et retiner tanque plein gree ly ent soit fait. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le primer jour de Mars l'an xlvij.

1 March 1373 THE SAVOY

601

Johan etc. a touz etc. Faceons assavoir que nous, de nostre grace especial pur le bone et agreable service que nostre bien ame servant Perot clerc de nostre chapelle nous ad fait et ferra par la temps avenir, ly avons done et graunte quarant souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelment des issues de nostre chastel de Bolyngbroke par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoy le xx. jour de Juyn.

602

Item un garrant est fait a nostre receivour de Bolyngbrok qi pur le temps serra pur paer a dit Perot les ditz quarant souldz par an a terme de sa vie as termes suisditz solonc la contenu de la patent de mesme la date.

603

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especial et pur la bone et agreable service que nostre bien ame servant William Baker nous ad fait et ferra par la temps avenir, avons done et ottroie a ly la baille de Aleyntoftes a avoir et tenir a ly a terme de sa vie ovesque les fees ent accoustumez, ensi tout voies q'il se port bien et loialment en l'office susdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xiiij. jour de Janver l'an xlvij. 1 [1Sic. for xlvi.1_232

14 January 1373 HERTFORD

604

Item j. patent a Johan Davidson la garde de la parke de Pykeryng tanque que plerra a monseignur ovesque les fees et gages accoustumez. Donnee a Hertford le xx. jour de May.

605

Item un garrant a monsire William de Rauclif chief forester de Pykeryng pur ly mettre en possession. Donnee come desus.

Page 1_232

[f.90A]

606

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace etc. que nostre tres ame chivaler monsire Wauter Blount nous ad fait et ferra par la temps avenir, ly avons done et grante l'office de constabularie de nostre chastel de Tuttebury, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie, pernant pur mesme l'office les fees et gages accustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour de Janver l'an xlvij. 1 [1Sic. for xlvi.1_233

8 January 1373 THE SAVOY

607

Johan etc. Faisons assavoir que nous etc. que nostre bien ame servant William Snawe nous ad fait et ferra par la temps avenir, ly avons done et graunte l'office de bedelle de noz courts de Knaresburgh a terme de sa vie, ovesque touz les profitz emolumentes et droitures a mesme l'office appurtenantz, preignant pur son fee. 2 [2] Sic.1_233 s. d'esterlinges, sicome il est accustume devant ses heurs, ensi tout vois q'il serve bien et loialment l'office suisdit en dehue manere. En tesmoignance etc. Donnee etc. ut supra le viij. jour de Juyn l'an xlviij.

8 June 1374 THE SAVOY

608

Johan etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especial et pur la bone etc. que nostre bien ame Geffray Chaucer nous ad fait, et auxint pur la bon service que nostre bien ame Philippe sa femme ad fait a nostre tres honure dame et miere la Royne, que Dieu pardoigne, et a nostre tres ame compaigne la Royne, avons graunte au dit Geffray x. li. par an a terme de sa vie apprendre annuelment le course de sa vie durant a nostre manoir de la Sauvoye pres de Loundres par les mayns de nostre receyvour general q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoy pres de Londres le xiij. jour de Juyn l'an xlviij.

13 June 1374 THE SAVOY

609

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bone et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire T. Banastre nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte l'office meister forestier de

Page 1_233

noz chaces de Penhill Troweden ct Rossyndal, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie en manere come nostre bien ame Richard de Radclyf les avoit, ensemblement ovesque les fees et gage a ycelles appurtenantz tanque il se port bien et loialment en l'office suisditz. Donnee etc. a Hegham Ferers le xx. jour de Juyl.

610

Item un garrant est fait a William de Nessefeld pur ly mettre en possession d'ycelles de mesme la date.

[f.90B]

611

Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre a touz ceux qui cestes etc. faisons assavoir come les officers de nostre maison ount assigne nostre bien amez tenant Thomas Drack pour faire purveance de nostre houstell pur noz deniers paiantz es parties de Yermouth, come en la patent des ditz officers piert plus au pleyn, si mandons a touz noz servantz et tenantz, empriant au touz autres, q'au dit Thomas soient attendant et aidant conseillant et favorable es noz ditz busoignes pur le temps que le dit Thomas occupiera le dit office de purveance. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le viij. jour de Juyl l'an xlviij.

8 July 1374 THE SAVOY

612

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial avons done et grantee a nostre bien ame servant Robert de Bolthorp la garde des terres et tenementz appellez "Loklabury" ove les apurtenances deinz nostre seignurie de Hertfordyngbury, que fuerent a Johan de Hakford qi mort est, et les tenoit de nous par hommage et feaute, et les queux par la mort du dit Johan a nous apartiegnent a cause del noune age du heir du dit Johan, a avoir et tenir la dite garde ove les appurtenantz au dit Robert tanque al plein age du dit heir, sauvant a nous fees et avowesons si nulles as ditz terres et tenementz attiegnent et y escherront durant le dit nonage, rendant ent a nous et a noz heirs quatre marcz d'esterlinges chescun an durant le dit nonage anuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et en cas que le dit rent de iiij. marcz soit a derier en partie ou en tout apres nulle terme du

Page 1_234

paiement bien lice a nous et a noz heirs destreindre en les terres et tenementz suisditz et les destresses retenir tanque plain gree nous ent serra fait; et nous les ditz garde et mariage garantirons contre touz gentz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vij. jour de Juyl l'an xlviij.

7 July 1374 THE SAVOY

[f.91A]

613

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que de nostre grace especial et pur le bon et agreable service que nostre bien ame esquier Oliver de Barton nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte les offices de connestablerye et seneschalrie de Novel Chastel souz Lyne, ovesque les fees et gages accoustumez, a avoir et tenir a ly en manere come nostre bien ame esquier Wauter de Staunton, que Dieu pardoigne, les avoit de nostre doun a terme de sa vie. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le x. jour de May l'an xlviij.

10 May 1374 HERTFORD

614

Johan etc. a touz ceux etc. et pur le bon et agreable service que nostre tres ame esquier Johan Topclyf nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done el grante x. li. par an a terme de sa vie apprendre annuelment la course de sa vie durant des issues de nostre manoir de Thetford el counte de Norfolk par les mayns de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le derrier jour de Marz.

615

Item un garrant est fait a nostre receyvour de Thetford pur li delivrer les ditz x. li. solonc la purport de la patent desuis escript de mesme la date.

616

Johan etc. a touz ceux etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon etc. que nostre bien ame servant Johan de Bathe nous ad fait etc., ly avons done et graunte touz les maisons terres et tenementz rentes et revenuz ove touz lour appurtenances en Mystreworth, queux fuerent a Johan Mynstreworth chivaler, et les queux par certains causes sont devenuz es noz mainz, a avoir

Page 1_235

et tenir a le dit J. de Bathe a terme de sa vie de nous et de noz heirs fesant ent les services dehues et accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le x. jour d'Avrill.

617

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon etc. que nostre bien ame servant Robert de Keteryngham nous ad fait etc., ly avons done et graunte deux deniers le jour apprendre de et sur les profitz provenantz de la pount de Ware a terme de sa vie, tanque come en nous est, en mesme la manere come Hancok del Chaumbre avoit, pur le temps que mesme la seignurie serra en noz mayns, par les mains de nostre baillif de Hertford q'ore est ou qui pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee a Hegham le xx. jour de Juyl.

618

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Thomas del Almoynrye nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante vint souldz par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Pountfreit par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a nostre chastel de Tykhyll le xxij. jour de Septembre.

619

Item un garrant est fait al receyvour de Pountfreit q'ore est ou qui pur le temps serra pur ly paier les ditz xx. s. as termes susditz de mesme la date et fourme.

[f.91B]

620

Johan etc. a touz ceux etc. Fasons assavoir que come nous le xiiij. jour de Septembre l'an xlij. par noz lettres patentes de nostre grace especial et pur l'entier affiance que nostre tres cher et tres ame compaigne Blanche, que Dieux assoil, avoit en la person de nostre bien ame frere Johan de Benyngton son confessour eussiens done et grante au dit frere Johan dys livres d'esterlinges par an apprendre par les maynes de nostre receivour de Tuttebury qui pur le temps

Page 1_236

serroit as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, tanque nous plerroit, les quelles lettres le dit frere Johan ad susrenduz en nostre chauncellerie pur canceller, et nous ad supplie que nous ly voullaismes graunter les ditz dys livres des issues de nostre honour de Leycestre; nous, veullantz ottroier en celle partie sa supplicacion, de nostre grace especial avons done et grante au dit frere Johan les dys livres avantditz par an apprendre des issues de nostre dit honour de Leycestre par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions tanque nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la chastel de Leycestre le xij. jour d'Augst.

12 August 1374 LEICESTER CASTLE

621

Item j. garrant est fait de ce a nostre receivour de Leycestre purpaier au dit frere Johan les ditz x. li. as termes avantditz de meisme la fourme et mesme la date come en la patent est dessus escript.

622 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia alibi.1_237

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire T. Banastre nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte les offices de maistre forestier de noz chaces de Penhill Troweden et Rossyndal, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie en manere com nostre bien ame Richard les avoit de nostre grant ensemblement ovesque les fees et gages a ycelles appurtenantz tanque il se port.

623 2 [2] Cancelled and in the margin:– vacat quia non transiit sub sigillo.1_237

Johan etc. a touz ceux etc. Fasons savoir que nous vehuez et regardez une lettre patente de Henry jadys Count de Lancastre parquelle il avoit done a nostre bien ame Johan de Elmesale dys marcz de annuel rent de les profitz provenantz de la baillie de wapentak de Derby en le counte de Lancastre apprendre as termes de Saint Michel et del Annunciacion nostre Dame par ovelles porcions du date a la chastel de Kenill' le primer jour de May l'an xix, les

Page 1_237

quelles lettres nostre tres cher piere en ley Henry Duc de Lancastre, que Dieu pardoigne, ad conferme par ses lettres patentes du date a Rothewel vij. jour de Juyl l'an xxiij.; et nous, en apres les ditz lettres de confirmacion par noz autres lettres patentes du date de Kenilworth le xx. jour d'Aprill l'an xxxvj. avons conferme au dit Johan de Elmesale pur terme de sa vie, sicome es ditz trois lettres patentes puist pluis plainement apparer; et ja le dit Johan a cause q'il purroit estre plus prestement paiez de les ditz dys marcz nous ad supplie que nous ly voussissiens granter de prendre mesmes les dys marcs des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receivour illoques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et del Annunciacion nostre Dame par ovelles porcions, en lieu de les autres x. marcz avantditz, ensi toutevoies q'il ne prendra nulle paiement pur sa annuite de les issues de le baille de wapentak de Derby en le counte de Lancastre par toute le temps q'il prendra les ditz x. marcz par an des issues del honour de Leycestre suisdite. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le vj. jour d'Aust l'an xlviij.

6 August 1374 LEICESTER

[f.92A]

624 1 [1] Cancelled and in the margin:– non transibant sub sigillio.1_238

Johan etc. a nostre receivour deinz nostre duchie de Lancastre q'ore est ou qi pur le temps serra saluz. Purce que nous par noz lettres patentes avons done et graunte a nostre bien ame Johan de Elmesale dys marcz d'esterlinges apprendre par an a terme de sa vie des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receivour illoques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et del Annunciacion de nostre Dame par ovelles porcions, en lieu des autres x. marcz quelles il avoit par an pur s'annuyte sur les profitz provenantz de et sur le baillie de wapentak de Derby en le counte de Lancastre, ensi q'il ne prendra nul paiement pur sa dite annuite des issues de nostre dit baille par tout le temps q'il prendra les ditz dys marcz des issues de nostre dit honour de Leycestre; si vous mandons que vous ne ly paiez nul paiement pur annuite dores enavant de les issues de la dite baillie n'autrement, einz si nulles lettres de garrant y avez pur les ditz

Page 1_238

annuytez ly paier voulons que desore elles eint nulles forces ne vertue soient elles es voz mayns ou es mayns de noz auditours. Et cestes est. Donnee etc. a Leycestre le vj. jour d'Augst.

6 August [1374] LEICESTER

625

Johan etc. a nostre receyvour de nostre honour de Leycestre q'ore est ou qui pur le temps serra saluz. Come nous par noz lettres patentes de nostre grace especial avons done et grante a nostre bien ame Johan de Elmeshale x. marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Leycestre par les mayns de nostre receyvour illoques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et del Annunciacion nostre Dame par ovelles porcions, en lieu des autres x. marcz quelles il avoit par an pur s'annuite sur les profitz provenantz de et sure la baillie del wapentak de Derby en le counte de Lancastre, ensi q'il ne prendra nulle paiement pur sa dite annuite de les issues de la dite baillie par tout le temps q'il prendra les ditz x. marcz de nostre honour de Leycestre par an as termes suisdites, sicome es noz ditz lettres patentes a ly ent faites est pluis plainement contenuz; voullons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez au dit Johan ou a son certain attourne les avantditz x. marcz par an as termes suisditz d'an en an le course de sa vie durant solonc le purport et contenue de noz lettres patentes avantditz, receivant envers vous lettres d'acquitance de ce que vous ensi ly paierez contenantz que ce que vous ly paierez soit paie en lieu del annuite de x. marcz a ly graunte sur la dite baillie; par les quelles et cestes etc. nous voulons etc. Donnee etc. a nostre chastel de Leycestre le vj. jour d'Augst.

6 August [1374] LEICESTER

626

Johan etc. a touz ceux. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William de Saxby nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante la baillie de Okeden deinz nostre chace de Knaresburgh, quelle Johan de Becwyth de Klynt avoit, a avoir et tenir a ly tanque come a nous plerra, preignant pur mesme l'office fees et gages accoustumez tiels come le dit Johan prist pur

Page 1_239

ycel au temps q'il estoit en mesme l'office. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de Gryngley le xxiij. jour de Septembre.

23 Sept. [1374] GRINGLEY

627

Item un garrant est fait a Pieres de Routhe et Richard de Slengesby, chief forestiers de Knaresburgh, pur ly mettre en possession purveu toutes voies que pris de ly sufficeant seurte de respoundre a nous des issues del dit office si ascuns y soient. Donnee ut supra.

[f.92B]

628

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon et agreable service que nostre bien ame clerc sire Wauter Hawlee nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante vint souldz par an, tanque nous averons autrement ordeignez pur son estate, apprendre annuelment des issues de nostre honour de Tuttebury par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, outre les quatre livres quelles nous ly avons done par noz autres lettres patentes devant ses heurs apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury suisdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Ravensdale le xxiij. jour d'Augst.

23 August [1374] RAVENSDALE

629

Item un garrant est fait a le receivour de Tuttebury pur delivrer au dit sire Wauter les ditz vint souldz as termes suisditz de mesme la date et fourme.

630

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Lowys Recouchez de Luce nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante cynk marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie, apprendre par les mains de nostre receivour general q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions outre les dys livres quelles nous ly avons done par noz autres lettres patentes et endentez apprendre par les [termes] suisdites. En tesmoignance etc. Donnee etc. al chastel de Tuttebury le unszisme jour d'Augst.

Page 1_240

631

Item un garrant est fait a sire Johan de Yerdeburgh pur paier au dit Lowys les ditz cynk marcz d'esterlinges as termes susditz pur le temps q'il receive la grant receit d'an en an a terme de sa vie. Donnee etc. come desuis.

632

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que nous, de nostre grace especial et pur le bone et agreable service que nostre bien ame servant Johan Porter nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte xx. s. par an a terme de sa vie, apprendre annuelment des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee souz nostre prive seal a nostre chastel de Tuttebury le xix. jour d'Augst.

19 August 1374 TUTBURY CASTLE

633

Item un garrant est fait al receivour del honour de Leycestre pur delivrer au dit Johan Porter les ditz vint souldz as termes suisditz. Donnee etc. le xix. jour d'Augst come desus.

634

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que purce que nous avons ordeignez nostre bien ame servant Robert Chiksond nostre esquillier, en respoignant a nous pur tout nostre vessaille d'argent appurtenantz al office de esquillerye en Engleterre, ly avons done et graunte dys livres par an pur le temps q'il ensi occupiera le dit office, apprendre des issues de nostre seignurie de Hegham Ferers par les mains de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Ravensdale le xxij. jour d'Augst.

22 August [1374] RAVENSDALE

635

Item un garrant al receivour de Hegham Ferers q'ore est ou qui pur le temps serra pur delivrer au dit Robert Chiksond les ditz x. li. as termes suisditz de mesme la date et fourme come le patent desuis.

636

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que nous, de nostre

Page 1_241

grace especial et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Johan Passemer nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de parker de nostre park de Agerslay deinz nostre honour de Tuttebury, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie ensemblement ovesque les fees et gages a ycel office appurtenantz, cestes lettres a durer tanque nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst.

27 August 1374 RAVENSDALE

[f.93A]

637

Item un garrant est fait a monsire Averey Sulny pur ly mettre en plain possession de la dit park solonc la fourme del patent. Donnee a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst.

638

Item un autre al receivour de Tuttebury pur paier al dit Johan les fees et gages accustumez. Donnee a Ravensdale xxviij. jour d'Augst.

28 August [1374] RAVENSDALE

639

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que nous, de nostre grace especiale, avons grante a Roger de Benyngton chapleyn la gard del hospital de Saint Nicholas de Pykeryng, ove touz les terres et commoditez au dit hospital appurtenantz, q'est voidez, a avoir et tenir au dit Roger en aumentacion et amendement de son estat al chaunterie deinz la chastel de Pykeryng, sure condicion que le dit Roger la chapel et la petite sale deinz la dit hospital a ses coustages propres covenablement en coverture sustendra et autres charges al dit hospital appurtenantz duement ferra sanz contredire. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Pountfreit le v. jour de Septembre.

5 Sept. [1374] PONTEFRACT

640

Johan etc. a touz etc. Faisons assavoir que nous, etc. et pur le bon etc. que nostre bien ame servant William Baker nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte l'erbage de Aleyntoftes deinz nostre forest de Pykeryng, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs, rendant ent a nous et a noz ditz heirs xx. s. par an annuelment as termes illoeques usuelles par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Pountfreyt le v. jour de Septembre.

5 Sept. [1374] PONTFRACT

Page 1_242

641

Item un garant est fait a William de Nessefeld seneschal de Pykeryng on a son lieutenant etc. pur ly delivrer l'erbage suisdit, rendant come il est contenue en le patent avantdit. Donnee ut supra le quint jour de Septembre.

642

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Hungreton nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante x. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie, apprendre annuelment des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. al manoir de Rothewell le viij. jour de Septembre.

8 Sept. [1374] ROTHWELL

643

Item un garrant est fait al receyvour de Leycestre q'ore est on qui pur le temps serra pur delivrer au dit Johan Hungreton x. s. solonc la purport del patent de mesme la date.

644

Item un patent pur William de Rothewell pur avoir xx. s. del honour de Leycestre as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. Donnee al manoir de Rothewel le viij. jour de Septembre.

645

Item un garrant est faite al receyvour de Leycestre pur ly paier les ditz xx. s. as termes suisditz solonc la purport de la patent et de mesme la date.

646

Item un patent a Wauter Legh pur avoir xx. s. del dit honour de Leycestre par les mains de receyvour illoeques as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. Donnee ut supra.

647

Item un garrant est fait al receyvour de Leycestre pur ly paier xx. s. suisditz as termes suisditz solonc la purport del patent. Donnee ut supra.

Page 1_243

648

Item un patent a Johan Anableson pur avoir xx. s. del honour de Leycestre par les mains del receyvour illoeques as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. Donnee ut supra le viij. jour de Septembre.

649

Item un garrant al receyvour de Leycestre pur ly paier les ditz vint souldz as terme suisditz solonc la purport del patent. Donnee ut supra le viij. jour de Septembre.

[f.93B]

650

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bone etc. que nostre bon servant Alayn Scot nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de foresterie de Derby en Pykerynglyth ovesque l'agistement d'ycel, a avoir et tenir tanque nous plerra, preignant ent fees et gages auncienement accoustumez rendant par an a nous pur le dit agistement attant come nulle autre voudra doner pur ycel. En tesmoignance etc. Donnee a Rothewell le viij. jour de Septembre.

651

Item un garrant a monsire Richard de Rouclyf chief forestier de Pykeryng ou a son lieutenant pur ly mettre en possession del dit office et gistment de mesme la date.

652

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Richard de Rouclyf filz a nostre tres ame chivaler Richard de Rouclyf nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de foresterie de Langdon en Pykerynglyth ovesque l'agistement d'ycel, rendant par an a nous pur mesme l'agistement sessant souldz et pluis attant come null autre voudra doner pur ycel, cestes presentes a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee a Rothewell le viij. jour de Septembre.

653

Item un garrant a monsire Richard de Rouclyf ou a son lieutenant pur ly mettre en possession del dit office ovesque l'agistement de mesme la date.

Page 1_244

654 1 [1] Cancelled, and in the margin:– Vacat.1_245

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons assavoir que nous avons vehue et regardez lettres patentes desouz le seal de nostre tres ame chivaler monsire Robert Swillyngton l'uncle en la fourme qu'ensuyt Sachent touts gentz moy Robert de Swyllyngton l'uncle chivaler avoir grantez a Johan […] . […]

655

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que pur le bon et agreable service que nostre bien ame Johan de Bradeshagh nous ad fait [et] ferra par le temps avenir, et purce q'il ad susrenduz les offices del gard de nostre park de Ravensdale et del chief foresterye de Duffeldfryth et les lettres patentes ent faites en nostre chauncellerie pur canceller, ly avons done et graunte vint marcz par an apprendre et receyver a terme de sa vie des issues de nostre manoir de Duffeld deinz l'onour de Tuttebury par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra, ou par son assignement, as termes de Saint Martyn en yvere et de la nativite Saint Johan Baptiste par ovelles porciones. En tesmoignance etc. Donnee a Cowyk le xvij. jour de Septembre.

17 Sept. [1374] COWICK

656

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame William Lyon nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte la baillie de Okeden deinz nostre chace de Knaresburgh, a avoir et tenir a ly tanque come nous plerra, preignant pur mesme l'office fees et gages accoustumez tiels come Richard de Bekwyth pernoit a temps q'il fuit en le dit office. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de Cowyk le xix. jour de Septembre.

19 Sept. [1374] COWICK

657

Item un garrant a Piers de Routhe et Richard de Slengesby chief forestiers de Knaresburgh ou a lour lieutenant pur ly mettre en pleyn possession del office suisdit. Donnee ut supra pernez la clause desus escript.

Page 1_245

1 [1] Added in the margin:–Vacat.1_246 Purveue toutes voies que pris de ly sufficeant surtee de respondre a nous des issues del dit office si ascuns y soient.

658

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, pur l'entier affiance que nous portons envers la person de nostre tres cher et tres ame chivaler monsire R[obert] de Swillyngton l'uncle, ly avons done et graunte l'office de seneschalrie de nostre honour de Pountfreit et de nostre soke de Snayth, a avoir et tenir au dit monsire R[obert] tanque come a nous plerra preignant pur mesme l'office les fees accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de Rothewell le iij. jour de Septembre.

3 Sept. [1374] ROTHWELL

659

Item un garrant al receyvour del honour de Pountfreit pur ly paier les fees accoustumez solonc le purport del patent de mesme le date.

[f.94A]

660

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, en ovre de charite de nostre grace especiale, avons done et graunte cent marcz d'esterlinges a les dean et chapitre de la novelle esglise de nostre Dame de Leycestre par an pur mettre al accomplissement del ovre del dite esglise ove ses appurtenances, apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, purveuz toutes voies que ceux qui receiveront ensi de nostre dit receivour les cent marcz avantditz respoignent par voie d'accompt coment les ditz cent marcz soient myses entour l'ovre suisdite a noz auditours ou noz deputez en celles parties, cestes presentes a durer tanque nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. al chastel de Leycestre le vj. jour d'Augst l'an xlviij.

6 August 1374 LEICESTER

661

Johan etc. a nostre receyvour de Tuttebury q'ore est ou qui pur le temps serra saluz. Come nous par noz lettres patentes en ovre de charite de nostre grace especiale avons done et graunte cent marcz

Page 1_246

d'esterlinges a le dean et chapitre de la novel esglise de nostre Dame de Leycestre par an pur mettre al accomplissement del ovre del dite esglise ove ses appurtenantz, apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, purveuz toutes voies que ceux qi receiveront ensi de nostre dit receivour les cent marcz avantditz respoignent par voie d'accompt coment les ditz cent marcz soient myses entour l'oevre suisdite a noz auditours ou noz deputez en celle partie, les quelles lettres avantditz dureront a nostre volunte, sicome en ycelles est pluis pleinement contenuz; voulons et vous mandons que des issues de vostre receit paiez et delivrez as ditz dean et chapitre ou a leur attourne les avantditz cent marcz par an as termes suisdites, solonc le purport et contenue de noz lettres patentes suisditz, receyvant envers vous lettres d'acquitance desouz le comune seal les ditz dean et chapitre, contenantz les somes quelles vous leur issint paierez, par les quelles etc. Donnee etc. a nostre chastel de Leycestre le vj. jour d'Augst l'an xlviij.

6 August 1374 LEICESTER

662

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres cher et bien ame Robert Ursewyk nous ad fait et ferra par le temps avenir, et pur certaines causes que nous ont moevez, ly avons done et grante l'office de maistre foresterie de noz forestes de Quernemore et de Anmondernesse, a avoir et tenir tanque come a nous plerra, preignant pur meisme l'office fees et gages en et par meisme la manere come monsire Adam de Hoghton prist pur ycel au temps q'il estoit maistre forestier illoeques. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Knaresburgh le v. jour de Septembre l'an xlviij.

5 Sept. 1374 KNARESBOROUGH

663

Item une garrant est faite a William de Nesfeld seneschal illoeques pur ly mettre en possession vehue l'estat de meismes les forestes de meisme la date.

664

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, pour l'entiere

Page 1_247

affection que nous portons envers la persone de nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Robert de Swyllyngton l'uncle, ly avons done et grante l'office de maistre foresterie de nostre chace de Duffeldfryth en le counte de Derby, et de touz noz parkes deinz la dite chace, preignant pur meisme l'office fees et gages en et par meisme [f.94B] la manere come Johan de Bradshagh prist pur ycel. Et outre ce avons grante au dit manoir Robert q'il purra fraunchement remuer touz les forestiers parkers et palisers deinz nostre dite chace quant et a quelle heure que ly semble que serra profit pur nous et de mettre autres en leur lieu tielx come semble a ly que sont a nous profitables, cestes presentes a durer a nostre volunte. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de Ravensdale le xxvij. jour d'Augst l'an xlviij.

27 August 1374 RAVENSDALE

665

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame chapellayn frere Richard de Thurkeston nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte quarant souldz d'esterlinges par an apprendre annuelment de noz coffres tanque come a nous plerra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le primer jour de Juyl l'an xlviij.

1 July [1374] THE SAVOY

666

Item un garrant a sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre graunt garderobe pur delivrer al dit frere Richard les ditz xl. s. pur le temps q'il paie noz receitz generals solonc le purport et contenue de le patent. Donnee ut supra.

667

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especial et pur le bone et agreable service que nostre bien ame Johan Par nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons grante l'office du baillie del wapentak de Westderbyshire a terme de trois ans proscheins venantz, paiant pur le dit office attant come ascun autre voudra doner pur ycel. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Dertemouth le xxvj. jour d'Avril l'an xlviij.

26 April 1374 DARTMOUTH

Page 1_248

668

Item un garrant a nostre seneschal de Westderbyshire qui pur le temps serra ou a son lieutenant que pris de ly sufficeant seurte de paier a nous attant par an come nulle autre voudra doner 1 [1] Sic.1_249 pur ly bailler la dit office pur trois ans suisditz. Donnee a Dertemouth ut supra.

669

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que come nous eiesmes ordenez et assignez par noz autres lettres patentes nostre bien ame William de Nesfeld nostre Seneschal de nostre honour de Knaresburgh et gardeyn de nostre seignurie illoeques, ly avons done et grante pur tout le temps q'il ad este nostre seneschal et gardeyn suisdit par ses fees pur mesme l'office et pur ses clercs par an et auxint pur le temps doresenavant q'il serra nostre dit seneschal et gardeyn dys marcx d'esterlings, apprendre des issues de nostre honour suisdit par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Novembre l'an xlviij.

18 Nov. 1374 THE SAVOY

670

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Symond Templer vallet de la chaumbre de nostre tres cher et tres ame file Kateryne nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante vint souldz par an a terme de sa vie apprendre annuelment des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. al chastel de Hertford le xiiij. jour de Janver l'an xlviij.

14 January 1375 HERTFORD CASTLE

671

Item un garrant al receyvour de Leycestre qi pur le temps serra pur ly paier les xx. s. avantditz as termes suisditz solonc le purport del patent de meismes les fourme et date.

[f.95A]

672

Johan etc. a nostre receivour del honour de Knaresburgh q'ore est ou qui pur le temps [serra] saluz. Come nous eiesmes ordeigne

Page 1_249

et assigne par noz autres lettres patentes nostre bien ame William de Nesfeld nostre seneschal de nostre honour de Knaresburgh et gardeyn de nostre seignurie illoeques, ly eiesmes done et grante pour tout le temps q'il ad este nostre seneschal et gardein suisdit pur ses fees pur meismes les offices et pur ses clercs par an et auxint pur le temps doresenavant q'il serra nostre dit seneschal et gardeyn dys marcz d'esterlinges, apprendre des issues de nostre honour suisdit par les maines de nostre receivour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, sicome es noz lettres patentes etc.; voullous et vous mandons que des issues de vostre estate paiez et delivrez au dit William ou a son certain attourne les avantditz dys marcz pur chescun an q'il ad este en mesmes les offices et serra doresenavant annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions solonc la purport etc; rec' etc. Donnee a Sauvoye le xviij. jour de Novembre.

18 Nov. [1374] THE SAVOY

673

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne et assigne nostre bien ame sire William Everlee clerc nostre receyvour de touz les deniers issantz de noz terres et seignuries en les parties de la South, donantz au dit sire William plein poiar de touz choses faire que a l'office de receyvour de mesmes noz terres et seignuries appartiegnent, preignant en mesme l'office les fees accoustumez en et par mesme la maner come nostre bien ame sire William de Benacre prist pur mesme l'office au temps q'il estoit en ycel, issint toutes voies q'il soit respoignant a nous par voie d'accompt de ce q'il issint receivera ou ferra par vertu de ceste nostre commission. Pour quoy nous mandons et commandons a touz lez noz et prions as touz autres as queux il appartient que au dit sire William Everlee come a nostre receyvour suisdit soient entendantz conseillant respoignant et dehuement entendantz en manere come appent. En tesmoignance etc. a durer tanque nous plerra. Donnee etc. a Sauvoye le xxj. jour de Novembre l'an xlviij.

21 Nov. 1374 THE SAVOY

674

Johan etc. a touz ceux etc. Faceons assavoir que nous, pur l'entier

Page 1_250

affiance que nous portons envers le person de nostre bien ame Thomas Wombe, ly avons ordeigne et assigne nostre baillyf de les hundredes de Northerpyngham et Southerpyngham, donantz a ly pleyn poiar de faire quanque a mesme l'office appartient, issint q'il soit accomptable envers nous de les profitz provenantz de les ditz hundredes come reson demande et requiert, preignant pur mesme l'office fees accoustumez; si mandons et comandons a touz les noz et prions a touz autres as queux il appartient que au dit Thomas come a nostre dit baillif soient aidantz conseillantz et entendantz en manere come appent, cestes presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a Sauvoye le xxj. jour de Novembre l'an xlviij.

21 Nov. 1374 THE SAVOY

675

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, en oevre [de] charite de nostre grace especiale, avons done et graunte a nostre bien ame Alexandre Crowe, femme de nostre bien ame Johan Crowe, deux marcz par an a terme de sa vie, apprendre annuelment de noz coffres as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions pur tout le temps que le dit Johan demourrera ministre en nostre chapel. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xiiij. jour de Janver l'an xlviij.

18 January 1375 HERTFORD

676

Item un garrant a sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre grant garderobe pur ly paier les avantditz deux marcz as termes suisditz solonc le purport del patent de meismes les fourme et date.

[f.95B]

677

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Godfray Foljambe nous ad fait et ferra par le temps avenir, et auxint purce q'il ad susrendu a nous tout l'estat q'il avoit en nostre manoir de Noef Chastel souz Lyme, avons done et grante a ly quarant livres par an a terme de sa vie, apprendre annuelment des fermes et autres profitz queconques des ditz ville et molyns par le mains des maire et baillyfs de la dite ville de Noef Chastel q'ore sont ou qui pur le temps serront as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions: et en cas que le

Page 1_251

dit rent soit a derier en partie ou en tout par un moys apres nul des termes suisditz bien lise au dit monsire Godfraye en la dite ville et molyns destreindre et la destresse retenir tanque gree soit fait a ly de la rent suisdit et de les arrerages si nulles y soient; et nous l'avantdit Johan Roy et Duc et noz heirs la dite rent de quarant livres a l'avantdit monsire Godfreye pur terme de sa vie garantirons et defenderons. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye xxv. jour de Novembre l'an xlviij.

25 November 1374 THE SAVOY

678

Item un garrant est fait as maire et baillifs Noef Chastel souz Lyme pur ly paier les ditz xl. li. solonc le purport de la patent et de mesme la date.

679

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que, come nous eions ordeignez et assignez nostre bien ame esquier Thomas de Burton governour de nostre tres cher et tres ame filz Henry, ly avons done et graunte vint marcz par an apprendre annuelment des issues de nostre seignurie de Everlee par les mains de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, cestes presentes a durer tanque come nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre chastel de Hertford le x. jour de Decembre l'an xlviij.

10 December 1374 HERTFORD

680

Item un garrant est fait al receyvour de Everlee qi pur le temps serra pur ly paier les ditz vint marcz solonc le purport del patent as termes suisditz et de meismes les fourme et date.

681

Johan etc. a touz ceux etc. Faceons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Robert de Doverre nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte a terme de sa vie une baillie q'est appelle Harlowe en le forest de Knaresburgh, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs, parnant pur mesme l'office les gages accustumez. En tesmoignance etc. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le primer jour de Feverer l'an xlviij. 1 [1Sic. for xlix.1_252

1 February 1375 THE SAVOY

Page 1_252

682

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Dogan nostre messager nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante xl. s. par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury, par les mains de nostre receivour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Maye l'an xlviij.

1 May 1374 THE SAVOY

683

Item un garrant est fait al receyvour de Tuttebury qui pur le temps serra pur ly paier et delivrer les avantditz xl. s. as termes suisditz solonc le purport de les lettres patentes suisditz de meisme la fourme et de meisme la date.

[f.96A]

684

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Wauter Blount nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte par an a terme de sa vie dys marcz d'esterlinges apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra annuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, outre les cynquant marcz quelles nous ly ottroiasmes avant ces heures par noz autres lettres patentes et endentez apprendre des issues de nostre seignurie del Haut Peek. En tesmoignance etc. Donnee etc. al chastel de Hertford le viij. jour de Janver l'an xlviij.

8 January 1375 HERTFORD CASTLE

685

Item un garrant al receyvour de Tuttebury qi pur le temps y serra pur ly paier les dys marcz avantditz solonc le purport des lettres patentes de meismes les forme et date.

686

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, pur le grant affection que nous avons a nostre cher en Dieu frere Wauter Disse nostre confessour, et en oevre de charite, avons grantez au dit frere Wauter dys lyvres d'esterlinges par an apprendre des issues de

Page 1_253

nostre manoir de Gymyngham en le counte de Norfolk par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, pur le temps q'il ensi serra nostre confessour. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hertford le xij. jour de Janver l'an xlviij.

12 January 1375 HERTFORD CASTLE

687

Item un garrant al receyvour de Gymyngham qi pur le temps serra pur delivrer al dit frere Wauter les x. li. avantditz as termes suisditz solonc le purport de les lettres patentes suisditz de meismes les fourme et date.

688

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre tres ame esquier William Baillif nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et graunte par an a terme de sa vie dys marcz d'esterlinges, apprendre annuelement des issues de nostre manoir de Sombourne par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et en cas que le dit rent de x. marcx soit a derier en partie ou en tout par un moys apres nul des termes de paiement bien lise au dit William en le dit manoir destreindre et les destresses retenir tanque plain gree soit fait a ly de les arrerages si nulles y soit dehuez; et nous et noz heirs la dite rent de dys marcz au dit William pur terme de sa vie garranterons et defendrons. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Septembre l'an xlviij.

1 September 1374 THE SAVOY

689

Item un garrant est fait au receyvour de Sombourne qui pur le temps serra pur paier a meisme celuy William les ditz x. marcz par an as meismes les termes comenceant la primere paiement a le fest de Saint Michel proschein venant de meisme la date.

690

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Richard de Burelay nous ad fait

Page 1_254

et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante par an a terme de sa vie cynquant marcz d'esterlinges apprendre annuelement des issues de nostre seignurie de Kedewelly par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps y serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, outre les cent marcz quelles nous ly avons ottroie par noz autres lettres patentes et endentez apprendre de meisme nostre seignurie [f.96B] avant ces heures; et voulons et grantons pur nous et noz heirs que si le dit rent de cynquant marcz soit a derier en partie ou en tout par un moys apres ascun terme de paiement suisdit que bien lise au dit monsire Richard en la dite nostre seignurie et chescun parcelle d'ycel destreindre, et les destresses retenir, tanque plain gree a ly soit fait de les arrerages si nulles y soient dehuez. Et nous et noz heirs la dit rent de cynquant marcz au dit monsire Richard pur terme de sa vie contre touz gentz garrantrons et defendrons. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Janver l'an xlviij.

16 January 1375 THE SAVOY

691

Item un garrant al receyvour de Kedewelly qi pur le temps y serra pur delivrer al dit monsire Richard les dit 1. marcz as termes suisditz d'an en an le course de sa vie durant solonc le purport del patent de meismes les fourme et date.

692

Johan etc. a touz etc. Faceons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et aggreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Wauter Blount nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante par an a terme de sa vie x. marcz d'esterlinges apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps y serra annuelement as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, outre les 1. marcz quelles nous ly ottroiasmes par noz autres lettres patentes et endentez apprendre des issues de nostre seignurie del Haut Peek, et voullons et grantons pur nous et noz heirs que en cas que la dite rente de x. marcz soit a derier en partie ou en tout apres aucun terme de paiement suisdit

Page 1_255

que bien lise au dit monsire Wauter deinz nostre dit honour destreyndre et les destresses retenir tanque plain gree ly soit fait de les arrerages si nulles ly soient dehuez. Et nous et noz [heirs] la dite rente de x. marcz au dit monsire Wauter pur terme de sa vie contre touz gentz garranterons et defendrons. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Hartford le viij. jour de Janver l'an xlviij.

8 January 1375 HERTFORD CASTLE

693

Item un garrant est fait au receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra pur les x. marcz paier au dit monsire Wauter ou a son attourne solonc le purport de la patente de meisme la date.

694

Johan etc. a touz etc. Faiceons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres chere et tres amee damoiselle Amye de Melburne ad fait a noz tres chers et tres amez enfantz et a nous et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante par an a terme de sa vie x. marcz d'esterlinges apprendre annuelement des issues de nostre seignurie de Melburne par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps y serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xix. jour de Janver l'an xlviij.

19 January 1375 THE SAVOY

695

Item un garrant est fait a receyvour de Melbourne qi pur le temps serra pur meismes les x. marcz paier au dite Amye solonc le purport de la patente de meisme la date.

[f.97A]

696

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame esquier Robert de Pylkyngton nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante a terme de sa vie l'office de conestablerye del chastel de Halton en le counte de Cestre, ovesque la survehue de touz noz parks et boys en le dit counte, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie, preignant pour meismes les offices dys marcz d'esterlinges par ses fees par an annuelment le course de sa vie durant par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui

Page 1_256

pur le temps serra as termes illoeques usueles par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le viij. jour de Janver l'an xlviij.

8 January 1375 THE SAVOY

697

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan Furettre nous ad fait et ferra par le temps avenir ly avons done et graunte par an a terme de sa vie dys souldz, apprendre aunuelment des issues de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pour le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, outre ce que nous ly avons grantez par noz autres lettres avant ces heurs. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xxiiij. jour de Feverer.

24 Febr. 1375 THE SAVOY

698

Item un garrant est fait al receyvour de Leycestre qi pur le temps serra pur ly paier le ditz x. s. solonc le purport del patent de meismes les fourme et date.

699

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Symon Templer valet de la chambre de nostre tres chere et tres ame file Kateryne nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante quarrant souldz d'esterlinges par an a terme de sa vie, apprendre des issues de nostre seignurie de nostre honour de Leycestre par les mains de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenylworth le xxix. jour d'Augst l'an xlix.

29 August 1375 KENILWORTH

700

Item un garrant al receyvour de Leycestre pur ly paier solonc le purport del patent donne come dessuis.

701

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que par l'affiance que nous avons et portons envers la persone de nostre bien ame esquier

Page 1_257

Johan Colpepir ycely avons ordeignez et assignez maistre forestier de nostre chace de Asshedoun et surveour de nostre park illoeques, preignant pour la bone et sauf garde d'ycelles fees et gages accoustumez, cestes presentes a durer tanque nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour d'Octobre l'an xlix.

10 October 1375 THE SAVOY

702

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant William Sadeler nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante la baillie de Aleyntoftes a avoir et tenir a ly tanque a nous plerra, preignant pur ycelle les fees ent accoustumez, parensi q'il se port bien et loialment en l'office suisdit. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le x. jour d'Octobre l'an xlix.

10 October 1375 THE SAVOY

703

Item un garrant est fait a William de Nesfeld seneschal de Pikeryng pur ly mettre en plaine possessione de l'office suisdit donne come dessuis.

704

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame Richard filz William de Radclyf nous ad fait et ferra par le temps avenir, et auxint pource q'il ad susrendu en nostre chancellerye pur canceller une lettre patent souz le seal de nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs duc de Lancastre de l'office de maistre foresterie et gardeine de touz ses chaces et boys de Blakbourneshire en le counte de Lancastre, et une lettre patente souz nostre prive seal par la quelle nous ly avons grante l'arbage de nostre park de Mosebury, a terme de sa vie, et touz autres choses queux il avoit du grante de nostre dit piere en ley ou de nous, ly avons done et grante vint marcz par an a terme de sa vie apprendre de nostre seignurie en le counte de Lancastre par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porciones. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le x. jour d'Octobre l'an xlix.

10 October 1375 THE SAVOY

Page 1_258

705

Item un garrant est fait al receyvour de Lancastre qui pur le temps serra pur ly paier vint marcz as termes suisditz d'an en an solonc le purport del patent donne come dessuis.

[f.97B]

706

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres chere et bien amee Amye de Melbourne nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante chescun an par an a terme de sa vie un pipe de vyn apprendre annuelment par les maines de nostre butiller q'ore est ou qui pur le temps serra a le fest de Noel. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoy le xj. jour d'Octobre l'an xlix.

11 October 1375 THE SAVOY

707

Johan etc. touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Gonsale Ferrandes d'Espaigne nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante cent souldz par an a terme de sa vie apprendre annuelment des noz coffres as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Sauvoye le xiiij. jour d'Octobre l'an xlixme.

14 October 1375 THE SAVOY

708

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan de Sprotburgh nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de parker de nostre park del Haye deinz nostre chace de Knaresburgh, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie, purveuz toutes voies q'il se port bien et loialment en l'office suisdit, preignant pur le bon et sauf garde d'ycelx les fees et gages ent raisonablement accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le x. jour d'Octobre l'an xlix.

10 October 1375 THE SAVOY

709

Item un garrant est fait a William de Nesfeld nostre seneschal de Knaresburgh pur ly mettre en possession de l'office suisdit, et cestes etc. Donne etc. a Sauvoye ut supra.

710

Johan etc. Faisons savoir que nous avons ordeigne constitue et

Page 1_259

establie nostre cher et bien ame William de Nesfeld nostre seneschal de nostre chastel manoir et honour de Knaresburgh. 1 [1] Unfinished and cancelled.1_260

711

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres cher et tres ame chivaler monsire Wauter Urcewyk nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante ix. marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelment des issues de nostre seignurie de Bowelond par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoy le xij. jour de Septembre l'an xlix.

Item un garrant a le receyvour de Bowelond pur ly paier solonc le purport del patent donne ut supra.

12 Sept. 1375 THE SAVOY

712

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame William Spenser nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de parker de nostre park de Pykeryng, preignant pur meisme l'office les fees et gages ent accoustumez a avoir et tenir tanque a nous plerra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xix. jour de May l'an xlix.

19 May 1375 THE SAVOY

713

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame esquier Raulyn de Ipre nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de seneschalcie en le wapentak de Lonesdale et de Aumondernesse, a avoir et tenir a ly tanque nous plerra, preignant en le dit office fees et gages accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Juyl l'an xlix.

15 July 1375 THE SAVOY

714

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame

Page 1_260

servant Perot clerc de nostre chapelle nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante xl. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie, apprendre annuelement des issues de nostre chastel de Bolyngbrok par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Juyn l'an xlviij.

20 June 1374 THE SAVOY

[f.98A]

715

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que notre bien ame servant Johan Hunter nous ad fait et ferra en temps avenir, et auxi purce q'il ad sursrendu l'office de parker de nostre park de Crydlyng, ly avons done et grante xl. s. par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le xviij. jour d'Augst l'an xlix.

18 August 1375 LEICESTER

716

Item un garrant est fait a le receyvour pur ly paier les xl. s. solonc le purport de la patent du meisme la date.

717

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Edward Ferrour nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de baillye de nostre seignurie de Trowebrigg en le counte de Wylts; ensemblement ovesque l'office de warrenner de nostre warrenne illoeques, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie preignant pur ycelles les fees et gages accoustumez en manere come Nicholas Kynbell prist pur ycelles. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Circestre le viij. jour de Septembre, l'an xlix.

8 Sept. 1375 CIRENCESTER

718

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pour le bon et aggreable service que nostre bien amee

Page 1_261

Agneys femme jadys a Johan Bonsergeant ad fait a nostre tres chere et tres amee fille Katerine au temps qu'elle estoit sa nurice, lye avons done et grante v. marcz par an a terme de sa vie, apprendre des issues de nostre manoir de Somburne par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra, annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Benyngton le xxiij. jour de Juyl l'an xlix.

23 July 1375 BENNINGTON

719

Item un garrant a le receyvour pur ly paier solonc le purport de la patent de meisme la date.

720

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et aggreable service que nostre bien amee dame Katerine de Swynford ad fait a nostre tres chere et tres amee compaigne Blanche, qe Dieu pardoigne, lye avons done et grante touz les tenementz queux nous avons en la ville de Saint Botulph, queux feurent jadys a Geffrey de Sutton, ovesque touz les profitz a ycelles appurtenantz, a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs, fasant toute voies les services et coustumes ent dehues a nous et noz ditz heirs. Et nous le dit Johan Roy et Duc et noz heirs dessuis ditz les ditz tenementz ove touz les profitz a ycelles appurtenances au dite dame Katerine pur terme de sa vie contre touz gentz garranterons et defendrons. En tesmoignance etc. Donnee etc.

721

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et aggreable service que nostre bien ame servant Johan Froyl nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de baillie del hundrede de Higham Ferers, a avoir et tenir tanque nous plerra, preignant pur meisme l'office fees et gages auncienement accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Septembre l'an xlix.

26 Sept. 1375 THE SAVOY

722

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace

Page 1_262

especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan Hulker nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante l'office de parker de nostre park de Higham Ferers, a avoir et tenir tanque a nous plerra preignant en ycel fees et gages accoustumez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le v. jour d'Augst l'an xlix.

5 August 1375 LEICESTER

[f.98B]

723

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Assheford nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante lx. s. d'esterlinges par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de nostre honour de Tuttebury, par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, outre lx. s. quelles nous ly grantaismes devant ces heures par noz autres lettres patentes apprendre des issues de nostre dit honour de Tuttebury. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de May l'an xlviij.

26 May 1374 THE SAVOY

724

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre tres ame esquier Thomas de Heselden contreroullour de nostre houstel nous ad fait et ferra, ly avons done et grante donons et grantons par cestes presentes l'office de conestabularie de nostre chastel de Lyverpol, a avoir et tenir a ly de nous et de noz heirs a terme de sa vie ovesque touz les profitz et revenues fees et gages a meisme l'office appurtenantz en manere come monsire William de Bradshagh l'avoit et tenoit en sa vie de nostre doun. Si mandons etc. En tesmoignance. Donnee etc. a Burdeux le viij. jour d'Avril l'an lxxiiij. 1 [1] Sic.1_263

8 April 1374 BORDEAUX

725

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame vallet Johan de Chyvynton nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante donons et grantons par cestes presentes au

Page 1_263

dit Johan la baillie de Wydnesfee en Westderbyshire ovesque touz les profitz et emolumentz a meisme la baillie appurtenantz a avoir et tenir a ly a terme de sa vie de nous et de noz heirs.

726

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, a la reverence de nostre tres redoute seignur et piere le Roy, avons grante et ottroie a nostre bien ame maistre William Wymoundham, phisicien de nostre dit seignur et piere, touz les maisons edifiez et assiz entre l'esglise de nostre Dame de le Stronde et l'eawe de Temze sur une place de terre a nous appurtenant, lesquelles maisons fuerent edifiez par maistre Johan de Branketre, a avoir et tenir tanque le dit William avera l'esglise suisdite, sauvant a nous et noz heirs la reversion de meismes les maisons apres ce que le dit William lassera la dite esglise de le Stronde. En tesmoignance etc.

727

Item un garrant a Johan de Norton porter de la Sauvoye pur ly mettre en possession solonc le purport de la patente. Donnee etc. ut supra l'an xlix.

728

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien amee Mabille, que feust la femme Johan Marreys, ad fait et ferra a nous et a nostre tres chere et tres amee compaigne la Roine et a noz tres ameez enfantz, nous avons done et grante deux marcz et demy par an outre les c. s. quelles nous ly avons done par noz autres lettres patentes devant ces heures apprendre annuelement des issues de nostre seignurie de Leycestre le course de sa vie durant as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le xx. jour d'Augst l'an xlix.

20 August 1375 LEICESTER

[f.99A]

729

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et aggreable service que nostre bien ame vallet Johan Dowedal nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante cynk marcz par an a terme de sa vie appren

Page 1_264

dre des issues de nostre ville de Wadyngton en le counte de Nicol par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, et voullons et grantons que en cas que le dit rent de v. marcz soit a derier par un moys en partie ou en tout apres nul terme de paiement suisdit que bien lise au dit Johan destreyndre en la dite ville et chescune parcelle d'icelle tanque pleine gre ly soit fait de ce que ly soit a derier. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le xviij. jour d'Augst l'an xlix.

18 August 1375 LEICESTER

730

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que come nostre cher et bien ame Symkyn Pakeman long temps ad este ovesque nous de nostre counseil et nostre seneschal de nostre honour de Leycestre, et nous ad en ycelle bien et greablement servie, et ja a sa request par cause de son age et maladie en son corps ly avons descharge de son office avantdite, et pur l'affiance que nous avons en ly nous ly retenons de nostre counseil a toute sa vie, et pur son bon et loial service q'il nous ad fait devant ces heures et ferra nous ly avons done et grante par icestes lettres une annuel rent de x. li. par an apprendre de noz manoirs de Shulton et Dersford en le counte de Leycestre, en qi maines q'els doivegnent, c'estassavoir as festes de Saint Michel la Purificacion de nostre Dame et le Pentecost par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Leycestre le xvij. jour d'Augst l'an xlix.

17 August 1375 LEICESTER

731

Item une lettre de garrant a sire William de Chusulden receyvour de Leycestre commandant les provostz de Shulton et Dersford de paier le dit Symkyn solonc le purport de la patente donnee comme dessuis.

732

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Skipton nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante iij. li d'esterlinges par an apprendre des issues de nostre honour de Leycestre par les maines de nostre

Page 1_265

receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenyllworth le xxij. jour d'Augst l'an xlix.

22 August 1375 KENILWORTH

733

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Symon Typet nous ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante par an a terme de sa vie v. marcz d'esterlinges apprendre des issues de nostre seignurie de Higham Ferers par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Kenyllworth le xxij. jour d'Augst l'an xlix.

22 August 1375 KENILWORTH

734

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre bien ame servant Johan de Brencheley nons ad fait et ferra par le temps avenir, ly avons done et grante v. marcz par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Leycestre par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance. Donnee a Kenyllworth le xxij. jour d'Augst l'an xlix.

22 August 1375 KENILWORTH

735

Item une garrant pur ly paier solonc le purport de la patente de meisme la date.

736

[f.100A] 1 [1] At the head of this in the text:– Confirmationes Folio 99B is blank.1_266

Johan par la grace de Dieu etc. a touz ceux etc. Come nostre tres cher piere en ley Henry nadgaires Duc de Lancastre, qi Dieu pardonne, par ses lettres patentes et endentes dona et ottroia a son ame servant Nicholas Upton certaines choses en les paroles quensuent:– A touz ceux qui ceste escripte endente verront ou orront Henry Duc de Lancastre Counte de Derby de Nicole et de Ley

Page 1_266

cestre et Seneschal d'Engleterre saluz en Dieu. Sachez nous avoir done et graunte pur nous et pur noz heirs a nostre ame servant Nicholas de Upton pur le bon et greable service qu'il nous ad fait et ferra l'office d'estre conestable de nostre chastell de Grosmond a terme de sa vie, et avera la garde de nostre park et foreins boys illoeques, et prendra de nous et de noz heirs parmy les mains le receyvour de Monemeuth qi pur le temps serra chescun an cynk marcz as termes del an usueles en nostre dit chastell; et outre ce avons graunte au dit Nicholas qu'il avera des issues de nostre hundred de Greseleye en le counte de Derby par an a terme de sa vie vint et sys souldz et oyt deniers parmy les mains Nichol Bulstrode a ore nostre baillif du dit hundred a terme de sa vie de nostre lees ou parmy les mains de celui qui pur le temps serra apres son deces. Et nous Henry Duc de Lancastre avantdit et noz heirs au dit Nicholas a terme de sa vie les choses avantditz en la forme susdite contre touz gentz garanterons. En tesmoignance de quelle chose a l'une partie de ceste escript endente demurrant devers le dit Nicholas avons mys nostre seal, et a l'autre partie demourrant devers nous le dit Nicholas ad mys son seal. Donne a nostre manoir de Sauvoye a Londres le xxviij. jour d'Avril l'an du regne nostre seignur le Roy E. tiercz puis le conquest vint et septisme:– sicome es dites lettres patentes endentez est pleinement contenuz: nous desirantz le bon accomplissement des voluntes et desirs nostre piere en ley les lettres avantdites quanque en nous est ratifions et confermons sicome meismes les lettres purportent et tesmoignent. En tesmoignance etc. Donnee etc. al manoir de la Sauvoye le viij. jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

8 May 1372 THE SAVOY

737

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. 1 [1] Duplicate of No 740 below.1_267

[f.100B]

738

Johan par la grace de Dieu etc. As toux ceux qi cestes presentes lettres verrount ou orrount salutz. Come nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs duc de Lancastre, qi Dieux pardonne, par ses

Page 1_267

lettres patentes et endentez lessa a ferme a David Nikel de Kedwelly certeins molyns en les paroles que sensuent: A toux ceux qi cestes lettres endenteez verrount ou orrount Henry Duc de Lancastre Count de Nicole de Derby et de Leycestre et Seneschal d'Engleterre salutz en Dieu. Sachez nous avoir graunte et a ferme lesse a David Nikel de Kedwelly et a ses assignez noz molyns nomez Cadocmulne et Midelimulne en Kedwelly del jour de Seint Michel proschein ensuant apres la fesance de cestes tanque al fin de xx. annz proschein suantz soient pleinement complis, rendant ent par an a nous et noz heirs a terme de dys aunz proschein suantz chescun an xix. li. et adounqes apres les x. aunz pleinement complis chescun an xx. li. Et voloms et grantoms de faire reparailler noz avantditz molyns et a noz costages de mesne al primer emprise de dit David et puis apres troveroms sufficeantment de maerym et de peres moliers si sovent come resonablement embusoigne et les fere carier tanque a les avantditz molyns. Et auxint il y ad un molyn q'est appelle Netermulne tout en desche le quel ne serra amendez ne reparaillez en desavantage du dit David ne ses assignez et apres les xx. aunz pleinement complis le dit David et ses assignez susrendront a nous et a noz heirs les molyns avantditz en tiel estat ou meilliour al fin de lour terme come ils les receiverount au commencement del lour ferme. En tesmoignance de quelle chose al une partie de ceste endenture demurante devers le dit David nous avoms mys nostre seal et al autre partie demurante devers nous le dit David ad mys son seel. Donnee a nostre chastelle de Leycestre le iij jour d'Aprill l'an du regne nostre seignur le Roy Edward tierz puis le conquest xxxijde:– sicome es dites lettres est pleinement contenuz: lesquelles lettres par le tenour de ces presentes nous ratifioms et confermoms sicome mesme les lettres purportent et tesmoignent. En tesmoignance etc. Donnee etc. le xxvj. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvjme et de Fraunce xxxiijce.

26 June 1372

[f.101A]

739

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Come nostre tres cher piere en ley H. nadgaires duc de Lancastre, qui Dieux pardonne, par ses lettres patentes dona et ottroia a son ame servant Johan Curson

Page 1_268

certaines choses en les paroles que sensuent:– A touz etc. Henry Duc de Lancastre Conte de Derby Nicol et de Leycestre Seneschal d'Engleterre saluz en Dieu. Come avant ces heures donaismes a nostre ame servant Johan Curson une empension de tresze souldz et iiij. d. par an a terme de sa vie pur son longe travaille quelle empension il nous ad susrenduz, sachez nous avoir done et grantee pur nous et pur noz heirs au dit Johan et Johanne sa femme et a leur heirs et assignez pur son longe travaille et en lieu de l'empension susdite une place jouste la cimiterie de Saint Clement hors de Templebarre d'une part et la place Johan de Fenton d'autrepart, rendant ent par an a nous et noz heirs durant la vie le dit Johan un denier par an et apres son deces la dite Johanne leur heirs ou assignez sys souldz viij. d. par an as termes usueles en nostre manoir de Sauvoye. Et nous Henry Duc de Lancastre et noz heirs l'avantdite place ove les appurtenances as ditz Johan et Johanne et a leur heirs et assignez en la fourme susdite contre touz gentz garantrons et defendrons. En tesmoignance de quelle chose a cestes noz lettres patentes avons mys nostre seal par yceaux tesmoignes monsire Johan Moubray le filz, monsire Philip de Lymbury, monsire Hugh de Camoys, chivalers, sire Wauter Power, Wauter atte Burgh, et autres. Donnee al manoir de Reyte juxte Londres le primer jour de Feverer l'an du regne nostre seignur le Roy Edward tiercz puis le conquest xxxiij:– sicome es dites lettres est pleinement conteuuz: nous desirantz le bon accomplissement des voluntes et desirs nostre dit piere en ley les lettres avantdites quanque en nous est ratifions confermons sicome meismes les lettres purportent et tesmoignent, sauvant a nous et a noz heirs apres la mort le dit Johan vj. s. et oyt deniers avantditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le second jour de May l'an etc. xlvi.

2 May 1372 THE SAVOY

740 1 [1] Cancelled, and, in the margin:– quia alibi.(i.e. No 737)1_269

Johan par la grace etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons que nous avons regardez les lettres patentes de nostre tres cher [pier] en ley Henry nadgaires duc de Lancastre, qui Dieux pardonne, quelles il fist a noz chers en Dieu [l']abbe et covent de Derley en les

Page 1_269

paroles qu'ensuent:– A touz ceux qui cestes lettres verront ou orront Henry Duc de Lancastre Cont de Derby de Nicole et de Leycestre Seneschal d'Engleterre saluz en Dieu. Sachez nous pur la amour de Dieu et en oevre de charitee avoir grante et licence done a noz chers en Dieu l'abbe et covent de Derley qu'ils puissent purchacer a eux et leur successours cent southez de rent terre ou tenementz deinz nostre seignurie de Derbyshire de nous ou de autre tenuz en sokage sanz empeschement ou destourbance de nous ou de noz heirs a touz jours, nient contre esteant l'estatut ent fait que defende que gentz de religion devoient purchacer terres ou tenementz en mort main sanz congie de chief seignour de fee, sauvant a nous et a noz heirs les services et les coustumes des ditz terres et tenementz dehuez et accoustumez de auncien temps. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes seallez de nostre seal. Donnee a nostre chastelle de Tuttebury le xxiiij. jour de Juyn l'an du regne nostre seignur le Roy E[dward] tiercz puis le conqueste xxxij:– sicome es dites lettres patentes est pleinement contenuz: nous desirantz le bon accomplissement des voluntees et desirs nostre dit seignur et piere en ley al honour et reverence de Dieu et de sainte esglise les lettres, quanque en nous est, ratifions confermons sicome meismes les lettres purportent et tesmoignent sanz empeschement de nous ou de noz heirs ou de noz seneschalx baillifs et autres noz ministres. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vij. jour de May l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

7 May 1372 THE SAVOY

[f.101B]

741

Joannes Dei gracia etc. omnibus etc. salutem in Domino sempiternam. Inspeximus literas nobilis viri domini H[enrici] nuper ducis Lancastrie in tenorem qui sequitur continentes:– Universis sancte matris ecclesie filiis ad quos presentes litere pervenerint Henricus Dux Lancastrie Comes de Derbia Leycestria et Lincolnia et Senescallus Anglie salutem in Domino. Inspeximus cartam quam dominus Edmundus filius inclite recordacionis domini Henrici quondam Regis Anglie illustris avus noster fecit Deo et ecclesie beati Godrici prioratus de Fynkhale et monachis ibidem Deo servientibus, quam

Page 1_270

quidem cartam excellentissimus princeps Edwardus Dei gracia quondam Rex Anglie frater predicti Edmundi confirmavit cujus quidem carte tenor talis est:– Universis sancte matris ecclesie filiis presens scriptum visuris vel audituris Edmundus inclite recordacionis Henrici Regis Anglie filius salutem in Domino. Sciatis quod pro salute anime nostre et Blanche Dei gracia Regine Navarre karissime consortis nostre et animarum antecessorum et successorum nostrorum dedimus concessimus pro nobis et heredibus nostris Deo et ecclesie beati Godrici prioratus de Fynkhale et monachis ibi Deo servientibus in liberam puram et perpetuam elemosinam xx. s. annui redditus ad sustentacionem luminorum ecclesie antedicte habendos et percipiendos annuatim in festo beate Andree apostoli de exitibus molendinorum de Emeldon in Northumberlandia per manus ballivorum nostrorum qui pro tempore fuerint ibidem vel aliorum quorumcumque eadem molendina tenencium. Nos vero Edmundus et heredes ceu assignati nostri predictis ecclesie et monachis predictum redditum xx. s. warantizabimus acquietabimus et defendemus contra omnes homines et feminas imperpetuum. In cujus rei testimonium sigillum nostrum apponi fecimus huic scripto. Testibus dominis Willelmo Bagot, Ricardo de Crawcestre, Roberto de Hilton, Galfrido de Langele, Willelmo de Cugenho, militibus, Willelmo de Percy, Johanne Russelli, et Waltero de Radynges, clericis, Waltero de Robir', Gilberto de Qwytehull, Roberto de Emertone et aliis. Data apud Fynkhale quarto die Novembris anno Domini millesimo ccmo octogesimo quinto annoque Regis Edwardi domini et fratris nostri karissimi quartodecimo:– Nos autem predictas donacionem et concessionem cum omnibus suis articulis ratas habentes pariter et acceptas eas pro nobis et heredibus nostris concedimus ratificamus et tenore presencium confirmamus sicut carta predicta racionabiliter testatur, nos et heredes nostros ad warrenciam predictorum xx. s. annui redditus prout in carta predicta continetur imperpetuum obligantes. In cujus rei testimonium huic scripto sigillum nostrum est appensum. Data apud castrum nostrum de Lyverpoll xx. die Julii anno Domini millesimo cccmo. lo. viijo. et regni Regis Edwardi tercii post conquestum

Page 1_271

xxxij:– Nos autem predictas donacionem et concessionem cum omnibus suis articulis ratas habentes pariter et acceptas eas pro nobis et heredibus nostris concedimus et ratificamus et tenore presencium confirmamus sicut litere predicte racionabiliter testantur. In quorum etc. Data etc. apud Sauvoye xxvij. die Novembris anno xlvjo.

27 Nov. 1372 THE SAVOY

742

Johan etc. a touz etc. faceons assavoir que nous avons vehues et regardez les lettres patentes de nostre tres redoute seignur et piere le Roy faites a nostre bien ame Johan atte Halle en les paroles que sensuent:– Edwardus Dei gracia Rex Anglie et Francie et Dominus Hibernie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Sciatis quod de gracia nostra speciali concessimus dilecto nobis Johanni atte Hall custodi parci del Hay juxta Knaresburgh, quem quidem parcum inter alia terras et tenementa Philippe Regine Anglie consorti nostre carissime ad totam vitam suam habenda, per nos concessa eidem consorti nostre, 1 [1] Sic.1_272 herbagio ejusdem parci nobis semper salvo, nuper concessimus, quod idem Johannes habeat ad totam vitam suam in parco predicto triginta et octo boves sive vaccas [f.102A] et duo jumenta pascencia sine aliquo pro agistamento eorundem solvendo. In cujus rei testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes teste me ipso apud Westmonasterium vicesimo die Octobris anno regni nostri Anglie tricesimo secundo et regni nostri Francie decimo nono:– Et auxint nous avons [vehues] et regardez autres lettres patentes de confermement par les quelles nostre dit piere ad confermez les lettres de nostre tres honure dame et miere Philippe nadgaires Roine d'Engleterre, qi dieux pardone, par les quelles elle ottroia au dit Johan atte Hall de Barowe la garde de nostre park de la Haye dedeinz nostre seignure de Knaresburgh a avoir et tenir au dit Johan a terme de sa vie, pernant pur la garde susdite autielles gages et fees come autres gardiens d'ycelle q'ont este pour le temps soleient prendre: nous les lettres susdites solonc ce qui desus est dit et declare eiantz ferme et estable ycelles pour nous et pour noz heirs tanque en nous est ratifions et confermons

Page 1_272

par ces presentes. En tesmoignance etc. Donnee a Norbourne le quint jour de Juyl l'an xlvij.

5 July 1373 NORBOURN

743

Johannes etc. omnibus ad quos etc. salutem in Domino sempiternam. Inspeximus literas Johannis atte Hall quarum tenor sequitur in hunc modum:– Sciant presentes et futuri quod ego Johannes atte Halle dedi concessi et hoc presenti scripto relaxavi dilecto michi in Christo Johanni Chenynton de Woddeworth omne jus et clameum quod habeo seu aliquo modo habere potero in omnibus terris et tenementis que quondam habui et in villa et dominio de Tykhill de dono excellentissime domine domine Philippe quondam Regine Anglie illustris, ita quod nec ego predictus Johannes atte Hall heredes vel executores mei seu aliquis alius nomine nostro aliquod juris seu clamei in predictis terris et tenementis exigere vel vendicare poterimus, sed per presentes simus exclusi finaliter in futurum. Item concessi predicto Johanni de Chenynton omnes redditus per firmarios predictorum terrarum et tenementorum michi debitos ante datam presencium. In cujus rei testimonium presentibus sigillum meum apposui. Data apud Moresende xxiiij. die Julii anno xlviij. Hiistestibus Rogero Lancastre, Willelmo Prest, Johanne Bathe, et Roberto Bolthorp, et alliis:– Nos autem predictas donaciones et concessiones cum omnibus suis articulis ratas habentes pariter et acceptas eas pro nobis et heredibus nostris concedimus et ratificamus et tenore presencium confirmamus sicut litere predicte racionabiliter testantur, dantes et concedentes eidem Johanni Chenyngton eadem terras et tenementa ad terminum vite sue, quatenus in nobis est, habenda et tenenda de nobis et heredibus nostris pacifice et quiete. In quorum omnium testimonium has literas nostras fieri fecimus patentes. Data apud castrum nostrum de Leycestre sub sigillo nostro privato primo die Augusti anno xlviijo.

1 August 1374 LEICESTER CASTLE

744

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous avons vehue et regarde lettres patentes desouz le seal de nostre tres ame chivaler monsire R[obert] de S[wyllyngton] l'uncle en la fourme qu'ensuyt:

Page 1_273

Sachent touz gentz moy Robert de Swyllyngton l'uncle chivaler avoir graunte a Johan de Lone a terme de ma vie la garde de la park de Almanbury et de les foreynes boyses illoeques si q'il soi port bien en la dit office, parnant un denier le jour pur ses gages et fees:– et nous pur ce et pur le bon et agreable service que le dit Johan nous ad fait et ferra par le temps avenir avons conferme les ditz lettres solonc le purport d'ycelles; et outre ce avons done et grante au dit Johan et ly donons et grantons par cestes presentes en quanque que en nous est la garde de les ditz park de Almanbury et de les foreyns boyses illoeques a avoir et tenir a terme de sa vie, parnant un denier le jour pur ses fees et gages ensi q'il se port bien et loialment en l'offices susditz. En tesmoignance etc. Donnee a Cowyk le xvij. jour de Septembre.

17 Sept. [1374] COWICK

[f.102B]

745

Johannes etc. omnibus ad quos etc. salutem in Domino sempiternam. Inspeximus literas indentatas carissimi patris nostri domini Henrici nuper ducis Lancastrie tenorem qui sequitur continentes:– Ceste endenture tesmoigne que Henry Duc de Lancastre Count de Derby de Nicole et de Leycestre Seneschal d'Engleterre ad done et grante et par cestes presentes endentures conferme a Henry filz Robert de Snayth un toft et trois parties d'une bove de terre ove les appurtenantz en Snayth, quelles deviendreint en les maines le dit Duc par eschete par cause d'une felonee de Johan Davidson, et la quart partie d'une bove de terre ove les appurtenantz en mesme la ville, quelle devient en les maynes le dit Duc par cause d'une felonie Jordan Badde, a avoir et tenir les avantditz toft et bove de terre ove les appurtenantz a le dit Henry filz Robert et les heirs de son corps engendrez del dit Duc et ses heirs, rendant ent par an al dit Duc et ses heirs un seette barbiez al fest de Assumpcion nostre Dame pur touz services. Et l'avantdit Duc et ses heirs les avantditz toft et bove de terre ove les appurtenantz al dit Henry fitz Robert et les heirs de son corps engendrez contre touz gentz garanteront. En tesmoignance des quelle chose al partie de ceste demourrant devers le dit Henry filz Robert 1 [1] Supply:– le dit Henry Duc etc.1_274 ad mys son seal. Donnee a Cowyk

Page 1_274

le mescredy proschein apres le fest de Saint Laurence l'an du regne le Roy Edward tierce puis le conquest trentisme quart:– Nos autem predictas donaciones et concessiones cum omnibus suis articulis ratas habentes pariter et acceptas eas pro nobis et heredibus nostris concedimus et ratificamus et tenore presencium confirmamus sicut litere predicte racionabiliter testantur, dantes et concedentes eidem Henrico filio Roberti eadem toftum et bovatam terre et heredibus de corpore suo exeuntibus, quatinus in nobis est, habenda et tenenda de nobis et heredibus nostris pacifice et quiete, reddendo inde nobis et heredibus notris predictis dictam sagittam barbatam per annum ad dictum festum Assumpcionis beate Marie sicut in literis predictis plenius continetur. In quorum omnium etc. Data sub privato sigillo nostro apud manerium nostrum de Cowyk xx. die Septembris anno xlviij.

20 Sept. 1374 COWICK

746

Item un garrant est fait al receyvour de Pountfreit q'ore est ou qui pur le temps serra de surscer de prendre ascuns profitz ou rentz del dit Henry a cause del dit bove et toft doresenavant solonc la purport et contenue de noz lettres patentes de mesme la date.

747

Item un garrant est fait as auditours qi pur le temps serront ou a l'un deux pur suffrer le dit Henry filz Robert joier et possider les ditz toft et bove de terre santz empeschement, et de ce garner le receyvour, et que le receyvour ne prendra nul profit ne rent des ditz toft et bove de terre, et pur ly de ce qe ent serroit leve fare rebatance solonc le purport de la patente. Donnee a la Sauvoye, le XXV. jour de Septembre l'an xlviij.

25 Sept. 1374 THE SAVOY 1 [1Sic. The Duke was at Lincoln on that day.1_275

[f.103A]

748

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que come avant ces heirs eussiens conferme a nostre bien ame servant Hugh Cook par noz lettres patentes certainz choses queux nostre tres cher piere en leye Henry nadgairs Duc de Lancastre ly avoit done et graunte et laisse pur son service q'il ly avoit fait et ferroit, solonc ce qu'estoit plainement contenuz es noz lettres patentes de confirmacion, les

Page 1_275

quelles lettres, a ce qu'est dit, sont arcz en une maison, et le dit Hugh nous ad supplie que nous ly voudraiesmes purvoier des autres lettres que tant de effect purroient avoir come avoient noz autres lettres les queux feurent arz come dit est: nous veulliantz perfourmer et accomplir les voluntees de nostre dit tres cher piere en ley et les priers du dit Hugh en celle partie avons vehue et regarde les copies des lettres de confirmacion suisditz es noz registres en le manere que dedeinz est escript:– Johan filz au noble Roy d'Engleterre Count de Lancastre de Richemond de Derby de Nicol et de Leycestre Seneschal d'Engleterre as touz ceux qui cestes noz lettres verront ou orront saluz. Come nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs duc de Lancastre, qui Dieux assoil, graunta par ses lettres patentes a Hugh le Ku une annueltez d'une marc appredre d'an en an des issues del manoir de Shulton a terme de sa vie par les mains du provostz illoeques qui y serrait pur le temps as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, come en les ditz lettres est contenuz pluis au plain, et ja le dit Hugh nous ad suppliez q'en lieu de la dite annuete nous ly veulliasmes graunter une marc apprendre chescun an a terme de sa vie des issues de nostre ville de Marchynton, nous, pur le bon et agreable service quelle le dit Hugh nous ad fait et ferra en temps avenir, et purce q'il nous ad susrenduz les ditz lettres a canceller veullantz ottroier sa supplicacion en celle partie, veullons et grantons par cestes noz lettres patentes que le dit Hugh eit et preigne chescun an a terme de sa vie xiij. s. et iiij. d. des issues de nostre dit ville de Marchynton par les mains de nostre receyvour de Tuttebury qi pur le temps serra as termes suisditz par ovelles porcions, en lieu de l'avantdit annuite commenceant son primer paiement a le fest de Saint Michel proschein avenir. En tesmoignance de quelle chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee a nostre manoir de Ravensdale le v. jour d'Augst l'an du regne nostre dit seignur et piere le Roy xxxvj. Item une autre lettre en manere qu'ensuit:– Johan filz a noble roy d'Engleterre etc. a touz ceux etc. saluz. Sachez nous avoir grauntez et a ferme laissez a nostre bien ame servant Hugh le Cook une piece de terre appellez le "Foul

Page 1_276

slogh" et cynk acres de pree ove les appurtenantz en Marchynton, a avoir et tenir au dit Hugh et ses heirs de nous et de noz heirs seignurs de Tuttebury de la fest de Saint Michel proschein avenir tanque a la fyn de 1. ans adonques proschein ensuiantz, rendant ent et feisant a nous et a noz heirs suisditz chescun an des ditz cynquant ans rentz et services accoustumez, et nous Count avantdit le ditz terres et pree ove les appurtenances au dit Hugh et ses heirs durant le terme susdit countre touz gentz garantrons. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Ravensdale le v. jour d'Augst l'an xxxvj. Item une autre lettre en manere qu'ensuit:– Johan filz etc. as touz etc. saluz. Sachez nous, pur le bon et agreable service que nostre amez servant Hugh Cook de Marchynton Wodhouse ad fait sibien a nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs Duc de Lancastre, qi Dieux assoil, come a nous puis sa mort et ferra en temps avenir, avoir grantez et laissez au ferme au dit Hugh une pasture appellez Moreshened juxte Uttoksathre a terme de vint ans pleinement accompliz apres la date d'icestes en mesme la maner come maistre Robert de Walkynton derrein fermer d'ycel la tient en son temps du lesse de nostre dit tres cher piere en ley et pur meisme la rent q'il rendy as les termes illoeques usueles: et le dit Hugh lerra le closture du dit pasture en si bon estat ou meillour a fyn de son terme avantdit come il la prist au commencement, et en cas le dit Hugh deive deinz son terme nous voulons que la dite pasture retourne a nous et a noz heirs maintenant apres sa mort. En tesmoignance etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le premier jour d'Octobre l'an xl. Item une autre lettre en manere qu'ensuit:– Johan filz etc. a touz ceux etc. Come nostre tres cher piere en ley Henry nadgairs Duc de Lancastre, qi Dieux assoil, dona et granta par ses lettres patentes a son bien ame servant Hugh Cook et Agnes sa femme lij acres de terre queux Henry filz Robert de Marchynton jadys tenoit de ly et de ses auncestres [f.103B] c'estassavoir xlv. acres de terre en Marchynton Wodhouse et sept acres en la paroche de Uttoksathre, a avoir et tenir les avantditz terres et tenementz ove les appurtenances as ditz Hugh et Anneys et as les heirs le dit Hugh de son corps loialement engendrez fraunchement

Page 1_277

a touz jours, rendant ent par an a nostre dit piere en ley et ses heirs par tout la vie le dit Hugh une rose a la Nativitee Saint Johan le Baptistre, et apres le decesse le dit Hugh l'avantdite Agnes et les heirs le dit Hugh de son corps loialment engendrez rendrent par an a nostre dit piere en leye et ses heirs tresze souldz et quatre deniers as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions, fesant suite a la court de Marchynton come autres fraunks tenantz de meisme la ville fount, solonc l'usage de manoir pur touz services, issint toutfoiz que, si le dit Hugh deive sanz heir de son corps engendrez, que tantost apres la decesse les avantditz Hugh et Agnes les avantditz lij. acres de terre ove les appurtenances retournerent a nostre dit piere en ley et as ses heirs sanz countredit de nully, come par les avantditz lettres patentes piert pluis au playn; nous, desirantz le bon accomplissement des voluntees et desirs nostre dit piere en leye les lettres avantditz quanque en nous est ratifions et confermons, sicome meismes les lettres purportent et tesmoignent. En tesmoignance etc. Donnee a nostre chastel de Bolyngbrok le xviij. jour d'April l'an xxxix. Item une autre lettre en manere qu'ensuit:– Johan ut supra as touz ceux etc. saluz. Sachez nous pur le bon et agreable service que nostre amez servant Hugh Cook nous ad fait et ferra en temps avenir avoir donez et grauntez au dit Hugh lx. s. et x. d. par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre honour de Tuttebury par les mains de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra, as termes illoeques usueles par ovelles porcions. En tesmoignance de queu chose nous avons fait faire cestes noz lettres patentes seallez de nostre privez seal. Donnee a nostre chastel de Hertford le xxij. jour de Novembre l'an xlj:– Nous, de nostre grace especiale et en oevre de charitee, veullantz accomplir et perfourmes les voluntees et desirs de nostre dit piere en ley en quanque come en nous est, veullons et grantons pur nous et noz heirs, que les copies ycy desuis escriptz eient attant tiel et mesme l'effect force et vertue come avoient les autres lettres patentes avantditz enseallez du seal de nostre dit piere en ley et de le nostre, des queux les vraies copies sont en cestes noz lettres contenuz. En tesmoignance

Page 1_278

des quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee souz nostre prive seal a nostre chastel de Hertford le xxvj. jour de Decembre l'an xlviij.

26 Dec. 1374 HERTFORD CASTLE

749

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que, pource que nostre bien ame esquier Johan Wrenche ad pris de nostre bien ame monsire Thomas Hungreford un grange et vint et sept acres de terre arables de nostre seignurie de Saint Ismael a ferme, les quelles Johan Jurdane jadys tenoit, a avoir de nous au dit Johan Wrenche del fest de Saint Michel l'an xlvj. tanque al fyn del terme de dousze ans proschein ensuantz, rendant ent par an ix. li. x. s. as festes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porciones, c'estassavoir pour chescun acre v.s.: item pource que noz bien amez sire Thomas de Neuton auditour des comptes de noz ministres et officers, Johan Lascels nostre seneschal de Kedwelly, William de Tuttebury nostre receyvour illoeques, et Griffyth ad Cad' lieutenant, ont grantez et a ferme laissez le derrein jour d'Augst l'an xlvj. a nostre dit esquier Johan Wrenche la ferme de Makeneys deinz le hundrede de Lanethly, ove touz les commoditices et appurtenances a ycel en manere come aucunes autres ont ehue devant ly, a avoir et tenir la dite ferme al dit Johan ses heirs et assignez de la fest de Saint Michel proschein ensuiant tanque a terme de dys ans proschein ensuiant apres le dit fest, rendant ent a nous ou a noz heirs a nostre escheker de Kedwelly viij. li. as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions; nous la lesse des ditz grange ferme et terres ove leur appurtenances en manere come les ditz monsire Thomas sire Thomas Johan William et Griffyth ont fait et laisse au dit Johan Wrenche et as meismes les termes [f.104A] come dessus est dit et declare eiantz ferme et estable pur nous et noz heirs et tanque en nous est ratifions et confermons par cestes presentes. Et tesmoignance etc. a Doverre le xxj. jour d'Octobre l'an xlix.

21 October 1375 DOVER

750 1 [1] At the head of this entry in the text:– Pardonacions.1_279

[f.108A] 2 [2] Folios 104, B to 107, B are blank.1_279

Johan filz etc. a touz qui ces presentes lettres verront ou orront salutz. Savoir vous faceons que de nostre grace especiale et a la

Page 1_279

request et supplicacion de nostre cher et bien ame monsire Johan Curson chivaler et d'autres noz chivalers avons pardone quite et remys a Johan Curson de Ketilston toutes maneres de trespas de venison qu'il ad commys et perpetre vers nous avant ces houres deinz noz park et chace de Duffeld Fryth, parensi toutes voies qu'il se porte bien et paisiblement envers noz officiers et ministres et ne trespas desorenavant envers eux en nulle manere ne envers nous deinz nostre park et chace susdites, et le dit monsire Johan ad empris d'amesner le dit Johan devant nous et nostre conseil en cas qu'il trespas envers nous touchant nostre venison deinz les lieux susditz. Par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschalles baillifs et ministres queconques que pour les choses susdites ne facent au dit Johan Curson ascun arest destourbe moleste ne empeschement en corps ny en biens en ascune manere. Donnee etc. a Gyldeford le xx. jour de Novembre l'an du regne nostre seignur et pier susdite quarant sisme.

20 Nov. 1372 1 [1] Error for 1371.1_280 GUILDFORD

751

Johan filz etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons nous, de nostre grace especiale et pour un certain fin quelle Johan de Feryby a nous ad fait, avoir pardonez a ly touz maneres des accions personels fynes amerciementz que sur ly sont pendantz en nostre court de Gymyngham, et queconque trespas a nous faite du comencement du mond tanque le jour de la faisance de cestes, sibien de ce qu'il est trove coupable devant nostre seneschall come autre, issint que nous ne voulons mye que le dit Johan soit empeschez n'endamagez par nous ne nulle de noz ministres en temps venant par les causes susdites. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le tierce jour de Decembre l'an etc. quarante quint et de France trent et second.

3 Dec. 1371 THE SAVOY

752

Johan filz etc. a nostre bien ame monsire Godefrey Foljambe nostre seneschall en le counte de Derby salutz. Come par noz lettres patentes et a la request et supplicacion de nostre cher et bien ame monsire Johan Curson chivaler ayons pardone a Johan Curson de Ketilston toute manere de trespas de venison qu'il ad commys ou

Page 1_280

perpetre vers nous avant ces heures deinz noz park et chace de Duffeld Frith, parensi toute voies qu'il se porte bien et paisiblement envers noz officers et ministres et ne trespas desorenavant envers eux ne envers nous en nulle manere deinz noz park et chace susdites; et le dit monsire Johan ad empris d'amesner le dit Johan Curson de Ketilston devant nous et nostre conseil en cas qu'il trespas envers nous touchant nostre venison deinz les lieux susdites, sicome es noz dites lettres est plus pleinement contenuz; vous mandons que, pris du dit Johan Curson sufficeant mainpris et seurte de soy bien porter desorenavant sanz trespas faire a nous deinz noz dites park et chace en ascune manere, surseez outrivement de toutes maneres des empechemens et grevances affaire envers ly pour et a cause de le trespas susdit. Et cestes noz lettres etc. Donnee etc. a Wynchestre le xix. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

19 Nov. 1372 1 [1] Error for 1371.1_281 WINCHESTER

753

Johan filz etc. a nostre bien ame William Baillay nostre feoder en le countee d'Everwyk salutz. Pource que nous avons pardonez a nostre tres cher bacheler monsire Johan de Bosevill les fynes et amerciamentz que a nous devoyent appartenir currantz sur ly en l'eschequer nostre tres redoute seignur et piere le roy a cause qu'il ne fuist fait chivaler, vous mandons que de la demande quele vous avez fait et fetes au dit monsire Johan pour les fines et amerciamentz susditz sursez oustrivement doresenavant. Et voulons que par garrant d'ycestes noz lettres vous soiez ent deschargez envers nous. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xxviij. jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

28 Jan. 1372 THE SAVOY

754

Johan par la [grace] de Dieu etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons que nous, de nostre grace especiale avons pardonez et quite remys a Johan filz William de Knyveton touz maneres des trespas de venison quelle il ad commys et perpetre vers nous avant ces heures deinz nostre park de Adgersley, parensi toute voies q'il se porte bien et paisiblement envers noz officers et ministres [f.108B] et ne trespas doresenavant en nulle manere envers nous ne envers eux

Page 1_281

deinz nostre park susdit. Par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschalles baillifs et ministres queconques pur les choses susdites ne facent au dit Johan ascune arest destourbe moleste ne empeschement en corps n'en biens en ascune manere. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante septisme et de France trent iiijte.

15 Feb. 1373 THE SAVOY

755

Johan etc. a noz tres chers et bien amez monsire Godefrey Foljambe nostre seneschall de honour de Tuttebury, et monsire Avery Sulny chief gardeyn de nostre chace de Nedewode, salutz. Come par noz lettres patentes de nostre grace especiale eions pardonez et quite remys a Johan filz William de Knyveton touz maneres de trespas de venison quelles il ad commys et perpetre vers nous avant ces heures deinz nostre park de Adgersley, parensi toute voies q'il se port bien et paisiblement envers noz officers et ministres et ne trespas doresenavant en nulle manere envers nous ne envers eux deinz nostre park susdit, sicome es noz dites lettres patentes est contenuz plus au plein, voulons et vous mandons que pris du dit Johan sufficiantz maynprises et seurte, et aussint souz certaine peyne par vous a ly limitez en manere come vous verrez que meillz soit pur nous affaire, en la quelle peyne nous ly voulons estre obligez a nous par sa obligacion de foy bien porter doresenavant sanz trespas faire a nous deinz nostre dit park en ascune manere, vous surseez outrivement de touz maneres des empeschements et grevance affaire envers ly pur et a cause de les trespas susditz. Et cestes noz lettres etc. Donnee etc. ut supra.

756

Johan etc. a touz etc. salutz. Savoir vous faceons nous de nostre grace especiale avoir pardonez quite et remys a Johan filz Herbert touz maneres des trespasses de venison quelles il ad commys et perpetre devers nous avant ces heures deinz nostre park de Adgersley deinz nostre chace de Nedewod, parensi toute voies q'il se port bien et peisiblement envers noz officers et ministres et ne trespasse doresenavant en nulle manere envers nous ne envers eux deinz nostre park susdite; par quoy nous mandons et commandons a touz

Page 1_282

noz seneschalx baillifs et noz autres ministres queconqes que pur les choses susditz ne facent au dit Johan aucune arrest destourbance male moleste empeschement de corps ne grevance ne en ses biens en aucune manere. En tesmoignance de quelles choses nous avons fait faire cestes noz lettres patentes. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xix. jour de May l'an etc. xlvij.

19 May 1373 THE SAVOY

757

Johan etc. a touz etc. saluz. Com Johan fitz Herbert a nous soit tenuz et obligez en vint marcz a paier a nous a Tuttebury a la feste de Seint Michel l'Archangele proschein avener, com par son fait obligatorie ent a nous fait apiert plus a plain, neintmeinz nous volons et grantons que si le dit Johan fitz [f.109A] Herbert soit de bone port envers nous et nostre savagyne deinz noz chases de Nedwod et Duffeldfrith en temps avener, ensi q'il ne soit atteint ne convict de trespas de nostre dit savagyn en lieus susditz, q'adonque le dit fait obligatorie de vint marz perde sa force et soit de nul affect par cestes noz lettres overtz enseales de nostre prive seal. Escrit a Loundres le xxv. jour de May l'an etc. xlvij.

25 May 1373 LONDON

758

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous faceons nous avoir vehuez et regardez lettres patentes de confermement quelles nostre tres redoute seignur et piere le Roy fist faire a Piers de Routhe en les paroles qu'ensuient:– Edwardus Dei gracia Rex Anglie dominus Hibernie et Aquitanie omnibus ad quos presentes litere pervenerint salutem. Inspeximus litteras patentes quas carissima consors nostra Philippa Regina Anglie fieri fecit in hec verba:– Philippe par la grace de Dieu Roine d'Engleterre Dame d'Irlande et Duchesse d'Aquittaine a touz etc. saluz. Sachez nous, de nostre grace especiale et pur le bon et greable service que nostre cher vallet Piers de Routh ussher de nostre chambre nous ad fait de long temps passez et uncore fait de jour en autre, lui avoir grantez la baillie de maistre forester de nostre foreste de Knaresburgh, quelle Johan de Staunford, q'est a Dieu commande, y avoit de nostre grant, a avoir au dit Piers pur tant come en nous est a terme de sa vie, parnant ent atant come le dit Johan ent soleit resonablement prendre avant ces

Page 1_283

heures. Par quoy nous mandons a touz as queux il appartient q'au dit Piers es toutes choses q'appartienent a la bone garde de la dite baille soient entendantz et responantz en due manere come apent. En tesmoignance de qeu chose nous avons faite faire cestes noz lettres. Donnee souz nostre prive seal a Colcestre le sisme jour de Marcz l'an du regne nostre tres cher seignour de roy d'Engleterre vintisme oytisme:–

28 March 1354 COLCHESTER

Inspeximus eciam alia(s) litteras patentes quas prefata consors nostra fieri fecit in hec verba:– Philippe par la grace de Dieu Royne d'Engleterre Dame d'Irland et Duchesse d'Aquitaine as toucz ceux qui cestes lettres verront salutz. Come noz chiers valettes Richard Charles, nadegairs gardeyn de l'entiere baillie de nostre park de Hayewra et de la foresterie de Whernedale deinz nostre foreste de Knaresburgh, et Geffrey de Dene, qui nadegairs avoit de nostre doune une baillie de la foreste de Ockeden deinz nostre dit foreste de Knaresburgh, eient de lour franches voluntees renduz suis en noz meins par certeins causes les baillives susditz, sachez nous, pur l'affeccion que nous avoms a nostre chier vadlette Piers de Routhe ussher de nostre chambre et meistre forester de nostre dit forest de Knaresburgh en ferme espoir que ce serra nostre plus grant profite, avoir grantez au dit Piers les ditz baillies de Hayewra Whernedale et de Ockeden esteantz ensi en nostre mayn par le rendre suis des ditz Richard et Geffrey, sicome desuis est dit, a avoier et tenir mesmes les baillies au dit Piers pur tant come en nous est a terme de sa vie, parnant ent pur la [f.109B] garde des ditz baillies atant es toutes choses come les ditz Richard et Geffrey et autres qui estoient gardeins devant eux ent soleient prendre resonablement avant ces houres. Par quoi nous mandoms a toucz ceux as qeux y appartient q'au dit Piers et a ces lieutenantz en celles parties soient entendantz et duement responantz en tut ce q'attient a la bone et sauve garde de les baillies susditz. En tesmoignance de quele chose nous avoms fait fair cestez noz lettres patentz. Donc a Marleberge le xvj. jour de Septembre l'an du regne nostre tres cher seignur le roi d'Engleterre trentisme secunde:–

16 Sept. 1358 MARLBOROUGH

Nos autem literas predictas et omnia contenta in eisdem acceptantes ea pro nobis et heredibus nostris, quantum in nobis est, concedimus et

Page 1_284

confirmamus sicut litere predicte racionabiliter testantur. In cujus rei testimonium has literas notras fieri fecimus patentes. Teste me ipso apud Westmonasterium x. die Februarii anno regni nostri tricesimo quinto:–

10 Febr. 1361 WESTMINSTER

Et nous ja de nostre grace especiale veullans accomplier sibiem les voluntes de nostre dit seignur et piere come les ottroiez et grauntez de nostre dite tres honure dame et miere, que Dieux pardoun, des choses comprises en ses deux lettres patentes avanditz meisme les lettres de conferment nostre dit seignur et piere des choses si dedeinz expressez et declarez pur nous et pur noz heirs, tant come ent nous est, au dit Piers par ces presentes ratifions et confermens en et par la manere avantdit et solonc ce que dites deus lettres de nostre tres honure dame et myere susdit tesmoignent et purportent. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de Sombourne le iij. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

3 June 1373 SOMBORNE

759

Johan etc. a touz etc. saluz. Savoir vous nous avoir pardonez quitez et relessez a nostre bien ame servant Thomas William toutes [maneres] de accions les quelles nous avons ou avoir purrons envers ly par queconque cause ou encheson sibien de receite de deniers come de vend de boys doun de veneson en sa baille come des autres du comencemen du mound jusques al jour de la date de cestes, issint que nous ne nulle de noz heirs ascune accion ou querele purrons aver envers le dit Thomas en nulle temps avenir pur ascunes causes susditz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xvj. jour de Marz l'an etc. xlvj. et de France xxxiij.

16 March 1372 THE SAVOY

760

Johan a touz etc. Savoir vous faceons nous avoir releissez quitez et pardonez a noz bien amez Gamelyn Impey baker, Johan Albon, Johan Bety, et Walter Scryvener, touz maneres des accions les quelles nous avons ou avoir purrons envers eux ou null de eux par queconque cause ou encheson touchant vend de boys par nous as eus faite, c'estassavoir cheynes freynes boubes et alney et tout manere de southboys deinz l'aunciene park de Cheshunt de commencement de mond jusques al jour de la date de cestes, issint [f.110A] que

Page 1_285

nous ne nulle de noz heirs ascune accion ou querele purrons avoir envers eux ou nulle de eux, et q'ill ne nulle [de] eux soient empechez par nous noz heirs ne nulles autres par nulle manere de sieute par les causes susdites en nulle temps avenir. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xvj. jour de Marcz l'an etc. xlvj.

16 March 1372 THE SAVOY

761

Johan etc. a touz ceux qui cestes noz lettres verront etc. Faisons savoir que nous de nostre grace especiale avons pardone quite et remys sire Thomas de Pykstok parson de Braylesford touz maneres de trespases de vert et de venison q'il ad commys et perpetre vers nous avant ses heures deinz noz park et chace de Duffelfryth. Par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschals baillyfs officeres et ministres queconques que pur les choses susditz ne facent au dit monsire Thomas ascun areste destourbe moleste ou empeschement en corps ne ne biens en ascun manere. Donnee etc. a Ravensdale le xxvij. jour d'Augst.

27 August RAVENSDALE

762

Johan etc. a touz etc. Fasons savoir que nous avons grante et laisse a ferme a nostre ame servant Henry de Stoklay vint et un acres de terre en les assartz de Yoxale, rendant a nous et noz heirs iiij. d. pur chescun acre par an, les queux Estieven Gardiner tenoit en sa vie l'acre pur iij. d. par an, a avoir et tenir a ly et ses heirs a terme de iiij. ans proscheins venantz apres la date d'icestes pur la dite rente de iiij. d. pur l'acre a nous et noz ditz heirs annuelment paiant as termes usueles par ovelles porcions. En tesmoignance etc. Donnee a Ravensdale le xxviij. jour d'Augst.

28 August RAVENSDALE

763

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous de nostre grace especial avons pardonez quitez et remys a nostre bien ame Richard de la Park de Casteldon touz maneres de trespasses de vert et de venison q'il ad commys et perpetre vers nous avant ses heurs deinz nostre chace de Daidale, parensi toutes voies q'il se port bien et paisiblement envers noz officers et ministres, et ne trespas dores en avant envers eux 1 [1] Sic.1_286 en nulle manere ne envers eux

Page 1_286

deinz nostre chace suisdite. Par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschals ballyfs officeres et ministres etc. Donnee a nostre manoir de Rothewelle le ix. jour de Septembre l'an xlviii.

9 Sept. 1374 ROTHWELL

764

Johan etc. a touz ceux etc. Faisons savoir que nous de nostre grace especiale avons pardonez et remys a nostre bien ame servant William Baker la trespas quel il ad commys envers nous a cause d'une beste sauvagin appelle un hert calf, quelle il ad pris en la baillie de Aleyntoftes, dont il est gardeyn, et ent fait sa volunte deinz nostre chace de Pykerynglyth; si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le xxviij. jour d'Octobre.

765

Item un garrant est fait a Richard de Rouclyf chief forestier de Pykeryng solonc le purport de la patent et de mesme la date.

766

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale et en oevre de charite, avons pardone quite et remys a nostre bien ame William Baker touz maneres de trespasses queux il ad commys a nous touchant nostre vert et venison avant ces heures de nostre chace de Pikeryng, de les quelles il ad este endite avant ces heures, ensi q'il bien et loialment se portra doresenavant envers nous et nostre vert et venison; si mandons et comandons a touz noz seneschalx maistre forestiers forestiers parkers baillifs provosts officers et ministres queuxconques, et prions a touz autres, que au dit William par la cause susdite ne facent aucun damage grevance molest ne nul manere empeschement. Donnee etc. a Kenylworth le xxx. jour d'Augst l'an xlix.

30 August 1375 KENILWORTH

[f.110B]

767

Johan etc. Faisons savoir que nous de nostre grace especiale avons pardone quite et remys a nostre bien ame Raulyn de Crofton touz maneres de trespasses de vert ou de veneson de boys ou autrement, sibien touchant l'office de Penwortham fee en le counte de Lancastre, come touz autres choses quelles il ad commys et perpetre devers nous avant ces heures, sauve et except une certaine somme d'argent quel il nous doit et est estalle en sa maine par noz

Page 1_287

ministres, parensi q'il se port bien et paisiblement envers nous noz seignuries et ministres doresenavant; si mandons etc. En tesmoignance etc. Donnee a Savoie etc. l'an etc. quarant et neofisme.

768

Item un garrant est fait a William de Nesfeld seneschal et les auditurs q'ils ne sufferent le dit Raulyn estre greve ne moleste en contre le tenure de lettre susdit de meisme le date.

769

Johan etc. a touz etc. Faisons savoir que nous, de nostre grace especiale avons pardone quite et remys a nostre bien ame Johan Irmonger touz les trespasses des queux il est empesche en nostre courte de nostre vert et veneson ou autrement de Aldburne devant nostre chief seneschal monsire Thomas Hungreford en son derrein tourne ou sessione illoeques, et ly avons descharge de touz fines et amerciementz touchantz les choses suisditz; si mandons et commandons a touz noz seneschalx auditours baillifs provostz et autres noz officers queuxconqes que au dit Johan ne facent nul damage arrest grevance molest n'empeschement pur la cause suisdite, issint q'il se port bien et loialement doresenavant envers nous noz seignuries et nostre dite vert et veneson. Donnee etc. a Lodgarsall de 1 [1] Desunt caetera.1_288 l'an xlix.

[f.111A]

770 2 [2] At the head of this in the text:– Dimissiones.1_288

Johan etc. as touz ceux etc. Faisons savoir que nous avons grante et laisse a nostre tres ame chivaler monsire Johan Botiller a terme de sa vie un mees et quarrant acres de terre ove les appurtenantz en Westderby, queux feurent jadys a Thomas del Hale, et queux Johan Baret tenoit de nous a terme de sa vie, ensemblement ove nief acres de wast gisant juxt la mies suisdit, a avoir et tenir le mies terre et wast avantditz au dit monsire Johan a terme de sa vie de nous et de noz heirs, rendant par an a nous et noz heirs quarrant souldz as termes usueles celles parties. En tesmoignance etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxiij. jour de Janver l'an xlviij.

23 January 1375 THE SAVOY

Page 1_288

771

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et Johan Elyot d'autrepart tesmoigne que le dit nostre seignur ad grante et laisse au ferme au dit Johan Elyot une neif place en la ville de Weston Patryk appelle la place de Roger de Brekhay, a avoir et tenir franchement la dite neif place a ly a terme de sa vie, et apres son decesse a Maude sa femme, et apres leur decesse a William filz et heire des ditz Johan et Maude pour terme de sa vie; et les ditz Johan Elyot Maude et William paieront a nostre dit seignur le Roy et Duc pur le dit place annuelment durant les termes suisditz attant come les ovres du dite place a temps q'ils feurent en bondage amontent ou soleit estre paie pour ycelles; et le dit Johan Elyot ferra covenablement edifier la dite place a ses coustages; et le dit nostre seignur le Roy et Duc et ses heirs l'avantdite place as ditz Johan Maude et William pour terme de leur vies contre touz gentz garantront et defendront. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le ij. jour d'Octobre l'an xlix.

2 Oct. 1375 THE SAVOY

772

Johan etc. a nostre tres cher et bien ame monsire Thomas Hungreford nostre chief seneschal de noz terres et seignuries saluz. Come nous par noz lettres patentes endentez avons grante et laisse au ferme a Johan Elyot une neif place en la ville de Weston Patryk appelle la place de Roger de Brekhay, a avoir et tenir franchement le dit neif place a ly a terme de sa vie, et apres son decesse a Maude sa femme pur terme de sa vie, et apres leur decesse a William filz et heir des ditz Johan et Maude pur terme de sa vie; et le dit Johan Elyot Maude et William paieront a nous pur la dite place annuelment durant les termes suisditz attant come les ovres du dite place a temps q'ils feurent en bondage amontent ou soleit estre paie pour ycelles, sicome es noz ditz lettres patentes endentez est pluis pleinement contenuz, voulons et vous mandons que pris del dit Johan sufficeaut surte de edifier la dite place covenablement a ses coustages, et de paier a nous attant come les ovres del dite place amontent en temps q'ils feurent en bondage, ou soleit estre paie pur ycelles, ly faces mettre en pleine possessione

Page 1_289

del place suisdite solonc le purport etc. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le ij. jour d'Octobre l'an xlix.

2 Oct. 1375 THE SAVOY

773

[f.113A] 1 [1] Folios 111 B, 112 are blank.1_290

Edward ainsne filz du Roy de France et d'Engleterre Prince d'Aquitayne et de Gales Duc de Cornoaille Conte de Cestre Seigneur de Biscaie et de Castre d'Ordiales, faisons savoir a touz que pour la tres grande affection et amour que nous avons a nostre tres chere et tres ame frere Johan Duc de Lancastre a ycelle nostre frere avons donne et donons par ces presentes nostre chastelle ville et chastellaine de la Roche sur Yon, ovesque touz les profitz esmolumentz rendes revenues hommages et autres devoirs, et ovesque toute jurisdiccion haute moyenne et basse appartenantz au dit lieu, a avoir et tenir les dites choses a nostre dit frere et as heirs mascles de son corps dehuement procreez, par ainxi que nostre dit frere et ses ditz heires facent a nous et a noz heires hommage lige et les autres devoirs a nous appurtenantz et acostumez estre faitz pour les terres et seignuries susdites. En tesmoigne du quelle nostre dit donne nous avons fait mettre nostre grant seel empendant a cez noz lettres patentes. Donnees a nostre chastel de Compnhac le huytiesme jour d'Octobre l'an de grace mille ccc sexantz et dix.

8 Oct. 1370 COGNAC

774

Edward ainsne filz du Roy de France et d'Engleterre etc. faissons savoir a touz que pour la tres grande affection et amour que nous avons a nostre tres chier et tres ame frere Johan Duc de Lancastre a ycelly avons donne et donons par ces presentes nostre chastelle ville et chastellaine de Bragerac, ovesque touz les profitz esmolumentz rendes revenues et autres droitz et ovesque toute jurisdiccion haute moyenne et basse appartenantz au dit lieu, sauvez et reservez a nous et a noz heires entierement noz droitz des assisiages et ressort du dit lieu, a avoir et tenir les dites choses a nostre dit frere et as heires mascles de son corps dehuement procreez, par ainxi que nostre dit frere et ses ditz heires facent a nous et a noz heires hommage lige et les autres devoirs a nous appartenantz et appar

Page 1_290

tenantz estre faitz pour les choses et seignouries susditz. En tesmoign de nostre dit donne nous avons fait mettre nostre grant seel etc. ut supra. Donne etc. ut supra.

775 1 [1] In the margin:– Fit.1_291

[f.116A] 2 [2] Folios 113 B. to 115, are blank.1_291

Ceste endenture faite parentre nostre [Seignur] J[ohan] Roy de Castille etc. d'une part et monsire Roger Courson chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Roger est retenuz et demorrez envers nostre dit seignur pour pees et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit; c'estassavoir le dit monsire Roger serra tenuz a servier nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et convenablement arraiez; et prendra pur son fee par an tant en temps de pees come de guerre vint livres des issues del seignourie de Tuttebury par les mayns del receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions, et gages pour pees et pour guerre come autres de son estat et condicion prendront. Et comensera son an de guerre le jour qu'il soy remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez. Et avera le dit monsire Roger resonable eskipeson pour ly ses gentz chivalx et hernoises come reson demandra, et en droit des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, et auxi de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donne al manoir de la Sauvoye le xxvj. jour de Mars l'an etc. xlvij.

26 March 1373 THE SAVOY

776

Item une garrant est fait selonc la contenue del endenturre a sire Robert atte More receyvour de Tuttebury pour paier au dit monsire Roger ses feez as termes susditz et de meisme la date.

777 1 [1] In the margin:– Fit.1_291

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une

Page 1_291

part et Estiephene Pulham esquier d'autre part tesmoigne que le dit Estiephene est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pour guerre a terme de vie en manere quensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit Estiephene serra a bouche en court as ses diverses venuz et prendra alors tielles gages pour le temps qu'il serra demourrant en ycelle come autres esquiers de son estat prendront du dit Duc, et en temps de pees et de guerre le dit Estiephene serra tenuz a servir le dit Duc, et en temps de guerre de travailler ovesque ly a foer de guerre quelle part que ly plerra; et prendra pour la guerre pour son fee par an vint marcs d'argent et tielles gages come autres de son estat et condicion prendront. Et comencera son an de guerre le jour qu'il remuera de son hosteille envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez; et avera covenable eskippesson pour ly ses gentz chivalx et autres hernoises pour passage et repassage; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prises et gaignez par le dit Estiephene ou nulle de ses gentz, et aussi de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service du dit Duc, l'avantdit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a Nyort le sisme jour d'Avril l'an mille troiscens sexante et unze.

6 April 1371 NIORT

778

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et Richard Massy esquier d'autre part tesmoigne que le dit Richard est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pour guerre a terme de vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit Richard dys livres de la monoye d'Engleterre par an au terme de sa vie aprendre des issues de le chastel de Halton en le countee de Chestre par les mayns du receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de la Seint Michel et de Pasques par oveles porcions; et pour la pees et pour la guerre le dit Richard serra tenuz de servir le dit Duc et de travailler ovesque ly queux parties que ly plerra covenablement et bien arraiez; et prendra par an pour ses feez de guerre come desus est dit, et tieles gages come autres de sa condicion prendront. Et

Page 1_292

comensera le dit Richard son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres que ly serront envoiez par le dit Duc, et delors prendra gages pour ly en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit Richard covenables eskipesons pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service de dit Duc, et aussint des prisoners ou autres profitz de guerre prises ou gaignez par le dit Richard ou nulle de ses gentz, le dit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de esquiers de sa condicion. En tesmoignance de quelle chose etc. Donnee a Burdeux le xe jour d'Aust l'an du regne nostre tres redoute seignur le Roy d'Engleterre quarante quint et de France trent et seconde.

10 August 1371 BORDEAUX

[f.116B]

779

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et Thomas Maistresone d'autre part tesmoigne que le dit Thomas est retenuz etc. ut supra in proxima indentura a terme de vie etc. ut supra. En tesmoignance de quelle chose les avantditz Duc et Thomas etc. ut supra. Donnee a Bourdeaux le xe. jour d'Aust l'an etc. ut supra.

10 August 1371 BORDEAUX

780 1 [1] In the margin:– Fit.1_293

Johan filz etc. a nostre bien ame clerc sire William de Horneby nostre receyvour de Halton en le countee de Cestre salutz. Come nostre bien ame esquier Richard Massy soit retenuz et demourrez envers nous pur pees et pour guerre a terme de sa vie, pour quelle demourre nous ly avons grantez a toute sa vie dys livres d'esterlinges annuelment aprendre des issues de nostre chastel de Halton par les mayns del receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de Seint Michel et Pasques par oveles porcions, sicome es lettres patentes et endentez ent faites est contenu plus au plein, voulons et vous mandons que des issues de nostre dit chastel paiez au dit Richard ou a son attourne les avantdites dys livres a les termes avantnomez d'an en an le course de sa vie durant, selonc le purport et contenue des lettres avantdites, receyvant envers vous lettres d'acquitance contenantes les sommes que ensi paierez; par

Page 1_293

lesquelles et cestes noz lettres portans a voz comptes, nous voulons que vous eiez deue allouance en ycelles. Donnee etc. a Burdeux le x. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre quarant vte.

10 August 1371 BORDEAUX

781

Item une autre tiele garrant est faite au dit sire William de Horneby pour paier a Thomas Maistreson dys livres annuelment as termes susdites et pour meisme la cause selonc la fourme et contenue susdites et de meisme la date.

782 1 [1] In the margin:– Fit.1_294

Ceste endenture, faite parentre Johan Duc etc. d'une part et monsire Richard de Whytefeld d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Richard est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pour guerre a terme de vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit monsire Richard serra a bouche de courte ovesque un esquier a ses diverses venuz quant yl serra envoiez, et alors prendra tielles gages come autres bachelers de sa condicion prendront, et pour pees et pour guerre le dit monsire Richard serra tenuz a servir le dit Duc, et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra, ovesque un esquier covenablement et bien arraiez; et prendra pour son fee par an en temps de guerre pour ly et son dit esquier vint livres d'esterlinges. Et comencera son an de guerre le jour qu'il remuera de son houstel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez. Et avera du dit Duc covenable eskipeson pour ly ses gentz chivalx et autres hernoises pour passage et repassage; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prises ou gaynez par le dit Richard ou nulle de ses gentz l'avant dit Duc avera la tierce partie; et quant a ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service, le dit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de son estat et condicion. En tesmoignance etc. Donnee a le manoir de Kyngeston en Dorset le tierce jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant quint et de France trent et second.

3 January 1372 KINGSTON

783

Apparoisset a touz qui ceste presente endenture [verront] que

Page 1_294

nous Johan filz du Roy de France et d'Angleterre Duc de Lancastre conte de Richemond etc. avons retenu et retenons ovesque nous de nostre hostel et familie et pour nostre clerc Guyon, qui fuist ove monsire Johan Chaundos, que Dieu absoile, au quelle Guyon avons ottroie et sumes tenuz par ces presentes donner et fere bailler et paier autelz et semblables gages livere et autres choses come un de noz esquiers avont despence de bouche en nostre hostel a e prent de nous ou auroit et prendroit, et aussi au dit Guyon et a un sien clerc ferons et perfornirons chescun jour despence de bouche. Et en oultre ly ferons rendre et paiez par an pur son sien cent francs d'or du coignie de France ou la valeur, par moite ens Nativitez de Nostre Seignur et Seint Johan Baptiste, que ly avons promys et ottroiez, et aussi ly faire en autres maneres ayde et avancement tellement qu'il cognoistra bien que ly aurons este et nous aura trouve bon seignour devers ly: et en oultre que, si en alant ou en venant d'ascuns parties pour noz affaires et busoignz il estoit prins par les ennemys, que nous ly ferons rendre et delivrer a noz propres costages dedeinz un moys prochein empres qu'il avoit estre prins; le quelle Guyon a jurez sur Saintz Ewangeilz de garder nostre conseil secret et de le non reveler a nully, et qu'il eschivera nostre [f.117A] deshoneur et dammage, lesqueux s'il savoit fera son povoir de le nous faire savoir a plus tost qu'il purra. Et en tesmoignance de toutes et chescunes les choses susdites nous avons donne au dit Gyon la moitie de ceste lettre endentee souz nostre prive seel, et yceste meisme que nous avons devers nous nous ad pleu avoir de ly souz son seel. Donnee a Leiborne le xviije jour du mois d'Octobre l'an mille ccc. sexsante et dix.

18 Oct. 1370 LEIBOURNE

784 1 [1] In the margin:– Fit.1_295

Ceste endenture faite parentre monsire Johan Duc dc Lancastre d'une part et monsire Wauter Penhergard chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Wauter est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pour guerre a terme de vie en manere qu'ensuit: c'estavoir le dit Duc ad grante a dit monsire Wauter quarante marcz de la monoye d'Engletere par an a terme

Page 1_295

de sa vie en temps de guerre, aprendre par les maynes de son tresorer de guerre qui pour le temps serra, et pour la pees et guerre le dit monsire Wauter serra tenuz de servir le dit Duc, et de travailler ovesque ly queux parties que ly plerra, ovesque un esquier covenablement et bien arraiez; et prendra par an pour ses feez de guerre pur ly et son esquier avantdit come desus est dit, et tielz gages come autres de sa condicione prendront. Et commencera le dit monsire Wauter son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages pour pour ly et son dit esquier en venant et retournant par reisonables journeyes; et avera le dit monsire Wauter covenable eskippeson pour ly ses gentz chivalx et autres hernoises, come reison demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service de dit Duc, et aussint des prisoners ou autres profitz de guerre prisez ou gaynez par le dit monsire Wauter ou son esquier ou nulle de ses gentz, le dit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses etc. Donnee a Bourdeaux le xe. jour d'Aust l'an etc. d'Engleterre quarant quint et de Fraunce trent et second.

10 August 1371 BORDEAUX

785 1 [1] Cancelled and in the margin – quia melius alubi infra in xiiij. folio inclusive. (Cf No 848.)1_296

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. et Duc de Lancastre d'une part et monsire Roger Trumpington chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Roger est retenuz et demourrez envers le dit nostre seignur pour pees et pour guerre a terme de vie en le manere que s'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit monsire Roger pour ly et un esquier quarante marcz de la monoye d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et vint livres de la dite monoye en temps de pees, aprendre des yssues de les manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon, par les maynes du receyvour illoeques qui pour le temps serra, as termes de la Seint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pour la pees et guerre le dit monsire Roger serra tenuz de servir le dit nostre seignur, et de

Page 1_296

travailler ovesque ly quelque part que ly plerra, ovesque un esquier covenablement et bien arraiez; et prendra par an pour ses feez de guerre pour ly et son esquier avantdit come desus est dit, et tielz gages come autres de sa condicion prendront. Et comencera le dit monsire Roger son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit nostre seignur par ses lettres que ly enserront envoiez, et delors prendra gages pour ly et son dit esquier en venant et retournant par resonables journez; et avera le dit monsire Roger resonable eskipeson pour ly ses gentz chivalx et autres hernoises, come reison demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en service de dit nostre seignur, et aussi des prisoners ou autres profitz de guerre pris ou gagnez par le dit monsire Roger ou son esquier ou nulle de ses servantz, le dit nostre seignur ferra a ly en le manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de queles choses les avanditz etc. Donnee a Sandwicz le xxix. jour d'Aust l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

29 August 1372 SANDWICH

786 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia aliter infra in xiij folio inclusive. (Cf No 841.)1_297

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et Maubruny de Liniers chivaler d'autre part tesmoigne que le dit Maubruny est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pour guerre a terme de vie en le manere que s'ensuit: c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit Maubruny semblables gages qu'il ad fait [f.117B] a un de ses autres chivalers qui serront du degre et estat du dit Maubruny, et cinque centz livres de la monoye de Guyenne, aprendre et estre paiez chescun an as termes de Seint Michel et Pasques par ovelles porcions. Et serra tenuz le dit Maubruny de servir le dit Duc et travailler ovesque ly quelle part que ly plerra, ovesque un esquier covenablement abbille et arraiez; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en service le dit Duc, et aussi des prisoners ou autres profitz prisez ou gaynez par le dit Maubruny ou son esquier ou ascuns de ses gentz, le dit Duc ly ferra en la manere qu'il ferra as autres de sa condicion. Et en tesmoi

Page 1_297

gnance de quelles choses les avantditz Duc ad appose a ses presentes son seel, et Maubruny fait apposer le seel du sire de Perteuay en absence de sien entrechangeablement. Et voest le dit Duc que le dit Maubruny puisse lever prendre et avoir les ditez ve livres de la dite monoye chescun an, en de et sur les profitz issues et revenues du chastelle et chastellainrie de la Roche-sur-Yon, et mandet et comandet le dit Duc as receyvour ou receyvours du dit lieu chastelle et chastellainrie qui au present est sont et serront en avant qu'ils paient par chescun an as termes susdites au dit Maubruny la dite somme ve livres par la manere susdite, en prennant quiptance de ly et copie de cestes. Voest le dit Duc qu'il soit alloue et rebatue au dit receyvour ou receyvours de lour dite receyte. Donnee et fait a la Rochelle le xxvje jour de Septembre l'an mille ccc sexant et onze.

26 Sept. 1371 LA ROCHELLE

787 1 [1] In the margin:– Fit.1_298

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et Robert Standych esquier d'autre part tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour pees et pur guerre a terme de vie en manere que s'ensuit: c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit Robert vint marcz de la monoie d'Engleterre par an au terme de sa vie en temps de guerre, et dys livres de la dite monoie en temps de pees, apprendre des issues de la receyte del Duschee de Lancastre par les maynes du receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; et pour la pees et guerre le dit Robert serra tenuz de servir le dit Duc et de travailler ovesque ly quelle part que ly plerra; et prendra par an pour ses feez de guerre come desus est dit, et tielz gages come autres de sa condicion prendront. Et comencera le dit Robert son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres que ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeys, en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera le dit Robert resonable eskipeson pour ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reison demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en service le dit Duc, et

Page 1_298

aussi des prisoners et autres profitz de guerre pris ou gaynez par le dit Robert ou nulle de ses gentz, le dit Duc ferra a ly en le manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses etc. Donnee a le manoir de la Sauvoye le vint et tierce jour de Janver l'an du regne le Roy Edward tierce apres le conquest d'Engleterre quarrante quint.

23 January 1372 THE SAVOY

[f.118A]

788 1 [1] In the margin:– Fit.1_299

Ceste endenture fait parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et monsire Johan sire de Welle d'autre part tesmoigne que le dit sire est retenuz et demourrez envers le dit Duc pour peas et pour guerre a terme de vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit sire serra a bouche en court ovesque un esquier et un chamberleyn mangeantz en sale as ses diverses venues; et prendra pour son fee par an vint livres, et tielles gages come autres bachelers prendront; et pour la guerre le dit sire serra tenuz a servir le dit Duc et travailler ovesque ly a foer de guerre quelles parties que ly plerra travailler ovesque un esquier homme d'armes covenable et bien arraiez; et prendra par an pur le fee de ly et son dit esquier trent livres, et tielles gages de guerre come autres bachelers prendront; et serra a bouche en court ove l'esquier susdit. Et en cas que le dit seignur voet changer son estat et estre a baner, lors prendra pur son fee par an cynkant marcz, et gages sicome autres baneretz prendront, et tieles fees et gages pur ses gentz jusques al nombre vint hommes d'armes, come autres de lour condicion prendront du dit Duc. Et commencera le dit sire son an de guerre le jour qu'il remuera de son hostelle envers meisme le Duc par ses lettres quelles lui ent serront envoiez, et delors preudra gages de luy et ses ditz gentz en venantz et retournantz par resonables journees; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres hernoises pur passage et repassage; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service de dit Duc restor ly serra fait en manere come serra as autres de sa condicion. Et touchant prisoners et autres profitz de guerre preisez ou gaignez par le dit sire ou nulle de ses gentz, l'avantdit Duc

Page 1_299

avera la tierce partie. En tesmoignance de quelles choses les parties avantdites a cestes presentes endentures entrechangeblement ount mys lour sealx. Donnee al manoir de la Sauvoye le xij. jour de Fevere l'an du regne nostre tres redoute seignur et pier le roi d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

12 Feb. 1372 THE SAVOY

789 1 [1] In the margin:– Fit. Cancelled.1_300

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une parte et Johan de Swynton esquier d'autre parte, tesmoigne que le dit Johan est retenuz et demorrez envers le dit Duc pur pees et pur guerre a terme de vie en manere quensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit [Johan] serra a bouche en courte ovesque un chamberleyn mangeant en la sale a ses diverses venuz a la courte, et alors prendra pur ses gages sept deniers et mail le jour; et en temps de pees et de guerre il serra tenuz a servir le dit Duc et de travailler ovesque luy covenablement et bien arraiez quelles parties que ly plerra travailler, et pur son fee prendra tant en temps de pees come de guerre vint livres par an. Et comencera son an de guerre le jour qu'il remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez; et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit Johan covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres hernoises pur passage et repassage; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit Johan ou nulle de ses gentz l'avantdit Duc avera la tierce partie; et quant a ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service de dit Duc l'avandit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de son estat et condicion. Et prendra le dit Johan les avantditez vint livres par an pur ses fees de pees et de guerre annuelment des issues del manoir de Chesthont, par les mains del receivour qu'ore est ou qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel, par ovelles porcions. Outre ce combien le dit Johan soit demorrez et retenuz pur terme de sa vie envers le dit [f.118B] Duc en manere come desus est dit, nepurquant le dit Duc voet et grante qu'il ne serra pas tenuz d'estre ovesque ly contre sa ligeance. Et en cas que le dit Johan ne soit

Page 1_300

pas en le service de dit Duc par aucun temps a cause de sa ligeance, le dit Johan voet que meisme le Duc soit quites et deschargez envers ly pur meisme le temps de ses feez et gagez avantnomez, tant en temps de pees come de guerre. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et Johan a ses presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee a la manoir de la Sauvoye le xxix. jour de Janver l'an etc. ut supra.

Item un garrant solonc la forme de l'endenture.

29 January 1372 THE SAVOY

790 1 [1] Cancelled, and in the margin:– quia melius alubi in folio xiija inclusive. (Cf No 833.)1_301

Cest endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et monsire William Cantelowe chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire William est retenuz et demorrez envers le dit Duc pur peas et pur guerre a terme de vie en manere que s'ensuit: c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit monsire William pur ly et deux esquiers quarantz livres de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et vint livres de la dit monoie en temps de peas, apprendre des issues de la receyte de la ville de Seint Botulph, par les maines du receyvour illoeques qi pur le temps serra, as termes de Pasques et Seint Michel par ovelles porcions; et pur la peas et guerre le dit monsire William serra tenuz de servir le dit Duc, et de travailler ovesque ly quelleque parte, que ly plerra, ovesque deux esquiers covenablement et bien arraiez; et prendra par an pur ses fees de guerre pur ly et ses esquiers avantditz come desus est dit, et tieles gages come autres de sa condicion prendront. Et commencera le dit monsire William son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit Duc par ses lettres que ly ent serront envoiez, et delors prendra gages pur ly et ses ditz esquiers en venant et retournant par resonables journes; et avera le dit monsire William resonable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres hernoises, come reison demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service du dit Duc et auxi des prisoners au autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit monsire William ou ses esquiers ou nulle de

Page 1_301

ses servantz, le dit Duc ferra au ly en la manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et monsire William a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lour sealx. Donnee ut supra l'an ut supra.

Item un garrant est fait.

791 1 [1] In the margin:– Fit.1_302

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et Thomas Goys esquier d'autre part tesmoigne que le dit Thomas est retenuz et demourrez envers le dit nostre seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur et travailler ovesque ly quelle part que luy plerra; et prendra pur ses fees par an tant en temps de pees come de guerre vint et cynk marcz d'esterlinges, apprendre des issues des manoirs de Glatton et Holm en le countee de Huntyngdon, par les maines de receivour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et gages pur pees et pur guerre come autres de son estat prendront du dit nostre seignur. Et comencera le dit Thomas son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstelle envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez; et delors prendra gages en venant et retournant reisonables journeez; et avera le dit Thomas covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et hernoises, come autres de son estat et condicion; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit Thomas ou nulle de ses servantz, et auxint de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service du dit nostre seignur, l'avantdit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelle chose les avantditz nostre seignur et Thomas a cestes presentes endentures entrechangeblement ont mys lours sealx. Donnee etc. a la Sauvoye le xxix. jour de d'Augst l'an etc. [ut] supra.

Item un garrant solonc la forme de meisme l'endenture.

19 August 1372 THE SAVOY

Page 1_302

[f.119A]

792 1 [1] In the margin:– Fit.1_303

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une parte et Louyce Recouchez de Luce d'autre part tesmoigne que le dit Louyce est retenuz et demourez envers le dit Duc pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Louyce serra tenuz de servir le dit Duc et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez pur son estat; et prendra pur ses fees par an tant en temps de pees come de guerre dys livres d'esterlinges par les maynes du receyvour general del dit Duc qui pur le temps serra annuelment as termes de Pasques et Seint Michel par ovelles porcions. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et Louyce a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lour seelx. Donnee etc. a la Sauvoye la derrien jour de Janver l'an etc. ut supra.

Item un garrant est fait.

31 January 1372 THE SAVOY

793 2 [2] In the margin:– Fit. Cancelled, and in the margin:– quia mortuus.1_303

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et William de Bradschawe esquier d'autre part tesmoigne que le dit William est retenuz et demorrez envers le dit Duc pour pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit William vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys livres de la dite monoie en temps de peas, apprendre des issues de la receyte del Duschee de Lancastre, par les maines du receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; et pur la pees et guerre le dit William serra tenuz de servir le dit Duc, et de travailler ovesque ly quelle parte que ly plerra; et prendra par an pur ses fees de guerre come desus est dit, et tieles gages come autres de sa condicion prendront. Et comencera le dit William son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit Duc par ses lettres que ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres de sa condicion prendront. Et avera le dit William resonable eskippeson pur ly ses

Page 1_303

gentz chivaux et autres hernoises, come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service du dit Duc, et auxi des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit William ou nulle de ses servantz, le dit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. Et si aveigne que le dit William change son estat et soit fait chivaler, le dit Duc ferra a luy en meisme la manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion et de son estat. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et William a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee etc. a la manoir de la Sauvoye le xxviij. jour de Janver l'an etc. ut supra.

Item un garrant solonc la forme de meisme l'endenture.

28 January 1372 THE SAVOY

794 1 [1] In the margin:– Fit.1_304

Ceste endenture fait parentre Johan Duc de Lancastre d'une parte Robert de Pilkyngton esquier d'autre part tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demorrez envers le dit Duc pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir que le dit Robert serra tenuz a servir le dit Duc et de travailler ovesque ly quelle parties que ly plerra; et prendra pur son fee par an tant en temps de peas come de guerre vintz marcz, des issues del manoir de Tuttebury, par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions, et gages pur peas et pur guerre come autres de son estat prendront de dit Duc. Et comencera le dit Robert son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit Robert covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et hernoises come autres de son estat et condicion; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit Robert, et auxi des chivaux de guerre prisez et perduz en le service du dit Duc l'avantdit Duc ferra a luy en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelle [f.119B] chose les parties avantditz a cestes presentes endentures entrechangeable

Page 1_304

ment ount mys lour sealx. Donnee etc. al manoir de la Sauvoye le x. jour de Feverer l'an etc. d'Angleterre quarant et sisme et de France trente et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

795 1 [1] In the margin:– Fit.1_305

Ceste endenture faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et Henry Warde esquier d'autre parte tesmoigne que le dit Henry est retenuz et demorrez envers le dit Duc pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit Henry serra a bouche en courte a ses diverses venuz quant il serra envoiez par le dit Duc, et en temps de guerre le dit Henry serra tenuz a servir le dit Duc et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra covenablement et bien arraiez; et prendra par an pur ses fees vint marcz, et tieles gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et comencera le dit Henry son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, et en droit de ses chivaux de guerre prisez ou perduz en le service du dit Duc, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses servantz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson pur ly ses gentz chivaux et hernoises, le dit Duc ferra a ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et Henry a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee etc. a la Sauvoye le tierce jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre.

3 Febr. 1372 THE SAVOY

796 1 [1] In the margin:– Fit.1_305

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roi de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une parte et Thomas Bradeley esquier d'autre part tesmoigne que le dit Thomas est retenuz et demorrez envers le dit nostre seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit Thomas vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys

Page 1_305

livres de la dite monoie en temps de pees, apprendre des issues de la receite del manoir Higham Ferers par les maines du receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; et pur la pees et guerre le dit Thomas serra tenuz de servir le dit nostre seignur et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra; et prendra par an pur ses fees de guerre come desus est dit, et tieles gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et comencera le dit Thomas son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez, en manere come autres esquiers de sa condicion prendront; et avera le dit Thomas resonable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre prisez et perduz en service du dit nostre seignur, et auxi des prisoners ou autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit Thomas ou nulle de ses servantz, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelle chose les avantditz nostre seignur le Roi et Thomas a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys leurs sealx. Donnee etc. a la Sauvoye le j. jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

1 March 1372 THE SAVOY

[f.120A]

797 1 [1] In the margin:– Fit.1_306

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roi de Chastille et de Leon Duc de Lancastre d'une parte et Johan Raynald esquier d'autre part tesmoigne que le dit Johan est retenuz et demorrez envers nostre seignur susdit pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra, et prendra pur ses fees par an tant en temps de pees come de guerre vint livres d'esterlinges, apprendre annuelment le course de sa vie durant des issues del seignourie de Tuttebury, par les mains del receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions;

Page 1_306

et gages pur pees et pur guerre come autres esquiers de son estat prendront du dit nostre seignur. Et comencera le dit Johan son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez; et avera le dit Johan covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et hernoises come autres de son estat et condicion averont; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre preisez ou gaignez par le dit Johan ou nulle de ses servantz, et auxint des chivaux de guerre preisez et perduz en le service du dit nostre seignur, l'avantdit nostre seignur ferra au ly en manere come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roi et le dit Johan Raynald a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee a le chastelle de Hertford le second jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

2 March 1372 HERTFORD CASTLE

798

Johan par la grace de Dieu Roi de Chastille et de Leon de Tolede Galize Sibile Cordove Murcye Jahen Algerbe et de Algesire Duc de Lancastre et Seignour de Moline a nostre bien ame clerc sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury saluz. Come nostre bien ame esquier Johan Raynald soit retenuz et demorrez envers nous pur pees et pur guerre a terme de sa vie, pour quelle demourre nous ly avons grantez a toute sa vie tant en temps de pees come de guerre vint livres d'esterlinges par an, apprendre annuelment le course de sa vie durant des issues de nostre seignurie de Tuttebury, par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions, sicome es lettres patentes endentez ent faitz est contenuz plus an plein, volons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et deliverez au dit Johan ou a son certeyne attourne les avantditz vintz livres a les termes susdites d'an en an le course de sa vie durant, solonc le purport et contenue des lettres patentes et endentez avantdites, receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantes les sommes quelles ly ensi paierez; par les

Page 1_307

quelles et cestes noz lettres portantes a voz accomptes nous voullons que vous en eiez due allouance en ycelle. Donnee etc. a chastelle de Hertford le tiercz jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trent et tierce.

3 March 1372 HERTFORD CASTLE

799 1 [1] In the margin:– Fit.1_308

Ceste endenture fait parentre Johan Duc de Lancastre d'une part et William de Stanes esquier d'autre part tesmoigne que le dit William est retenuz et demorrez envers le dit Duc pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit; c'estassavoir le dit Duc ad grantez au dit William vint marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys marcz par an en temps de pees, apprendre des issues de chastille de Bolingbrok par les mains de receyvour illoeques qui pur le temps serra, annuelment as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; et pur pees et pur guerre le dit William serra tenuz de servir le dit Duc et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra, et prendra par an ses fees de guerre come desus est dit, et tieles gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et comencera le dit William son an de guerre le jour qu'il se remuera de son hostel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres [f.120B] esquiers de sa condicion prendront; et avera le dit William resonable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres hernoises, come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service de dit Duc, et auxi des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit William ou nulle de ses gentz, le dit Duc ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz Duc et William a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee a la chastille de Hertford le primer jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

1 March 1372 HERTFORD CASTLE

800 1 [1] In the margin:– Fit.1_308

Ceste endenture faite [parentre] nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une parte et Johan Talbot

Page 1_308

esquier d'autrepart tesmoigne que le dit Johan est retenuz et demourrez envers le dit nostre seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit Johan vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys livres de la dite monoie en temps de peas, apprendre des issues de la receite del counte de Leycestre par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Seint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pur la peas et guerre le dit Johan serra tenuz de servir le dit nostre seignur et de travaller ovesque ly quelle partie que ly plerra, et prendra pur ses fees de guerre come desus est dit. Et serra le dit Johan a bouche en court, en temps de pes et de guerre, et prendra tielles gages come autres de sa condicion prendront. Et commencera le dit Johan son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez. Et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres de sa condicion prendront. Et avera le dit Johan resonable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres herneises, come reison demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service du dit nostre seignur, et auxi des prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit Johan ou de ses servantz, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. Et si aveigne que le dit Johan change son estat et soit fait chivaler, le dit nostre seignur ferra a ly en meisme la manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion et de son estat. Et recevera le dit Johan l'un moite de son fee avantdit a la feste de Pasques proschein venant, et l'autre moite a la feste de Seint Michel proschein ensuant, et ensi de terme en terme et d'an en an le course de sa vie durant. En tesmoignance de quelles choses les avantdites nostre seignur le Roy et le dit Johan a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lours sealx. Donnee etc. a le chastelle de Hertford le second jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

2 March 1372 HERTFORD CASTLE

Page 1_309

801

Item un garrant ent fait solonc la forme de meisme l'endenture a sire William de Chisilden nostre receyvour en le countee de Leycestre pur paier a Johan Talbot susdit les avantditz sommes annuelement as les termes susdites. Donnee etc. a nostre chastelle de Hertford le tierce jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

3 March 1372 HERTFORD CASTLE

[f.121A]

802 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia aliter infra. (Cf No. 847).1_310

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Thomas Fog chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit monsire Thomas, tant pour la demoure come ensement pur le bon et agreable service qu'il ly ad fait et ferra en apres, sibien en temps de pees come de guerre cent marcz par an a terme de sa vie apprendre annuelement des issues de la rent de la ville de Gormoncestre pres de Huntyngdon par les mayns del receyvour en le counte de Nicole, qui pour le temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pour la pees et pur la guerre le dit monsire Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra, et prendra par an pur ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez, en manere come autres chivalers de sa condicion prendront. Et avera le dit monsire Thomas covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra, et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le xiij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

13 June 1372 THE SAVOY

Page 1_310

803 1 [1] Cancelled.1_311

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Nichol de Longford chivaler d'autre part tesmoigne que, come le dit monsire Nichol estoit nadgaires retenuz et demourrez par endenture envers nostre dit seignur pour pees et pour guerre a terme de vie, parnant pur ly et un esquier tant en temps de pees come de guerre pur ses feez quarant marcz par an, des issues des manoirs de Scropton et Marchinton es counteez de Stafford et Derby, sicome en les dites endenture feust pleinement contenuz, et ore le dit monsire Nichol ad susrenduz les dites endentures, et est de novelle retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de vie ovesque un esquier covenable, pur quel demoure, ensemblement et pour le bon et agreable service que le dit monsire Nichol ad fait a nostre seignur susdit, et ferra en temps avenir, il ad ottroiez au dit monsire Nichol tant en temps de pees come de guerre quarante livres par an a terme de sa vie; et si en temps de guerre il vourra amesnir ovesque ly deux esquiers lors prendra pour leur feez quatervintz marcz par an des issues des ditz manoirs par les mayns del receyvour illoeques qu'est ou qui pur le temps serra, as termes de Saint Michel [f.121B] et de Pasques par ovelles porcions. Et si la dit rente de quarante livres soit aderier par deux moys apres nulle des termes avantditz bien lise au dit monsire Nichol destreindre es les ditz manoirs, et la destresse retenir tanque gree ly soit faite. Et en temps de guerre le dit monsire Nichol prendra de nostre dit seignur pur ly et un esquier, ou deux esquiers sil les amesne ovesque ly, tieles gages de guerre come autres de lour estatz et condicion prendront. En tesmoignance de quelles choses etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le xij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

12 June 1372 THE SAVOY

804 2 [2] In the margin:– Fit.1_311

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Thomas Dale chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire

Page 1_311

Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit; c'estassavoir en temps de pees le dit monsire Thomas serra a bouche en courte, et prendra gages pur ly a ses diverses venuz quant il serra envoiez ove un esquier et un chamberleyn mangeantz en la sale; et prendra pur les feez pur ly et son dit esquier en temps de pees par an vint livres des issues del manoir de Higham Ferrers par les maynes du receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes illoeques usueles par ovelles porcions; et pur la guerre le dit monsire Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur ove un esquier homme d'armes bien et covenablement arraiez, et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra; et serra a bouche en courte ovesque son dit esquier. Et prendra pur ses feez par an cynquant marcz par an par les maynes del tresorer nostre dit seignur de la guerre qui pour le temps serra, et gages pur ly et son dit esquier, come autres de leur condicion prendront del dit nostre seignur. Et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez. Et ferra le dit nostre seignur vers le dit monsire Thomas pur ses profitz de guerre, eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres herneises pur passage et repassage, restor des chivalx preisez et perduz en le service nostre dit seignur, en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le ix. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France tente et tierce.

9 June 1372 THE SAVOY

805 1 [1] In the margin:– Fit.1_312

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Thomas Southeward chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers le dit nostre seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur et travailler ovesque ly quelle parties que ly plerra, et

Page 1_312

prendra par an pur ses feez en temps de guerre vint livres d'esterlinges, et en temps de peas vint marcz, aprendre de la Duchie de Lancastre par les mayns du receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques [f.122A] annuelement par ovelles porcions, et gages pur pees et pur guerre come autres chivalers de son estat prendront del dit nostre seignur. Et comencera le dit monsire Thomas son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez en manere come autres chivalers de son estat prendront; et avera le dit monseignur Thomas resonable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises, come reson demandra, et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service le dit nostre seignur, et auxi des prisoners et autres profitz de guerre prises et gaignez par le dit monsire Thomas ou nulle de ses gentz, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le primer jour de May l'an etc. d'Angleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

1 May 1372 THE SAVOY

806 1 [1] In the margin:– Fit.1_313

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Richard Northlond chivaler d'autrepart tesmoigne que le dit monsire Richard est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit monsire Riehard vint livres de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de pees, apprendre annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et en temps de guerre le dit monsire Richard prendra tielx feez come autres chivalers de sa condicion prendront de nostre dit seignur, et pur la pees et guerre le dit monsire Richard serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra; et prendra par an pur ses feez come desus est dit et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront. Et

Page 1_313

comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez, en manere come autres chivalers de sa condicion prendront; et avera le dit monsire Richard covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises, come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le xxviij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

28 June 1372 THE SAVOY

807 1 [1] In the margin:– Fit.1_314

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Thomas de Hilderton chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit monsire Thomas cynquant marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie en temps de guerre et vint [f.122B] livres d'esterlinges par an en temps de pees, apprendre des issues del chastel de Dunstanburgh par les maynes du receyvour illoeques qui pur le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et pur la pees et pur la guerre le dit monsire Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur ovesque un esquier bien et covenablement arraiez, quelles parties que ly plerra, et prendra par an pur ses feez pur ly et son dit esquier come desus est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront del dit nostre seignur. Et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres chivalers de sa condicion prendront; et avera le dit monsire Thomas covenable

Page 1_314

eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises, come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le ix. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

9 July 1372 THE SAVOY

808 1 [1] In the margin:– Fit.1_315

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Raulyn Dypres esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Raulyn est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit Raulyn serra a bouche en courte en manere come autres esquiers del houstel nostre dit seignur, et pour ses feez en temps de pees nostre dit seignur ad donez et grantez au dit Raulyn dys et sept marcz sys souldz et oct deniers outre centz souldz qucles il ly ottroia nadgaires, apprendre des issues del manoir de Skerton, issint que nostre dit seignur voet que le dit Raulyn eit et preigne en temps de peas a terme de sa vie en tout vint et cynk marcz d'esterlinges de la ferme de la ville de Lyverpol par les maynes del receyvour nostre dit seignur celles parties qui pour le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pur la guerre le dit Raulyn serra tenuz a servir nostre dit seignur et de travailler a foer de guerre quelles parties que ly plerra; et prendra pur son fee pur un an de guerre vint livres d'esterlinges de la dite ferme par les maynes del dit receyvour a les termes avantditz, et tieles gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et voet et grante nostre dit seignur que si le dit rent de vint et cynk marcz en temps de pees ou les ditz vint livres en temps de guerre soient aderiere en partie ou en tout par un moys apres nul des termes avantditz bien lise au dit Raulyn en la dite ville et checune parcelle d'ycelle d'estreyndre et les destresses [f.123A] retenir tanque pleine gree ly soit fait ensemblement ove les arrerages

Page 1_315

si nulles ly soient deuez. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly en serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonable journez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront; et avera le dit Raulyn covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le xvj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

16 July 1372 THE SAVOY

809 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia aliter infra in nono folio inclusive. [Cf. No 850.]1_316

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et William Chetewynd esquier d'autre part, tesmoigne que le dit William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit William serra tenuz a servir le dit nostre seignur et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra; et prendra pour ses feez par an en temps de pees dys marcz et de guerre vint marcz des issues de la receite del Novel Chastelle souz Lyme par les mayns del receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes illoeques usuels par ovelles porcions. Et si aveigne que le dit William chaunge son estat et soit fait chivaler adonques il prendra par an pur ses feez en temps de peas vint marcz et de guerre vint livres et gages de guerre come autres chivalers de son estat prendront del dit nostre seignur. Et comencera le dit William son an de guerre le jour quel se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez. Et avera le dit William resonable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint

Page 1_316

des prisoners et autres profitz de guerre prises ou gaignez par le dit William ou nul de ses gentz, le dit nostre seignur ferra au ly en maner come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le x. jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

10 May 1372 THE SAVOY

810 1 [1] In the margin:– Fit.1_317

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Johan Sotheron esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Johan Sotheron est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit; c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit Johan Sotheron vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys marcz de la dite monoie par an en temps de pees, apprendre des issues de la ville de [f.123B] Grynelton en Bouland par les mayns du receyvour illoeques qui pour le temps serra annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pur pees et pur la guerre le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra, et prendra par an pur ses feez de guerre come desus est dit, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera le dit Johan covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaygnez le dit nostre seignur ferra a ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la Sauvoye le vj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

6 July 1372 THE SAVOY

811 1 [1] In the margin:– Fit.1_317

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Richard Hoo

Page 1_317

esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Richard est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit Richard vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys livres de la dite monoie en temps de peas, apprendre annuelment des issues del manoir de Hegham Ferrers par les mayns du receyvour illoeques qui pour le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pour la peas et guerre le dit Richard serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra et prendra par an pur ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront del dit nostre seignur. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez et de lors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront; et avera le dit Richard covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra, et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxix. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

29 June 1372 THE SAVOY

812 1 [1] In the margin:– Fit. Cancelled and in the margin:– quia mortuus.1_318

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et William Haybere esquier d'autre part, tesmoigne que le dit William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit William en temps de pees serra a bouche en courte a ses diverses venuz quant il serra envoiez, et delors prendra tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront del dit nostre seignur, [f.124A] et en temps de peas et de guerre le dit William serra tenuz a servir

Page 1_318

le dit nostre seignur et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez; et prendra le dit William pur son fee par an en temps de peas dys livres et de guerre vint marcz d'esterlinges apprendre des issues de la Duchee de Lancastre par les mayns du receyvour illoeques q'ore est ou qui pour le temps serra as termes de Saint Michel et Pasques par oveles porcions. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres queles ly ent serront envoie, et delors prendre gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit William covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prises ou gaignez par le dit William ou nul de ses gentz, et aussint des chivalx de guerre preises et perduz en le service nostre dit seignur, le dit nostre seignur ferra au ly en manere come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donne a la Sauvoye le xiij. jour de May l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

13 May 1372 THE SAVOY

813 1 [1] In the margin:– Fit.1_319

Ceste endenture, faite parentre Johan Duc de Lancastre d'une part, et Robert Beyvill esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demourrez envers le dit Duc pur pees et pur guerre a terme de vie en manere qu'ensuit; c'estassavoir en temps de pees le dit Robert serra a bouche en courte a ses diverses venuz quant il serra envoiez, et lors prendra gages come autres esquiers de sa condicion prendront du dit Duc, et pur la guerre il serra tenuz a servir le dit Duc et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra covenablement et bien arraiez; et prendra pur ses feez vint marcz par l'an, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et comencera le dit Robert son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit Duc par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service le dit Duc, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par le dit Robert ou nulle de

Page 1_319

ses gentz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson pur ly ses gentz chivalx et hernoises, le dit Duc ferra au ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le tierce jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trent et tierce.

3 Febr. 1372 THE SAVOY

814 1 [1] In the margin:– Fit.1_320

Ceste endenture, faite parentre Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Johan de Holm esquier d'autrepart, tesmoigne que le dit Johan de Holm est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur pees et guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de pees le dit Johan de Holm serra a bouche en courte a ses diverses venuz quant il serra envoiez, et en temps de guerre le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez; et prendra par an pur ses feez en temps de guerre vint marcz d'esterlinges et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront del dit nostre seignur. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retour [f.124B] nant par resonables journeez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera le dit Johan covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra, et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Juyl l'an etc. d'Engletere xlvj. et de France xxxiij.

14 July 1372 THE SAVOY

815 1 [1] In the margin:– Fit.1_320

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Edward Beauchamp esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Edward est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur

Page 1_320

guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit Edward vint marcz de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, et dys livres de la dite monoie en temps de peas, apprendre annuelment des issues del manoir de Rodeley par les maynes du receyvour illoeques qui pur la temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pur la pees et guerre le dit Edward serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pur ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres de sa condicion prendront. Et comencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez en manere come autres de sa condicion prendront; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly en meisme le manere come il ferra as autres de sa condicion. Et si aveigne que le dit Edward chaunge son estat et soit fait chivaler le dit nostre seignur ferra au ly en mesme le manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion et de son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

26 June 1372 THE SAVOY

816

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et William de Notton esquier d'autre part, tesmoigne que le dit William est retenuz et demourrez envers le dit nostre seignur pur pees et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grantez au dit William dys livres de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie en temps de guerre, apprendre par les maynes del tresorer de guerre, et dys marcz de la dite monoie en temps de pees, apprendre pur terme de sa vie des issues

Page 1_321

de la receite del manoir de Hegham Ferres par les maynes du [f.125A] receyvour illoeques qui pour le temps sera as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. Et pour la pees et guerre le dit William serra tenuz de servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez; et prendra par an pur ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres de sa condicion prendront. Et comencera le dit William son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstelle envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez, en manere come autres de sa condicion prendront, et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres hernoises come reson demandra. Et en cas que le dit William change son estat et soit fait chivaler nostre dit seignur ferra au ly come il ferra as autres chivalers de sa condicion; et en droit de ses chivalx de guerre preises et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra au ly come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

22 July 1372 THE SAVOY

817

Item une lettre de garrant est faite al receyvour de Hegham Ferrers q'ore est, ou qui pur le temps serra, pur faire paiement au dit William des dys marcz par an tantsoulement en temps de pees solonc la contenue et purporte des lettres patentes et endentez susditz et de meisme la date.

818 1 [1] In the margin:– Fit.1_322

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et sire William de Burgh chapelleyn d'autrepart, tesmoigne que le dit sire William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit sire William serra tenuz a servir le dit nostre seignur et ministrer les divines services en sa chapelle, et

Page 1_322

serra a bouche en courte, et prendra pour ses feez centz souldz d'esterlinges par an par les maynes du receyvour de Pountfreyt annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions tanque le dit nostre seignur avera mielz ordenez pour l'estat le dit sire William. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxx. jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

30 May 1372 THE SAVOY

819 1 [1] Cancelled and in the margin:– Quia de novo retinetur in anno ljo. tempore Yerdeburgh cancellarii et alias literas inde habet et istas restituit cancellandas; and in the margin of folio 125 B:– Quia de novo retinetur in anno ljmo. tempore J. Yerdeburgh et alias literas inde habet et istas restituit cancellandas.1_323

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Johan Marmion chivaler d'autre part, tesmoigne coment le dit monsire Johan estoit nadgaires retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pour guerre a terme de sa vie, pur quelle demoure nostre dit seignur ly granta vint livres par an pur ses feez a terme de sa vie, apprendre des issues del honour de Richemond par les maines du receyvour illoeques qui pur le temps y serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sicome en les endentures ent faites est contenuz plus au plein; et ore le dit monsire Johan ad restituz et susrenduz les dites endentures en la chauncellerie nostre dit seignur a canceller, et est de novelle retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: pur quelle demoure et ensement pur le bon et agreable service que le dit monsire Johan ad fait de long temps a nostre dit seignur, et ferra par le temps avenir, nostre seignur susdit ly ad grantez xl. marcz par an pur ses feez a terme de sa vie, apprendre des issues del seignurie de Pikerynglith par les maines de receyvour illoeques qui pur le temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. Et en cas que la dite annueltee de [f.125B] xl. marcz soient a derrier par deux moys apres nul des termes avantditz, bien lise au dit monsire Johan d'estreyndre ou ly plerra deinz le manoir de Pikeryng, et en quelle autre lieu que ly plerra

Page 1_323

deinz la seignurie susdite, et la destresse retenir, tanque gree ly soit fait. Et serra le dit monsire Johan a bouche en court ovesque un esquier et un chamberlein a ses diverses venuz a la court en meisme la manere come autres bachelers de meisme la retenue du dit nostre seignur sont demourrez. Et pur la guerre le dit monsire Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur et de travailler ovesque ly a foer de guerre quelles parties que ly plerra ovesque un compaignoun chivaler et deux esquiers hommes d'armes covenables et bien arraiez; et prendra par an pur son dit compaignoun xx. li et pur ses deux esquiers xl. marcz pur leur feez de guerre, et tielz gages pur ly son compaignoun et deux esquiers avantditz come autres bachelers et esquiers de leur estatz et condicion prendront. Et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages pur ly son dit compaignoun et deux esquiers avantditz en venantz et retournantz par resonables journeez, et avera covenable eskippeson pur ly son compaignoun et deux esquiers avantditz leur gentz chivalx et autres herneises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre pur ly son dit compaignon et deux esquiers susditz ou nul de leur gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly come il ferra as autres bachelers et esquiers de leur condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roy et monsire Johan a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys leur sealz. Donne al abbey de Langdon en le countee de Kent le xxvij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

27 August 1372 LANGDON ABBEY

820 1 [1] In the margin:– Fit. Cancelled.1_324

Ceste endent[ur]e faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Richard de Wirley sergeant d'armes esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Richard est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Richard serra tenuz a servir

Page 1_324

nostre dit seignur et de faire et exercer l'office de sergeant ens ses services et compaignie tant en temps de peas come de guerre. Et prendra pur son fee vint marcz d'esterlinges par an a terme de sa vie en temps de peas, et vint livres par an en temps de guerre a terme de sa vie, apprendre des issues del seignurie de Tuttebury par les maines du receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et pur peas et pur guerre le dit Richard serra tenuz a servir nostre dit seignur quelles parties que ly plerra. Et prendra par an pur ses feez come desus est dit, et tieles gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera le dit Richard covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres herneises, come reson demandra; et en droit de ses chivaulx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

14 August 1372 THE SAVOY

821

Item une garrant est fait a receyvour de Tuttebury q'ore est ou qi pur le temps serra pur paier au dit Richard les ditz xx. marcz en temps de peas, et les xx. li. en temps de guerre par an a terme de sa vie as termes susdites solonc le purport des lettres susdites et de meisme la date.

822

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part, et monsire Esmon de Fritheby chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Esmon est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit monsire Esmon serra a bouche en court a ses diverses venuz quant il serra envoiez,

Page 1_325

et alors prendra tieles gages come autres bachelers de sa condicion prendront; et pur peas et pur guerre le dit monsire Esmon serra tenuz a servir le dit nostre seignur quelles parties que ly plerra, et prendra pur ses feez par an en temps de guerre vint livres d'esterlinges. Et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit monsire Esmon covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres herneises pur passage et repassage; [f.126A] et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prises ou gaignez par le dit monsire Esmon ou nul de ses gentz, et aussint de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de son estat et condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre xlvj.

13 August 1372 THE SAVOY

823 1 [1] In the margin:– Fit.1_326

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Wauter Ursewyk d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Wauter est retenuz et demourrez ovesque nostre dit seignur pur temps de peas et de guerre a terme de sa vie. Et nostre dit seignur ad done et grantee au dit monsire Wauter, pour le bon et agreable service qu'il ly ad fait de long temps et ferra en temps avenir, cent livres d'esterlinges pur terme de sa vie apprendre des issues de les manoirs de Gryngley et Wheteley par les maines del receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions. Et en cas que les ditz cent livres soient a derier en partie ou en tout par un moys apres nul des termes avantditz nostre seignur voet et grante que bien lise au dit monsire Wauter en les dites manoirs destreyndre et chescun parcelle d'ycelles, et les destresses retenir a sa voluntee tanque plein gree ly soit fait ovesque les arrerages si nulles ly soient dehuez. En tesmoignance etc. Donnee al abbey de Langdon en le countee de Kent le xxviij. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

28 August 1372 LANGDON ABBEY

Page 1_326

824

Item une garrant est fait a receyvour de Gryngley et Wheteley pur paier au dit monsire Wauter les dites c. s. pur terme de sa vie as termes susdites solonc le purport des lettres susdites et de meisme la date.

825 1 [1] In the margin:– Fit.1_327

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Robert de Caunsfeld esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Robert serra tenuz a servir le dit nostre seignur et travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra, et prendra pur ses feez par an tant en temps de peas come de guerre x. li. d'esterlinges annuelement le course de sa vie durant des issues del Duche de Lancastre par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, et gages pur peas et pur guerre come autres esquiers de son estat prendront du dit nostre seignur. Et commencera le dit Robert son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit Robert covenable eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres herneises come reson demandra; et en droit de ses chivalx de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly come il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandwicz le xxx. jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

826

Item une garrant est fait a receyvour del Duche de Lancastre qi pur le temps serra pur paier au dit Robert les ditz x. li. par an a terme de sa vie as termes susdites de meisme la date.

827

Johan par la grace etc. a nostre receyvour de nostre Duche de Lancastre q'ore est ou qi pur le temps serra saluz. Come nadgaires

Page 1_327

par diverses noz lettres ottroiasmes a nostre bien ame esquier Robert de Caunsfeld x. li. apprendre annuelement a terme de sa vie des issues del seignurie de Richemond par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serroit, sicome es noz dites lettres est contenuz [f.126B] plus au plein; et ore le dit Robert nous ad suppliez que a cause que la dite seignurie est devenuz par certaines causes hors de noz maines nous ly voussissiens ottroier les ditz x. li. apprendre annuelement durant sa vie des issues de nostre Duche susdit, nous, de nostre grace especiale et a cause q'il ad susrenduz en nostre chauncellerie meismes noz lettres a canceller et est de novelle retenuz ovesque nous pur peas et pour guerre a terme de sa vie parnant les avantditz x. li. pur son fee par an, veullans ottroier sa supplicacion en celle partie, a ycelly Robert avons ottroiez de prendre les x. li. avantnomez annuelement a terme de sa vie des issues de nostre Duche avantdit par les maines de nostre receyvour qi pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, sicome en les endentures sur sa dite demourre entre nous et ly faites est contenuz plus au plein; voulons et vous mandons que des issues de nostre Duche susdit paiez au dit Robert meisme les x. li. annuelement as meismes termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, receyvant envers vous etc. Donnee etc. a Sandwicz le penultime jour d'Augst l'an etc. xlvj.

30 August 1372 SANDWICH

828

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille etc. d'une part, et Johan Crowe clerc d'autre part, tesmoigne que le dit Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur, et servir en sa chapelle, et serra a bouche en courte, et prendra pour ses feez cynk marcz par les mayns du receyvour general nostre dit seignur qi pour le temps serra par an annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, tanque nostre dit seignur avera mieulz ordenez pour l'estat le dit Johan. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sandewicz le xxixme jour d'Augst l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

29 August 1372 SANDWICH

Page 1_328

829

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Philip Deneys chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Philip est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit monsire Philip serra a bouche en court a ses diverses venuz quant il serra envoiez, et alors prendra tieles gages come autres chivalers de son estat prendront; et pur peas et pur guerre le dit monsire Philip serra tenuz a servir le dit nostre seignur et de travailler ovesque ly quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez; et prendra pur son fee par an en temps de guerre xx. li d'esterlinges. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez; et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit monsire Philip covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres herneises pur passage et repassage; et en droit de ses chivaux de guerre prisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. al Sauvoye le xiij. jour de Novembre l'an xlvj.

13 Nov. 1372 THE SAVOY

830 1 [1] In the margin:– Fit.1_329

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Johan Colpepir esquier d'autrepart, tesmoigne que le dit Johan Colpepir est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur, et de travailler quelles [f.127A] parties que ly plerra bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pur son fee tant en temps de peas come de guerre xxv. marcz d'esterlinges annuelement le course de sa vie durant des issues del manoir de Wylyngdon en le countee de Sussex, par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles

Page 1_329

porcions, et gages pur peas et pur guerre come autres esquiers de sa condicion prendront du dit nostre seignur. Et en cas que la dite annueltee de xxv. marcz soit a derrier en partie ou en tout par un moys apres nul des termes avantditz bien lise au dit Johan destrendre en meisme le manoir et les destresses retenir tanque plein satisfaccion ly soit fait de quanque ly serra a derrier des annuelteez par nostre dit seignur issint a ly grantez. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez. Et avera le dit Johan covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres herneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre prisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vij. jour de Decembre l'an xlvj.

7 Dec. 1372 THE SAVOY

831

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Roger Newenham de Daventre d'autre part, tesmoigne que nostre dit seignur ad grante laisse et baille au dit Roger tout son manoir de Daventre ove les appurtenantz, le quel Esteven Rumbilowe jadys tient a terme de sa vie de lees monsire Henry jadys Duc de Lancastre, a avoir et tenir au dit Roger a terme des x. aunz proscheins ensuantz apres la date de cestes auxi entierement come le dit Esteven les avoit, rendant par an au dit nostre seignur ses heirs et assignez vint et un livres a iiij. termes del an: c'estassavoir a les festes de la Nativitee Nostre Seignur, la Pasques, Nativitee Saint Johan le Baptistre, et Saint Michel l'Archangel, par oveles porcions, a paier a nostre dit seignur a Leycestre ou ses heirs as meismes les termes ou deinz un moys apres les ditz termes, et fesant au chief seignur de fee toutes services annueles dehues des ditz tenementz. Et le dit Roger sustendra et mayntendra touz les maisons de dit manoir a ses propres coustages, et ne lerra a nul autre son estat sanz congie especiale du dit nostre seignur ou ses

Page 1_330

heirs; et s'il aviegne que le dit Roger enfreigne nul des covenantz avantditz que bien lice an dit nostre seignur ou ses heirs meintenant apres la covenant enfreit le dit manoir entrer et tenir sanz contredit le dit Roger ses heirs ou executours a touz jours; as quelles covenantz bien et loialment tenir le dit Roger de sa parte oblige ly ses heirs et executours et touz ses biens moebles et nient moebles par ycestes et a perfournir en touz pointz. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Novembre l'an etc. xlvj.

16 Nov. 1372 THE SAVOY

832 1 [1] In the margin (on folio 127, B.):– Fit.1_331

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire William Beauchamp filz du count de Warrewyk d'autrepart, tesmoigne que le dit monsire William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir que le dit monsire William prendra par an du dit nostre seignur a terme de sa vie [f.127B] 2 [2] At the extreme foot of folio 127, B. is written: la date de garant Robert filz Rauf est le derrier jour d'Avril l'an xlvij.1_331 cent marcz d'esterlinges des issues de les honour et manoir del Haut Peek par les maines del receyvour illoeques, qi pur le temps y serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et en cas que le dit rente de c. marcs soit a derrier par un moys apres nul des dites termes en partie ou en tout, bien lise au dit monsire William ou a son certaine attourne destreyndre en les ditz manoir et honour et tous les parcelles d'ycelles, et la destresse retenir tanque gree ly ent soit fait. Et serra le dit monsire William a bouche en courte ovesque un esquier et un chamberleyn a ses diverses venues envers le dit nostre seignur, et lors prendra livree ou gages pur vj. chivaux et iiij. garceons en manere come autres bachelers de son estat prendront en temps de peas; et a quelle heure que le dit monsire William serra a baner delors avera deux esquiers et deux chamberleyns mangeantz en la sale et chivalx et garceons a livree ou a gages a l'afferant, come desus est dit. Et pur la guerre le dit monsire William serra tenuz a servir le dit nostre seignur ovesque un esquier homme

Page 1_331

d'armes et prendra tielx gages pur ly et son dit esquier come autres bachelers de sa condicion prendront, et aussint livree ou gages pur x. chivalx, en manere come autres bachelers de son estat; et serront ses chivalx de guerre covenablement preisez, et solonc le dit pris restor ly serra fait si nulles de eux soient perduz en le service de nostre dit seignur; et lors avera le dit nostre seignur la moite des profitz de guerre par le dit monsire William son dit esquier ou de son chamberleyn prises ou gaignez, et des touz ses autres gentz qi serront as gages de nostre dit seignur la tierce partie, si nulles de leur chivaux ne soient perduz; et avera le dit monsire William covenable eskippeson pur passage et repassage pur ly ses gentz chivaux as coustages de nostre dit seignur come reson demande. Et si le dit monsire William vourra amesner ovesque ly un esquier ou deux hommes d'armes outre son esquier avantdit le dit nostre seignur ferra a eux en manere come il ferra as autres de sa condicion. Et en cas q'il vourra ameisner un compaignon ovesque ly et quatre esquiers hommes d'armes le dit monsire William prendra de nostre dit seignur pur eux cent marcs par an pur leur fees de guerre outre les cent marcs queux il prent a terme de sa vie pur ly et son esquier pur peas et pur guerre, come desus est. Et averont les ditz chivaler et quatre esquiers livree ou gages pur eux leur gentz et leur chivaux come autres de son estat preignent de nostre dit seignur. Et en droit de leur chivaux de guerre apreiser et restoracion d'ycelles affaire, si nulles y soient perduz en le service de nostre dit seignur, et aussint des profitz de guerre par nul de eux ou de leur gentz esteantz as gages del dit nostre seignur gaignez, ensemblement et pur eskippeson pur eux leur gentz et leur chivalx, le dit nostre seignur ferra a eux come il ferra as autres de leur condicion. Et en cas que le dit monsire William soit encruz a l'estat de banere alors prendra du dit nostre seignur cent livres par an pur ses fees de guerre pur ly et un esquier, et gages de baneret, et tielx fees et gages pur les gentz q'il amesnera come pur le chivaler et quatre esquiers desusditz al afferant, et serront ses ditz gentz de meisme la condicion chescun en son degree, c'estassavoir des chivaux preisez et perduz el service du dit nostre

Page 1_332

seignur, gayn de guerre, eskippeson pur passage et repassage, et de toutes autres choses. Et serra le dit monsire William lui quint des chivalers a meyns en vint hommes d'armes queux il amesnera, ou des tielx qi soient covenables de prendre l'ordre de chivaler. Et si aviegne que le dit monsire William soit encruz a l'estat de cont alors serra il a novel traite ovesque le dit nostre seignur a demurer envers ly devant touz autres, en cas q'il plerra [f.128A] faire au dit monsire William reson en celle partie. Et a quelle heure que le dit nostre seigneur ne se taillera meismes estre armez a travailler de guerre adonqe de sa bone seignurie il suffera le dit monsire William chivacher et travailler la ou ly plerra sanz empeschement de nully. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvij. jour de Feverer l'an xlvij.

27 Febr. 1373 THE SAVOY

833 1 [1] In the margin:– Fit. Cancelled.1_333

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire William Cantelowe chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur a terme de sa vie pur peas et pour guerre en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire William serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre et travailler ovesque ly es quelles parties que plerra a nostre dit seignur a terme de sa vie ovesque deux esquiers hommes d'armes bien et covenablement arraiez; et prendra le dit monsire William tant en temps de peas come de guerre vint livres par an a terme de sa vie des issues del manoir de Bolyngbrok en le countee de Nicol, as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions par les maines de receivour illoeques qi pour le temps serra. Et outre ce nostre dit seignur ad grante au dit monsire William autres vint livres par an a terme de sa vie a quelle temps q'il travaillera par la commandement du dit nostre seignur en temps de guerre, apprendre pur regarde de guerre pur ly et ses ditz deux esquiers par les maines del tresorer de guerre. Et avera le dit monsire William pur ly et ses ditz deux esquiers tielx gages come autres de leur condicion prendront. Et commencera son an

Page 1_333

de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez en manere come autres chivalers de sa condicion prendront; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises, come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre prises et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ses ditz esquiers ou nul de leur gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donne etc. a la Sauvoye le primer jour d'Augst l'an xlvj.

1 August 1372 THE SAVOY

834 1 [1] Cancelled.1_334

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Thomas Travers chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit monsire Thomas xl. marcs d'esterlinges par an a terme de sa vie en temps de guerre, et vint livres d'esterlinges par an en temps de peas, apprendre annuelement des issues del manoir de Marsfeld en le countee de Sussex par les maines du receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. Et pur peas et pur guerre le dit monsire Thomas serra tenuz a servir nostre dit seignur quelles parties que ly plerra bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pur ses fees come desous est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront du dit nostre seignur. Et en cas que le dite rente de xl. marcs en temps de guerre ou les xx. li. en temps de peas soit a derrier par un moys apres aucunes des termes avantditz bien lise au dit monsire Thomas en le dit manoir et chescun parcelle d'ycelle destreyndre el les destresses retenir tanque plein gree ly soit fait. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant

Page 1_334

par resonables journez en manere come autres chivalers de sa condicion prendront. Et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres herneises come reson demandra, et en droit de ses chivaux de guerre prises et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de [f.128B] guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion et de son estat. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Feverer l'an xlvij.

20 Febr. 1373 THE SAVOY

835 1 [1] In the margin:– Fit.1_335

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Richard Bureley chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Richard est retenuz et demourrez ovesque le dit nostre seignur pour peas et guerre a terme de sa vie, et le dit nostre seignur pour le bon et agreable service que le dit monsire Richard ly ad fait et ferra en temps a venir ad done et grante au dit monsire Richard cent marcs d'esterlinges pour son corps taut en temps de peas come de guerre durante la vie du dit monsire Richard, apprendre et receyver annuelement as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions des issues de la seignurie de Kedewelly par les maines de le receyvour illoeques qi pur le temps serra; et si la dite rente de cent marcs soit a derier en partie ou en tout par un moys apres aucunes des termes avantditz, bien lise au dit monsire Richard de destreyndre en chescune parcelle de la seignurie avantdite, et en les manoirs de Asperton et Stretton en le counte de Hereford, et en les manoirs de Tyberton et Minstreworth en le counte de Gloucestre, et touz les appourtenantz d'ycelles et les destresses retenir, tanque gree ly soit fait. Et le dit nostre seignur et ses heirs la dite rente de cent marcs garrantront au dit monsire Richard, et defendront contre touz gentz a terme de la vie le dit monsire Richard. Et le dit monsire Richard en temps de peas et de guerre prendra tielx gages come autres bachelers de sa condicion prendront. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Mars l'an xlvij.

1 March 1373 THE SAVOY

Page 1_335

836

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et frere William de Appilton phisicien et surgien d'autre part, tesmoigne que le dit frere William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad done et grante a ly par an a terme de sa vie pur le bon et agreable service q'il ly ad fait et ferra xl. marcs d'esterlinges a avoir et prendre tant en temps de peas come de guerre de les issues de l'onour de Pountfreit, par les maines de le receyvour illoeques qi pour le temps serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. Et si le dit rent soit a derier par un moys apres aucunes des termes avantditz voet et grant nostre dit seignur que bien lise au dit frere William de destreyndre en la dite seignurie et chescune parcelle d'ycelle et les destresses retenir tanque gree ly ent soit fait. Et outre ce nostre dit seignur ad grante au dit frere William en temps de guerre autres xl. marcs par an a terme de sa vie, apprendre par les maines del tresorer de guerre qi pur le temps serra, [ainsi qu'il soit] tenuz de travailler ovesque nostre dit seignur tant en temps peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur et de faire ses ditz offices. Et serra le dit frere William a bouche en courte ovesque un gentil homme clerc ou esquier et un chamberleyn, et prendra livre pur iiij. chivaux et gages pur deux garceons pur le temps q'il serra en courte, et a quelle temps q'il serra hors de courte as busoignes de nostre dit seignur par son commandement il avera gages pur chescun jour solonc son estat est condicion par les maines del tresorer del houstel qi pur le temps serra. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Mars l'an xlvij.

15 March 1373 THE SAVOY

[f.129A]

837 1 [1] In the margin:– Fit.1_336

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part, et Robert de Haytfeld esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad donez et grantez au dit Robert

Page 1_336

x. marcs par an a terme de sa vie apprendre des issues de l'onour de Pountfreit par les maines de son receyvour illoeques qi pur le temps y serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, sibien en temps de peas come de guerre; et outre les ditz dys marcs annueles issint donez au dit Robert nostre dit seignur ly ad grantez autres x. marcs pour son fee, apprendre par les maines del tresorer de guerre qi pur le temps serra, chescun an q'il avendra que le dit Robert travaillera a foer de guerre ovesque nostre seignur susdit queux parties que y soient. Et le dit Robert serra tenuz a servir meisme nostre seignur en temps de peas et de guerre bien et covenablement arraiez, et de travailler ovesque ly et a son commandement par ou et quant ly plerra, esteant a bouche en courte et parnant tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront de nostre dit seignur a ses diverses venues, quant il serra envoiez. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstell envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez. Et en droit des prisoners et autres profitz de guerre, et aussi de eskippeson et des chivaux preises et perduz y serra fait a ly sicome as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Mars l'an xlvij.

16 March 1373 THE SAVOY

838

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Thomas filz Symon chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire Thomas serra tenuz a servir nostre dit seignur ovesque un esquier homme d'armes bien et covenablement arraiez, et de travailler es quelles parties que plerra a nostre dit seignur. Et prendra pur les feez pur ly et son dit esquier tant en temps de peas come de guerre cent marcs par an des issues del manoir de Troubrigge, par les maines del receyvour illoeques qi pur le temps serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions, et gages pur peas et pour guerre pur ly et son dit esquier come autres de leur estat prendront

Page 1_337

de nostre dit seignur. Et commencera le dit monsire Thomas son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers le dit nostre seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez; et avera le dit monsire Thomas covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et harneises come autres de son estat et condicion; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre prises ou gaignez par le dit monsire Thomas, ou nul de ses gentz, et aussint de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service de nostre dit seignur, nostre seignur susdit ferra a ly en manere come il ferra as autres de sa condicion. Et en cas que le dit rente de cent marcs susditz soit a derier par un moys apres nulles des termes susditz en partie ou en tout, bien lise au dit monsire Thomas ou a son certain attourne destreyndre en le manoir de Troubrigg susdit, et les destresses retenir tanque gree ly ent soit fait. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de Mars l'an xlvij.

15 March 1373 THE SAVOY

839

Item un garrant est fait al receyvour de Troubrigge qui pur le temps serra pur paier al dit monsire Thomas les avantditz cent marcz solonc le purport de le patent. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le primer jour de Septembre l'an xlviij.

1 Sept. 1374 THE SAVOY

840

Item une lettre de garrant a meisme le receyvour pur paier les ditz cent marcz par an commenceant a le fest de Pasques proschein avenir. Donnee a Hertford le xij. jour de Decembre l'an xlviij.

12 Dec. 1374 THE SAVOY

[f.129B]

841 1 [1] In the margin:– Fit.1_338

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et monsire Johan Maubruny de Liniers chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a [terme] de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit monsire Johan pur son corps tant en temps de peas come de guerre deux cent marcs par an a terme de sa vie, apprendre annuelement par les mains de le receyvour general de nostre dit seignur, qi pur le

Page 1_338

temps serra, as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions; et pur peas et pour guerre le dit monsire Johan serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez, et prendra pour ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront. Et comencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers [nostre] dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres chivalers de sa condicion prendront. Et avera covenable eskippeson pour ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra. Et en droit de ses chivaux de guerre preises et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roy et monsire Johan a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys leur sealx. Donnee al manoir de la Sauvoye le penultime jour d'Avril l'an du regne nostre tres redoute seignur le Roy d'Engleterre quarante septisme et de France trente et quarte.

29 April 1373 THE SAVOY

842

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et Madok Fernyll esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Madok est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Madok a terme de sa vie serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur, tant en temps de peas come de guerre bien et covenablement arraiez, et serra en temps de peas a bouche de courte quant il serra envoiez, et en temps de guerre il serra a bouche en courte et avera par an outre bouche en courte en temps de guerre pur fees et gages et touz maneres coustages, forspris eskippeson, vint livres par les mayns del tresorer de guerre qi pur le temps serra. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par

Page 1_339

ses lettres quelles ly ent serront envoiez; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur et aussint des prisoners et autres profitez de guerre par ly ou nulle de ses gentz prisez ou gaignes, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra. En tesmoignance etc. Donnee etc. al nostre manoir de la Sauvoye le xij. jour de Juyn l'an etc. xlvij.

12 June 1373 THE SAVOY

[f.130A]

843 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia mortuus.1_340

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Edward Gerberge esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Edward est retenuz et demourrez envers [nostre] dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit Edward par an a terme de sa vie tant en temps de pees come de guerre vint marcs de la monoie d'Engleterre, apprendre annuelment le course de sa vie durante des issues del manoir de Gymyngham, par les maines de le receyvour illoeques qui pour le temps y serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et pour peas et pour guerre le dit Edward serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez, et prendra par an pour ses fees come desus est dit, et tielx gages come autres esquiers prendront. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres esquiers de sa condicion prendront; et avera le dit Edward covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneisez, come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Marcs l'an xlvij.

18 March 1373 THE SAVOY

Page 1_340

844

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et Robert filz Rauf esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Robert est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit Robert vint livres d'esterlinges par an a terme de sa vie tant en temps de peas come de guerre, apprendre des issues del manoir de Methewold par les maines de receyvour illoeques qi pur le temps y serra, le course de sa vie durant annuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et si la dit rente de vint livres sort aderer en partie ou en tout apres ascuns des termes avantditz, bien lise au dit Robert ou a son attourne en le dit manoir et chescun parcelle d'ycelle destreindre et les destresse[s] retenir tanque plein gree ly soit faite de touz les arerages et damages en celle partie. Et serra a bouche en courte. Et pur pees et pur guerre le dit Robert serra tenuz a servir nostre dit seignur quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pour ses fees come desus est dit, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront du dit nostre seignur. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journes accontez en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera resonable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint de prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoy le xix. jour de Marcs l'an etc. xlvij.

19 March 1373 THE SAVOY

845

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Thomas Fichet chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa

Page 1_341

vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit monsire Thomas pour ly et un esquier quarant livres par an tant en temps de peas come de guerre, apprendre annuelment le course de sa vie durante des issues del manoir de Kyngeston en Dorset par les maines de receyvour [f.130B] illoeques q'ore est ou qi pour le temps y serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions. Et si la dite rente soit aderier en partie ou en tout par un mois apres aucunes des termes avantditz, bien lise au dit monsire Thomas en le dit manoir et chescune parcelle d'ycelle destreindre, et les destresses retenir tanque plein gree ly soit faite. Et serra a bouche en courte a ses diverses venues quant il serra [tenuz] envoiez. Et pour peas et pour guerre le dit monsire Thomas serra a servir nostre dit seignur ovesque son dit esquier es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pour ses fees come dessus est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez, en manere come autres chivalers de sa condicion prendront. Et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint prisoners et autres profitz de guerre par ly son dit esquier ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de Marcs l'an xlvij.

24 March 1373 THE SAVOY

846 1 [1] At the foot of folio 130.1_342

Item un lettre de garrant est fait a receivour de la south pur paier au dit monsire Thomas le xv. li. susditz solonc le purport del endenture del date viij. jour de Feverer

[f.130B]

847

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Thomas Fog chivaler d'autre part, tesmoigne

Page 1_342

etc. as in No. 802, apprendre annuelment des issues del manoir de Pevensey par les mains de receyvour illoeques qi pour le temps y serra, as termes de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions. Et si la dite rente soit a derrier en partie ou en tout par un moys apres ascuns des termes avantditz, bien lyse au dit monsire Thomas en le dit manoir et chescun parcelle d'ycelle destreindre et les destresse[s] retenir tanque plein gree ly soit fait. Et pour peas et pour guerre etc. as in No. 802. Donnee a la Sauvoye le xxiiij. jour de Marcs l'an xlvij.

24 March 1373 THE SAVOY

848 1 [1] Cancelled and in the margin:– quia de novo retinetur tempore Yerdeburgh anno 1. et alias literas inde habet et istas restituit cancellandas.1_343

Cest endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part, et monsire Roger Trumpyngton chivaler d'autrepart, tesmoigne que le dit monsire Roger est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre seignur ad grante au dit monsire Roger pur ly et un esquier vint livres de la monoie d'Engleterre par an a terme de sa vie tant en temps de peas come de guerre, apprendre des issues de les manoirs de Glatton et Holme en le counte de Huntyngdon, par les mains del receyvour illoeques qi pour le temps y serra, as termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions. Et outre ce le dit nostre seignur ad grante au dit monsire Roger par an en temps de guerre dys mars a terme de sa vie en regarde, apprendre par les maines del tresorer de guerre qi pour le temps serra. Et pour peas et pour guerre le dit monsire [f.131A] Roger serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur ovesque un esquier bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pour ses feez come desus est dit, et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront. Et commencera etc. as in No. 785. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de Mars l'an xlvij.

24 March 1373 THE SAVOY

849 2 [2] In the margin:– Fit.1_343

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de

Page 1_343

Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part, et monsire Thomas Banastre chivaler d'autre part, tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez ovesque le dit nostre seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie, et le dit nostre seignur, pur le bon et agreable service que le [dit] monsire Thomas lui ad fait, et ferra en temps a venire, ad done et grante et conferme a dit monsire Thomas la ville de Grant Syngleton en le Duche de Lancastre a terme de sa vie ove les rentes services et touz autres commoditez et appurtenances, forspris feez avowesans gardes mariages eschetes et revercions, rendant ent par an au dit nostre seignur un floure de rose a la Nativite de Saint Johan le Batistre. Et outre ce le dit nostre seignur, pur le bone et agreable service que le dit monsire Thomas ad fait et ferra, ad grante au dit monsire Thomas a terme de sa vie tant en temps de peas come de guerre pur son corps, outre le dit manoir de Syngleton ovesque ses appurtenances come desus est dit, lxx. marcs aprendre et receyver annuelement a les fest de Pasques et de Saint Michel par oveles porcions des issues et profitz del manoir de Raundes en le counte de Norhampton par les mayns de lanc' illoeques qui [pur] le temps serra. Et si le dit [rent] de lxx. marcs soit a derier en partie ou en tout par moys apres acun ou acuns de les termes avantditz, bien lise au dit monsire Thomas de destrendre en le dit manoir et chescun parcelle et appurtenance d'ycelle et les destresses retenner, tanque plein gree ly ent soit fait. Et le dit nostre seignur et ses heirs garranteront le dit manoir de Syngleton ovesque les appurtenantz, come desus est dit, et les ditz lxx. marcs apprendre de le dit manoir de Randez en manoir susdit au dit monsire Thomas, et defendront countre touz gentz durant la vie de dit monsire Thomas. Et le dit monsire Thomas prendra tielx gages tant en temps de peas come de guerre come autres bachelers de sa condicion prendront. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roy et monsire Thomas a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys leur sealx. Donnee etc. a la Sauvoye.

Page 1_344

850 1 [1] In the margin:– Fit.1_345

Ceste endenture, etc. as in No. 809 verbatim et prendra pur ses feez par an tant en temps de peas come de guerre dys marcs des issues de la receyte del Novelle Chastelle souz Lyme, par les mayns del receyvour illoeques qi pour le temps serra, as termes illoeques usueles par ovelles porcions. Et si aveigne que le dit William chaunge son estat et soit fait chivaler adonques il prendra par an pur ses feez en temps de peas et de guerre vint marcs de meismes les issues et a meismes les termes, et gages de guerre dys marcs apprendre par les mayns del tresorer [f.131B] de guerre qi pur les temps serra, tant pur le temps q'il soit esquier come apres le temps q'il soit fait chivaler. Et comencera etc. as in No. 809. En tesmoignance des quelles choses les avanditz nostre seignur le Roy et William a cestes presentes endentures entrechangeablement ount mys lour sealx. Donne al manoir de la Sauvoye le derrier jour d'Avrill l'an du regne nostre tres redoute seignur le Roy d'Engleterre quarante septisme et de France trente et quarte.

30 April 1373 THE SAVOY

851

Ceste endenture, faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille etc. d'une part, et Adam de Neusom esquier d'autre part, tesmoigne que le dit Adam est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Adam serra a bouche en court a ses diverses venuez quant il serra envoiez par nostre dit seignur, et lors prendra livre ou gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et prendra pur son fee par an tant en temps de peas come de guerre x. marcs des issues del Duche de Lancastre, par les maines del recevour illoeques qi pur le temps serra, annuelment as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions. Et outre ce nostre dit seignur ly ad grante par an en temps de guerre autres x. marcs pur son regarde de guerre, apprendre par les maines del tresorer de guerre qi pur le temps serra. Et pur peas et pur guerre le dit Adam serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et prendra par an pur ses feez come desus

Page 1_345

est dit, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez. Et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra, et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur erra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion.

852 1 [1] In the margin:– Fit. This document is cancelled.1_346

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et Thomas de Tuttebury esquier d'autre part tesmoigne que le dit Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pour guere a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit nostre [seignur] ad grante au dit Thomas xx. marcs par an tant en temps de peas come de guerre a terme de sa vie apprendre annuelment le course de sa vie durante des issues del manoir de Kyngeston en Dorset par les maines de receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Pasques et Sent Michel par oveles porcions. Et serra le dit Thomas a bouche en courte a ses diverses venues quant il serra envoiez. Et pour peas et pur guerre le dit Thomas serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et prendra pur ses fees come desus est dit et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et commencera son an de guer le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journes en manere come autres esquiers de sa condicion prendront. Et avera le dit Thomas covenable eskippeson pur ly ses gentz chivax et autres harneises come resoun demandra, et en droit de ses chivaux de guerre prisez et perduz en le service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de

Page 1_346

ses gentz prisez ou gaignez le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donne etc. a Sauvoye le xij. jour d'Avril l'an etc. xlvij.

12 April 1373 THE SAVOY

[f.132A]

853

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part Johan Strange esquier d'autre part tesmoigne que le dit Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pour guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit Johan serra a bouche en courte a ses diverses venues quant il serra envoiez, et pur peas et pour guerre le dit Johan serra tenuz a servir le dit nostre seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et prendra pur son fee par an temps de guerre vint marcs, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses [lettres] quelles lui ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez; et avera covenable eskippeson pour ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignes le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roy et Johan Strange a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys lour sealx. Donne al manoir de la Sauvoye le xiij. jour de May l'an du etc. xlvij.

13 May 1373 THE SAVOY

854

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et William Wyntryngham carpenter de Southewerk d'autre part tesmoigne que le dit William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir que le dit William serra tenuz a servir le dit nostre seignur bien et covenablement de arraier son office de

Page 1_347

carpentrie en quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur, pour quel service le dit William prendra del dit nostre seignur vint livres d'esterlinges par an del manoir de Saham, come [par] une lettre patente par le dit nostre seignur faite au dit William plus pleinement appiert, et vesture par an tielx come autres gentils hommes prendront del dit nostre seignur a quel temps que nostre dit seignur ferra livre durant la vie du dit William; et s'il pleise au dit nostre seignur que le dit William travaille ovesque ly en guerre que donques le dit William prendra del dit nostre seignur a son apparail dys marcs par an oultre de vint livres avantditz a bouche en courte, et auxi si le dite William travaille hors de la compaignie de dit nostre seignur en temps de guerre par son commandement, ensi que pur le temps de la dit travaille il ne soit a bouche en courte, le dit William prendra del dit nostre seignur chescun jour tielx gages pur le temps q'il soit hors de bouche en courte come les esquiers de nostre dit seignur prendront qui sont hors de courte; et si le dit William ne travaille point de lieu en lieu en guerre, mesque demourre ou plerra au dit nostre seignur d'arraier son office avantdit, que le dit William ne plus prendra mesque vint livres dys marcs bouche en courte et vesture avantditz; et en droit [f.132B] de ses chivaux de guerre prises et perduz en le service nostre dit seignur, et aussint de prisoneres et autres profitz de [guerre], ensemblement et de eskippeson, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur et William a cestes presentes entrechangeablement ont mys leur sealx. Donnee al manoir de Sauvoye les xiij. jour de Mars l'an du regne nostre tres redoute seignur le Roy d'Engleterre quarante septisme et de France trente.

13 March 1373 THE SAVOY

855

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon Duc de Lancastre d'une part et monsire Wauter Blount chivaler d'autre part tesmoigne qe le dit monsire Wauter est retenuz et demourrez ovesque le dit nostre seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie; et le dit nostre seignur pour le bone et agreable service que le dit monsire Wauter ly ad fait et ferra en

Page 1_348

temps avenir ad done et graunte au dit monsire Wauter cynkquant marcs d'esterlinges pur son corps tant en temps de peas come de guerre durant la vie du dit monsire Wauter apprendre et receiver annuelment as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions des issues del seignurie de Haute Peek par les mains de le recevour illoeques qi pur le temps serra; et si la dit rente de cynkquant marcs soit a derier en partie ou en tout par une moys apres ascuns des termes avantditz bien lyse au dit monsire Wauter de destreindre en les manoirs de Castelton Hertyngdon Wyrkesworthe et Boteshall et en touz les appurtenances et en les seignuries de Haute Peek et de Tuttebury et en chescun parcelle d'ycelles, et les destresses retenir tanque gree ly soit fait; et le dit nostre seignur et ses heirs la dit rente de cynkquant marcs garanteront au dit monsire Wauter et defendront contre touz gentz a terme de la vie le dit monsire Wauter; et le dit monsire Wauter en temps de peas et de guerre prendra tielx gages come autres bachelers de sa condicion prendront. En tesmoignance de quelles choses les avantditz nostre seignur le Roy et monsire Wauter a cestes presentes endentures entrechangeablement ont mys leur sealx. Donnee al manoir de la Sauvoye le xviij. jour de May l'an du regne nostre tres redoute seignur le Roy d'Engleterre quarante septisme et de France trente et quarte.

18 May 1373 THE SAVOY

856

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et William de Sudbury esquier d'autre part tesmoigne que le dit William est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit William serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur en temps de peas et de guerre bien et covenablement arraiez; et serra le dit William a bouche en courte tant en temps de peas come de guerre a ses diverses quant il serra envoiez; et prendra pur ses feez par an en temps de guerre xx. marcs, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel etc.; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et

Page 1_349

autres harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preises et perduz en le service nostre dit seignur et aussint des [f.133A] prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a Norbourne le xxvij. jour de Juyn l'an xlvij.

27 June 1373 NORBOURN

857

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et monsire Thomas Dale chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Thomas est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit monsire Thomas serra a bouche en courte et prendra gages pur ly a ses diverses venuz quant il serra envoiez ove une esquier et un chamberleyn mangeantz en le sale; et prendra pur son feez pur son corps tant en temps de peas come de guerre par an vint livres des issues del manoir de Higham Ferers par les mayns du receyvour illoeques qui pur le 1 [1] Cancelled, and in the margin:– quia mortuus.1_350 temps serra as termes illoeques usueles par oveles porcions; et pur la peas et pur guerre le dit monsire Thomas serra tenuz a servir le dit nostre seignur ove un esquier home d'armes bien et covenablement arraiez, et de travailler ovesque ly quelles parties qe ly plerra, et serra en bouche en courte ovesque son dit esquier; et prendra pur ses feez de son dit esquier come autres de leur condicion prendront del nostre dit seignur; et commencera son an de guerre le jour qu'il se remuera de son houstelle envers le dit nostre [seignur] par ses lettres quelles ly ent serront envoiez; et ferra le dit nostre seignur vers le dit monsire Thomas pur ses profitz de guerre, eskippeson pur ly ses gentz chivalx et autres harneises pur passage et repassage, restor des chivalx preisez et perduz en le service nostre dit seignur, en manere come il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Norbourne le vij. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

7 July 1373 NORBOURN

858 1 [1] Cancelled, and in the margin:– quia mortuus.1_350

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de

Page 1_350

Castille etc. d'une part et Wauter Olivere esquier d'autre [part] tesmoigne que le dit Wauter est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Wauter serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre quelles parties que plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et serra en bouche en courte tant en temps de peas come de guerre quant il serra envoie; et avera tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront; et prendra pur son fee tant en temps de peas come de guerre par an dys mars d'esterlinges a les festes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions des issues del seignurie de Bolyngbroke en le counte de Nicole par les mayns del receyvour illoeques qi pur le temps serra; et outre ce nostre dit seignur ad grante au dit Wauter autres dys mars par an en temps de guerre pur son regarde de guerre aprendre par les mayns del tresorer de guerre qui serra pur le temps; et en droit des prisoners et autres profitz de guerre, eskippeson et reskippeson, et de ses chivaux preises et perduz en le service nostre dit seignur, nostre dit seignur ferra au dit Wauter sicome il ferra as autres de sa condicion; et commencera le dit Wauter son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstelle par lettres de nostre dit seigneur les quelles ly serront envoiez. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Norbourne le ix. jour de Juyl l'an etc. xlvij.

9 July 1373 NORBOURN

Page 2_1

JOHN OF GAUNT'S REGISTER

[f.133B]

859

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et Hans Gough piper d'autre part tesmoigne que le dit Hans est retenuz et demurrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Hans serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur, et faire son office bien et covenablement arrae; et serra le dit Hans a bouche en court tant en temps de peas come de guerre, et prendra tiel livree pur ses chivaux come autres de sa condicion prendront, et un denier le jour pur gagez de son garcon; et prendra chescun an cent souldz pur son fee des issus del honur de Leycestre par les mayns de le receivour illoques qui pur la temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions. En tesmoignance des quelles choses etc. Donnee etc. a Sauvoy pres de Londres le xiij. jour de Juyn.

13 June [1373] THE SAVOY

860

Item un endenture est fait parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et Smelltes piper d'autre part: tesmoigne que le dit Smeltes est retenuz de touz maners de condicions come en l'endenture proschein devant de mesme la date et fourme etc.

861

Item un endenture est fait parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et Henry Hultescrane piper d'autre part: tesmoigne come desus etc. de mesme la date et fourme en touz pointz.

862

Item une autre tiele parentre nostre dit seignur Johan Roy etc. d'une part et James Sauthe clarioner d'autre part tesmoigne come desus etc. de mesme la date et fourme en touz pointz.

Page 2_2

863 1 [1] Cancelled.2_3

Ceste endenture fait parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et monsire Robert de Clifton chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire R[obert] est retenuz et demurrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire R[obert] serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et serra a bouche en court, et prendra pur ses fees par an tant en temps de peas come de guerre vint livres d'esterlinges des issues de la seignurie de Tuttebury par les mains du receyvour illoeques q'ore est ou qui pur la temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et prendra pur ses fees come desus est dit et tielx gages come autres chivalers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journees, et avera resonable eskippeson pur ly ces gentz chivaux et autres harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en la service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoy le ix.jour de May.

9 May [1373] THE SAVOY

[f.134A]

864

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et Symkyn Molyneux esquier d'autre part tesmoigne que le dit Symkyn est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Symkyn serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et serra a bouche en court tant en temps [de pees] come de guerre; et

Page 2_3

prendra pur ses fees par an tant en temps de peas come de guerre dys marcs d'esterlinges des issues del Duchie de Lancastre par les mains de receyvour illoeques q'ore est ou qi pur la temps serra as termes de Pasques et de Saint Michel par ovelles porcions annuelment la course de sa vie durant, et tielx gages come autres esquiers de sa condicion prendront. Et outre nostre seignur ly ad grante par an en temps de guerre pur son regarde de guerre cynk marcz d'esterlinges par les mains del tresorer de guerre qi pur la temps serra. Et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journees; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra, et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en la service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Burdeux le xv. jour de Feverer.

15 Febr. [1374] BORDEAUX

865

Ceste endenture fait parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et Elys de Thursby esquier d'autre part tesmoigne que le dit Elys est retenuz et demurrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Elys serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez. Et en temps de peas le dit Elys serra a bouche en court a ses diverses venues quant il serra envoiez, et prendra pur ses fees en temps de guerre par an vint marcz d'esterlinges par les maines del tresorer de guerre de nostre dit seignur qui pur le temps serra, et tielx gages pur peas et pur guerre come autres esquiers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journes; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et auxint

Page 2_4

des prisoneres et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a Sauvoye le ix. jour de Juyl.

9 July [1374] THE SAVOY

[f.134B]

866

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et monsire Otz de Granson chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Otz est retenuz et demurrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire Otz serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et en temps de peas et de guerre il serra a bouche en court ovesque un autre homme, et prendra pur son fee par an cent marcz es termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et tielx gages pur peas et pour guerre come autres chivalers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journees en manere come autres chivalers de sa condicion prendront; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nulle de ses gentz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la chastel de Leycestre le quint jour d'Augst l'an xlviij.

5 August 1374 LEICESTER CASTLE

867

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et monsire Johan Grivere chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit monsire Johan serra tenuz a servir nostre dit seignur tant en temps de peas come de guerre es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez;

Page 2_5

et en temps de peas il serra il serra a bouche en court ovesque un autre homme, et prendra pur son fee par an cent marcz as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et tielx gages pur peas et pur guerre come autres chivalers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son hostel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journees en manere come autres chivalers de sa condicion prendront; et en droit de ses chivaux de guerre prisez et perduz en le service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson, le dit nostre seignur ferra a ly en manere come il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee a la chastel de Leycestre le quint jour d'Augst.

5 August [1374] LEICESTER CASTLE

868

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy de Castille et de Leon etc. d'une part et monsire Johan de Swynton chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit monsire Johan serra a bouche en court en mesme la manere come autres chivalers de sa condicion serront, et en temps de peas et de guerre il serra tenuz a servir nostre dit seignur es quelles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et prendra pur son fee par an tant en temps de peas come de guerre quarant livres de la monoie d'Engleterre annuelment des issues del manoir de Glatton et Holm en le counte de Huntyngdon par les mains du receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michael et de Pasques par ovelles porcions, et tielx gages pur peas et pur guerre come autres chivalers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journeez; et en droit des

Page 2_6

prisoners et autres profitz de guerre prisez ou gaignez par le dit monsire J[ohan] ou nulle de ses gentz, l'avantdit nostre seignur avera la tierce partie, et quant de ses chivaux de guerre prisez et perduz en le service nostre dit seignur, ensemblement et de eskippeson le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres chivalers de sa condicion; et outre ce, combien que le dit monsire J[ohan] soit retenuz et demourrez pur terme de sa vie envers nostre dit seignur en manere come desuis est dit, nepurquant le dit nostre seignur voet et grante q'il ne serra ovesque ly contre sa ligeance, et en cas que le dit monsire Johan ne soit pas en le service nostre dit seignur par ascun temps a cause de sa ligeance le dit monsire Johan voet que mesme nostre seignur soit quites et deschargez envers ly pur mesme le temps de ses fees et gages avantnomez tant en temps de peas come de guerre. En tesmoignance etc. Donnee etc. a le chastel de Hertford le tierce jour de May l'an xlviij.

3 May 1374 HERTFORD CASTLE

869

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan Roy etc. d'une part et monsire Johan Dodyngsils chivaler d'autre part tesmoigne que le dit monsire Johan est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pur peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir en temps de peas le dit monsire J[ohan] serra a bouche-en court a ses diverses venues, et pur temps de peas et de guerre le dit monsire Johan serra tenuz a servir nostre dit seignur es quellles parties q'il plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez, et prendra pur son fee par an sibien en temps de peas come de guerre quarant livres de la monoie d'Engleterre annuelment des issues del honour de Tuttebury par les mains de receyvour illoeques q'ore est ou qui pur le temps serra as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et tielx gages pur peas et pur guerre come autres chivalers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstelle envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journez; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur,

Page 2_7

et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prisez ou gaignez, ensemblement et de eskippeson, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres chivalers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de May l'an xlviij.

24 May 1374 THE SAVOY

[f.135B]

870

Ceste endenture faite parentre nostre seignur Johan etc. d'une part et Roger de Pyryton esquier d'autre part tesmoigne que le dit Roger est retenuz et demourrez envers nostre dit seignur pour peas et pur guerre a terme de sa vie en manere qu'ensuit: c'estassavoir le dit Roger serra tenuz a servir nostre dit seignur sibien en temps de peas come de guerre es quelles parties que plerra a nostre dit seignur bien et covenablement arraiez; et serra a bouche en courte, et prendra pur ses fees par an sibien en temps de peas come de guerre dys marcz d'esterlinges des issues del manoir de Grosemound par les maines du receyvour illoeques q'ore est ou qi pur le temps serra annuelement as termes de Saint Michel et de Pasques par ovelles porcions; et outre nostre dit seignur ly ad grante pour son regarde de guerre par an cynk marcz apprendre par les maines del tresorer de guerre de nostre dit seignur qi pour le temps serra, et prendra pur ses fees come desuis est dit et tielx gages pur peas et pour guerre come autres esquiers de sa condicion prendront; et commencera son an de guerre le jour q'il se remuera de son houstel envers nostre dit seignur par ses lettres quelles ly ent serront envoiez, et delors prendra gages en venant et retournant par resonables journees; et avera covenable eskippeson pur ly ses gentz chivaux et autres harneises come reson demandra; et en droit de ses chivaux de guerre preisez et perduz en le service nostre dit seignur, et auxint des prisoners et autres profitz de guerre par ly ou nul de ses gentz prises ou gaignez, le dit nostre seignur ferra a ly sicome il ferra as autres esquiers de sa condicion. En tesmoignance etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de May l'an xlviij.

10 May 1374 THE SAVOY

871

[f.139A] 1 [1] Folios 136 to 138, B. are blank.2_8

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general salutz. Nous voulons et

Page 2_8

vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes tresorer de nostre houstel pour les despenses d'ycelle deux mil marcz, fesant ent endentures parentre vous et ly, par les quelles ovesque cestes noz lettres portans a voz contes nous voulons que vous eiez due allouance en ycelle. Donnee etc. a la Savoy le tierce jour de Decembre l'an etc. quarant quint et de France xxxijde.

3 Dec. 1371 THE SAVOY

872

Johan filz etc. a nostre tres cher clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] etc. ut supra salutz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre garderobe mil livres d'esterlinges pour les despences de nostre dite garderobe fesant etc. ut supra. Donnee etc. ut supra.

873

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame monsire Godefrey Foljambe fermer de noz ville chastel et seignurie de Noef Chastel souz Lyme salutz. Come nous le vintisme jour de Septembre l'an du regne nostre tres redoute seignur et pere le Roy d'Engleterre quarante quart de nostre grace especiale et pour le bon et greable service que nostre bien ame servant Johan de Chevyngton nous ad fait et ferra en temps avenir, ayons grantez a ly l'office de porter de nostre chastel de Noef Chastelle souz Lyme, a avoir et tenir au dit Johan a toute sa vie en meisme la manere come Thomas Attestone, qu'est a Dieu comandez, l'avoit tantcome il vesquit, parnant pour le bon et sauf garde du dit chastel les feez et gages ent acustumez, sicome en noz lettres patentes a ly ent faites piert plus au plein, voulons et vous mandons que des issues de vostre ferme paiez au dit Johan ce que a ly est deue pour la garde de dit office puis le vintisme jour de Septembre avantdit et issint annuelment de temps en temps les feez et gages au dit office deuez et acustumez selonc ce que le dit Thomas prist en son temps. Et voulons que de ce que ensi ly paierez vous ent eiez deue allouance en solucion de vostre ferme susdite par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. ut supra le tierce jour de Decembre l'an etc. ut supra.

3 Dec. 1371 THE SAVOY

Page 2_9

874

Johan filz etc. a nostre tres cher clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Nous volons et vous mandons que a nostre cher et bien ame monsire Nichol Vernoun chivaler paiez et delivrez des issues de vostre receite trent une livres douze souldz quatre deniers queles nous ly devons pour ses gages de guerre de ceste nostre derrer viage es parties de Gascoigne, dont il ad bille souz le seal de nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes tresorer de nostre houstel, receyvant envers vouz la dite bille; par la quelle et cestes nos lettres portans a voz contes nous voulons que vous en eiez deue allonance en ycelle. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Decembre l'an etc. xlv. et de France xxxijde.

1 Dec. 1371 THE SAVOY

875

Johan filz etc. a nostre bien ame clerc sire Thomas Ampcotes tresorer de nostre houstel saluz. Nous voulons et vous mandons que a noz biens amez esquiers Robert de Pilkyngton et Thomas Goys paiez et delivrez des issues de vostre receite, c'estassavoir chescun de eux dys livres d'argent sur lour gages que a eux sont deuez de nostre derrier viage es parties de Gascoigne, receyvant envers vous lettres d'acquitance souz lour sealx contenantes les dites sommes, par les quelles et cestes noz lettres apportans a voz contes nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a la Savoye le primer jour de Decembre l'an etc. xlvte.

1 Dec. 1371 THE SAVOY

[f.139B]

876

Johan filz etc. a nostre bien ame Johan Irmonger nostre guarrenner de Aldebourne salutz. Nous voullons et vous mandons que dedeinz nostre chace illoeques faces prendre sys daymes de fermesson et sys douseinz de coniz grasses et covenables, et yceux faces carier a nous a nostre manoir de Kyngeston en Dorset, parensi toute voise q'ils soient illoeques Meskerdy en la veil de la Nativite Nostre Seignur proschein venant. Aussi vous mandons que vous faces prendre deinz notre dit chace autres sys daymes de fermesson et sys douszein de coniz et les faces carier a nous a nostre dit manoir, issint qu'ils y soient Samady ensuant, et autres sys daymes et sys douszeinz de coniz illoeques et qu'ils y soient Mardy adonques

Page 2_10

proschein ensuant. Et gardez qu'ils soient pris et cariez en tiel manere qu'ils veignent a nous en bon plit et saison sanz nulle defaut, et ces noz lettres vous en serront garrant; et pour le cariage des dites choses prest paiement serra fait as ceux qui les cariont a lour venue a nous sanz failler. Donnee etc. a nostre dit manoir le xviij. jour de Decembre l'an etc. ut supra.

18 Dec. 1371

877

Johan filz etc. a nostre bien ame Watkyn nostre parker de Hungreford pour prendre deinz le parc illoeques quatre daymes. Et autres quatre. Et autres quater qu'ils soient au dit manoir as jours avant nomez etc. ut supra. Donnee etc. ut supra.

878

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Robert de Swylington meistre de noz forestes en le honure de Pountfrait ou a son lieutenant salutz. Savoir vous faceons que come nous [avons] done a nostre bien ame chivaler monsire William Scargyl deux daymes en nostre parc de Rothewellehawe, nous voulons et vous mandons et a chescun de voz a dit monsire William faces delivrer les dites deux daymes quant vous ou ascun de vous par ly serrez requis, et ces noz lettres vous ent serront garrant. Donnee a Fouwyk le quarte jour de Novembre l'an mille ccc. sexomt et unze.

Item une tiel lettre a Olyver de Barton meistre de nos forestes en le counte de Derby pour monsire Johan Boteler en les parcz de Tokstat et Crokstat.

Item une autre tiel lettre a Thomelyn parker de Kirkeby pour monsire Johan Rochefort en le parc de Kirkeby.

Item une autre tiel a monsire Robert de Swylington gardeyn de noz frithes et parkes le counte de Laycestre ou son lieutenant pour delivrer a monsire Johan Talbot deux daymes en le frith de Leycestre ou en le parc de Tolow.

Et touz souz meisme date

4 Nov. 1371 FOWEY

879

Johan filz etc. a nostre bien ame Richard filz Johan de Radclif salutz. Come nous eions ordene et establie nostre tres cher chivaler

Page 2_11

monsire Johan Boteler nostre viscont de Lancastre del fest de Noel proschein venant tanque a meisme la fest adonques prochein ensuant, sicome es noz lettres patentes a ly ent faites piert plus au plein, vous mandons que au dit monsire Johan bailliez et delivrez toutz maneres des roulles et autres remembrances et evidences touchantz l'office de viscont quelles vous avez en vostre garde, fesant endentures parentre vous et ly de ce que ensi ly baillerez et delivrez. Et cestes nos lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvije jour de Novembre l'an etc. quarant quint et de France trent et second.

27 Nov. 1371 THE SAVOY

880 1 [1] Cancelled, and in the margin:– quia alibi inter homagia.2_12

Johan filz etc. a nostre bien ame Johan Aston nostre feodor en le countee de Devenshire salutz. Pource que Nicholas Kirkham, nadgaires deinz age et en nostre garde esteant, nous ad fait son hommage pour certaines terres et tenementz quelles il tient de nous en Peaumer par service de chivaler, vous mandons que de toutes destresces affaire au dit Nicholas pour la cause susdite vous surseez outrivement; et ces noz lettres vous en serront garrant. Donnee etc. a Excestre le xvj. jour de Novembre l'an du regne nostre seignur et pere d'Engleterre xlvj. 2 [2] Sic: error for xlv. (1371).2_12

16 Nov. 1371 2 [2] Sic: error for xlv. (1371).2_12 EXETER

881

Johan filz etc. a nostre bien ame sire William Benacre nostre receyvour de Sombourn salutz. Come nostre tres cher pier en ley Henry nadgaires Duc de Lancastre, qui Dieux assoille, dona et granta a Thomas Haket quarant souldz par an, sicome es lettres patentes sur ce faites est contenuz plus au pleyn, voulons et vous mandons que veuez meismes les lettres paiez a ly des issues de vostre receite ce que ly est a derier de les quarante souldz avantditz, et issint doresenavant [f.140A] de temps en temps selonc la fourme et contenu des dites lettres, receyvant envers vous lettres de reconissance contenantz les sommes que ensi ly paierez; par les quelles etc. ut supra. Donnee etc. ut supra.

882

Johan filz etc. a William de Tuttebury nostre receyvor de noz

Page 2_12

chastelx de Oggemore et Kerkennyn salutz. Nous vous mandons que, veuez les lettres patentes par lesquelles nous avons ottroiez a nostre bien ame esquier Johan Wrenche la garde de noz chastelx susditz; et ce que vous purrez trover que ly serra deu de ses feez et gages pour la garde des ditz chastelx ly faces prest paiement des issues de vostre receyte selonc le purport et contenu de noz lettres avantdites, receyvant envers vous lettres d'acquitance continentes les sommes que ensi ly paierez, par lesquelles ovesque cestes noz lettres apportans a voz contes, nous voulons que vous en eiez deu allouance en ycelles. Donnee etc. a Plympton le xiiij. jour de Novembre l'an etc. ut supra.

14 Nov. 1371 PLYMTON

883

Johan filz etc. a nostre tres cher esquier Robert de Morton receyvour de nostre honour de Richemond saluz. Come le xxviije jour de May l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere susdit d'Engleterre quarant quarte par noz lettres eions grantez a nostre tres cher bacheler monsire William Beauchamp centz marcz par an a terme de sa vie, aprendre des issues de nostre honure de Richemond par les mayns de nostre receyvour illoeques qui pour le temps y serra, as termes de la Seint Michel et Pasques par oveles porcions, come es noz dites lettres patentez a ly ent faites piert plus plein, vous mandons que au dit monsire William ou a ses assignez paiez ce que ly est due de meisme l'annuete puis le vint octisme jour avantdit jusques encea, et aussi les avantditez cent marcz annuelez as termes susditz d'an en an pour le temps que vous serrez demourrant en vostre dit office, selonc le content de ses lettres patentes avantdites, receyvant envers vous lettres d'acquitance desouz le seal le dit monsire William tesmoignantz les somes que vous ly issint paierez; par quelles lettres et par garrant de cestes nous voulons que vous ent eiez deue allouance a voz acomptes. Donnee etc. a nostre manoir de Kyngeston en Dorset le tierce jour de Janver l'un etc. quarant quint.

3 January 1372 KINGSTON

884

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bukebrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous

Page 2_13

mandons que a noz bien amez esquiers Richard Massy et Thomas Maistreson paiez et delivrez des issues de vostre receyte, c'estassavoir a chescun de eux dys marcz d'esterlinges en partie de paiement de sexant et sept livres onze souldz quatre deniers en quelles nous sumes tenuz a eux pour lour feez et gages de guerre de nostre derrier viage es parties de Gascoigne, dont ils ont bille souz le seal de nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes tresorer de nostre houstel, receyvant envers vous lettres d'acquitance souz lour sealx contenantz les dites sommes; par les quelles et cestes noz lettres apportans a voz acomptez, nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de Kyngeston en Dorset le quint jour de Janver l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere susdit d'Engleterre quarant quint.

5 January 1372 KINGSTON

885

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes tresorer de nostre houstel pour les despences d'ycell trois centz marcz d'esterlinges, fesant ent endenturres parentre vous et ly; par les quelles ovesque cestes noz lettres portans a voz comptes, nous voulons que vous eiez deu allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de Kyngeston en Dorset le quint jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant quint et de France trent et second.

5 January 1372 KINGSTON

886

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Matheu de Aston tresorer de nostre houstel pour les despences d'ycelle synk centz livres d'esterlinges, fesant ent endenturres parentre vous et ly; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes, nous voulons que vous eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de Kyngeston en Dorset le noefisme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante quint et de France trent et second.

9 January 1372 KINGSTON

Page 2_14

[f.140B]

887

Johan filz etc. a nostre bien ame esquier Thomas de Tuttebury nostre forester de Wymbourneholt on a son lieutenant illoeques salutz. Nous voulons et vous mandons que a nostre bien ame Johan Garneseye faces delivrez un cheyne covenable pour maereme quelle nous ly avons ottroiez de nostre doune, aprendre deinz nostre chace de Wymbourneholt, et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le quint jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant quint.

5 January 1372 KINGSTON

888

Item un autre tiel garrant est fait au dit Thomas de Tuttebury pour delivrer un cheyne en meisme le manere come desus est dit et deinz meisme la chace au Johan atte Lake. Donnee etc. a Kyngeston en Dorset le sysme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante quint.

6 January 1372 KINGSTON

889

Johan filz etc. a nostre bien ame Johan Irmonger nostre guarrenner de Aldebourne salutz. Nous voulons et vous mandons que dedeinz nostre chace illoeques faces prendre quatre douseinz des coniz grasses et covenables et yceux faces carier a nous a nostre manoir de la Sauvoye pres de Loundres, parensi toute voise qu'ils soient illoeques Dymeinge ore proschein venant a soir a plus tard. Et gardez qu'ils soient pris et cariez en tiel manere qu'ils veignent a nous en bon plit et saison sanz nulle defaut; et ces noz lettres vous en serront garrant, et pour le cariage des ditz coniz preste paiement sera fait a ceux qui les cariont a lour venue a nous sanz failler. Donnee etc. a la Sauvoye le xxj. jour de Janver l'an etc. xlvte.

21 January 1372 THE SAVOY

890

Johan filz etc. a nostre tres cher et tres ame clerc sire Wauter Power salutz. Nous vous mandons et prions que a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrugg nostre receyvour general baillez et delivrez une huche quelle vous avez en vostre garde ove chartres endentures munimentz et autres evidences touchantz le droit de noz terres heritages et seignuries, lesquelles sont seelez sibien souz les seelx des roys come des autres persones, fessant ent endenturres parentre vous et le dit sire William. Et de ce que ensi ly baillerez

Page 2_15

et delivrez voulons que cestes noz lettres vous en soient garrant. Donnee souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le xxijde jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante quint.

22 January 1372 THE SAVOY

891

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Richard Roclif mestre forester de nostre foreste de Pykeringlith salutz. Nous vous mandons que vous facez avoir a nostre tres cher et bien ame le sire de Nevill vint et quatre daymes vives deinz vostre baillie, c'estassavoir douze deinz nostre park et autres douze deinz nostre chace illoeques, les queux nous ly avons ottroiez de nostre donne pour estorer une de ses places. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le vint et quarte jour de Janver l'an etc. d'Engleterre xlv.

24 January 1372 THE SAVOY

892

(A William Ardern, Parker de Pikeringlith). Salutz. Nous voulons et vous mandons que vous ne soeffrez nulle homme entrer deinz nostre parc de Pykering pour chacer ou savagin en ycelle prendre sanz expresse commandement et guarrant de nous et ce nullement ne laissez. Et voulons que par vertue de cestes noz lettres vous soiez excusez de ce envers toute manere de gente. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxviij. jour de Janver l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le roy d'Engleterre quarante sisme.

28 January 1372 THE SAVOY

893

Johan filz etc. a nostre bien ame esquier Thomas de Tuttebury nostre forester de Wymbourneholt ou a son lieutenant illoeques salutz. Nous voulons et vous mandons que a nostre tres cher et bien ame monsire Alayen Buxhill faces delivrer trois cheynes covenables pour maereme quelles nous ly avons ottroiez [f.141A] de nostre doune aprendre deinz nostre chace de Wymbourneholt pur l'amendement de son manoir de Branston. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxviije jour de Janver l'an d'Engleterre xlvjte.

28 January 1372 THE SAVOY

Page 2_16

894

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre garderobe quarante livres d'esterlinges pour les despences de nostre dit garderobe, fesant ent endentures parentre vous et ly; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous ent eiez due allouance en quelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le vint et octisme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

28 January 1372 THE SAVOY

895

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que a noz bien amez esquiers Pieres Genlichshein et Kunze Trahe paiez et delivrez des issues de vostre receyte sesze livres quatorze souldz et quatre deniers en queux nous sumes tenuz as eux pour lour gages de guerre de nostre darrier viage es parties de Gascoigne, dont ils ont bille souz le seel de nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes nadgaires tresorer de nostre hostelle, receyvant envers vous lettres d'acquitance souz lour sealx contenantz les dites sommes ou la dite bille; par les quelles et cestes noz lettres apportans a voz acomptes nous veulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le vint et octisme jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

28 January 1372 THE SAVOY

896

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a nostre bien ame esquier Thomas Goys deux centz et vint et quatre livres d'esterlinges pour achater chivalx es parties d'Almaygne a noz oeps et pour lour coustages: item paiez et delivrez a nostre bien ame esquier Henry Woldawe dys livres pour un chival qui fuist achatez de ly a noz oeps es parties de Guyene, et au dit Henry Woldawe centz souldz pour un son chival preise et perduz

Page 2_17

en nostre service en nostre derrier viage es parties de Guyene, et a meisme cely Henry vint marcz queux nous ly avons ottroiez de nostre doune: item paiez et delivrez a nostre bien ame esquier Piers Genlichshein dys livres a ly ottroiez de nostre doune: item paiez et delivrez a Hans Sedelettez centz souldz pour un son chival preise et perduz en nostre service en nostre derriere viage es parties de Guyene; receyvant ent envers vous lettres d'acquitance souz lour scelx contenantz les ditz sommes, par les quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoy le seconde jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

2 Febr. 1372 THE SAVOY

897

Item une autre lettre de garrant est faite au dit sire William Bughbrigg pour paier au meistre Johan Gutterre deane de Segovy dys livres de la dite receyte queux monseignur ly ottroiast de son doune. Donnee etc. a la Savoye le xxix. jour de Janver l'an etc. xlvj.

29 January 1372 THE SAVOY

[f.141B]

898

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Burghbrigg nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Johan Cheyne clerc de la garderobe nostre tres chere et tres bien amee compaigne quarante livres d'esterlinges pour les despences de la dite garderobe, fesant ent endenturre parentre vous et le dit sire Johan; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxix. jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

29 January 1372 THE SAVOY

899

Item une lettre de garant fuist fait au dit sire William de [Bughbrigg] receyvour general pour paier a Adam Neusom esquier centz souldz en restor d'un son chival preisez et perduz es parties

Page 2_18

de Pikardie et par une bille souz le seal sire Thomas Amcotes nadgaires tresorer del hostel. Donnee etc. tierce jour Feverer, l'an et lieu susditz.

3 Febr. 1372 THE SAVOY

900

Item une autre lettre de garrant fuist fait au dit W[illiam] de B[ughbrigg] receyvour general pour paier a Thomas Goys esquier dys livres en partie de paiement de ses feez pour l'an ore venant etc. Donnee etc. al manoir de la Sauvoye tierce jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

3 Febr. 1372 THE SAVOY

901

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame servant Cristyn filz Andreu quatre livres d'esterlinges en partie de paiement de sept livres sept souldz et oct deniers en queux nous sumes tenuz a ly pour ses gages de guerre de nostre derrier viage es parties de Gascoigne, dont il ad bille souz le seel de nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre hostel, receyvant envers vous lettres d'acquitance souz le seel du dit Cristyn contenantz la dite somme, par les quelles et cestes noz lettres a voz comptes nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee souz nostre prive seel a nostre manoir de la Sauvoye le quarte jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

4 Febr. 1372 THE SAVOY

902

Johan filz etc. a noz bien ameez clercs sire Thomas de Mapelton et sire T[homas] de Neuton auditours des comptes de noz terres et seignuries ou a l'un d'eux saluz. Nous voulons et vous mandons que en le prochein compte quelle nostre bien ame esquier William de Querneby nostre receyvour de Dunstanbourgh est a rendre devant vous ly allouez quarante souldz d'argent quelles nous ly avons ottroiez de nostre doune pour ses despences et coustages en venant au nous au present et pardevers celles parties retournant; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xe. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

Page 2_19

903

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a nostre bien ame William Calowe minour sexant et quinze souldz et quatre deniers d'esterlinges en queux nous sumes tenuz a ly pour ses gages esteant ovesque nous en nostre derrier viage es parties de Gascoigne, dont il ad bille souz le seel nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes nadgaires [f.142A] tresorer de nostre houstell, receyvant envers vous la dite bille; par la quelle et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous en eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xe jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

904

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien ame esquier William de Barton centz souldz d'esterlinges en queux nous sumes tenuz a ly pour restor d'un son chival preisez et perduz en nostre service en nostre derrier viage es parties de Normandie et Pikardie, dont il ad bille souz le seal nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre houstel, receyvant envers vous la dite bille; par quelle et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous ent eiez deue allouance en ycelle. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le disme jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

905

Johan etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receivour general saluz. Pource que nous avions assignez nostre bien ame frere Johan Welle de purchacer de nostre tres seinte piere le pape sept bulles de grace touchants a nous et a nostre tres chere compagne, pur queles il covient paier en la court de Rome certeines summes d'argent, c'estassavoir pur chescun bulle xxxiij. s. iiij. d., a ce q'il nous ad dit, q'amonte a la summe de xj. li.

Page 2_20

xiij. s. iiij. d. d'esterlinges, si vous mandons que des issues de vostre receite facez paier a dit frere Johan mesme la summe susdeclarez; et paiez ensement a dit frere Johan des issues de vostre dite receite vj. li. xiij. s. iiij. d. queux nous lui avons ottroiez de nostre doun en regard de son travail quele il en aura de pursuer diverses noz autres busoignes a nostre assignement en la dite court de Rome. Des queles paiement susdites nous volons que vous en eyez due allouance en vostre acompte par garrant de ceste etc. Donnee etc. le xv. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

15 Febr. 1372 [THE SAVOY]

906

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Matheu de Asshton tresorer de nostre houstelle pur les dispences d'ycelle mille marcz d'esterlinges, fesant ent endenturres parentre vous et lui; par les quelles et cestes noz lettres portans comptes nous voulons que vous eiez deue allouance en ycelle. Donnee a le Sauvoye xv. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant vj. et de France trent et tierce.

15 Febr. 1372 THE SAVOY

907

Johan filz etc. a nostre bien ame clerc sire William de Horneby nostre receyvour el countee de Lancastre etc. paiez et delivrez a nostre bien ame esquier Rauf Dypres v. marcz d'esterlinges queux nous ly avons ottroiez de nostre doune, receyvant envers vous etc. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xix. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

[f.142B]

908

Johan filz etc. a nostre bien clerc sire W[illiam] Bugbrigge nostre receivour general salutz. Nous voilloms et vous mandons que des issuz de vostre resceit paiez et delivrez a noz bien amez monsire Johan Cresy sesze livres tresze soldz quatre deners, et a Johan Hesul cent soldz d'esterlinges, en queux nous sumes tenuz a eaux pur restor de lour chivals preisez et perduz en nostre service en nostre derier viage es partiz de Normandi et Pikerdi, dount ils ount billes south le seal nostre bien ame clerc sire Thomas Amcotes

Page 2_21

nadgaires tresorer de nostre ostel, receivaunt envers vous les ditz billes, par queles et cestes noz lettres portauntz a voz acountes nous voilloms que vous ent eietz due alouance en ycelle. Donnee etc. le xxiij. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quaraunt et sisme et de France trent et tierce.

23 Febr. 1372 THE SAVOY

909

Item un garrant a sire William de Bughbrigg receivour general pour paier a sire Johan Yerdeburgh clerc de la garderobe monseignur par les despences de la dite garderobe mille marcz d'esterlinges. Donnee etc, a la Sauvoye le xxiije jour de Feverer l'an etc. ut supra.

23 Febr. 1372 THE SAVOY

910

Item un garrant au dit sire William de B[ughbrigg] receivour general pour paier a sire Johan Cheyne clerc de la garderobe ma dame deux centz livres d'esterlinges pour les despences de la dite garderobe. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviije jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

28 Febr. 1372 THE SAVOY

911

Item un garrant a Thomas de Tuttebury receyvour de Kidwelly pour paier a monsire Richard de Burley vint marcz d'esterlinges ottroiez del donne monseignur pour le terme de Pasques proschein venant. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviije jour de Feverer l'an etc. ut supra.

28 Febr. 1372 THE SAVOY

912

Johan filz etc. a nostre tres chere et bien ame clerc sire William de B[ughbrigge] nostre receivour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et delivrez a nostre bien amez Henry Piper oct livres et un denir d'esterlinges, et a Roger Piper son compaignon six livres tresze souldz et deux deniers d'esterlinges, en quelles nous sumes tenuz as eux pour lour gages de guerre de nostre darrier viage es parties de Gascoigne, dount ils ount deux billes vous le seal de nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre hostel, receyvant envers vous les dites billes, par les quelles et cestes noz lettres portans a voz acomptes nous voulons que vous en eiez deue allou

Page 2_22

ance en ycelle. Donnee souz nostre prive seal a nostre chastelle de Hertford le xxviije jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

28 Febr. 1372 HERTFORD CASTLE

913

Item un garrant a Robert atte More receivour de Tuttebury pur paier a monsire Wauter Blount chivaler xvij. marcz lui ottroiez de done monseignur a prendre al feste de Pasques. Done etc. a chastelle de Hertford le primer jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

1 March 1372 HERTFORD CASTLE

[f.143A]

914

Item un garrant a sire Johan de Stafford receivour et conte de Nicole pur paier a nostre bien ame esquier Oliver de Barton cynk marcz d'esterlinges lui ottroiez de done monseignur a prendre al feste de Pasques. Done etc. a nostre chastelle de Hertford le primer jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

1 March 1372 HERTFORD CASTLE

915

Johan filz etc. a nostre bien ame clerc sire Johan Yerdeburgh clerc de nostre garderobe salutz. Nous voulons et vous mandons que vous faces deliverer un payr de botelles d'argent et par parties surrorez et aneymelez garnisez ove tissues de soi blanc et bloi, donez a nostre tres redoute seignur et piere le Roy par nostre tres chere et tres ame compaigne cest jour de l'an renoef: item faces deliverer un blanc leverer d'or ove viij. saphirs quelle nous donasmes a nostre tres honoure et tres ame soer la Princesse d'Aquitayne et de Gales meisme le jour; item faces deliverer trois leverers blankes surterragez d'or quelles nous comandasmes d'estre baillez a nous meismes meisme le jour: item faces deliverer un payr de bedes d'or ove les pater noster garnisez de petites perles ove un broche d'or ove un baleys et un grant perle quelles nous donasmes a nostre tres chere et tres ame soer dame Isabelle la puisne file le Roy don Petre, qui Dieux assoile, meisme le jour: item faces deliverer un broche d'or que fuist achatez ovesque les dites bedes a nostre tres cher et bien ame monsire Robert de Swylinton: item faces paier a nostre bien ame esquier Robert de Pilkington quarante souldz d'ester

Page 2_23

linges quelles il paia de nostre comandement pour un broche d'or le quelle nous donasmes a nostre tres cher frere le conte de Cantebrigge meisme le jour: item faces deliverer un botoner de cynk M. d'or et de perrie et un cercle de M. d'or et de perrie quelles nous donasmes a nostre tres chere et tres ame compaigne meisme le jour: item faces deliverer un hanape d'argent et surorrez ove pee et covercle quelle nous donasmes a nostre tres cher et bien ame monsire Hugh de Kalverley meisme le jour: item faces deliverer un hanape d'argent et surorrez de meism sute, quelle nous donasmes al mestresse de nostre tres chere et tres ame compaigne: item faces deliverrer un hanape d'argent et surorrez de meisme sute quelle nous donasmes a la mestresse nostre tres chere et tres ame soer dame Isabelle susdite: item faces deliverer deux hanapes d'argent et surorrez de meisme sute quelles nous donasmes a noz bien amez Johan Fernand et Sanche Ruche chivalers d'Espayn: item faces deliverer un hanape d'argent ove pee et covercle quelle nous donasmes a un chivaler de Saint Jame: item faces deliverer un vestement ove toute l'apparaille, pour un auter as les chapelleins nostre tres chere et tres ame compaigne nadgaires Duchesse de Lancastre, que Dieux assoille, fesant endentures parentre vous et les dites chapelleyns tesmoignantz les parcelles des dites vestementz et autres enovrementz as eux issint deliverez; des quelles deliverances et paiementz susdites nous volons que vous en eiez deue allouance et soiez deschargez as voz acomptes par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. a nostre manoir de Kyngeston en Dorset le primer jour de Janver l'an etc. d'Engleterre quarante quinte et de France trente et tierce.

1 January 1372 KINGSTON

[f.143B]

916

Johan filz etc. a nostre receyvour en le counte de Lancastre q'ore est ou qi pur le temps y serra saluz. Come nostre bien ame esquier Adam de Neusom soit demorrez envers nous a terme de vie, parnant de nous pur son fee par an en temps de pees dys marcz des issues de nostre Duche de Lancastre par les mains de nostre receivour illoeques qi pur le temps serra as termes de Seint Michel et Pasques par ovelles porcions, sicome as noz lettres endentez sur

Page 2_24

ce faites piert plus au plein, vous mandons que au dit Adam facez paier d'an en an de terme en terme les avantditz dys marcz en temps de pees tantsoulement, solonc le tenure ne noz lettres desusdites, receivant envers vous lettres d'aquitance souz le seal le dit Adam contenantes les sommes quelles vous lui ensi paierez; par quelles lettres et par garrant de cestes nous volons que vous en eiez due allouance en vostre accompte. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xxviij. jour de Janver l'an quarant sisme.

28 January 1372 THE SAVOY

917

Item un garrant a sire William de Horneby receyvour el countee de Cestre pur paier a monsire Thomas Banastre xxxv. marcz ly ottroiez de done monseignur pur le terme de Pasques prochein venant. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

28 Febr. 1372 THE SAVOY

918

Johan filz etc. a nostre tres cher clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Porce que nous avons ordenez et assignez deux chapeleyns de chaunter pur l'alme Blanche de Lancastre, jadys nostre compaigne, que Dieux assoille, en l'esglise Seint Paule de Londres ou le corps de dite Blanche est sevelliez, si vous mandons que des issues de vostre receite facez paier as dites chapeleins qui pur le temps y serront vint livres pur un an tant soulement comensant al feste de Seint Michel l'Arcangel darrein passe avant la date de cestes a durer tanque a meisme le fest proschein ensuant, receyvant des dites chapelleyns qui pur le temps y serront lettres d'aquitance tesmoignantes les sommes que vous les issint paierez, par quelles et cestes nous voulons que vous en eyez due allouance en vostre acompte. Et outre ce paiez des dites issues de vostre receite a mestre Robert joynour de Londres qui ad fait un autier jouxte la tombe de nostre dite compaigne en la dite esglise par l'avis de nostre conseil ou les dites chapeleins dirront lour messes cent souldz et oct deniers, receivant de lui parcelles desouz son seel, par quelles et garrant de cestes nous volons que vous en eyez due allouance en vostre acompte; et paiez

Page 2_25

ensement pur un messal que vostre clerc sire Johan de Yerdebur clerc de nostre garderobe ad achate pur servir al dit autier sys livres sesze souldz et oct deniers; item pur un chalys par lui achate pur meisme la cause sessante cynk souldz et oct denier; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le xix. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

919

Johan filz etc. a nostre cher et bien ame sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Porce que nous devons a nostre tres cher et bien ame bachiler monsire Johan de Seynloo si bien une somme d'argent pur ses fees et gages du temps qu'il ad este demourrant ovesque nous en cestes parties, come pleinement piert par la bille quelle il ad souz le seal de sire Thomas Ampcotes nostre tresorier, come ensement trois centz et cinquante marcz d'esterlinges par voie d'aprest fait a nous par le dit monsire Johan, volons et vous comandons qui a lui paiez tant iijc. et cynquante marcz d'esterlinges abuste a la feste de Pentecoste prochein venant come la somme contenuz en meisme la bille la quelle volons que vous receyvez pardevers vous ovesque une acquitance contenante meismes les iijc. et cynquante marcz d'esterlinges; par quelles bille et acquitance nous volons que vous en eiez due allouance en vostre acompte par garrant de cestes noz lettres. Donnee souz le prive seel a Bourdeaux le xxe jour de Marcz l'an mille ccc et sexante et dys.

20 March 1371 BORDEAUX

[f.144A]

920

Johan filz etc. a nostre tres cher esquier Robert de Morton nostre receyvour en countee d'Everwyk ou a son lietenant illoeques saluz. Come nostre tres cher bacheler monsire William de Scargill le puisnez soit demorrez envers nous de novelle pur peas et pur guerre a terme de sa vie, pur quelle demore nous ly eions grantez en temps de peas vint marcz par an a terme de sa vie, apprendre des issues de nostre honour de Pountfreit par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Seint Michel et de Pasques par ovelles porcions, come es noz lettres

Page 2_26

endentez a lui ent faites piert plus au plein, vous mandons que au dit monsire William facez paier meismes les vint marcz annueles d'an en an as meismes les termes pur le pees tantsoulement solonc le content et effect de noz lettres endentes desusdites, parnant devers vous ses lettres d'aquitance tesmoignantes les sommes que vous lui issint paierez, par quelles et par garrant des cestes nous volons que vous en eiez due allouance en vostre acompte. Donnee a nostre manoir de la Sauvoye le x. jour de Feverer l'an du regne etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

10 Febr. 1372 THE SAVOY

921

Johan filz etc. a nostre trescher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre bien ame clerc sire Thomas Ampcotes tresorer de nostre hostelle quarant et deux livres d'esterlinges pur perfournyer les paiementz de noz costages a Kyngeston en Dorset ceste feste de Nowelle darrein passe outre les autres sommes a luy assignez illoeques, des quelles xlij. livres nous volons que vous en eiez due allouance en vostre acompte par garrant des cestes noz lettres. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de Kyngeston en Dorset susdit le vj. jour de Janver l'an etc. d'Engleterre xlv. et de France trent et second.

6 January 1372 KINGSTON

922

Johan filz etc. a nostre bien ame William de Tuttebury nostre receyvour de Kedewelle saluz. Nous vous mandons que des issues de vostre receite paiez a noz bien amez Johan Wrenche, Henry Doune, Wauter atte Parsones, et Reynold Gryffyth, a checun d'eaux, cent souldz pur restor de loures chivaux preisez et perduz en nostre service en nostre darrein viage de Normandie et Pikardie, receivant envers vous leurs billes contenantes meismes les sommes seallez souz le seal sire Thomas Ampcotes nadgairs tresorer de nostre hostel, par quelles et par garrant de cestes nous volons que vous en eyez due allouance de vostre acomptez. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvje jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

26 Febr. 1372 THE SAVOY

Page 2_27

923

Johan etc. a nostre bien ame clerc sire William Chisildene nostre receyvour en counte de Leycestre saluz. Come nous avons retenuz nostre bien ame chivaler monsire Robert Barry a terme de vie, parnant en temps de pees vint marcz par an a les festes de Seint Michel et de Pasques par ovelles porcions, et il nous ad fait complaint q'il n'ad rien resceu de le terme de Seint Michel prochein passe, nous volons et vous mandons que a dit monsire Robert paiez dys marcz vehues cestes pur le dit terme de Seint Michel et autres dys marcz a le fest de Pasques prochein venant pur meisme le terme de Pasques parnant acquitance de ly.

924

Johan filz etc. a noz bien amez clercs sire Thomas de Mapelton, et sire Thomas de Neuton, auditoures des comptes de noz terres et seignuries, et a l'un de eaux saluz. Nous volons et vous mandons que en le prochein compte quele nostre bien ame William de Spaigne nostre feodour es countes de Nicole et de Notyngham est a rendre devant vous, vous lui allouez sessant et dys et noef souldz courrantez en sa charge de les chateuz Robert Andreu a nous forfaitez, lesquelles lxxix. s. nous pardonaismes nadgairs a la femme du dit Robert; et dys et noef livres vint et deux deniers courrantz aussint en la charge de nostre dit feoder de les chateux de Richard Page de Mathersey a nous forfaites pur la mort Thomas Barnard, les queux chateux estoient praisez a trent et deux livres oct souldz et sys deniers quelles nous pardonaismes nadgairs [f.144B] au dit Richard a la request de nostre bien ame esquier Robert de Morton et autres tanque a la somme de vint marcz adonqes a nous appaieres; et vint souldz donez nostre dit feoder as gentz de l'enquest pur enquere des biens le dit Richard: et auxi volons que vous allouez a dit William quarante et deux livres sys souldz et oct deniers dount il est chargez de diverses amercementz pur purprestures presentez en le veue de frank plegge de Waynflet, outre dys et oct livres tresze souldz et quatre deniers paiez pour les purprestures a ce qu'est dit. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le quint jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

5 Febr. 1372 THE SAVOY

Page 2_28

925

Johan par la grace de Dieu Roy de Castille et de Leon etc. a nostre bien ame Richard atte Newinne nostre baillif de Hertford salutz. Pource que nous avons entenduz que les maisons deinz nostre chastelle de Hertford sont empeirez et moult enfeblez et embusoignont grantement de reparaile, si volons et vous mandons que par le vue conseil et informacion de noz chers et bien amez sire Mathewe de Assheton, tresorer, et Thomas de Heselden, controullour de nostre hostel, faces reparailler toutes les maisons et autres necessaires deinz nostre dit chastelle bien et covenablement. Et des coustages queux vous y mettrez resonablement et par tesmoignance des dites sire Mathewe et Thomas nous voulons que que vous eiez deue allouance en vostre acompte par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. a nostre chastelle de Hertford le tierce jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre xlv. et de France xxxiije.

3 March 1372 HERTFORD CASTLE

926

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame Johan Halsted parker de nostre park de Hertingfordbury salutz. Come nous avons assignez et comandez nostre bien ame Richard atte Newinne nostre baillif de Hertford pour reparailer les maisons deinz nostre chastelle illoeques pur le surveue et consideracion de noz chers et bien amez sire Mathewe de Assheton tresorer, et Thomas de Heselden, controullour de nostre houstelle, si voulons et vous mandons que vous faces deliverer au dit Richard tant de maerem deinz nostre park susdit come ly embusoignera resonablement pour reparailer noz dites maisons, et que le maerem soit pris et coupez en tieles places deinz nostre dit park ou meindre destruccion ou gaste y pourra sourdre ou resembler del couper d'ycelle. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. ut supra le iiijte jour de Marcz l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiije.

4 March 1375 HERTFORD CASTLE

927

Johan par la grace de Dieu Roi de Castille et de Leon de Tolede Galize Sivile Cordove Murcie Jahen Algerbe et de Algesire Duc de Lancastre et seignour de Moline a nostre bien ame esquier Thomas de Tuttebury nostre forester de Wymbourneholt ou a son lieutenant

Page 2_29

illoeques saluz. Nous voullons et vous mandons que a noz chers en Dieu les freres precheours de Ivelcestre en le counte de Somerset facez delivrer quatre cheynes covenables pur maereme quelles nous leur avons ottroiez de nostre doune apprendre deinz nostre chace de Wymbourneholt; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

18 March 1372 THE SAVOY

[f.145A]

928

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre cher et bien ame clerc sire Mathew de Assheton tresorer de nostre hostelle saluz. Nous voulons et vous mandons que vous paiez et deliverez a nostre bien ame Domynge Ferandes trois livers tresze souldz et oct deniers d'esterlinges en queux nous ly sumes tenuz pur les despences de tresze Espaignols esteantz a son hostel de nostre commandement, et par covenant parentre nostre tres cher et bien ame monsire Robert de Swylyngton nostre chamberlein et le dit Domynge ent fait pur chescun de eux iiij. d. le jour par dys et sept jours; et cestes noz lettres vous ent serront garrant, et par les quelles nous volons que vous en eiez due allouance en voz acomptes en ycelle. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xxe jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

20 March 1372 THE SAVOY

929

Johan par la grace etc. a nostre bien ame clerc sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury saluz, Come nous nadgairs de nostre grace especiale eions pardonez a nostre bien ame Elizabeth Chaundos sa purpartie del releif del manoir de Radburne, q'amount a xxxiij. s. iiij. d. a ce que nous sumes enfourmez, et ore avons entenduz que vous avez fait lever la dite somme del dit Elizabeth et paier a vostre receite en nostre noun, nyent countree esteant nostre pardoune susdit, si volons et vous mandons que vous repaiez et deliverez au dit Elizabeth les avantdites xxxiij. s. iiij. d. sanz delay, et cestes noz lettres vous ent serront garront; et par les quelles nous volons que vous soiez deschargez d'ycelle as voz accomptes. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxiij. jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

23 March 1372 THE SAVOY

Page 2_30

930

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford nostre [receivour] de Bassingbourne saluz. Come nostre ame chivaler monsire Roger de Trumpyngton estoit retenuz et demourrez envers nous le. x. jour d'Augst derrier passe a Bourdeux pur pees et pur guerre a terme de vie, parnant pur la guerre pur ly et un esquier quarant marcs, et pur la peas vint livres d'esterlinges chescun an des issues de nostre manoir de Bassingbourne par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps y serra as termes de Seint Michel et de Pasques par oveles porcions, commenceant le primer jour de paiement a la fest de Seint Michel adonqes proschein venant, sicome es noz lettres patentes endentez sur ce faites est plus pleinement contenuz; et avons ja entenduz coment a cause que les dites endentures purportent la date estoient faites outre la meer vous ne les avez volue allouer ne riens ly paier devant ces heures, dont nous donons tres grantz merveilles et ent tenons tres male pur content; si vous mandons estroitement chargeantz que saunz ascune excusacion assigner paiez des issues du dit manoir au dit monsire Roger annuelment durant la guerre les dites quarantz marcs, en temps de peas les vint livres avant nomez, le course de sa vie durant as termes desusditz selonc le contenu des ses lettres avantditz, receyvant de ly envers vous lettres de recounissance contenantes les sommes quelles ensy ly paierez, par les quelles et [f.145B] cestes noz lettres portentes a vos contes nous volons que vous en eiez due allouance en ycelles. Et vous chargeons que doresenavant vous ne refusez nul tel garrant par la cause susdite. Donnee souz nostre prive seal a nostre chastel de Hertford le xxvij. jour de Mars l'an etc. d'Engleterre quarant sysme et de France trente et tierce.

27 March 1372 HERTFORD CASTLE

931

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Nous voullons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre ame servant William de Hagh vint souldz d'esterlinges quelles il paia pour un drap d'or de nostre tres chere et tres ame compaigne la royne, quelle fuist mys en gage

Page 2_31

a William Knoll en la ville de Dertmuth, et dys et sept souldz et sept deniers quelles il paia pour une chalice de nostre tres chere et tres ame compaigne la royne susdite, que fuist mys en gage a Henry Taillour en la dite ville de Dertmuth. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le viijejour d'Aprill l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

8 April 1372 THE SAVOY

932

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et tres ame clerc sire William de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Come nous eions accustumez de distribuer as busoignouses chescun Venredy dousze souldz et sys deniers, et chescun Samady dys souldz ou la value d'ycelles, volons et vous mandons que a nostre bien ame clerc sire Elys de Britwesill, qui estoit nostre almoigner, paiez del second jour de Novembre derrier passe jusques al xviij. jour de Mars alors proschein ensuantz, c'estassavoir pur chescun Venredy par meisme le temps xij. s. vj. d., et pur chescun Samady dys souldz, come desus est dit, aussi paiez au dit sire Elys pur chescun Samady del dit second jour de Novembre jusques al vintisme jour de Feverer adonqes proschein ensuant quinsze deniers quelles nous solaismes le dit Samedy faire doner a cynk povers femmes, parnant de dit sire Elys lettres d'aquitance contenantes les sommes que ensi ly paierez; par quelles et cestes nos lettres portantz a vos comptes nous mandons a nos auditours de vos faire ent allouance en ycelles sanz contedit. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trent et tierce.

16 April 1372 THE SAVOY

933

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford nostre receyvour de Bassingbourne saluz. Come nadgaires par noz lettres patentes ottroiesmes a nostre bien ame esquier Thomas Goys dys livres par an a terme de sa vie apprendre des issues de nostre manoir de Bassingbourne as termes de Saint Michel et de Pasques par oveles porcions, et ore a cause que le dit Thomas ad susrenduz noz ditz lettres en nostre chancellerie pur

Page 2_32

estre cancellez, et qu'il est retenuz et demurrez [f.146A] envers nous a terme de vie pur pees et pur guerre nous ly avons ottroiez dys marcz oultre les dites dys livres, issint que nous voillons qu'il eit et preigne doresenavant a toute sa vie annuellement tant en temps de pees come de guerre vint et cynk marcz d'esterlinges des issues de nostre dit manoir par les maines de nostre receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de Pasques et de Seint Michel par oveles porcions, sicome es les endentures entre nous et ly sur sa dite demeurre faites est contenuz plus au plein, voullons et vous mandons que des issues de nostre dit manoir paiez et deliverez au dit Thomas ou a son certaine atturne les avantditz vint et cynk marcz a les termes avantnomez d'an en an le course de sa vie durant selonc le purport et contenue des lettres avantdites, receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantz les sommes queux ly ensi paierez; par quelles et cestes noz lettres portans a vos comptes nous veillons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le vj. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

6 April 1372 THE SAVOY

934

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voillons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre bien ame bacheler monsire Hugh Dacre vint marcs d'esterlinges par voie d'aprest sur ses feez et gages pur le viage quelle nous sumez proschein affaire es parties outre meer, fesant endenture parentre vous et ly de la somme susdite, par quelle et cestes noz lettres portans a voz comptes nous mandons as auditours d'ycelles qu'ils vous ent facent due allouance sanz contredit. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

20 April 1372 THE SAVOY

935

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous Nous voullons et vous mandons que des issues de vostre receyte

Page 2_33

paiez et deliverez a nostre tres cher et bien ame clerc meistre Rauf de Erghom nostre chanceller quarante souldz d'esterlinges quelles il [a] paiez pur noz affaires, c'estassavoir quarante deniers paiez a un messager portant une bulle de nostre tres seint piere le pape touchant nostre droit es les parties de Province, et la remenant de la dite somme as diverses escriveyns escrivantz noz lettres a noz gentz d'armes de nostre retenue et autres noz lettres directes et mysez as autres diverses parties; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xvij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

17 April 1372 THE SAVOY

936

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous voullons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et deliverez a nostre cher en Dieu frere Alfons del ordre des freres precheours doctour en theologie quatre livres d'esterlinges pur ses despences en alant entour noz busoignes et certeins noz messages as parties de Flandres; et cestes noz lettres vous ent [f.146B] serront garrant. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le xxij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

22 April 1372 THE SAVOY

937

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford notre receyvour de Bolyngbrok saluz. Come le primer jour de May l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le roy d'Engleterre quarante quarte nostre tres cher et bien ame chivaler monsire Johan Dymmok le filz estoit et est retenuz et demourrez envers nous pur pees et pur guerre a terme de vie, pur la quelle demourre nous ly avous ottroiez vint marcz par an pur ses fees de pees apprendre des issues de nostre manoir de Bolingbrok par les maines de nostre receyvour illoeques qi pur le temps serra as termes de Seint Michel et de Pasques par oveles porcions, sicome es lettres patentes et endentez ent faitez est contenuz plus au plein; si volons et vous mandons que des issues de vostre

Page 2_34

receyte paiez et deliverez au dit monsire Johan Dynmok ou a son certain attourne tout ce que ly est aderiere de les ditz vint marcz par an del primer jour de May susdit tanque en cea, et doresenavant les ditz vint marcz d'an en an et terme en terme le course de sa vie durant, solonc le purport et contenue des lettres patentes et endentez susdites, receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantes les sommes quelles les ensy paierez; par quelles et cestes noz lettres portans a voz acomptes nous voullons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee souz nostre prive seal le xxij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

22 April 1372 THE SAVOY

938

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre receyvour de Melbourne q'ore est ou qi pur le temps serra saluz. Come le second jour de Novembre l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante second nous de nostre grace especiale et pur le bon et greable service que chers et bien amez Ingram Fauconer et Amye sa femme ont fait en temps passez sibien a nous come a nostre tres chere compaigne, qe Dieux assoille, et ferront en temps avenir, et pur le mielz lour estat maintenir eions donez et grantez as dites Ingram et Amye cynte marcz par an a terme de leur dieux vies apprendre des issues de nostre seignurie de Melbourne par les maines de nostre receyvour illoeques q'ore est ou qi par le temps serra as termes l'Anunciacion de Nostre Dame et de Saint Michel par oveles porcions, outre les diz livres annueles quelles nous leur grantesmes nadgaires par noz autres lettres patentes, sicome en noz ditz lettres patentes est contenuz plus au plain; si voullons et vous mandons que des issues de nostre receyte paiez et deliverez as ditz Ingram et Amye ou a leur certein attourne toute ce que leur est aderiere de les ditz cynk marcz par an del seconde jour de Novembre susdit tanque en cea, et doresenavant les ditz cynk marcz d'an en an et terme en terme le course de leur viez durant, solonc le purport et contenue de noz lettres patentes susdites, receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantes les sommes quelles ensi les paierez; par les quelles et cestes

Page 2_35

noz lettres portans a voz acomptes nous voulons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee etc. a la Sauvoye le xxij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

22 April 1372 THE SAVOY

[f.147A]

939

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrugg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre bien ame esquier Thomas de Hasilden six livres tresze souldz quatre deniers en queux nous sumes tenuz a ly pour restor d'un son chival preisez et perduz en nostre service en nostre derrier viage es parties de Normandie et Pikardie, dount il ad bille souz le seal nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre hostel, receyvant envers vous la dite ville, par quelle et cestes noz lettres portans a voz accomptes nous volons que vous ent eiez deue allouance en ycelles. Donnee etc. a la Savoye le xxvij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

27 April 1372 THE SAVOY

940

Johan filz etc. a nostre tres cher et bien ame W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Vous mandons que des issues de vostre receite facez paier a nostre bien ame esquier William Querneby, receivour de nostre chastelle et seignurie de Dunstanburgh, vint et six souldz et oct deniers d'esterlinges queux nous ly avons ottroiez de nostre doune en regarde de ses coustages queux il ad heu as diverses foitz pour l'argent de sa dite receite apporte a nous a Loundres avant ces heures; et paiez ensement des issues de vostre dite receite a nostre bien ame esquier Waryn de Eyrdale sept souldz et quatre deniers pour ses coustages alant de Loundres jesques a Sarum ove c. li. d'argent par comandement de nostre counseil pour nous encountrer sur le chemyn ove ycelle pour noz despences a nostre derrein venue en Engleterre hors de Guyenne; et outre ce paiez a un charietter en regarde pur ly et sa charette iij. s. iiij. d. qu'estoit allouez pur carier les harnoises de noz enfantz de Ware jesques a Depyng le moys d'Octobre darrein

Page 2_36

passe avant la date de cestes, a quel temps la dame de Wake avoit empense d'avoir remue son hostel illoeques et pus fut destourbe par la venue monseignur adonques en Engleterre; et paiez aussint a Adam Bermefaire, q'estoit ordeinez a meisme le temps d'estre purvoiour a noz enfantz par le dit chemyn, qu'avoit fait grant partie de son office, pur ses gages deux souldz vij. d.; de quelles sommes etc. nous voulons que vous en eiez due allouance a vos acomptez par garrant de cestes etc. Donnee etc. a Sauvoye xix. jour Febr.' l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France xxxiij.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

941

Johan filz etc. a tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Pource que nous sumes tenuz et devons a nostre tres cher et bien ame cousyn Richard count d'Arount mil marcz d'esterlinges quelles il nous ad apreste a nostre grante receite parmy voz mayns a nostre tres grant ease et [f.147B] refreschement le temps que nous estoions darreinement es parties de Gascoigne, pour quelle somme nous ly avons engagez diverses noz vessels et joyalx sibien d'or come d'argent et de perree en surance de son dit argent, come par endentures ent faites parentre nostre bien ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre grante garderobe et Jankyn Philipot attourne le dit counte celle partie piert plus au plein; si vous mandons que a nostre dit bien ame cousyn le counte faces paier des issues de vostre receyte les dites mil marcz pour quex noz dites vessels et joialx sount issint a ly gagez, purveus toutefoitz que meismes noz ditz vessels et joialx soient sauvement et entierement restorez en nostre dite garderobe et en la garde de nostre dit clerc sire Johan gardeyn d'icelle par tesmoignance de endenture faite parentre ly et le dit Janekyn Philippot; par quele et par cestes noz lettres de garrant nous voulons que vous en eiez deue allouance en voz acomptes. Donnee al manoir de la Sauvoye le xix. jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

942

Johan filz etc. a nostre tres cher clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general salutz. Vous mandons que des

Page 2_37

issues de vostre receite facez paier a nostre bien ame Robert Bathele quatre livres d'esterlinges que nous ly devons pour un chival don quele de ly avons meismes achatez a nostre oeps; et cestes noz lettres vous ent serront garrant etc. Donnee etc. al manoir de la Sauvoye le xixe jour de Feverer l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

943

Johan filz etc. a noz bien amez sire Thomas de Mapelton et sire Thomas de Neuton auditours des acomptes, nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general, salutz. Pource que a nostre comandement et par l'avys de noz tres chers et bien amez monsire Robert de Swylington et monsire William Croyser, qui sount de nostre prive conseil, nostre dit clerc sire William de Bughbrugg si ad tenu le anniversaire de Blanche, nadgaires nostre tres chere et bien ame compaigne, que Dieux assoille, en l'esglise cathedrale Seint Paule de Loundres le moys de Septembre darrein passe avant la date de cestes as coustages de trente et oct livres dix et oct souldz d'esterlinges, come piert par les parcelles quelles il y ad vers ly contenantz meisme la somme; si vous mandons que veues cestes noz presentes lettres faces deue allouance au dit sire William en son acompte de la dite somme, receivant envers vous ensemble ove cestes noz lettres les dites parcelles contenantz meisme la some de xxxviij. li. xviij. s.; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le xixe jour de Feverer l'an etc. d'Angleterre quarante sisme et de France xxxiij.

19 Febr. 1372 THE SAVOY

944

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrugg nostre receyvour general salutz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez a nostre bien ame Robert Draper de Walsyngham quarante et deux livres d'esterlinges queux nous ly devons [f.148A] pour quatre chivalx de ly achatez a nostre oeps; et aussint paiez a nostre cher en Dieu le persone de Gymyngham tresze livres six souldz oct deniers en queux nous ly sumes tenuz pour un chival de ly achatez en meisme le manere a nostre oeps, et a nostre bien ame esquier

Page 2_38

Thomas Shuckeburgh dix livres d'esterlinges en queux nous sumes tenuz au ly pour ses feez et gages de guerre de nostre darrier viage es parties de Pikardie, dount il ad bille souz le seal de nostre bien ame clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre houstel; receyvant envers vous de dit Thomas de Shuckebourgh la dite bille, et de Robert Draper et le persone de Gymyngham susditz lettres d'acquitance souz lour sealx contenantz les dites sommes quelles vous ensi lour paierez; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz acomptes nous voulons que vous en eiez deue allouance en ycelles. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvij. jour de Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

27 April 1372 THE SAVOY

945

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford nostre receyvour de la ville de Saint Botulph saluz. Come nostre tres cher et bien ame monsire Thomas de Roos seignour de Hamelak soit retenuz et demourrez envers nous pur peas et pur guerre a terme de sa vie, pur quelle demourre nous ly avons grantez a toute sa vie quarante livres d'esterlinges annuelement aprendre des issues de nostre manoir de la Saint Botulph par les mains du receyvour illoeques qui pur le temps serra as termes de la Saint Michel et Pasques par oveles porcions, sicome es lettres patentes et endentez ent faites est contenuz plus au plein, et avons ore entenduz que les paiementez pur quatre termes en temps en la manere susdite ly sount toute aderier, c'estassavoir pour le terme de Pasques l'an xliij. 1 [1] Sic.2_39 xx li.; pour le terme de Pasques l'an xlv. xx li.; pur le termes de Seint Michel en meisme l'an xx li.; et pur le terme de Pasques derrier passe xx. li.; si volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez au dit monsire Thomas ce que ly est dehue pur les dites quatre termes; et oultre ce paiez et deliverez au dit monsire Thomas ou a son certaine attorne les avantdites quarante livres annueles d'an en an le course de sa vie durant soulement en temps de peas as termes susdites par oveles porcions, solonc le purport et contenue de lettres endentez avantditz, receyvant envers vous lettres d'aquitance con

Page 2_39

tenantes les sommes quelles ly ensi paierez; par quelles et cestes noz lettres portans a voz acomptes nous voulons que vous ent eiez due allouance en ycelles. Donnee etc. a nostre manoir de la Sauvoye le penultisme jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

29 April 1372 THE SAVOY

[f.148B]

946

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Johan de Bradshagh nostre forester de Duffeldfrith saluz. Nous voullons et vous mandons que a nostre bien ame Henry de Schelford facez deliverez un cheyn covenable pur maereme quelle nous ly avons ottroiez de nostre doune apprendre deinz nostre parke de Ravendale pur amender et reparailler ses maisons et les maisons de ses tenantz deinz nostre seignurie de Tuttebury, regardant bien qu'il soit mys en amendement de dites maisons sanz nulle defaut; et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

27 April 1372 THE SAVOY

947

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien amez sire Johan de Stafford nostre receyvour de Sutton en Holand, et a Johan Male nostre provost illoeques, et a l'un de eux saluz. Pource que nostre bien ame maistre Johan Barnet clerc ad achate de nous et de nostre conseil le grange deinz nostre manoir de Sutton en Holand pour quarante livres a paier vint livres en main et vint livres a la fest de la Nativite Saint Johan Baptistre prochein venant; voulons et vous mandons que au dit maistre Johan baillez et deliverez sanz delay meisme la grange ovesque quanque a ycelle appartient, pourveuz toutes foitz que nous soions serviz tant de les vint livres queux serront priez en mayn come de les autres vint livres queux serront paiez a la fest de Saint Johan susdit. Et cestes noz lettres etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarant sisme et de France trente et tierce.

28 April 1372 THE SAVOY

948

Johan par la grace etc. a nostre bien ame clerc sire Johan de Stafford nostre receyvour en le conte de Nicol saluz. Pource que nous avons entenduz que vous n'avez pas volue paier a les attournez de nostre tres ame bachiler' monsire Robert Rous

Page 2_40

l'annuetez quelle nous ly avons ottroiez aprendre par voz mains, a cause qu'il est demourrant es parties d'Aquitaine; voulons et vous mandons que a ses attournez avantditz paiez et deliverez ce que ly est aderier ut due de temps passe non obstant sa demourre es parties susdites, receyvant envers vous des ditz attournez lettres d'aquitance contenantes les sommes quelles ensy leur paierez; par quelles et cestes noz lettres portans a voz comptes vous voullons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

28 April 1372 THE SAVOY

949

Johan par la grace etc. a nostre bien ame monsire William de Fyncheden nostre seneschal deinz l'onour de Pountfreit ou a son lieutenant illoeques saluz. Pource que William de Byngham hermyte nous ad donez a entendre qu'il est en volunte de vivere solitaryment et Dieu servir, et nous ad suppliez que nous ly veullaismes ottroiez congie a demourrer en les maisons juxte le mont ou monsire Thomas de Lancastre, qui Dieu pardoun, estoit mys a mort, qu'estoient ordenez pur les maisons et autres artificers overez illoeques, lesqueux maisons pur defaute de amendement et reparacion sont moult fieble et en poynt de chier a terre, a ce qu'est dit; nous a la reverence de Dieu et a cause que le dit hermyte dit [f.149A] qu'il voet sustener les maisons de dite place a ces propres coustages et despenses, voullons et vous mandons, sur condicion que le dit hermyte sustendra meismes les maisons a ses myses et coustages, ycelles ly faces deliverer pur demourrer illoeques tanqome nous plerra si ceo purra estre fait sanz prejudice de nous ou d'autre persone. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le penultime jour d'Avril l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

29 April 1372 THE SAVOY

950

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien amez clerc Robert atte More nostre resceivour de Tuttebury salutz. Pur ces que nous avons ottroiez par noz lettres patentes a nostre tres chere et tres ame compaigne la Royne pur les necessaires despences de sa chambre cynk centz livres a prendre d'an en an des issues de vostre

Page 2_41

baillie as les termes de Pasques et de Seint Michel par ovelles porcions; vous mandons et chargeoms q'as mesmes les festes faces paier a nostre cher clerc sire Johan Cheyne, tresorer nostre dite tres chere et tres ame compaigne le Royne ou a qi qi serra pur le temps, les avantditz cynk centz livres par an as les termes susdites, commenceant le primer paiement a la feste de Pasques ore proschein venant, resceivant devers vous lettres d'acquitance contenantes les summes q'ensi vous paieez; par les quelles et cestes noz lettres portans a voz acomptes nous voulons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xiiij. jour de Marcz l'an du regne nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'Engleterre quarante sisme et de France trente et tierce.

14 March 1372 THE SAVOY

951

Item une autre lettre de garrant de mesme la forme et mesme la date a Robert de Morton resceivour de Pountfreit ou a son lieuz tenant illoeques de paier cent sessante sys livres tresze souldz et quatre deniers as termes susdites etc. ut supra.

952

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Robert atte More nostre receyvour dela Novelle Chastelle sous Lyme saluz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et deliverez a nostre bien ame esquier William Chetewynd v. marcz d'esterlinges quelles nous ly avons done de nostre doune, receyvant etc, Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Mars l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

12 March 1372 THE SAVOY

953

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame William de Tuttebury nostre receyvour de Kedewelly salutz. Come nostre tenant Henry ap Jenan ap Ithel soit tenuz a nous pour un amerciement en quarante et quatre livres, lesquelles il ne poet paier a une foitz a cause de sa poverte, a ce qu'il dit; nous en regarde de charite et par consideracion de sa poverte susdite avons de nostre grace especiale a ly grantez de estaller la dite somme de paier a nous checun an cynk marcz; volons et vous mandons que, pris de

Page 2_42

ly seurte sufficeant de paier a nous annuelment les dytz cynck marcz tanque meismes les quarante et quatre livres soient perpaiez, ne ly destreignez ne grevez outre par la cause susdite. Et cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour de May l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

13 May 1372 THE SAVOY

954

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame esquier William de Quernby nostre receyvour de Dunstanburgh saluz. Nous voullons et vous mandons que vous facez reparailler nostre chastelle de Dunstanburgh et que vous facez faire un mure de novelle deinz le dit chastelle, solonc l'avis et accorde de nostre bien ame William de Nesfeld [f.149B] nostre seneschal celles parties; et des mises coustages et despenses que vous metterez resonablement en celle partie nous mandons as auditours de voz comptes qu'ils vous ent facent due allouance en ycelles. Donnee etc a la Sauvoye xiij. jour de May l'an xlvj.

13 May 1372 THE SAVOY

955

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire W[illiam] de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Pource que noz bien amez Johan Bathe maire de Bristuit, et Johan Spicer marchant de la dite ville, ont baillez et liverez de nostre commandement a nostre bien ame chivaler monsire Johan Farnand de Andero l. nobles d'or pour certaines choses et busoignes a ly touchantz en son passage vers les parties de Portyngale, et a Thomas Napp de la dite ville xx. marcz pur eskippeson de nostre bien ame chivaler Sanch' Ruys et autres chivalers et gentz d'Espaigne passantz vers les parties de Guyen pur certaines noz busoignes; volons et vous mandans que des issues de vostre receite paiez et deliverez as ditz Johan Bathe et Johan Spicer ou a lour attournes en celle partie les sommes avantdeclarez. Et cestes noz lettres etc. Donnee etc. al Sauvoye le xv. jour de May l'an xlvj.

15 May 1372 THE SAVOY

956

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury saluz. Nous volons

Page 2_43

et vous mandons que a nostre bien ame Johan de Bradschagh le puisne, gardein de nostre park de Morley, paiez et deliverez des issues de vostre receite les feez et gages acustumez en sa baillie, ensemblement ove touz les arrerages du temps qu'il ad este nostre gardein illoeques, et doresenavant d'an en an as termes illoeques usueles, tanque vous y averez autre mandement de nous; receyvant envers vous lettres d'aquitance contenantz les sommes quelles ensi ly paierez; par quelles et cestes noz etc. nous etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour d'Avril l'an etc. xlvj.

28 April 1372 THE SAVOY

957

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire W[illiam] de B[ughbrigg] nostre receyvour general saluz. Nous volons et vous mandons que des issues paiez et deliverez a nostre bien ame Johan de Schelton, nostre porter de la Sauvoye, vij. s. vj. d. quelles ly avons ottroiez de nostre doun. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de May l'an etc. xlvj.

6 May 1372 THE SAVOY

958

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez a nostre bien ame Johan Maples esquier c. s. en restor d'un son chival preisez et perduz en nostre service en nostre derrein viage es parties de Normandie et Pikardie, dount il ad bille souz le seal nostre bien ame Thomas Amcotes etc. receyvant envers vous la dite bille etc. Donnee etc. a la Sauvoye le i. Mars l'an etc. xlvj.

1 March 1372 THE SAVOY

959

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Johan Lascels nostre seneschal de Carnwallaan saluz. Nous vous envoions close deinz cestes un peticion quelle nous estoit baillez touchant noz molyns de Carnwallaon, mandantz que, veue la dite bille et l'ondossement d'ycelle bien entendue, faces lesser noz ditz molyns a ferme a celuy qui voudra plus doner pour nostre profit, et faces déliverer as fermer maeresme busoignable pur reparacion des molyns susditz resonablement. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le ix. jour de May l'an xlvi.

9 May 1372 THE SAVOY

Page 2_44

960

Johan filz etc. lieutenant pur nostre tres redoute seignur et piere le Roy cestes parties de roialme de France a nostre bien ame sire Wiliam de Gunthorp tresorer de Caleys saluz. Nous volons et vous mandons que a maistre Otte carpenter et maistre de la Sawe qu'est affaire en la ville de Caleys paiez et deliverer sur ces coustages et despenses vj. li. xiij. s. et iiij. d.; et volons que vous ent eiez due allouance en vostre compt par garrant de cestes. Donnee etc. a Caleys le xxvj. jour de Juyl l'an etc. xliij.

26 July 1369 CALAIS

961

Tres cher et tres bien ame: pour diverses choses et busoignes moult chargantz quelles nous avons affaire volons et vous mandons que a nostre bien ame Johan Gutier dean de Segovy, qi nous avons chargez des ditz choses et busoignes, vous deliverez nostre seal plat de nos entiers armes de Castille et de Leon pur ycelles exploiter et expedir, parnant de ly serement de bien et loialment garder le dit seal sanz prejudice damage ou [f.150A] desheretison a nous faire le temps qu'el serra en sa garde. Et cestes etc. Donnee sous le signet de nostre anel a nostre manoir de la Sauvoye xij. jour d'Avril l'an etc. xlvj.

12 April 1372 THE SAVOY

962

Johan par la grace etc. a noz bien amez William de Nesfeld nostre seneschal en le counte de Lancastre, et Gilbert del Legh nostre estorour illoeques, saluz. Nous volons et vous mandons que a Richard de Radclif liverez nostre vacherie appellez le Newehall ovesque nostre estor illoeqes, parnant de ly sufficeant seurte pur respondre a nous de le dit estor et de la vacherie come le tenant qui au present est a fait devant ces heures. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de May l'an etc. xlvj.

10 May 1372 THE SAVOY

963

Johan par la grace etc. a nostre bien ame le chief forestier de nostre forest de Richemond q'ore est ou qi pur le temps serra, ou a son lieutenant illoeques, saluz. Pource qu'en regarde et en oevere de charite et de nostre grace especiale eions ottroiez a noz chers en Dieu le gardein et covent des freres menours de Richemond busche pur foiale resonablement pur les despenses par ces deux anz ore

Page 2_45

prochein venantz apprendre deinz nostre forest susdit; volons et vous mandons que es lieux meinz damageous deinz nostre dit forest faces deliverer as ditz gardein et covent le dit buche en le manere susdit. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Mars l'an etc. xlvj.

12 March 1372 THE SAVOY

964

Johan par la grace etc. a noz chers et bien ames monsire Adam de Hoghton nostre chief forestier de Quernemore, Johan Butiller nostre viscont de Lancastre, et Raulyn Dypres saluz. Pource que nous avons entenduz que nostre savagin deinz nostre forest et park de Quernemore sont pris gastez et destruetz par aucuns maufesours et filz de iniquite accoustumez de chacer illoeques sanz nostre congie et licence; si avons assignez et assignons par cestes presentes vous deux et chescun de vous pur prendre le corps de touz ceux que de tieux trespasses sont solempnement enditez et yceux mettre en sauf garde tanque pur eux aurons autrement ordenez et que ent averez autre mandement de nous; lesquelles choses volons et vous mandons et meintenons prions que vous faces et perfournez et mettez en execucion solonc ce que devant est declare; mandons et commandons a touz noz seneschals baillifs provostz et autres noz ministres illoeques, prions et requerrons touz autres a queux y appartient, que a vous et chescun de vous en fesant les choses susdites soient eidantz entendantz et conseillantz en manere come appent. Donnee etc. a la Sauvoye le tierz jour de May l'an etc. xlvj.

3 May 1372 THE SAVOY

965

Johan par la grace etc. a nostre bien ame sire Johan de Stafford nostre receyvour de Bolyngbrok saluz. Pour ce que nostre chastelle et pount de Bolyngbrok busoignont grandement estre reparaillez et amendez, come nous avons entenduz, vous mandons et chargeons que par la survewe Henry de Stafford nostre maistre carpenter faces achater et paier sibien pur maeresme come pur touz autres choses busoignables pur la reparailleur de nostre dit chastelle ensemble et pur toutes overages illoeques; et auxi vous mandons que vous faces remuer et carier tous le maeresme que nous avons

Page 2_46

en la ville et manoir de la Saint Botulph tanque a nostre dit chastelle, et que vous ordenez que le dit maeresme soit mys en oevre la ou il vous semble que mieuz soit pur nostre profit en le chastelle illoeques, fesant endenture parentre vous et le dit Henry de toutes les paiementz et costages que vous y metterez en celle partie; par quelle endenture et cestes noz lettres volons que vous en eiez due allouance en vostre compt. D'autrepart nous vous mandons que vous faces vendre nostre molyn de Waynflet a mieux que vous purrez pur nostre profit par la survewe le dit Henry, respoignant a nous de la somme que vous prendres pur le dit maeresme. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le tierz jour de May l'an etc. xlvj.

3 May 1372 THE SAVOY

966

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et tres ame cousin monsire Thomas de Percy seneschal de Poictou et governour del Isle d'Olrom saluz. Pource que la somme des franks quelles nous ottroiasmes nadgaires a nostre tres cher et bien ame monsire Guischard Dangle mareschal d'Aquitaine apprendre par les mains de nostre bien ame Bertram Palerank nostre receyvour de le frank ou Guyones ardy a nous ottroiez de chescum tonneu de vin cresceant l'an derrier passez deinz la pays d'Aunys de et sur les issues de sa receite n'est pas paiez uncore au dit monsire Guischard, come par nous estoit ordenez, a ce que nous est donez a entendre, volons et vous [f.150B] mandons que de la somme del frank ou guyones quelle nous devons prendre et avoir de et sur chescun tonneu de vin cresceant cest anne deinz l'isle d'Olrom vous paiez au dit monsire Guischard sys centz franks d'or. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye 1 [1] Sic.2_47 le tierz jour de May l'an mille ccc. lxxj.

3 May 1371 THE SAVOY

967

Johan par la grace etc. a noz bien amez clercs sire Thomas de Mapelton et sire Thomas de Neuton auditours des comptes de noz terres et seignuries, et a l'un de eux saluz. Nous volons et vous mandons que a nostre tres ame esquier Thomas de Heselden nostre fermer de Badburgham allouez vint et sys oyt deniers quelles il ad paiez de commandement et ordenance de nostre

Page 2_47

conseil a Johan Assh, Johan Sibille, et Esmon Walsyngham, gentz de ley esteantz ovesque nous en une assise a Cantebrugg entre nous et dame Marie, que feust la femme monsire Waryn de Bassyngham de Wympole, et pur les despenses et costages de William de Notton, et Johan de Wytherfeld, esteantz illoeques sur meisme la busoigne. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xv. jour de May l'an xlvj.

15 May 1372 THE SAVOY

968

Johan par la grace etc. a noz bien amez clercs sire Thomas de Mapelton et sire Thomas de [Newton] auditours des comptes de noz ministres et officers, et a l'un de eux saluz. Come nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general de nostre precept et commandement ad paiez as diverses noz gentz plusours sommes d'argent, lesquelles tant pur leur gages come feez de guerre nous leur deveysmes et a eux estoiesmes tenuz, sicome pleinement piert par un roulle quel nous vous envoions seallez de nostre seal; volons et vous mandons que en le prochein compt quel nostre dit receyvour est a rendre devant vous ly allouez les sommes quelles par inspeccion de meisme le roulle il vous purra apparoir ly avoir issint paiez as genz en ycelle comprises, receyvant de ly envers vous meisme le roulle et lettres d'aquitance quelles il ad de ceux as queux il ad riens paiez en partie de paiement tesmoignantes les sommes quelles il leur ad paiez et billes souz le seal de nostre tres ame clerc sire Thomas de Amcotes nostre tresorer de la guerre, contenantes les nouns et sommes de ceux as queux il ad riens paiez en persolucion de ce que a eux estoit dehues. Et volons que affaire ces choses en et par la manere susdeclare cestes noz lettres vous soient garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Mars l'an etc. xlvj.

31 March 1372 THE SAVOY

969

Domino Thomas de Roos banretto in partem solucionis dcclix. li. xviij. s. iij. d. ¦ cclix. li. xviij. s. iij. d.: Domino Michaeli de la Pole baroni in partem solucionis Diiijxx. xvj. li. ix. s. viij. d. ¦ cciiijxx. xj. li. ix. s. viij. d.: Domino Thome de Ponynges in partem solucionis cxxj. li. xiiij. s. iiij. d. ¦ xlj. li. xiiij. s. iiij. d.:

Page 2_48

Domino Johanni Marmion in partem solucionis ciij. li. xiij. s. iiij. d. ¦ xliij. li. xiij. s. iiij. d.: Domino Thome Banastre in plenam solucionem lxiij. s. viij. d. lxiij. s. viij. d.: Domino Ricardo Burelay in plenam solucionem de xvij. li. vj. s. viij. d. ¦ xvij. li. vj. s. viij. d.: Domino Waltero Blount in partem solucionis de xxxvj. li. v. s. viij. d. xx. li. v. s. viij. d.: Domino Johanni Bosevill in partem solucionis de cliij. li. xviij. s. lxiij. li. xviij. s.: Domino Roberto de Clifton in partem solucionis de xxviij. li. xj. s. x. d. xiiij. li.: Domino Rogero de Trumpyngton in partem solucionis lxix. li. xx. li.: Domino Johanni Daggenay in partem solucionis de iiijxx. xix. li. ix. s. xl. li.: Domino Thome Dale in partem solucionis de xxxiij. li. viij. s. xiij. li. viij. s.: Domino Gerardo de Usflete in partem solucionis de lviij. li. xiij. s. iiij. d. xx. li. xiij. s. iiij. d.: Domino Roberto de Swylyngton minori in partem solucionis de cj. li. vij. s. iiij. d. xx. li.: Domino Hugoni de Swynford in partem solucionis de xxvij. li. v. s. iiij. d. vij. li. v. s. iiij. d.: Magistro Radulpho de Ergom in plenam solucionem de lxj. li. ij. s. viij. d. lxj. li. ij. s. viij. d.: Nicholao de Athirton in partem solucionis de xxj. li. ij. s. iiij. d. x. li. ij. s. iiij. d.: Ade de Neusom in partem solucionis lxvj. li. xv. s. iiij. d. xvj. li. xv. s. iiij. d.: Roberto de Pilkyngton in partem solucionis de viij. li. ij. s. ij. d. ob. iiij. li. ij. s. ij. d. ob.: Willelmo Sudbury in partem solucionis xviij. li. vij. s. iiij. d. cvij. s. iiij. d.: Olivero de Barton in partem solucionis de liiij. li. x. s. viij. d. xxiiij. li. x. s. viij. d.: Thome Bubwyth in partem solucionis de xiiij. li. xvij. s. vj. d. ob. x marcz.: Johanni Neumerch in plenam solucionem de xxxix. li. xv. s. j. d. xxxix. li. xv. s. j. d.: Johanni Deyncort in partem solucionis de xxij. li. vj. s. ij. d. [f.151A] xij. li. vj. s. ij. d.: Waltero Staunton in partem solucionis iiij. li. vj. s. j. d. xlvj. s. j. d.: Ricardo Wirlay in partem solucionis de vj. [li] vij. s. cij. s.: Domino Johanni Seggenaux in partem solucionis de ix. li. xij. s. ix. d. lxxij. s. ix. d.: Thome Leverche in partem solucionis de xv. li. ij. s. v. d. ob. cij. s. v. d. ob.: Chetewynd in partem solucionis de xv. li. xxj. d. cj. s. ix. d.: Fratri Ricardo in partem solucionis de xj. li. xvj. s. iiij. d. ¦ lxxvj. s. iiij. d.: Johanni Bathe in plenam solucionem de cviij. s. ij. d. cviij. s.

Page 2_49

ij. d.: Johanni Thorneton in partem solucionis 1 [1] Sic.2_50 xviij. s. v. d. xliiij. s. v. d.: Godefrido Barbour in partem solucionis de vj. li. xviij. s. ix. d. lviij. s. ix. d.: Willelmo Ussher in partem solucionis de ix. li. xv. s. iiij. d. lxxv. s. iiij. d.: Johanni del Chaundr' 1 [1] Sic.2_50 in partem solucionis de viij. li. xviij. s. j. d. lxviij. s. j. d.: Johanni Brerelay in partem solucionis de x. li. iij. s. iiij. d. v. li. iij. s. iiij. d.: Magistro Johanni Cook in plenam solucionem de xxvij. s. viij. d. xxvij. s. viij d.: Nicholao Kymbel in partem solucionis de vj. li. xiiij. s. iiij. d. lxvij. s. ij. d.: Willelmo Hagh in partem solucionis lxxv. s. v. d. xlviij. s. vj. d.: Willelmo Randolf in partem solucionis de x. li. v. s. ix. d. lxj. s. ij. d. ob.: Roberto Bolthorp in plenam solucionem de iiij. li. xvj. s. ix. d. iiij. li. xvj. s. ix. d.: Rogero Hore in partem solucionis de viij. li. xv. s. iiij. d. vj. li. xv. s. iiij. d.: Johanni Saffray in partem solucionis de viij. li. v. s. ij. d. xlv. s. vij. d.: Petro Welle in partem solucionis de viij. li. xiij. s. j. d. liij. s. j. d.: Radulpho de Notyngham in partem solucionis de vij. li. vj. s. vij. d. lxvj. s. vij. d.: Thome de Butilleria in partem solucionis de vij. li. xiij. s. iiij. d. liij. s. iiij. d.: Ricardo Addurbury in plenam solucionem de xliiij. s. xliiij. s.: Willelmo Par in partem solucionis de ix. li. xj. s. iiij. d. iiij. li. xj. s. iiij. d.: Ricardo Massy et Thome Maistreson in partem solucionis de lxxiij. li. ij. s. xx. li.: Petro Peterwych in partem solucionis de x. li. xvj. s. iiij. d. cxvj. s. iiij. d.: Johanni Frenche in partem solucionis de cxix. s. iiij. d. iij. li. xix. s. iiij. d.: Waltero Oliver in partem solucionis vij. li. iiij. s. v. d. iiij. li. iiij. s. v. d.: Roberto Lambe in partem solucionis de viij. li. ix. s. iiij. d. iiij. li. -ix. s. iiij. d.: Thome Heselden in partem solucionis de lxxiiij. li. vj. s. viij. d. xxxiiij. li. vj. s. viij. d.: Stephano Pulham in partem solucionis de vij. li. xviij. d. iiij. li. xviij. d.: Randulpho de Tynneslawe in partem solucionis de cxiiij. s. x. d. lxxiiij. s. x. d.: Domino Matheo de Assheton in partem solucionis de ccxxvj. li. xiij. s. lx. li. iiij. s.: Domino Thome de Amcotes in partem solucionis de xxix. li. xvij. s. iiij. d. xx. li.: Johanni Sprotburgh in partem solucionis de vij. li. xix. s. viij. d. lxxix. s. viij. d.: Johanni Assheford in partem solucionis de vij. li.

Page 2_50

vij. s. iiij. d. iiij. li. vij. s. iiij. d.: Johanni Doune in plenam solucionem de lxx. s. x. d. lxx. s. x. d.: Henrico Noson in partem solucionis de vij. li. xvij. s. iiij. d. iiij. li. xvij. s. iiij. d.: Simoni de Garderopa in partem solucionis de vj. li. ix. s. iiij. d. lxix. s. iiij. d.: Dogani Currour in partem solucionis de vj. li. ix. s. iij. d. lxix. iiij. d.: Thome Bradlay in plenam solucionem de lxviij. s. x. d. lxviij. s. x. d.: Roberto Donour et sociis suis sagittariis in partem solucionis de xxx. li. vj. s. viij. d. c. s.: Willelmo Wynkebourne in partem solucionis de iiij. li. xv. s. x. d. lv. s. x. d.: Johanni Wchestre in partem solucionis de xj. li. vj. s. viij. d. ¦ iiij. li. vj. s. viij. d.: Ricardo de Gymyngham in partem solucionis de vj. li. iij. s. lxiij. s.: Stephano de Sausery in partem solucionis de iiij. li. xvj. s. vij. d. lvj. s. vij. d.: Johanni Halsted in partem solucionis de xlj. li. iij. s. iiij. d. xx marcz.: Edwardo Ferour in plenam solucionem de xxx. s. iiij. d. xxx. s. iiij. d.: Domino Waltero de Ursewyk in partem solucionem de xlviij. li. xx. li.: Willelmo Fressagh in plenam solucionem de iiij. li. vj. d. iiij. li. vj. d.: Johanni de Fynay in partem solucionis de vj. li. iiij. s. ij. d. lxiiij. s. ij. d.: Roberto Bernulle in partem solucionis de cxv. s. viij. d. lv. s. viij. d.: Domino Willelmo de Melton in partem solucionis de xliiij. li. xv. s. xx. li. xv. s.: Roberto Alkebarow in partem solucionis de xxxij. li. iij. s. iiij. d. xx. li. iij. s. iiij. d.: Radulpho Grendore in partem solucionis de xxij. li. vij. s. iiij. d. xj. li. vij. s. iiij. d.: Alexandro Grendore in partem solucionis de xxij. li. vij. s. iiij. d. xj. li. vij. s. iiij. d.: Domino Radulpho de Ergom pro plena solucione feodi sui in ultimo viagio xx. li.: Domino Ricardo de Balderston in partem solucionis de xvj. li. xiij. li. vj. s. viij. d.: Willelmo Bradschagh in partem solucionis de xl. li. xxvj. li. xiij. s. iiij. d.: Roberto de Standisshe in partem solucionis de x. li. x. marcz.:

[f.151B]

970

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre bien ame vadlet Johan de Skipton xxxij. s. x. d. d'esterlinges es queux nous sumes tenuz a ly pur ses gages dont il

Page 2_51

ad bille souz le seal nostre bien [ame] clerc sire Thomas de Amcotes nadgaires tresorer de nostre houstel, receyvant envers vous la dite bille, par quelle et cestes nos lettres etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour de May l'an xlvj.

13 May 1372 THE SAVOY

971

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receite [paiez] et deliverez a nostre bien ame clerc sire Mathew de Assheton tresorer de nostre houstel pur les despenses d'ycelle mille livres d'esterlinges, fesant ent endentures parentre vous et ly par quelles et cestes etc. Donnee a la Sauvoye le xxj. jour de May l'an xlvj.

21 May 1372 THE SAVOY

972

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien Robert de Morton nostre receyvour en le countee de Richemond saluz. Pource que pur certaines causes nous voulons avoir cariez a nous a Londres les livres des comptes de noz ministres touchant nostre seignurie de Richemond, volons et vous mandons que pur la cariage des ditz livres vous ordenez solonc ce que vous verrez que soit affaire et solonc ce que Richard de Monemeuth portour de cestes vous dirra depar nous; et des coustages mises et despenses que vous metterez en ycelle partie nous voulons que vous ent eiez due allouance en vostre compt par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. a la Sauvoye le xiij. jour de May l'an xlvj.

13 May 1372 THE SAVOY

973

Johan par la grace de Dieu etc. a noz bien amez clercs sire Thomas de Mapelton et sire Thomas de Neuton auditours des comptes de noz ministres et l'un de eux saluz. Nous volons et vous mandons que en le prochein compte quelle nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general est a rendre devant vous ly allouez les sommes souescriptes quelles il ad paiez diverses foitz de nostre commandement: c'estassavoir xlj. s. et vîij. d. paiez pur cynk centz messes chauntez pur l'alme de nostre tres cher compaignon monsire Wauter de Manny un des chivalers de la garter et xx. li. de nostre manoir de la Sauvoye envoiez de nostre

Page 2_52

commandement a Westministre le xx. jour de Janver derrein passe, et c. s. paiez a Raulyn de Ipres pur restor d'un chival preises et perduz en nostre service en nostre derrein viage es parties de France; et cvj. s. viij. d. queux il ad paiez a Piers Bolrom sibien pur repassage de ses chivalx des parties de Caleys vers Engleterre come pur restor de son chival preisez et perduz en nostre dit service en meisme le viage, et c. s. paiez a Rauf Greyndor l'uncle pur restor de son chival preisez et perduz en meisme le viage en nostre service; et xxv. li. xj. s. vij. d. queux il ad paiez pur le pois de dousze esquiels d'argent quelles il ad fait faire a nostre oeps et lesquelles poisent la dite somme; et xlij. s. vij. d. ob. queux il ad paiez pur la fesure du dit vessel, c'estassavoir pur chescune livre xx. d.; et xx. s. queux il ad paiez a Thomas de la Ryver pur ses coustages alant de son houstell vers Monemeuth de nostre assignement pur aucunes noz busoignes illoeques a exploiter le moys de mars derrein passe; et lx. s. paiez de nostre doun a Cok Wille mariner a nostre manoir de Kyngeston Lascy al fest de Noel derrier passe; et xl. s. queux il ad paiez a nostre tres ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre garderobe pur reparacion de nostre gardein de la Sauvoye l'an xlvj. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de May l'an xlvj.

1 May 1372 THE SAVOY

[f.152A]

974

Johan par la grace etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous volons et vous mandons que des issues de vostre receite paiez et deliverez a nostre bien ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre garderobe xv. li. vj. s. xj. d. pur paier a Johan Donur es queux nous sumes tenuz au dit Johan Donur pur certaines choses de ly achatez a nostre oeps l'an xliiij., fesant endenture parentre vous et le dit sire Johan Yardeburgh contenantz la dite somme quelle vous ly paierez; par quelles etc. nous voulons etc. Donnee etc. al Sauvoye le primer jour de Juyn l'an etc. xlvj.

1 June 1372 THE SAVOY

975

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Thomas de Burton nostre forestier de nostre chace de Aldebourne saluz. Nous volons

Page 2_53

et vous mandons que a nostre bien ame Johan Loof faces deliverer sys cheyns covenables pur maereme quelles vj. cheynes nous ly avons ottroiez de nostre doune apprendre deinz nostre chace de Aldebourne susdit pur l'amandement de ses maisons. Et cestes noz lettres vous en serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le iij. jour de Juyn l'an xlvj.

3 June 1372 THE SAVOY

976

Item un garrant est fait a Thomas William parker de nostre park de Chesthunt pur livrer a Johan de Wentebrugg iij. cheynes covenables pur maiereme de doun deinz nostre dit park etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xix. jour de Juyn l'an xlvj.

19 June 1372 THE SAVOY

977

Item un garrant est fait a Thomas de Tuttebury forestier de Wymbourneholt ou a son lieutenant illoeques pur livrer a William Arundel deux cheynes covenables pour maereme deinz nostre chace de Wymbourneholt etc. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

20 June 1372 THE SAVOY

978

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre chier et bien ame Johan de Bradeshagh nostre chief forestier de Duffeldfryth saluz. Nous volons et vous mandons que a notre tres cher et bien ame Thomas de Wombewel faces delivrer deux roers deinz nostre park de Shotell convenables pur reparailler ses maisons es dites parties de nostre doun, en cas que vous ne les averez a ly livrez par noz autres lettres a vous sur ce envoiez devant ces heures Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxvj. jour de Juyn l'an xlvj.

26 June 1372 THE SAVOY

979

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Johan de Bradschagh nostre chief forestier de Duffeldfrith saluz. Come nous de nostre grace especiale et pur le bon et agreable service que nostre cher et tres ame conseiller Johan de la Pole nous ad fait de long temps et ferra par temps avenir eions ottroiez au dit Johan congie et licence que par veue de noz forestiers le course de sa vie durant il purra chacer a quelle heure que ly plerra parmy et par tout noz chaces de Nedewod et Duffeldfryth, forspris noz parks illoeques, ovesque

Page 2_54

leverers arcs et settes a toutes maneres de bestes savages sibien deymes come autre savagin et vermyn, et les prendre et emporter a sa volunte sanz empeschement de nous ou de noz heirs en temps venant, sicome es noz lettres patentes ent faites est contenuz plus au plein; volons et vous mandons que au dit Johan affaire les choses avantdites en et par la manere susdite soiez entendantz en manere come appent, et issint chargez noz autres forestiers illoeques depar nous que chescun de eux soit a ly entendant en due manere solonc le purport et [f.152B] contenue de noz lettres susdites, pourveuz, toutes voies qu'il se face et preigne le savagin en temps covenable solonc ce que la saison del an demande et requiert. Donnee etc. a la Sauvoye.

980

Item un garrant est fait a Thomas William parker de nostre park de Chesthunt pur livrer a monsire William Nevill un deyme de grece. Donnee etc. a Sauvoye le iiij. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

4 July 1372 THE SAVOY

981

Johan par la grace etc. a nostre tres ame clerc sire Thomas de Ampcotes nadgaires nostre tresorer de guerre saluz. Come nostre tres cher et tres ame monsire Hugh de Calvylay feust retenuz et demourrez envers nous pur un demy an de guerre au temps que nous estoiesmes es parties de Guyene ovesque lx. hommes d'armes et lx. archiers a chival, de quele temps vous n'avez mye faite plein acompte ovesque ly, sicome nous avons entenduz; voulons et vous mandons que par le surveue de noz bien amez esquiers Johan Neumerche et Thomas Heselden conteroulleur de nostre houstel accomptez 1 [1] Sic.2_55 vous attentez ovesque le dit monsire Hugh tant pur ly come pur les ditz gentz sibien de leur feez come de leur gages pur le primer quarter del demy an susdit. Et volons que cestes noz lettres vous ent serront garrant. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

6 June 1372 THE SAVOY

982

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Nicholas Kynbel nostre buteller saluz. Nous volons et vous mandons que a nostre tres chere cousine la dame de Ponynges faces liverer et bailler un tonel de vin de Gascoigne, et a nostre bien amee la dame de Ferers un

Page 2_55

tonel de vin de Gascoigne, quelles nous leur avons ottroiez de nostre doun. Et par garrant de cestes nous voulons que vous soiez deschargez envers nous en vostre accompte. Donnee etc. a la Sauvoye le v. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

5 June 1372 THE SAVOY

983

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame clerc sire William de Chiselden nostre receyvour en le counte de Leycestre saluz. Nous volons et vous mandons que encontre nostre venu a Kynelworth, que serra deinz brief, Dieu avant, faces coucher et herberger vehuez cestes deinz la priorie illoeques un tonel ou deux pipes de bon vin pur les despenses de nostre houstel; et volons et vous mandons que en toutes maneres vous faces venir ove toute le hast que en aucune manere plus purrez a nostre tres chere et tres bien amee compaigne la Roine a Hertford Ilote la sage femme, q'estoit ovesque nostre tres amee compaigne qu'est a Dieu commandez, de quelle Ilote nostre tres ame esquier Johan Raynald portour d'ycestes vous savera pleinement enfourmer; et oultre ce ordinez pur sa venue travaillant envers nostre dite compaigne la Royne en charette ou sur chival ou en autre manere come mielz vous semble affaire pur son ease; et des mises coustages et despenses que vous mettrez tant entour sa venue come pur l'accate et cariage del dit vin nous volons que vous en eiez due allouance en voz comptes par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. a la Sauvoye le vj. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

6 June 1372 THE SAVOY

[f.153A]

984

Johan par la grace de Dieu etc. A nostre bien ame clerc sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury saluz. Nous voulons et vous mandons que encontre nostre venue a Tuttebury, que serra deinz brief, Dieux avant, faces coucher et herberger vehues cestes deinz nostre chastel illoeques un tonel ou deux pipes de bon vin pur les despenses de nostre houstel; et des mises coustages et despenses que vous mettrez pur l'accate et cariage du dit vin nous volons que vous ent eiez due allouance en voz comptes par garrant de cestes noz lettres. Donnee etc. a la Sauvoye le vij. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

7 June 1372 THE SAVOY

Page 2_56

985

Johan par la grace de Dieu etc. A nostre bien ame Piers de Routh nostre maistre forestier de Wynstondale ou a son lieutenant illoeques saluz. Nous voulons et vous mandons que a nostre cher amy monsire Thomas de Musgrave chivaler faces bailler et deliverer deux cerfs de greece quelles nous ly avons ottroiez apprendre cest an deinz nostre forest illoeques. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

12 June 1372 THE SAVOY

986

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Johan Lascelles nostre seneschal de Kedewelly saluz. Pource que a nostre bien ame Andreu Herle avons ottroiez en amendement et reparacion des maisons celles parties quatre cheynes apprendre deinz nostre boys de Whiteastelle, volons et vous mandons que au dit Andreu ou a son attourne faces bailler et delivrer deinz le dit boys quatre cheynes covenables pur maeresme. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xij. jour de Juyn l'an xlvj.

12 June 1372 THE SAVOY

987

Item un tiel garrant come est celuy desus est fait a Richard de Radclif nostre chief forestier de Blakebourneshire pur delivrer a Robert Dyngeley esquier deux cerfs de grece deinz la chace de Rossindale, et deux deymes deinz la chase de Penhull solonc la fourme susdite. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

14 June 1372 THE SAVOY

988

Item un garrant est fait a sire Johan de Stafford pur paier a Katerine de Swynford x livres a ly ottroiez del doune monseignur. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de May l'an xlvj.

1 May 1372 THE SAVOY

989

Johan par la grace etc. a nostre bien ame monsire Richard de Rouclif nostre forestier de Pykerynglith ou son lieutenant illoeques saluz. Pource que a nostre bien amee la dame de Roos avons ottroiez un course apprendre ceste saison deinz nostre chace illoeques a quelle heure que plerra au dite dame, voulons et vous mandons que a elle faces avoir un course deinz nostre chace susdite a quelle heure que depar elle serrez garniz, pourveuz toute

Page 2_57

voies que ceo soit fait sanz grant destruccion de nostre savagin illoeques. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Juyn l'an xlvj.

14 June 1372 THE SAVOY

990

Johan etc. a nostre bien ame Hugh de Mitford nostre seneschal de Esenden saluz. Come a ce que nous avons entenduz Johan de Rothewell clerc et autres soient enfeoffez de certaines terres et tenementz en Esenden, queux nadgairs estoient a Johan Osekyn, a l'entent et purpos de vendre ycelles terres et tenementz al oeps et profit de noz chers en Dieu priour et covent del ordre de Charterhous juxte Londres, qui nous ount priez de eux pardoner le releve que a nous devoit appartener a cause de l'alienacion affaire en celle partie par les enfeffez avantnomez; et nous en regarde de charitee a la reverence et plesance de Dieu et de sa sainte esglise avons pardonez as ditz priour et covent le releve que a nous devoit a cest foitz regarder par cause de l'alienacion susdite: par quoy nous voulons et vous mandons que de toutes maneres de destresses affaire envers les ditz enfeffez ou sur eux as queux l'alienacion ou present ensi serra fait pur le releve avantdit surseez et vous desportez outrivement. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

20 June 1372 THE SAVOY

991

Item un garrant a monsire Adam de Hoghton forester de Quernemore pur deliverer a Raulyn Dypres deux cerfs de grece etc. Donnee al manoir de la Sauvoye le xvij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre quarante sisme et de France xxxiij.

17 July 1372 THE SAVOY

[f.153B]

992

Johan par la grace etc. a nostre tres ame esquier Thomas de Heselden nostre seneschal de Bassyngbourne saluz. Nous voulons et vous mandons que iiijxx. marcz d'esterlinges, queux vous avez receu de noz amez tenantz de Bassyngbourne par les maynes William Dolberd, Thomas Watson, et Symon Pynk de un subside a nous ottroiez par noz tenantz avantditz, bailliez et delivrez a nostre tres ame sire Johan de Yerdburgh clerc de nostre grant garderobe. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Juyn l'an xlvj.

28 June 1372 THE SAVOY

Page 2_58

993

Johan par la grace etc. a nostre chief forestier de Quernemore q'ore est ou qi pur le temps serra ou a son lieutenant illoeques saluz. Pource que nous avons ottroiez a nostre tres cher et tres ame clerc maistre Rauf de Erghom nostre chaunceller dousze cheynes apprendre deinz nostre park de Mirescogh ou dehors deinz nostre boys de Mirescogh pur amender et reparailler sa chapelle de Preston et ses maisons illoeques; voulons et vous mandons que a nostre dit clerc ou a son attourne faces bailler et delivrer dousze cheynes covenables pur maresme et pluz easez a ly deinz nostre park susdit ou dehors a un foitz ou plusours, solonc ce que au ly ou a son dit attourne plerra de les prendre deinz ces trois annz procheins venantz, ovesque branches et escorces. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiij. jour de Juyn l'an etc. xlvj.

23 June 1372 THE SAVOY

994

Johan par la grace etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrer a nostre bien ame servant Nichol gardiner de nostre gardine deinz nostre manoire de la Sauvoye lxxj. s. v. d. ob. quelles il ad paiez pur la raillement et autres diverses coustages faites cest an present en nostre gardine susdite. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Juyn l'an xlvj.

28 June 1372 THE SAVOY

995

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Johan Aston gardein de noz feez et fraunchises en le counte de Devon saluz. Pource que trove est par enquest pris et retournez par vous en notre chancellerie 1 [1] Cancelled and unfinished.2_59

996

Johan par la grace etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Pource que nous sumes ordenez par nostre tres redoute seignur et piere le Roy d'aloir en sa compaignie sur la meer a foer de guerre en ceste saison d'estee, et nous y coveint d'attendre covenable temps pur

Page 2_59

nostre passage a plesance de Dieu sur certaines coustes de la meer, et nous faut d'avoir certaines vivres et vitailles et autres diverses necessaires purveuz et ordenez pur diverses despenses et array de nostre houstel; si voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez a noz bien amez servantz souzescriptes les sommes qu'ensuent, c'estassavoir: a Robert Cosyn nostre pestour pur certaines choses busoignables son office 1. li. d'esterlinges; item a Nicholas Kynbell nostre boteler pur vines et autres necessaires touchantz son office iiijc et lx. li. d'esterlinges; item a Johan de Doun nostre chandeler pur son office 1. li.; item a Geffrey Manfeld nostre achatour pur son office ijc li.; item a William nostre pulter pur son office xxx. li.; item a William de Wynkebourne pur l'office de la saucerie x. li.; item a nostre bien ame clerc sire Adam Pope nostre avener pur son office xx. li.; item a William nostre ussher de la sale pur son office x. li. d'esterlynges, fesantz endentures parentre vous et noz ditz officers contenantes les avant dites sommes; par les queles 1 [1] On a small paper sewn on to the margin opposite this entry:–
Pestour
Solutum Roberto Cosyn 1. li.
Boteler
Nicholao Kynbell iiijc li. et lx. li.
Chaundeler
Johanne Doun 1. li.
Achatour
Solutum Galfrido Maunfeld ijc li.
Poleter
Solutum Willelmo pulter xxx. li.
de la Saucerie
Solutum Willelmo Wynkebourn. x. li.
Avener
Solutum Domino Ade Pope xx. li.
Uscher
Solutum Willelmo ussher x. li.
viijc xxx. li.
2_60
et cestes noz lettres portans a voz comptes nous voulons que vous en eiez due allouance en ycelles. Donnee souz nostre prive seal a nostre manoir de la Sauvoye le xix. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

19 July 1372 THE SAVOY

997

Johan par la grace a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Pource que noz

Page 2_60

maisons deinz nostre manoir de la Sauvoye enbusoignont grandement de reparacion et amendement, et pur amender et reparailler noz ditz maisons nous avons ordenez nostre ame servant Johan de Shelton pur noz deniers ent paiantz, et pur ly contrerouller des coustages myses et despenses queux il mettra en celle partie avons assignez nostre bien ame clerc sire Johan de Yerdeburgh clerc de nostre garderobe; voulons et vous mandons que les deniers queux par le contreroullement du dit sire Johan vous purrez savoir le dit Johan Shelton avoir mys et despenduz entour l'amendement et reparacion de noz maisons susditz ly paiez prestement de temps en temps des issues de [f.154A] vostre receyte, fesant endenture parentre vous et ly de ce que ensi ly paierez; par la quelle et cestes noz lettres portans a voz comptes nous mandons as auditours d'ycelles que ils vous facent rebate et due allouance en ycelles, sanz contredit. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

30 June 1372 THE SAVOY

998

Johan par la grace etc. a nostre tres ame clerc sire Johan de Yardeburgh saluz. Pource que nous avons ordenez et assignez nostre ame servant Johan de Shelton affaire amendre et reparailler noz maisons deinz nostre manoire de la Sauvoye a noz coustages et despenses, et Nichol Gardiner nostre gardyner de noz gardeyns deinz nostre manoire, et de achater pur noz deniers railles et verges necessaires et busoignables pur noz ditz gardyns, quant et a quelle temps que busoigne serra, et pur le grant affiance que nous avons en vostre persone nous vous avons assignez et assignons par ces presentes nostre contrerollour de contrerouller sibien les coustages quelles le dit Johan de Shelton mettra entour l'amendement et reparacion de noz maisons susditz come les coustages et despenses quelles le dit Nichol ferra resonablement entour l'achate de railles et verges busoignables pur le raillement de noz gardeins

Page 2_61

susditz; par quoy nous voulons et vous mandons que les choses avantdeclarez vous faces accomplier et perfourmer en et par la manere quel mielz vous semblera affaire pur nostre honour et profit, ces presentes a durer a nostre volunte. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

31 July 1372 THE SAVOY

999

Johan par la grace etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Come nous eions ordenez nostre servant Nichol Gardiner nostre gardyner de nostre manoir de la Sauvoye tancome a nous plerra, parnant chescun jour durant le temps qu'il serra gardyner illoeques deux deniers pur ses gages; et voulons aussint qu'il eyt a son propre oeps toutes maneres des fruitz et des herbages cresceantz deinz ycelles pur ent faire son profit, sauvant a nous ce que nous despenderons pur les despenses de nostre houstel as diverses noz venuz; et le dit Nichol mainovrera et ovrera les ditz gardeyns a ses propres coustages et despenses et toutes choses busoignables et necessaires pur l'ovrage des ditz gardyns, forspris que nous ly troverons des railles et verges en temps de raillement: volons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez au dit Nichol les ditz deux deniers chescun jour durant le temps qu'il serra ensi gardyner illoeques, et aussint pur les ditz railles et verges que par le contreroullement de nostre ame clerc sire Johan de Yerdeburgh de nostre garderobe, qui nous avons assignez d'estre son contreroulleur en celle partie, vous purrez savoir que le dit Nichol ad paiez ou paiera pur les railles susditz. Et cestes. Donnee etc. a la Sauvoye le derrier jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

30 June 1372 THE SAVOY

1000

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher et bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Come nostre tres cher et bien ame monsire Hugh de Calvyley soit retenuz et demourrez envers nous pur un an de guerre entier en nostre viage d'Espaigne en quelle partie que nous irrons ou ly vorrons assigner ovesque cent hommes d'armes et cent archiers a

Page 2_62

chival bien et covenablement arraiez, parnant de nous pur sa dite retenu gages et regardes tielx come nostre tres redoute seignur et piere le Roy paiera a ses gentz, et receyvant de nous regardes pur sa dite retenu pur demy an au present en la citee de Londres, les quelles il receyvera de nous solonc les condicions queux sont parentre nostre tres redoute seignur et piere susdit et nous, sicome es lettres endentez ent faites est contenuz plus au plein; voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez et delivrez au dit monsire Hugh les regardes pur sa dite retenue pur le dit demy an, receyvant envers vous lettres d'aquitance souz le seal le dit monsire Hugh contenantz les sommes quelles ensi ly paierez; par les quelles etc. Donnee etc.

1001

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Richard Pontrelle saluz. Pource que certaines sommes des deniers sont a derier et deuhes a nostre tres redoute seignur et piere le Roy deinz noz honeurs de Knaresburgh et Tykhill de temps que ycelles honurs estoient en la mayn de nostre seignur et piere susdit, a ce que nous avons entenduz, savoir vous faceons que nous vous avons assignez et assignons par ces presentes de levir touz les deniers dehuez a nostre dit seignur et piere du temps avantdit; par quoy nous mandons et comandons a touz noz seneschalx baillifs provostz ministres et noz autres officers queconques que a vous en ce fesant soient entendans aidantz et conseillans en manere come appent. Donnee souz nostre prive seal a la Sauvoye le xij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

12 July 1372 THE SAVOY

[f.154B]

1002

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre tres cher clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que les mil marcz d'argent queles vous avez receu par voie d'aprest en nostre noun de nostre tres ame cousin le count d'Arundelle paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Matheu de Assheton tresorer de nostre houstelle, pour paier par l'avis surveue et ordinance de noz tres chers et tres bien amez monsire Robert de Swylyngton nostre chamberleyn, monsire

Page 2_63

William Croiser seneschal de nostre houstel, et Thomas de Heselden contreroulleur en nostre houstel avantdit, as diverses gentz pur les despenses de nostre dit houstel du temps passe, fesant etc.

1003

Johan par la grace etc. a noz chers et bien amez Wauter de Haywod nostre seneschal en le countee de Wilt', et Nicholas Kynbell nostre feoder illoeques, ou a leur lieutenantz saluz. Pource que nous avons entenduz que vous devant ces heures avez destreynez l'abbe de Malmesbury pour homage fealte et suyt a nostre court de Troubrigg a cause de deux molyns et autres parcelles appurtenantz al manoir de Avene, et trove est par enquest pris devant vous le dit Wauter de nostre mandement et retournez en nostre chancellerie, que le dit Abbe tient les molyns et parcelles avantditz en pure et perpetuele almoigne du doun et grant fait a ly par un Roger de Syfrewast long temps devant l'estatut fait de religiouses; si volons et vous mandons que de la demande quel vous avez fait au dit abbe par la cause susdit vous surseez outrivement doresenavant, nostre droit toutes voies sauves en cas que aucun meillour evidence purra estre trove pour nous en temps avenir. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

10 July 1372 THE SAVOY

1004

Johan par la grace a nostre bien ame William de Spaigne gardein de noz fees et franchises en le countee de Nicole. Pource que trove est par enquest pris devant vous, sire Johan de Stafford, et Johan de Hagh de noz lettres retourne en nostre chauncellerie par vous et eux, que 1 [1] In MS:–que par vous et eux.2_64 monsire William de Belesby chivaler, qui alors estoit de plein age et de bone memoire, dona et granta par sa chartre de feoffement a Philippe parsone de l'esglise de Belesby et Johan de Lesyngham chapelleyn leur heirs et leur assignez le manoir de Horsyngton en le countee de Nicole ovesque autres terres et tenementz, par vertue de quel feoffement ils feurent seisiz en leur demayn come de fee, et doneront le dit manoir ovesque les autres terres et tenementz, susditz an dit monsire William et a Johanne sa femme et les heirs mascles de leur deux corps engendrez, par vertue

Page 2_64

de quel doun ils feurent seisiz del manoir susdit, et avoient issu un William de Belesby filz et heir des ditz monsire William et Johanne, le quel William apres la mort les ditz monsire William et Johanne entra en meisme la manoir et ent feust seisi tanque ycelle manoir feust pris en nostre main a cause del meyndre age Robert fils Johan de Grymesby, qui adonques se dist avoir droit en le manoir susdit; et la partie de dit Johan de Grymesby examine devant nostre conseil que ne dedyt pas le feoffement susdit; et outre ce il est trove par meisme l'enquest que le dit Robert de nul droit en le manoir avantnomez; voulons et vous mandons que de meisme la manoir vous oustez en mayn, et ycelle manoir face livrer au dit William fitz et heir les ditz monsire William et Johanne, a avoir et tenir solonc le fait de feoffement susdit, fesant les services et coustumes a nous et a noz heirs ent deuez et accoustumez. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le v. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

5 July 1372 THE SAVOY

1005

Johan par la grace a nostre bien ame sire William de Horneby nostre receyvour en le countee de Lancastre saluz. Pource que nostre tres redoute seignur et piere le Roy se taille d'aloir ove l'eide de Dieux en ceste saison d'estee sur la meer, et nous ad chargez d'aloir ovesque ly ove tout nostre retenu, et pource que en meisme le viage nous voulons avoir archiers de celles parties en nostre compaignie, si avons escript par diverses noz lettres a noz tres ame chivaler monsire Johan Boteller nostre viscount de Lancastre, et a noz bien amez esquiers Maykyn de Rixton et William Bradshagh, que chescun de eux amesne ovesque ly vint archiers bones covenables et sufficeantz, et a Robert de Pilkyngton et Nicholas de Atherton que chescun de eux amesne dys archiers covenables as lieu et jour contenuz en leur lettres; par quoy voulons et vous mandons que des issues de vostre receyte paiez en mayn a chescun des ditz archiers gages pur un mois, c'estassavoir a chescun de eux vj. d. pur chescun jour pour le dit mois. Et d'autrepart vous mandons et chargeons que tout l'argent que vous avez outre ce entre mains vous nous faces avoir ove tout le hast que en aucune manere plus

Page 2_65

purrez; et de tout ce voulons que vous eiez due allouance en vostre acconte par garrant de cestes nos lettres. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

18 July 1372 THE SAVOY

1006

Item une tiele garrant est fait a sire Robert atte More nostre receyvour de Tuttebury pur paier tieles gages et en meisme le manere a xx archiers amesnes en la compaignie monsire Hugh de Langeford as lieu et jour susditz. Donnee ut supra.

[f.155A]

1007

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Thomas Wariner nostre parker de Kirkeby saluz. Nous voulons et vous mandons que a nostre tres ame clerc sire Richard de Ravenser faces bailler et delivrer un deyme de grece quel nous ly avons ottroiez de nostre doun apprendre deinz nostre park susdit. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xvj. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

16 July 1372 THE SAVOY

1008

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Maykyn de Rixton nostre seneschal de Halton saluz. Nous volons et vous mandons que a noz chers en Dieu le priour et covent de Norton faces bailler et delivrer dysmes de noz subboys et de herbages de leurs paroches en nostre seignurie de Halton deinz vostre baillie en et par la manere que leur auncestres ont ehue et il ad este use en pais illoeques de tout temps passe; et aussint soeffrez les ditz priour et covent avoir et enjoier peisiblement saunz empeschement son pannage en touz noz boys deinz nostre seignurie de Halton en manere come ad este use devant ces heures, forspris deinz nostre park illoeques. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

10 July 1372 THE SAVOY

1009

Johan par la grace etc. a nostre parker de Halton q'ore est ou qui pur le temps serra saluz. Pource que trove est par enquest pris devant nostre seneschal illoeques que noz chers en Dieu priour et covent de Norton devoient avoir annuelement al fest de l'Assumpcion Nostre Dame deux deymes de grece deinx nostre park de

Page 2_66

Halton, voulons et vous mandons que les ditz deux deymes de grece faces prendre deinz nostre dit park et delivrer as ditz priour et covent chescun an par le surveue de nostre seneschal illoeques. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xiiij. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

14 July 1372 THE SAVOY

1010

Johan par la grace etc. a nostre bien ame Thomas Molyneux gardein de noz fees et franchises en le countee de Lancastre saluz. Pour aucuns certaines enchesons queux nous avons ore tarde receu et oiez, voulons et vous mandons que nonobstant aucune demise ou lesse fait par vous a Robert de Holand del manoir de Prestwych, quelle nous vous mandaismes nadgaires par noz autres lettres de prendre en noz maynes, vous le preignez et faces prendre et seisir en noz maynes susditz, oustant le dit Robert de ycelle et meisme le manoir issint de ly oustez baillez et laissez a ferme as autres persons que au dit Robert ou sa femme; et ce en et par la manere come mielz vous semblera affaire en ycelle partie. Et ce nullement ne leissez. Donnee etc. a la Sauvoye le x. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

10 July 1372 THE SAVOY

1011

Johan par la grace de Dieu etc. a nostre bien ame Johan Lascels nostre seneschal es parties de Gales saluz. Nous vous envoions close deinz cestes une bille quelle nous estoit baillez par aucuns de nostre conseil pur le bon et sauf garde de noz villes chastelx terres et seignuries celles parties, mandantz et commandantz que, veue la dite bille et le contenue d'ycelle bien entendue, faces ordener accomplier et perfourmer ove tout le hast que ce purra faire touz les choses comprises et especifiez en la dite bille solonc leur purport et contenue. Et cestes choses ainsi affaire ne laissez en nul manere. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le xxviij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

28 June 1372 THE SAVOY

1012

Johan par la grace etc. a nostre bien ame William de Spaigne baillif de noz fees en le counte de Nicole saluz. Pource que nous avons entenduz par aucuns del conseil nostre tres honure frere le

Page 2_67

Prince d'Acquitaine et de Gales que noz ministres et tenantz de nostre ville de Northcotes, c'estesassavoir Elys North de Thoresby, Thomas filz Stephen de Northcotes, Johan filz Agnes de meisme la ville, et Johan Clokys de meisme la ville, ont pris d'une nief espalde sur les sabilouns de Tettenay deinz la seignurie nostre tres honure frere le Prince susdit, a ce qu'ils diont, trentes andes de ferre pris de x. li.; trois ankers et deux kables pris de x. marcz; et autres biens et chatoux a la value de xx. marcz; si voulons et vous mandons que a certains jour et lieu assignez et consentuz parentre nostre bien ame William Wacelyn seneschal de nostre tres honure frere susdit es ditz parties, qu'est assignez aussint par le dit nostre tres honure frere d'enquere d'ycelles en vostre presence, vous ove le dit William Wacelyn faces enquere sibien par les serementz de mielz vauez bones et loialx gentz du pais illoeques qui ont notice et saveront dire la verite deinz quelle seignurie la dit nief feust espalde, et a qui les ditz choses devoient, et de touz les articles touchantz ceste matere et de touz circumstances d'ycelles, et de ce que par enquest ou autre voie resonable vous purrez trover nous certifiez a nostre conseil souz vostre seal et les sealx de eux par queux la dite enquest issint serra faite toute pleinement la verite a la quinzeme de Saint Michel ore prochein venant bien et distinctement sanz [f.155B] delay, renvoiant a nous etc. Donnee etc. a Sauvoye le x. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

10 July 1372 THE SAVOY

1013

Johan par la grace a nostre bien ame monsire Godefrey Foljaumbe nostre seneschal de Tuttebury saluz. Come, a ce qu'est dit, nous ayons este chargez de doner un denier chescun jour pur la garde de nostre park de Posterne, et avons ore entenduz que y ent aucuns de noz tenants de Wynelay et ailleurs queux tenont leur terres de nous par les services de garder a leur coustages et despenses nostre dit park; voulons et vous mandons que par les serementz de les mielz vauez et plus sufficeantz de nostre seignurie celles parties faces diligeanment enquerrer combien des terres et tenementz sont tenuz de nous en meisme le lieu de Wyneley, et par quelles services et en et par quelle manere; et si par le dit enquest

Page 2_68

ou autre enformacion en dite manere apprendre vous purrez trover ou estre enfourmez que y soient aucuns terres et tenementz issint tenuz de nous et en manere susdit, que le terre tenant d'ycelles charges et faces charger de la sauve garde de nostre park susdit et nous descharger de les gages queux pour la garde du dit park avons paiez devant ces heures. Et ce nullement ne laissez. Donnee etc. a la Sauvoye le xviij. jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

18 June 1372 THE SAVOY

1014

Johan par la grace etc. a nostre bien ame monsire Adam de Hoghton nostre chief forestier de Quernemere ou a son lieutenant illoeques saluz. Pource que nous avons entenduz que la palice de nostre park de Quernemore est ruynouse en grant partie et en plusours lieux escheu a terre par defaute de reparacion et amendement d'ycelle, issint que nostre savagin illoeques va a large hors du dit park, dont nous sumes malement appaiez, voulons et vous mandons que, non obstant aucun mandement a vous envoiez par nous devant ces heures de vous non intromettre ne meller de nous de nostre park susdit, vous ordenez et faces faire covenablement le palice de nostre park susdit, et ce en et par tiele manere come vous veulliez meismes ent respondre a nous, fesant endenture parentre vous et nostre seneschal illoeques de les coustages quelles vous y mettrez en celle partie; par le quelle et cestes noz lettres nous voulons que vous en eiez due allouance en vostre compte, pourveu toutes voies que de nostre vert ne veneson deinz le dit park vous ne vous mellez en riens, sicome nous vous avons mandez par noz autres lettres susdites. Et cestes etc. Donnee etc. a la Sauvoye le primer jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj.

1 June 1372 THE SAVOY

1015

Item une garrant est fait a Piers de Routhe forestier de la forest de Knaresburgh pur livrer a sire Thomas de Ingelby deux deymes de grece apprendre cest present saison. Donnee etc. a la Sauvoye le xxiiij. jour de Juyl l'an etc. xlvj.

24 July 1372 THE SAVOY

1016

Depar le Roy de Castille etc:–Cher et bien ame pour certaines causes que a ce nous ont movez nous veullons et vous mandons

Page 2_69

que vous ne paiez a monsire Roger Courson chivaler aucun paiement d'argent doresenavant par vertue de aucuns lettres ou mandementz a vous envoiez devant ces heures, jusques attant que vous averez autre mandement de nous. Et ce ne laissez sicome vous veulliez ent respondre. Et cestes etc Donnee etc. a la Sauvoye le xx. jour de Juyl l'an etc. d'Engleterre xlvj.

20 July 1372 THE SAVOY

1017

Depar le Roy de Castille etc.:–Cher et bien ame pour certaines causes que nous moevent nous veullons et vous mandons que les deniers queux vous soleiez delivrer a sire Johan Charnels pur les overes de l'esglise del novelle college de Nostre Dame de Leycestre qu'est de nostre fundacion vous les paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire William de Chuselden, fesant endentures entre vous et ly contenantes les sommes quelles ensi ly paierez; et ce nullement ne laissez affaire tanque vous y averez autre mandement de nous. Et par les endentures susdites et cestes noz lettres portans a voz comptes nous veullons que vous en eiez due allouance en ycelles. Et cestes choses vous faces ove tout le haste que vous purrez sanz nul defaut. Donnee etc. a la Sauvoye le seconde jour de Juyn l'an etc. d'Engleterre xlvj. et de France xxxiij.

2 June 1372 THE SAVOY

[f.156A]

1018

Johan par la grace etc. a nostre bien ame clerc sire William de Bughbrigg nostre receyvour general saluz. Nous voulons et vous mandons que les sys mil marcz queux vous avez receu en nostre noun de tres redoute seignur et piere le Roy en partie du paiement pur ceste proschein viage sur la meer vous les paiez et delivrez a nostre bien ame clerc sire Adam Pope nostre tresorer de la guerre, fesantz endentures parentre vous et ly contenantz la dite somm